21 Juin 2022. FR. Philippines : Bulusan , Pérou : Sabancaya , Indonésie : Ibu , Hawaii : Kilauea , Guatemala : Santiaguito .

Home / blog georges Vitton / 21 Juin 2022. FR. Philippines : Bulusan , Pérou : Sabancaya , Indonésie : Ibu , Hawaii : Kilauea , Guatemala : Santiaguito .

21 Juin 2022. FR. Philippines : Bulusan , Pérou : Sabancaya , Indonésie : Ibu , Hawaii : Kilauea , Guatemala : Santiaguito .

21 Juin 2022.

 

Philippines , Bulusan :

Ceci est un avis d’augmentation de l’activité sismique du volcan Bulusan. Depuis 5h00 aujourd’hui jusqu’à ce communiqué, un total de soixante-cinq (65) tremblements de terre volcaniques, dont un (1) tremblement de terre volcanique à basse fréquence, ont été enregistrés par le réseau de capteurs du volcan Bulusan. La plupart étaient des événements faibles et peu profonds, mais peuvent indiquer qu’une éruption phréatique pourrait éventuellement se produire dans les prochaines heures à quelques jours.

 

 

Il est rappelé au public que le statut d’alerte de niveau 1 prévaut sur le volcan Bulusan, ce qui signifie qu’il est actuellement dans un état anormal. Il est rappelé aux collectivités locales et au public que l’entrée dans la zone de danger permanent (PDZ) d’un rayon de 4 kilomètres doit être strictement interdite et que la vigilance dans la zone de danger étendu (EDZ) de 2 kilomètres sur le secteur Sud-Est doit être exercée en raison de la possibilités accrues d’éruptions phréatiques soudaines et dangereuses. Les autorités de l’aviation civile doivent également conseiller aux pilotes d’éviter de voler à proximité du sommet du volcan, car les cendres d’une éruption phréatique soudaine peuvent être dangereuses pour les aéronefs. En outre, les personnes vivant dans les vallées et le long des canaux des rivières / cours d’eau, en particulier dans les secteurs Sud-Est, Sud-Ouest et Nord-Ouest de l’édifice, doivent être vigilantes contre les écoulements et les lahars chargés de sédiments en cas de pluies abondantes et prolongées en cas d’éruption phréatique.

Le DOST-PHIVOLCS surveille de près l’état du volcan Bulusan et tout nouveau développement sera communiqué à toutes les parties prenantes concernées.

Source et photo : Phivolcs.

 

Pérou , Sabancaya :

Période d’analyse: du 13 Juin 2022 2022 au 19 Juin 2022 , Arequipa, 20 Juin 2022.
Niveau d’alerte: ORANGE

L’Institut géophysique du Pérou (IGP) rapporte que l’activité éruptive du volcan Sabancaya reste à des niveaux modérés, c’est-à-dire avec l’enregistrement d’une moyenne de 17 explosions quotidiennes , avec des colonnes de cendres et de gaz jusqu’à 2,0 km d’altitude au dessus du sommet du volcan et leur dispersion consécutives . Par conséquent, pour les jours suivants, aucun changement significatif n’est attendu concernant l’ activité éruptive.

L’IGP a enregistré et analysé l’occurrence de 271 tremblements de terre d’origine volcanique, associés à la circulation de fluides magmatiques à l’intérieur du volcan Sabancaya. Une moyenne de 17 explosions a été enregistrée quotidiennement , en plus d’enregistrement d’évènements  de type Volcano-Tectoniques (VT) associés à des fracturations rocheuses à l’intérieur du volcan Sabancaya .

 

Le suivi de la déformation de la structure volcanique à l’aide de techniques GNSS (traitées avec des orbites rapides) ne présente pas d’anomalies significatives. Cependant, de manière générale, un processus d’inflation a été observé dans le secteur  Nord ( environs du volcan Hualca Hualca ). La surveillance visuelle a permis d’identifier des colonnes de gaz et de cendres jusqu’à 2,0  km d’altitude au dessus du sommet du volcan , qui étaient dispersées vers les secteurs Sud-Est , Est et Nord-Est du  Sabancaya.  Les enregistrements par satellites ont identifiés la présence de 3 anomalies thermiques , avec une valeur maximale de 21 MW , associées à la présence d’un corps de lave à la superficie du cratère du volcan.

RECOMMANDATIONS
• Garder le niveau d’alerte volcanique en orange.
• Ne pas s’ approcher dans un rayon de moins de 12 km du cratère.

Source : Cenvul

Photo :  Ingemmet.

 

Indonésie , Ibu :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA

Émis : 20 juin 2022
Volcan : Ibu (268030)
Code Couleur Aviation Actuel : ORANGE
Code Couleur Aviation précédent : orange
Source : Observatoire du volcan Ibu
Numéro d’avis : 2022IBU40
Emplacement du volcan : N 01 deg 29 min 17 sec E 127 deg 37 min 48 sec
Région : North Maluku, Indonésie
Altitude du sommet : 4240 FT (1325 M)

Résumé de l’activité volcanique :
Eruption avec nuage de cendres volcaniques à 09h24 UTC (18h24 locale).

Hauteur des nuages volcaniques :
La meilleure estimation du sommet du nuage de cendres est d’environ 7440 FT (2325 M) au-dessus du niveau de la mer, peut être plus élevée que ce qui peut être observé clairement. Source des données de hauteur : observateur au sol.

Autres informations sur les nuages volcaniques :
Nuage de cendres se déplaçant vers l’Ouest.

Remarques :
L’éruption et l’émission de cendres se poursuivent.

Le mont Ibu est entré en éruption le lundi 20 juin 2022 à 18h24 WIT avec une hauteur de la colonne de cendres observée à ± 1000 m au-dessus du sommet (± 2325 m au-dessus du niveau de la mer). La colonne de cendres est observée comme étant grise avec une intensité épaisse , orientée vers l’Ouest. Cette éruption a été enregistrée sur un sismographe avec une amplitude maximale de 26 mm et une durée de 75 secondes.

Recommandation
Il est conseillé aux communautés autour du mont Ibu et aux visiteurs/touristes de ne pas se déplacer dans un rayon de 2,0 km , avec une expansion sectorielle de 3,5 km jusqu’à l’ouverture du cratère dans la partie Nord du cratère actif du mont Ibu.
En cas de pluie de cendres, il est conseillé aux personnes actives à l’extérieur de la maison d’utiliser une protection nasale, buccale (masque) et oculaire (lunettes).

Source : Magma Indonésie.

 

Hawaii , Kilauea :

19°25’16 » N 155°17’13 » O,
Altitude du sommet : 4091 pieds (1247 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel : ATTENTION
Code couleur actuel de l’aviation : ORANGE

Résumé de l’activité :
L’éruption au sommet du volcan Kīlauea, dans le cratère Halema’uma’u, s’est poursuivie au cours des dernières 24 heures. Toute l’activité de lave récente a été confinée au cratère, et les données actuelles indiquent que ce scénario est susceptible de se poursuivre. Aucun changement significatif n’a été noté au sommet ou dans la zone du Rift Est.

Observations du lac de lave du cratère Halemaʻumaʻu :
L’éruption de lave de l’évent Ouest du cratère Halema’uma’u dans le lac de lave actif et les suintements sur le fond du cratère se sont poursuivis au cours des dernières 24 heures. Un événement déflationniste qui a commencé vers midi le 18 juin 2022 se poursuit avec environ 1 microradian supplémentaire de déflation, le niveau du lac de lave baissant encore de 2 mètres (6 pieds) au cours des dernières 24 heures. L’activité de suintement de lave s’est poursuivie le long des bords Nord et Sud du fond du cratère. Les mesures de survol du 17 juin 2022 ont indiqué que le fond du cratère avait connu une élévation totale d’environ 120 mètres (394 pieds).

Observations du sommet :
Les inclinomètres du sommet ont enregistré une déflation au cours des dernières 24 heures. Un taux d’émission de dioxyde de soufre (SO2) d’environ 750 tonnes par jour (t/j) a été mesuré le 16 juin 2022.

Source : HVO

Photo : USGS/ L. DeSmither , 11 mai 2022.

 

Guatemala , Santiaguito :

Type d’activité : Peléenne
Morphologie : Complexe de dômes dacitiques
Situation géographique : 14 °44’ 33 ̋ Latitude N ; 91°34’13 ̋ Longitude O.
Altitude : 2 500 mètres .

LAHAR DANS LA RIVIÈRE SAN ISIDRO, AFFLUENT DE LA RIVIÈRE TAMBOR
Les précipitations sur le complexe volcanique du Santa María-Santiaguito génèrent actuellement la descente de lahars dans le cours de la rivière San Isidro, un affluent de la rivière Tambor au Sud-Sud-Ouest du volcan. Ce lahar peut transporter un mélange pâteux d’eau qui peut être à une température élevée en raison de la forte activité que le volcan a eue sur ce flanc, des blocs de roche jusqu’à 3 mètres de diamètre et des sédiments plus fins, ainsi que des bûches et des branches d’arbres. Le lahar sur son chemin produit des vibrations dans le sol qui sont enregistrées dans les stations sismiques proches du lit de la rivière, en l’occurrence la STG4.

Si ces conditions pluvieuses persistent dans la région, la possibilité de lahars descendant dans l’un des autres ravins de ce volcan n’est pas exclue.

L’INSIVUMEH maintient une surveillance visuelle et instrumentale de l’activité volcanique grâce à ses observateurs de terrain, ses stations sismiques et ses caméras Web.

Source : Insivumeh.

Photos : Caroline Sarrazin , Insivumeh .

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search