06 Décembre 2021. FR . Indonésie : Semeru , Espagne / La Palma : Cumbre Vieja , Alaska : Pavlof , Italie / Sicile : Etna , Hawaii : Kilauea .

Home / Alaska / 06 Décembre 2021. FR . Indonésie : Semeru , Espagne / La Palma : Cumbre Vieja , Alaska : Pavlof , Italie / Sicile : Etna , Hawaii : Kilauea .

06 Décembre 2021. FR . Indonésie : Semeru , Espagne / La Palma : Cumbre Vieja , Alaska : Pavlof , Italie / Sicile : Etna , Hawaii : Kilauea .

06 Décembre 2021.

 

Indonésie , Semeru :

Communiqué de presse sur l’activité volcanique du mont Semeru – Java oriental du 4/5 décembre 2021 . 05 décembre 2021 .

Une avalanche de nuages ​​chauds (APG) s’est produite sur le mont Semeru, le 4 décembre 2021. L’avalanche de nuages ​​chauds (APG) est une menace typique du mont Semeru, à savoir sous la forme de nuages ​​chauds provenant du front de la coulée de lave sur les pentes de la montagne . L’avalanche de nuages ​​chauds (APG) est constituée de matériaux rocheux à haute température de 800 -900  °Celsius qui se déplacent vers le versant Sud-Est du mont Semeru jusqu’à ± 4 km du sommet, ou ± 2 km de la fin de la coulée de lave. L’avalanche de nuages ​​chauds pénètre dans la vallée de la rivière Kobokan et interagit avec l’eau de la rivière et les anciens matériaux contenus dans le corps de la rivière, formant des coulées de lahar le long de la rivière Kobokan.

Jusqu’au 5 décembre 2021 à 10h00 WIB, l’activité d’ avalanche de nuages ​​chauds s’est produite toujours avec une intensité et une distance de plané relativement décroissantes. La surveillance continue d’être effectuée de manière intensive et continue pour anticiper les changements importants dans les menaces potentielles.

Le niveau d’activité du Mont Semeru reste actuellement le Niveau II (Alerte), il est recommandé au public/visiteurs/touristes :

Se conformer aux recommandations émises par l’Agence géologique à travers le Centre de Volcanologie et d’Atténuation des Risques Géologiques, Ne pas se déplacer dans un rayon de 1 Km autour du cratère du Mont Semeru et à une distance de 5 Km vers l’ouverture du cratère dans le secteur Sud-Sud-Est. Il faut être conscient du potentiel d’avalanches de lave et de lahars le long de la rivière / vallée qui prend sa source au sommet du mont Semeru, en particulier le long des ruisseaux Besuk Kobokan, Besuk Bang, Besuk Kembar et Besuk Sat.

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA

Émis : 06 décembre 2021
Volcan : Semeru (263300)
Code Couleur Aviation Actuel : ORANGE
Code Couleur Aviation précédent : orange
Source : Observatoire du volcan Semeru
Numéro d’avis : 2021SMR78
Emplacement du volcan : S 08 deg 06 min 29 sec E 112 deg 55 min 12 sec
Région : Java oriental, Indonésie
Élévation du sommet : 11763 FT (3676 M)

Résumé de l’activité volcanique :
Une coulée pyroclastique s’est produite depuis le bord du dépôt de lave à 01h55 UTC ( 08h55 locale )

Hauteur du nuage volcanique : le nuage de cendres n’est pas visible

Autres informations sur les nuages volcaniques :
Nuage de cendres se déplaçant vers le Sud-Est

Remarques :
Une coulée de lave est observée dans la direction Sud-Est depuis le cratère du sommet du Semeru

Source : PVMBG. Magma Indonesia

Photos : lipan baraa, Magma Indonésia ( archive Janvier 2021.).

 

Espagne / La Palma , Cumbre Vieja :

05 Décembre 2021 ,10:00 UTC. L’activité éruptive se poursuit sur La Palma

Depuis la dernière déclaration, un total de 36 tremblements de terre ont été localisés dans la zone touchée par la réactivation volcanique sur l’île de La Palma, aucun d’entre eux n’a été ressenti par la population.
La sismicité se poursuit sous la zone centrale de Cumbre Vieja dans les mêmes zones des jours précédents, 33 de ces tremblements de terre sont situés à des profondeurs de 9 à 17 km et seulement 3 à des profondeurs supérieures à 34 km. La magnitude maximale enregistrée est de 3,4 (mbLg) correspondant à deux séismes hier, à 12:19 UTC et 14:48 UTC, avec des profondeurs de 36 km et 13 km respectivement.
L’amplitude du signal de tremor reste faible et plus stable que les jours précédents.

Le réseau de stations GNSS permanentes de l’île montre une inversion complète de l’élévation enregistrée le 2 décembre à la station LP03, qui est la plus proche des centres éruptifs.
Dans le reste des stations, la légère déflation possiblement liée à la sismicité profonde s’est stabilisée, sauf dans LP01 qui continue de l’enregistrer.

Au vu de l’image calibrée à 08:45 UTC, une hauteur de nuage de dégazage de 1400 m est estimée.
La hauteur du cône est mesurée en obtenant une valeur de 1 124 m sur le niveau de la mer.

Le foyer effusif situé à l’Ouest du cône principal du volcan Cumbre Vieja s’est réactivé ces dernières heures, comme l’a expliqué ce dimanche la volcanologue de l’Institut géographique national (IGN), Carmen López, après la réunion des comités techniques et scientifiques chargés de surveiller l’éruption. La lave qu’il émet traverse un tube volcanique, qui a plusieurs ramifications, d’où partent deux coulées qui se déplacent vers l’Ouest sur les coulées précédentes.  

Samedi à midi, plusieurs centres d’émission associés à des fissures orientées Est-Ouest à l’Ouest de la Montagne de Cogote ont été ouverts, d’où sont partis plusieurs coulées très fluides et dégazées. Ces flux se déplacent à grande vitesse vers l’Ouest, sur un terrain auparavant non affecté, atteignant actuellement la falaise dans la région de Las Hoyas.

Sources : IGN es , El Pais .

Photo : I love the world

Carte : Volcanes y Ciencia Hoy

 

Alaska , Pavlof :

55°25’2″ N 161°53’37 » O,
Altitude du sommet : 8261 pi (2518 m)
Niveau d’alerte volcan actuel : ATTENTION
Code couleur de l’aviation actuel : ORANGE

Les troubles se poursuivent sur le volcan Pavlof. La sismicité reste élevée et plusieurs explosions ont été détectées par des capteurs à infrasons au cours de la dernière journée. Un nuage de cendres diffus atteignant jusqu’à 10 000 pieds au-dessus du niveau de la mer et s’étendant sur plusieurs dizaines de kilomètres au-delà du volcan était évident sur les images de la caméra Web et observé par un pilote de passage. Des émissions de cendres mineures ont également été observées par intermittence dans les images claires des caméras Web tout au long de l’après-midi d’hier, mais aucune émission de cendres n’a été observée dans les vues satellite claires à partiellement nuageuses du volcan au cours de la dernière journée.

De petites explosions accompagnées d’émissions de cendres de faible niveau peuvent se produire à tout moment et constituent généralement un danger à proximité immédiate du sommet. Le niveau d’agitation du Pavlof peut changer rapidement et la progression vers une activité éruptive plus importante peut se produire avec peu ou pas d’avertissement.

Le Pavlof est surveillé par des capteurs sismiques et infrasons locaux, des données satellitaires, des caméras Web et des réseaux distants de capteurs d’infrasons et de foudre.

Source : AVO

Photo : Musselwhite, Levi .

 

Italie / Sicile , Etna :

05 Décembre 2021 18:34 (17:34 UTC). COMMUNICATION SUR L’ACTIVITE DE L’ETNA .

L’Institut national de géophysique et de volcanologie, Osservatorio Etneo , annonce que l’activité strombolienne du Cratère Sud-Est, déjà décrite dans le communiqué de mise à jour précédent, s’est poursuivie au cours de la journée. L’activité a produit des émissions sporadiques de cendres qui se sont dispersées dans la zone du sommet. Au crépuscule, quelques lueurs ont été observées dans les nuages, mais en raison de la présence d’une couverture nuageuse dense dans la zone sommitale, il n’a pas été possible d’évaluer l’intensité et la fréquence des explosions.

L’amplitude du tremor est stable sur des valeurs moyennes et sa localisation est proche du Cratère Sud-Est. Le nombre d’événements infrasonores est faible.
Les réseaux de surveillance GNSS et inclinométrique de la déformation des sols ne montrent pas de variations significatives.

D’autres mises à jour seront rapidement communiquées

Source : INGV.

Photo : Gio Giusa .

 

Hawaii , Kilauea :

19°25’16 » N 155°17’13 » O,
Altitude du sommet 4 091 pi (1 247 m)
Niveau d’alerte volcan actuel : ATTENTION
Code couleur de l’aviation actuel : ORANGE

Résumé de l’activité :
Le volcan Kīlauea est en éruption à partir d’un seul évent dans la paroi Ouest du cratère Halema’uma’u. Ce matin 5 décembre 2021, le taux d’éruption continue d’être très faible et toute activité est difficilement visualisable compte tenu de la météo actuelle. Toute l’activité de lave récente a été confinée dans le cratère Halema’uma’u dans le parc national des volcans d’Hawai’i.

Observations du Sommet :
L’épanchement de lave de l’évent Ouest a diminué de manière significative vendredi après-midi, accompagné d’une diminution du trémor volcanique. Les deux restent bas ce matin. Le signal d’inclinaison déflationniste mineur enregistré sur les inclinomètres du sommet qui a commencé vendredi après-midi s’est stabilisé et il y a eu peu de changement d’inclinaison au cours des dernières 24 heures. La mesure la plus récente des taux d’émission de dioxyde de soufre (SO2) le 29 novembre 2021 était d’environ 1200 tonnes par jour  . Cependant, les mesures continues des instruments indiquent que les taux d’émission de SO2 ont diminué avec le changement du taux d’éruption. L’activité sismique reste inférieure au bruit de fond.

Observations du lac de lave du cratère Halema’uma’u :
 Vendredi après-midi, le taux d’épanchement de lave de l’évent Ouest a fortement diminué. Aujourd’hui, les mauvaises conditions d’observation rendent difficile la confirmation du niveau d’activité, mais il n’y avait pas de lave active visible à la surface lorsqu’elle était clairement visible pour la dernière fois à 21 heures hier. La diminution de l’activité indique une pause effective dans l’éruption actuelle, mais il s’agit de la quatrième pause de ce type depuis le début de l’éruption le 29 septembre et un retour à des taux d’éruption antérieurs est possible. L’extrémité Ouest du lac a montré peu de changement d’altitude maximale au cours des derniers jours, le télémètre laser permanent du HVO indiquant une altitude d’environ 809 mètres (2654 pieds) lors de la dernière mesure possible. Le lac a connu une augmentation totale d’environ 65 mètres (213 pieds) depuis que la lave a émergé le 29 septembre. Les webcams ont montré des éclaboussures et des flaques de lave dans l’évent Ouest, une zone de lave active à la surface du lac de lave et des suintements sporadiques de lave le long des marges extérieures plus froides du lac. Le volume total de l’éruption depuis le début de l’éruption a été estimé à environ 30 millions de mètres cubes (7,8 milliards de gallons) le 16 novembre.

Source : HVO.

Photo : Archive 11/2021 , USGS/ B. Carr.

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search