10 Janvier 2022 . FR. Equateur / Galapagos : Wolf , Ile de La Réunion : Piton de la Fournaise , Kamchatka : Sheveluch , Chili : Nevados de Chillan , Hawaii : Kilauea .

Home / blog georges Vitton / 10 Janvier 2022 . FR. Equateur / Galapagos : Wolf , Ile de La Réunion : Piton de la Fournaise , Kamchatka : Sheveluch , Chili : Nevados de Chillan , Hawaii : Kilauea .

10 Janvier 2022 . FR. Equateur / Galapagos : Wolf , Ile de La Réunion : Piton de la Fournaise , Kamchatka : Sheveluch , Chili : Nevados de Chillan , Hawaii : Kilauea .

10 Janvier 2022 .

 

Equateur / Galapagos , Wolf :

RAPPORT QUOTIDIEN D’ACTIVITE DU VOLCAN WOLF, Dimanche 09 janvier 2022.

Du  : 08 Janvier 2022 , 11 : 00 : 00 Au : 09 Janvier 2022 , 11:00 :00

Niveau d’activité de surface : très élevé
Tendance de surface : aucun changement
Interne : élevé
Tendance interne : aucun changement

Sismicité : 

Volcano-Tectoniques ( VT) 12
Tremors d’émissions (TREMI) 1
Hybrides ( HB) : 2

Emission / colonne de cendres :
Les images satellites (Source : GOES-16) montrent la colonne d’émission de gaz se dirigeant vers le Sud-Ouest. Le VAAC de Washington a signalé quatre alertes, principalement de gaz, avec des altitudes allant jusqu’à 700 mètres au-dessus du niveau de la mer et se dirigeant vers le Sud-Ouest.

Autres paramètres de surveillance :
Le système satellite WORLDVIEW a signalé des centaines d’alertes thermiques sur le volcan Wolf au cours des 12 dernières heures. De même, le système MIROVA a signalé 1 anomalie thermique très élevée (2756 MW), 1 élevée (572 MW) et 1 modérée au cours des dernières 24 heures.

Observation:
Les images satellites (Source : GOES 16 ; 11 : 20UTC ; TL GALÁPAGOS = UTC-6) montrent que l’anomalie thermique associée aux coulées de lave a légèrement modifié son parcours du Sud-Sud-Est vers l’Est. Les coulées de lave maintiennent leur avance avec la direction vers le mer jusqu’au moment de la publication de ce rapport.

Des sources du parc national des Galapagos ont déclaré qu’un survol est prévu samedi après-midi à travers la région du volcan Wolf, où vivent les iguanes roses, uniques au monde.

Le volcan est entré en éruption aux premières heures du vendredi 7 janvier et les premiers rapports officiels indiquaient que la zone de vie des iguanes roses était loin de la zone d’éruption et de la zone d’impact du volcan Wolf.

Par conséquent, la Direction du parc national des Galapagos (GNPD) n’a pas envisagé d’adopter des mesures supplémentaires pour protéger les iguanes roses.

L’éruption du volcan Wolf, au Nord de l’île Isabela, a été observée par des gardes forestiersqui se trouvaient près de la zone effectuant différentes activités de gestion de la zone protégée, ainsi que par des voyagistes qui naviguaient dans les environs.

Danny Rueda, directeur de la PNG, a déclaré que lors de son survol vendredi, ils ont constaté que la coulée de lave se dirigeait vers le Sud du cratère du volcan Wolf.

« Cela signifie que nos populations emblématiques telles que les tortues, les iguanes terrestres et principalement l’iguane rose, sont hors de la coulée de lave qui pourrait affecter leur population d’une manière ou d’une autre », a-t-il déclaré vendredi.

Source : IGEPN , elcomercio.com.

Photo : Parque Nacional Galápagos , 

 

La Réunion , Piton de la Fournaise :

Communiqué du 09 /10 Janvier 2022 – 15h00.

L’éruption débutée le 22 Décembre 2021 aux alentours de 3h30 heure locale se poursuit. La légère décroissance de l’amplitude du trémor observée depuis hier se poursuit. Néanmoins, l’amplitude du trémor reste globalement stable sur les dernières 24h (Figure 1).
Des fluctuations dans l’amplitude du trémor peuvent se produire ; elles sont en parties liées au niveau du lac de lave qui varie en fonction du mode de dégazage, et des ouvertures sporadiques des tunnels qui permettent une vidange du cône .

Les observations du site éruptif à travers nos caméras montrent que des débordements occasionnels du lac de lave . Les débordements observés au cours des dernières 24h n’étant pas persistants, ils créent de nouvelles coulées qui se figent rapidement lorsque le débordement s’arrête.
Les projections de lave au niveau du cône sont toujours présentes et dépassent occasionnellement la hauteur du cône. De nombreuses résurgences de coulées de lave sont toujours visibles au toit du tunnel de lave en aval du cône .

Compte tenu de la faible pente en aval du site éruptif et des débits de lave observés actuellement, aucune avancée du front de coulée n’a pu être perçue. Ces observations ont été confirmées par les
données satellites de cohérence InSAR (Interférométrie radar) en date du 07/01/2021 qui montrent que front de coulée n’avait pas évolué entre fin décembre et avant-hier. Il se situait toujours alors à :
. 400 m du rempart Sud,
. 7,6 km de la route nationale 2,
. 8,6 km de l’océan.
Compte tenu des faibles débits et du relief, avec des pentes faiblement inclinées dans le secteur, le champ de lave continue de s’étendre principalement latéralement et par épaississement au niveau du réseau de tunnels de lave mis en place sur le plateau en aval du cône éruptif.

Sur les dernières 24h :
– Quatorze séismes volcano-tectoniques de faible magnitudes (<1.2) ont été enregistrés sous le sommet.
– Aucune déformation significative de niveau de la zone sommitale n’a été observée.
– Des débits de lave ont pu être estimés par méthode satellite avec la plateforme HOTVOLC (OPGC – université Clermont Auvergne). Ils étaient compris entre 2 et 17 m3 /sec. Ces variations s’expliquent par la méthode, qui se base sur le rayonnement infrarouge de la coulée, dont la perception par les satellites peut être largement influencée par les conditions météorologiques au-dessus des coulées ainsi que les conditions de surface des coulées. Les conditions météorologiques particulièrement mauvaises sur le site éruptif ces dernières 24h n’ont permis l’acquisition que de quatre mesures (les acquisitions se faisant toutes les 15 minutes).

Les images de la webcam de l’OVPF-IPGP-IRT située au Piton de Bert montrent qu’une nouvelle langue de coulée de lave s’est mise en place ces dernières 24h et longe le rempart Sud  .
Des randonneurs, tôt ce matin, ont fait état de la présence de fumée au pied du rempart Sud, certainement lié à des débuts d’incendie dans le rempart fortement végétalisé. D’après les images, le front de cette langue de lave si situerait aux alentours de 1800 m d’altitude.
Malheureusement, compte tenu des très mauvaises conditions météorologiques sur la zone du volcan à l’heure actuelle, aucune reconnaissance aérienne n’a pu être réalisée.

Niveau d’alerte : Alerte 2-1 (éruption dans l’Enclos)

Source et photos : OVPF

 

Kamchatka , Sheveluch :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION (VONA).

Émis : 10 Janvier 2022 
Volcan : Sheveluch (CAVW #300270)
Code couleur aviation actuel : ORANGE
Code couleur aviation précédent : orange
Source : KVERT
Numéro d’avis : 2022-04
Emplacement du volcan: N 56 deg 38 min E 161 deg 18 min
Région : Kamchatka, Russie
Altitude du sommet : 3 283 m (10 768,24 pi), élévation du dôme ~2 500 m (8 200 pi)

Résumé de l’activité volcanique :
La croissance du dôme de lave se poursuit, une forte activité fumerolienne, une incandescence du dôme de lave et des avalanches chaudes accompagnent ce processus. Les données satellitaires du KVERT montrent une forte activité gaz-vapeur du volcan. Un panache de gaz-vapeur contenant une certaine quantité de cendres s’étend sur 140 km à l’Ouest-Nord-Ouest du volcan.
L’éruption extrusive du volcan se poursuit. Des explosions de cendres jusqu’à 10-15 km (32 800-49 200 pieds) d’altitude pourraient survenir à tout moment. L’activité en cours pourrait affecter les aéronefs internationaux volant à basse altitude.

Hauteur des nuages ​​volcaniques :
4000 m (13120 ft) AMSL Heure et méthode de détermination de la hauteur du panache de cendres/du nuage : 20220110/0240Z – Himawari-8

Autres informations sur les nuages ​​volcaniques :
Distance du panache de cendres/nuage du volcan : 140 km (87 mi)
Direction de dérive du panache de cendres/nuage du volcan : WNW / azimut 287 deg
Heure et méthode de détermination du panache de cendres/nuage : 20220110/0240Z – Himawari-8

Source: Kvert

Photo : Volkstat . ru / Yu. Demyanchuck.

 

Chili , Nevados de Chillan :

Rapport spécial sur l’activité volcanique (REAV), Région de Ñuble, Complexe volcanique Nevados de Chillán, 09 janvier 2022, 09:55 heure locale (Chili continental)

Le Service national de géologie et des mines du Chili (Sernageomin) publie les informations PRÉLIMINAIRES suivantes, obtenues grâce aux équipements de surveillance du Réseau national de surveillance volcanique (RNVV), traitées et analysées dans l’Observatoire volcanologique des Andes du Sud (Ovdas):

Le Dimanche 09 janvier, les stations de surveillance installées à proximité du complexe volcanique du Nevados de Chillán ont enregistré deux séisme majeurs ,associé à la fracturation de la roche (type volcano-tectonique).

 

Le premier est survenu à à 09h18 heure locale (12h18 UTC), ses caractéristiques sont les suivantes :
HEURE D’ORIGINE : 09h18 heure locale (12h18 UTC)
LATITUDE : 36,837 ° S
LONGITUDE: 71.339 ° W
PROFONDEUR : 3,4 km
MAGNITUDE LOCALE : 3,5 (ML)

Le second est survenu à à 09h24 heure locale (12h24 UTC), ses caractéristiques sont les suivantes :
HEURE D’ORIGINE : 09h24 heure locale (12h24 UTC)
LATITUDE : 36,831 ° S
LONGITUDE: 71.343 ° W
PROFONDEUR : 2,8 km
MAGNITUDE LOCALE : 3,0 (ML)

OBSERVATIONS :
Au moment de l’émission de ce rapport , il a été enregistré d’autres évènements avec des caractéristiques similaires, présentant une énergie moindre . Les images des caméras n’enregistrent pas d’activité superficielle suite à ces évènements .
L’alerte technique volcanique reste au niveau jaune .

Source : Sernageomin.

Photo : josefauna.

 

Hawaii , Kilauea :

19°25’16 » N 155°17’13 » O,
Altitude du sommet : 4 091 pi (1 247 m)
Niveau d’alerte volcan actuel : ATTENTION
Code couleur de l’aviation actuel : ORANGE

Résumé de l’activité :
L’éruption au sommet du volcan Kīlauea, dans le cratère Halema’uma’u, s’est poursuivie au cours des dernières 24 heures. Toute l’activité de lave récente a été confinée au cratère, et il n’y a aucune indication d’activité migrant ailleurs sur le Kīlauea.

Observations du Sommet :
Les inclinomètres du sommet ont enregistré de faibles niveaux de changement au cours de la dernière journée, avec un petit événement de déflation-inflation (DI). Le tremor volcanique associé à l’éruption, tel qu’enregistré par les sismomètres à proximité, reste élevé. L’activité sismique dans la région du sommet reste inférieure au niveau de fond. Un taux d’émission de dioxyde de soufre (SO2) d’environ 3 300 tonnes par jour a été mesuré le matin du 6 janvier, dans la région du sommet alors que le lac de lave était actif.

Observations du lac de lave du cratère Halema’uma’u :
La lave est revenue à l’évent Ouest du cratère Halema’uma’u vers 21h30 le 7 janvier. La surface du lac de lave reste active du côté Ouest du cratère. Le lac a connu une élévation totale d’environ 70 mètres (230 pieds) depuis que la lave a émergé le 29 septembre. Les mesures du 30 décembre ont indiqué que le volume total de lave émis depuis le début de l’éruption était d’environ 40 millions de mètres cubes (10,5 milliards de gallons) actuellement .

Source : HVO.

Photo : USGS / E. Gallant.

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search