04 Octobre 2021. FR . Espagne / La Palma : Cumbre Vieja , Hawaii : Kilauea , Alaska : Great Sitkin , Equateur : Reventador , Guatemala : Santiaguito .

Home / Alaska / 04 Octobre 2021. FR . Espagne / La Palma : Cumbre Vieja , Hawaii : Kilauea , Alaska : Great Sitkin , Equateur : Reventador , Guatemala : Santiaguito .

04 Octobre 2021. FR . Espagne / La Palma : Cumbre Vieja , Hawaii : Kilauea , Alaska : Great Sitkin , Equateur : Reventador , Guatemala : Santiaguito .

04 Octobre 2021.

 

Espagne / La Palma , Cumbre Vieja :

La hauteur mesurée du panache de cendres et de gaz atteint trois kilomètres

Le processus d’éruption du volcan Cumbre Vieja peut montrer des processus d’augmentation et de diminution de l’activité strombolienne. Des émissions de bombes volcaniques, un type de pyroclaste de plusieurs mètres qui ont atteint la base du cône, ont été observées tout au long de la journée d’hier. La hauteur mesurée de la colonne de cendres et de gaz atteint trois kilomètres, montrant une partie plus dispersée, atteignant une hauteur de cinq kilomètres.

La sismicité continue d’être localisée près des premiers séismes enregistrés, à des profondeurs comprises entre 10 et 5 kilomètres. Des tremblements de terre sont également enregistrés à des profondeurs supérieures à 20 kilomètres. Au cours des dernières 24 heures, quelques dizaines de séismes ont été localisés, le plus grand de magnitude 3,6, qui a été ressenti avec intensité III. Un autre un peu plus intense a également été enregistré hier, et des fréquences élevées ont été enregistrées dans certaines stations sismiques proches du delta de lave. Les déformations montrent dans les stations éloignées du centre éruptif une légère tendance à la baisse, comme ces derniers jours, tandis que dans les stations voisines, elles continuent de montrer de la stabilité.  

L’Institut volcanologique des Canaries (Involcán) a fait état d’une augmentation de l’émission de lave du volcan Cumbre Vieja. « Dans les dernières minutes, l’activité effusive de l’éruption a considérablement augmenté », a-t-il noté dimanche à neuf heures du soir (heure de la péninsule espagnole). Après cet avertissement, une partie du cône du volcan s’est effondrée, ce qui a encore augmenté la sortie de magma, selon l’agence. « À mesure que la tombée de la nuit, les nouvelles coulées deviennent plus visibles », ajoute Involcán. Le comité directeur du Plan d’urgence volcanique des Canaries (Pevolca) a ordonné l’évacuation des scientifiques et du personnel d’urgence travaillant dans les zones proches des coulées de lave en raison de la mauvaise qualité de l’air.

Le cône principal du volcan de La Palma a subi dans l’après-midi de ce dimanche soir un effondrement partiel de sa structure tout en augmentant son activité effusive, avec l’émission de lave fluide, selon l’Institut volcanologique des Canaries.
Selon les informations fournies par le poste de commandement avancé, l’effondrement partiel s’est produit vers 21h10 et, apparemment, certaines des bouches éruptives se sont rejointes.
On observe un débit de sortie de lave plus élevé, mais il traverse le même canal que jusqu’à présent et aucune nouvelle coulée n’a été observée pour cette raison.
Carmen Lopez, de l’Institut géographique national (IGN), a expliqué que des épisodes de ce type se sont produits et continueront de se produire tout au long du processus éruptif.  

Sources : El Pais ,

Photos : TV Canarias , Involcan.

 

Hawaii , Kilauea :

19°25’16 » N 155°17’13 » O,
Altitude du sommet : 4091 pi (1247 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel : AVERTISSEMENT
Code couleur de l’aviation actuel : ROUGE

Résumé de l’activité :
Le volcan Kīlauea est en éruption. La lave continue d’émerger de plusieurs évents le long du sol et du mur Ouest du cratère Halema’uma’u. Depuis le matin du 3 octobre 2021, toute activité de lave est confinée au cratère Halema’uma’u dans le parc national des volcans d’Hawai’i. La sismicité et les taux d’émission de gaz volcaniques restent élevés.

Observations du Sommet :
Les taux d’émission de dioxyde de soufre (SO2) restent élevés et étaient d’environ 14 750 tonnes par jour le 2 octobre 2021, ce qui est plus élevé que la veille. La sismicité est élevée mais stable. Les inclinomètres du sommet continuent d’enregistrer une inclinaison déflationniste.

Une image au téléobjectif de la marge Nord-Ouest du lac de lave dans le cratère Halema’uma’u, au sommet du Kīlauea. Un débordement de lave du lac de lave actif (au centre) recouvre une partie de la digue perchée qui s’est formée autour de la marge du lac.

Observations du lac de lave du cratère  Halema’uma’u :
La lave continue d’émerger de plusieurs évents dans le cratère Halema’uma’u. Au cours des dernières 24 heures, le niveau du lac de lave a augmenté de plus de 1 mètre (3,3 pieds). Au total, la surface du lac de lave a augmenté d’environ 27 mètres (89 pieds) depuis le début de l’éruption. L’évent Ouest continue d’être la source la plus vigoureuse, avec des hauteurs de fontaine de lave soutenues de 10 à 15 mètres (33 à 49 pieds). Le lac de lave s’est élevé jusqu’à la base de l’évent Ouest, autour duquel un cône est en train d’être construit. D’autres évents, dont une fissure de 35 mètres de long (115 pieds), continuent d’être actifs dans les parties centrale et Sud du lac, avec des hauteurs de fontaine de lave soutenues de 5 à 10 mètres (16 à 33 pieds). Des sursauts occasionnels de hauteur de fontaine ont également été observés au cours des dernières 24 heures. En raison de l’emplacement des évents, le lac de lave n’est pas de niveau sur toute sa surface. Ce matin, l’extrémité Ouest du lac est de 1 à 2 mètres (3,3 à 6,6 pieds) plus haute que l’extrémité Est, et l’extrémité Sud est environ 1 mètre (3,3 pieds) plus haute que l’extrémité Nord. L’effondrement localisé et discontinu de la croûte se poursuit (un processus par lequel la croûte de lave froide à la surface du lac de lave est remplacée par un liquide moins dense provenant du dessous, provoquant l’enfoncement de la croûte dans la lave sous-jacente du lac).

Une vue du lac de lave du cratère Halema’uma’u à l’approche du Nord. Le musée Jaggar et l’installation abandonnée du HVO se trouvent en bas à droite.

Observations de la zone du Rift Est :
Aucune activité inhabituelle n’a été notée dans la zone du Rift Est du Kīlauea  . Les émissions de SO2 et de sulfure d’hydrogène (H2S) de Pu’u’ō’ō étaient inférieures aux niveaux de détection instrumentale lors de la dernière mesure le 7 janvier 2021.

Source : HVO

Photos : UGSG/ L. DeSmither  , Bruce Omori .

 

Alaska , Great Sitkin :

52°4’35 » N 176°6’39 » O,
Altitude du sommet : 5709 pi (1740 m)
Niveau d’alerte volcan actuel : ATTENTION
Code couleur aviation actuel : ORANGE.

La sismicité reste légèrement élevée avec de petits tremblements de terre compatibles avec l’effusion de lave continue. Aucune activité explosive ou émission de cendres n’a été détectée dans les données sismiques, infrasons ou satellitaires. Des températures de surface élevées ont été observées sur des images satellites claires au cours de la dernière journée. Les images satellites montrent que le dôme dans le cratère du sommet a actuellement des dimensions d’environ 3 940 pieds (1200 m) Est-Ouest et d’environ 3280 pieds (1000 m) Nord-Sud. Au fur et à mesure que le dôme continue de croître, de la lave s’échappe des brèches du cratère au Sud et au Sud-Ouest. Ces lobes de coulée de lave mesurent respectivement environ 985 pieds (300 m) et 1150 pieds (350 m) de long. Le lobe allant vers le Sud-Ouest commence à se diviser en deux bassins versants et il existe des preuves que des débris chauds se sont déversés en cascade jusqu’au sommet du champ de neige à environ 450 m après la fin du flux principal.

Il n’y a aucune indication sur la durée pendant laquelle l’épanchement de lave se poursuivra pendant l’éruption actuelle, et il est possible qu’une activité explosive puisse se produire avec peu ou pas d’avertissement.

Le volcan Great Sitkin est surveillé par des capteurs sismiques et infrasons locaux, des données satellitaires, des caméras Web et des réseaux distants de capteurs d’infrasons et de foudre.

Source : AVO.

Photo : Ward, Dave

 

Equateur , Reventador :

RAPPORT QUOTIDIEN DE L’ETAT DU VOLCAN REVENTADOR , Dimanche 03 Octobre 2021.
Information Geophysical Institute – EPN.

Niveau d’activité Superficiel: Haut , Tendance de surface : Pas de changement .
Niveau d’activité interne: Modéré , Tendance interne : Pas de changement.

Sismicité : Du 02 Octobre 2021, 11:00h au 03 Octobre 2021 , 11:00h : 

Explosion (EXP) 66 événements
Longues périodes : (LP) 62 événements
Tremors harmoniques (TRARM) 11  événements.

 

Pluies / lahars: Aucune pluie n’a été enregistrée.

Colonne d’émission/cendres :
Hier après-midi, le volcan s’est dégagé et une émission de cendres à 1000 mètres d’altitude au-dessus du niveau du cratère a pu être observée en direction de l’Ouest. Le VAAC de Washington a signalé 3 alertes d’émission de cendres avec une hauteur de 1638 mètres au-dessus du sommet se dirigeant vers le Nord-Ouest et l’Ouest au cours des dernières 24 heures.

Autres paramètres de surveillance :
Le système MIROVA enregistre 1 anomalie thermique faible et 1 anomalie thermique modérée. Alors que FIRMS enregistre 15 anomalies thermiques sur le Reventador au cours des dernières 24 heures

Observation:
Pendant la nuit le volcan était clair, il a été possible d’observer l’incandescence au sommet avec le roulement de blocs sur tous les flancs du volcan jusqu’à 700 mètres sous le cratère. Plus tard dans la matinée il est devenu nuageux et il s’est réveillé clair, observant une émission de vapeur, de gaz et de cendres à 500 mètres au-dessus du sommet vers l’Ouest, puis s’est assombri  et le reste jusqu’ici

Niveau d’alerte: Orange.

Source et photo : IG-EPN.

 

Guatemala , Santiaguito :

ACTIVITÉ :

Selon la webcam et la station sismique STG8, des explosions faibles à modérées sont observées et enregistrées, accompagnées de colonnes de cendres de 2800 à 3000 mètres d’altitude. (9186 à 9842 pieds) qui se dispersent vers le Sud et le Sud-Ouest sur 10 kilomètres. On enregistre des chutes de cendres dans les villages de San Marcos et Loma Linda Palajunoj et les Fincas de la région.

L’extrusion de lave est maintenue, générant des avalanches sur les flancs Ouest et Sud-Oouest. En raison de la nature instable du matériau, des avalanches sont générées, avec la probabilité de générer des coulées pyroclastiques modérées à fortes, il ne faut donc pas rester près ou dans les lits des rivières près des pentes du volcan. L’après-midi et la nuit, les pluies modérées et fortes continuent, avec la probabilité de continuer à générer des lahars à travers les canaux des rivières Nimá I, Nimá II, Tambor, affluents de la rivière Samalá, il est donc recommandé de prendre des précautions. (Informations dans le bulletin BESAN-102-2021).

Source : Insivumeh .

Photo : Conred.

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search