05 Octobre 2021. FR . Espagne / La Palma : Cumbre Vieja , Pérou : Sabancaya , Hawaii : Kilauea , Indonésie : Ili Lewotolok , Costa Rica : Turrialba / Poas / Rincon de la Vieja .

Home / blog georges Vitton / 05 Octobre 2021. FR . Espagne / La Palma : Cumbre Vieja , Pérou : Sabancaya , Hawaii : Kilauea , Indonésie : Ili Lewotolok , Costa Rica : Turrialba / Poas / Rincon de la Vieja .

05 Octobre 2021. FR . Espagne / La Palma : Cumbre Vieja , Pérou : Sabancaya , Hawaii : Kilauea , Indonésie : Ili Lewotolok , Costa Rica : Turrialba / Poas / Rincon de la Vieja .

05 Octobre 2021.

 

 

Espagne / La Palma , Cumbre Vieja :

Des dizaines de tremblements de terre ont été enregistrés au cours des dernières 24 heures, le maximum de magnitude 3,7.

Maria José Blanco, directrice de l’Institut géographique national des Canaries (IGN), après la réunion du Pevolca: « La sismicité continue avec le même schéma et en maintenant une profondeur autour de 10-15 kilomètres. Des tremblements de terre sont enregistrés à des profondeurs supérieures à 20 km. Au cours des dernières 24 heures, des dizaines d’événements de magnitude maximale de 3,7 ont été enregistrés avec une intensité de 3-4. L’augmentation notable du nombre de séismes et de leur ampleur peuvent indiquer une augmentation de la probabilité que davantage de séismes profonds se produisent et puissent entraîner de petits effondrements dans les zones de pente.

En ce qui concerne l’émission de dioxyde de soufre dans le panache volcanique, les valeurs mesurées hier ont atteint 16 000 tonnes par jour, une valeur supérieure à celle de la veille. Les émissions de CO2 dans toute la zone de Cumbre Vieja s’élèvent à 1 748 tonnes par jour. Les valeurs basses sont maintenues en termes de qualité de l’air, sauf pics ponctuels à Los Llanos et El Paso, mais de faible intensité et loin des seuils fixés par la réglementation en vigueur. En ce qui concerne les particules de moins de 10 microns, seul le seuil quotidien a été dépassé à nouveau à la station de Los Llanos ».

04 Octobre 2021 14:00 UTC, L’activité éruptive continue sur La Palma

Depuis la dernière déclaration, 115 séismes ont été localisés dans la partie Sud de l’île de La Palma, 12 d’entre eux ressentis par la population et 4 atteignent une intensité maximale III-IV dans la zone épicentrale. Le plus grand tremblement de terre, 3,7 (mbLg) s’est produit à 19h14 UTC hier après-midi.

Comme les jours précédents, les profondeurs des hypocentres sont comprises entre 10-15 km à l’exception de 6 séismes à grande profondeur (30-36 km) dans la même zone épicentrale, où d’autres essaims sismiques avaient déjà été enregistrés en 2017, 2018 et 2020.

L’amplitude moyenne du tremor volcanique continue dans la même gamme de valeurs moyennes par rapport à celle observée depuis le début de l’éruption, bien qu’elle ait présenté des impulsions différentes au cours des deux derniers jours, coïncidant avec les moments où l’activité superficielle s’est intensifiée.
La hauteur de la colonne mesurée à 5h30 UTC est de 4 500 m, une valeur similaire aux jours précédents.

Le réseau de stations GNSS permanentes de l’île montre une stabilité dans les déformations des stations proches des centres éruptifs.

Source : El Pais , Involcan .

Photos : TV Canarias , TV la Palma.com

 

Pérou , Sabancaya :

Période d’analyse: du 27 Septembre 2021 au 03 Octobre 2021 , Arequipa, 04  Octobre 2021.
Niveau d’alerte: ORANGE

L’Institut géophysique du Pérou (IGP) rapporte que l’activité éruptive du volcan Sabancaya reste à des niveaux modérés, c’est-à-dire avec l’enregistrement d’une moyenne de 30 explosions quotidiennes , avec des colonnes de cendres et de gaz jusqu’à 3,5 km d’altitude au dessus du sommet du volcan et leur dispersion consécutives . Par conséquent, pour les jours suivants, aucun changement significatif n’est attendu concernant l’ activité éruptive.

L’IGP a enregistré et analysé l’occurrence de 989 tremblements de terre d’origine volcanique, associés à la circulation de fluides magmatiques à l’intérieur du volcan Sabancaya. Une moyenne de 30 explosions a été enregistrée quotidiennement . Au cours de cette période, les tremblements de terre de type Volcano-Tectoniques (VT) associés à des fracturations rocheuses ont été localisés principalement dans le Nord-Est et l’Est du Sabancaya et ont présenté des magnitudes comprises entre M2,0 et M3,5. 

 

Le suivi de la déformation de la structure volcanique à l’aide de techniques GNSS (traitées avec des orbites rapides) ne présente pas d’anomalies significatives. Cependant, de manière générale, un processus d’inflation a été observé dans le secteur  Nord ( environs du volcan Hualca Hualca ). La surveillance visuelle a permis d’identifier des colonnes de gaz et de cendres jusqu’à 3,5  km d’altitude au dessus du sommet du volcan , qui étaient dispersées vers les secteurs Sud , Sud-Est ,  Nord  , Sud – Ouest et Nord- Est du Sabancaya.  Les enregistrements par satellites ont identifiés la présence de 9 anomalies thermiques ( valeur maximale de 7 MW ) associées à la présence d’un corps de lave à la superficie du cratère du volcan  . 

RECOMMANDATIONS
• Garder le niveau d’alerte volcanique en orange.
• Ne pas s’ approcher dans un rayon de moins de 12 km du cratère.

Source : IGP.

Photo : Pixabay

 

Hawaii , Kilauea :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION (VONA)

Émis : 05 octobre 20211005/0252Z)
Volcan : Kilauea (VNUM #332010)
Code couleur actuel : ORANGE
Code couleur précédent : ROUGE
Source : Observatoire du volcan hawaïen
Numéro d’avis : 2021/H273
Emplacement du volcan: N 19 deg 25 min W 155 deg 17 min
Région : Hawaï
Altitude du sommet : 4 091 pi (1 247 m)

Résumé de l’activité volcanique :
Le volcan Kīlauea est en éruption. Vers 15h21 HST le 29 septembre 2021, une éruption a commencé dans le cratère Halema’uma’u , dans la caldeira du sommet du Kīlauea dans le parc national des volcans d’Hawai’i. L’USGS Hawaiian Volcano Observatory (HVO) avait élevé le niveau d’alerte du volcan du Kīlauea à AVERTISSEMENT et son code de couleur d’aviation à ROUGE pour évaluer l’intensité de l’activité éruptive et identifier les dangers associés.

Cette vue agrandie de la fissure Ouest en éruption à Halema’uma’u montre l’activité des fontaines de lave le matin du 4 octobre 2021. Les fontaines ont construit un rempart d’éclaboussures en forme de C autour de leur source, qui est maintenant immergée dans la montée lac de lave. À l’aide d’un télémètre laser, les équipes de terrain du HVO ont mesuré que le rempart d’éclaboussures se trouvait à 20 m (66 pi) au-dessus de la surface du lac de lave environnant.

Une fontaine vigoureuse – avec des poussées jusqu’à 50-60 mètres (164-197 pieds) – a produit des quantités importantes de pierre ponce, de cheveux de Pelé et de fragments de verre volcanique qui se sont déposés dans des zones sous le vent le long du bord et au-delà du cratère Halema’uma’u. Au cours des derniers jours, une épaisse couche (environ 27 mètres ou 89 pieds) de lave en fusion s’est accumulée sous forme de lac de lave à la base du cratère, noyant partiellement les évents, entraînant une fontaine modérée. Dans le même temps, la quantité de dioxyde de soufre (SO2) émise est passée de 85 000 tonnes par jour (une tonne métrique équivaut à 2 200 livres) à 12 000 tonnes par jour. Bien que la quantité de gaz et de particules volcaniques ait diminué depuis le début de l’éruption, ils restent tous deux des dangers locaux importants dans le panache. Les concentrations de SO2 aux évents restent élevées (probablement plus de 100 parties par million ou ppm) et significativement élevées (5 à 10 ppm) dans les stations situées à quelques kilomètres (quelques milles) au Sud-Ouest du cratère Halema’uma’u.

Cette photo, prise le matin du 4 octobre 2021, offre une vue agrandie du bord Est de l’île principale dans le lac de lave du cratère Halema’uma’u. Dans les premiers jours de l’éruption en cours du Kīlauea, c’était le site d’un évent éruptif énergétique qui a inondé l’île d’éclaboussures et de téphra. L’activité a considérablement diminué, mais pas complètement : des gaz volcaniques continuent d’être émis (au centre à gauche) et des textures étalées à la surface du lac de lave (au centre) indiquent une effusion lente et continue de lave à cet endroit.

L’éruption est actuellement confinée au cratère Halema’uma’u , dans le parc national des volcans d’Hawai’i. Le HVO ne voit aucune indication d’activité migrant ailleurs sur le volcan Kīlauea et s’attend à ce que l’éruption reste confinée à la région du sommet.

Le niveau d’alerte du volcan est abaissé à ATTENTION et son code de couleur d’aviation à ORANGE, reflétant la nature moins dangereuse de l’éruption en cours.

Remarques:
Pronostic:
On ne sait pas combien de temps l’éruption actuelle se poursuivra. Les éruptions du Kīlauea au cours des 200 dernières années ont duré de moins d’un jour à plus d’une décennie. Cette éruption en cours est similaire à l’éruption la plus récente du Kīlauea, qui était également confinée au cratère Halema’uma’u et avait généré un lac de lave ; l’éruption la plus récente a duré environ cinq mois, de décembre 2020 à mai 2021.

Source : HVO.

Photos : USGS / M. Zoeller.

 

Indonésie , Ili Lewotolok :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA

Émis : 5 Octobre 2021 
Volcan : Ili Lewotolok (264230)
Code Couleur Aviation Actuel : ORANGE
Code Couleur Aviation précédent : orange
Source : Observatoire du volcan Ili Lewotolok
Numéro d’avis : 2021LEW39
Emplacement du volcan : S 08 deg 16 min 19 sec E 123 deg 30 min 18 sec
Zone : East Nusa Tenggara, Indonésie
Altitude du sommet : 4554 FT (1423 M)

Résumé de l’activité volcanique :
Eruption avec nuage de cendres volcaniques à 00h01 UTC (08h01 locale). L’éruption et l’émission de cendres ne se poursuivent pas.

Hauteur des nuages volcaniques :
La meilleure estimation du sommet du nuage de cendres est d’environ 7114 FT (2223 M) au-dessus du niveau de la mer, peut être plus élevée que ce qui peut être observé clairement. Source des données de hauteur : observateur au sol.

Autres informations sur les nuages volcaniques :
Nuage de cendres se déplaçant vers le Nord-Ouest

Remarques :
L’activité sismique est caractérisée par des tremblements de terre tectoniques volcaniques continus.

Niveau d’activité Niveau III (Siaga) depuis le 29 novembre 2020 à 13h00 WITA. 
Le volcan était clairement visible jusqu’à ce qu’il soit recouvert de brouillard. La fumée issue du cratère est blanche / grise avec une intensité faible, moyenne à épaisse, à environ 100-700 mètres au dessus du sommet. Le temps est ensoleillé à nuageux, les vents sont faibles à modérés d’Est, Sud-Est, Sud-Ouest et Ouest. La température de l’air est d’environ 25,8-32°C.
L’éruption s’est accompagnée de grondements et d’un bruit d’explosion faible à fort. On note une éjection observable de matière incandescente vers le Sud-Est jusqu’à environ 200 m au dessus du sommet.

Selon les sismographes du 4 octobre 2021, il a été enregistré :
74 tremblements de terre d’éruptions/explosions .
101 tremblements de terre d’émissions
7 fois tremors harmoniques
26 Tremors non harmoniques
2  tremblements de terre tectoniques lointains
Tremor continu d’amplitude 0,5 mm, valeur dominante 0,5 mm

Sources : Magma Indonésie , PVMBG.

Photo : Rizal M

 

Costa Rica , Turrialba / Poas / Rincon de la Vieja :

Rapport quotidien de l’état des volcans. Mise à jour à : 10:18:00.

Volcan Turrialba:


Aucune éruption n’est signalée.
L’activité sismique est similaire, par rapport à hier.
Au moment de ce rapport, les vents soufflent à l’Ouest.
Un dégazage est observé dans le cratère actif. Des tremblements de terre fréquents à haute et basse fréquence sont détectés. Ces derniers jours, les observations géodésiques ne montrent aucune déformation significative. Les ratios de gaz sont dans la fourchette des derniers jours. La concentration de SO2 ne montre pas de changements significatifs.

Volcan Poas:


Aucune éruption n’est signalée.
L’activité sismique est similaire, par rapport à hier.
Au moment de ce rapport, les vents soufflent au Sud-Ouest.
Des impulsions de convection fréquentes continuent d’être observées dans les bouches du volcan, en raison de l’activité fumerolienne sous-marine. De courts signaux de tremor continuent d’être détectés dans les stations sismiques. Les observations géodésiques ne montrent pas de déformation significative du volcan. Les ratios gaz H2S/SO2, ainsi que la concentration en SO2, restent relativement stables. Aujourd’hui, les données CO2/SO2 ne sont pas disponibles.

Volcan Rincón de la Vieja: 


Aucune éruption n’est signalée.
L’activité sismique est similaire, par rapport à hier.
La direction du vent est inconnue pour le moment.
Lorsque les conditions météorologiques le permettent, un léger dégazage est observé dans le cratère actif. Aucun tremor n’est détecté. Les observations géodésiques montrent une stabilité, dans les derniers jours.

Source : Ovsicori.

Photos : G. Avard / Ovsicori , ovsicori, Raul Mora / RSN / UCR .

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search