01 Juillet 2019. FR. Papouasie Nouvelle Guinée : Ulawun / Manam , Indonésie : Merapi , Nouvelle Zélande : White Island , Mexique : Popocatepetl .

Home / blog georges Vitton / 01 Juillet 2019. FR. Papouasie Nouvelle Guinée : Ulawun / Manam , Indonésie : Merapi , Nouvelle Zélande : White Island , Mexique : Popocatepetl .

01 Juillet 2019. FR. Papouasie Nouvelle Guinée : Ulawun / Manam , Indonésie : Merapi , Nouvelle Zélande : White Island , Mexique : Popocatepetl .

01 Juillet 2019.

 

 

Papouasie Nouvelle Guinée , Ulawun / Manam :

Papouasie-Nouvelle-Guinée: Bulletin d’information sur les éruptions volcaniques .

La situation:

Eruption du volcan Ulawun :

le 26 juin 2019, à environ 4 heures, heure locale, le volcan Ulawun, situé à environ 130 km au Sud-Ouest du canton de Rabaul, dans l’Est de la Nouvelle-Bretagne, a été observé émettant de façon continue des panaches de cendres.
Le Centre d’avis de cendres volcaniques de Darwin (VACC) a relevé le code de couleur de l’aviation pour passer à ROUGE à 26 h 31, heure locale, le 26 juin 2019. Le 27 juin 2019, le VACC de Darwin a déclaré que les images satellite actuelles indiquaient que les cendres du volcan s’étaient dissipées. et il n’y avait aucune éruption en cours ou nouvelle.

 

Les habitants des environs du volcan Ulawun auraient volontairement évacué les environs le mercredi 26 juin 2019. Aucun dégât ni victime n’ont été signalés. Environ 10 620 personnes ont été hébergés dans au moins dix centres de soins, selon les autorités gouvernementales locales à Bialla, dans l’Ouest de la Nouvelle-Bretagne, comme indiqué dans le Flash Update n ° 2 de l’ONU. Un autre centre de soins de 427 personnes est situé à East New Britain. A ce jour, aucune victime n’a été rapportée.
En raison des possibles chutes de cendres observées dans la ville de Kimbe, les autorités de l’Ouest de la Nouvelle-Bretagne ont déclaré l’état d’urgence provincial et ont activé leur plan d’intervention en cas d’urgence pour le mont Ulawun, notamment la création d’une base avancée à Bialla. Toutes les communautés situées dans un rayon de 20 kilomètres du volcan ont été priées de s’installer dans des zones de sécurité désignées.

Eruptions du volcan Manam:

D’après le rapport de l’observatoire volcanologique de Rabaul, le 28 juin 2019, aux environs de 7 heures (heure de Papouasie-Nouvelle-Guinée), une activité volcanique a été signalée sur un stratovolcan basaltico-andésitique , le volcan Manam (localement appelé Manam Motu), dans la Province de Madang, sur la côte Nord-Est de la Papouasie-Nouvelle-Guinée continentale.

Le 29 juin 2019, à 7 h 45, heure locale, le volcan continue de faire éruption et émet des cendres volcaniques pouvant atteindre 4 572 mètres, dispersant des flux pyroclastiques surchauffés vers les pentes Ouest et Nord-Est du volcan. Le volcan Manam est un stratovolcan basaltique / andésitique . Le 28 juin 2019, le Centre d’avis de cendres volcaniques (VAAC) Darwin a mis en garde contre une activité volcanique et un panache de cendres qui auraient atteint une altitude estimée à 50 000 pieds (15 200 mètres) ou un niveau de vol 500.

 

L’état d’alerte à été relevé au niveau 4  sur 5. Selon la mise à jour n ° 1 du secrétariat de l’équipe de gestion des catastrophes de la PNG (DMT), environ 755 ménages (3 775 personnes) ont été transférés dans trois centres de soins. Le plus grand est Baliau avec 447 ménages (2 235 personnes), suivi de Kuluguma avec 182 ménages (910 personnes), tandis que 76 ménages (380 personnes) séjournent à Boda et 50 ménages (250 personnes) séjournent à Iassa. Les autorités de suivi des catastrophes de Madang ont identifié des besoins immédiats en nourriture et en eau. Le Centre national des catastrophes de la PNG est en train de coordonner ses actions avec les autorités provinciales pour acheminer des secours pré-positionnés à Bogia et à l’île de Manam.

Source: Rapport de la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.

Photos : Quentin Talingapua  , EMTV

 

Indonésie , Merapi :

Le mont Merapi émet une avalanche de lave sur une distance de 850 mètres.

Le mont Merapi, situé dans la région frontalière de la région spéciale de Yogyakarta et du centre de Java, a émis ce dimanche une avalanche de lave atteignant 850 mètres, selon le Centre de recherche et de développement sur les technologies des catastrophes géologiques (BPPTKG).
Une avalanche de lave surveillée par des caméras de surveillance pendant la période d’observation de 12 h à 6 h 00, heure de l’Ouest indonésienne (WIB), s’est écoulée en amont de la rivière Gendol, a déclaré le chef du BPPTKG Hanik Humaida.

Au cours de la période d’observation, deux tremblements de terre volcaniques ont également été enregistrés avec une amplitude comprise entre 4 et 27 millimètres et une durée comprise entre 41,8 et 85 secondes.
Enfin, l’observation visuelle a montré que la fumée issue du cratère était de couleur blanche , sous pression faible , s’élevant à 20 mètres au-dessus du sommet du cratère.
Le vent soufflait faiblement dans la direction du Sud-Ouest et de l’Ouest, tandis que la température de l’air était de 13 à 16,9 degrés Celsius; humidité de l’air de 45 à 95%; et la pression atmosphérique de 568 à 708,7 mmHg.
Le BPPTKG a maintenu le statut du mont Merapi au niveau d’alerte 2 ou WASPADA et a temporairement déconseillé de mener des activités d’escalade sur le volcan , sauf à des fins d’investigation et de recherche liées à l’atténuation des catastrophes.
Le centre a exhorté les habitants à ne mener aucune activité dans un rayon de trois kilomètres autour du sommet du volcan et a invité les habitants vivant à proximité de la rivière Gendol à redoubler de vigilance quant à la dissipation des nuages ​​chauds du Merapi.

Source : ANTARA news.

 

Nouvelle Zélande , White Island :

Niveau d’alerte volcanique sur Whakaari / White Island ramené au niveau 1. Publié le lundi 1 juillet 2019 à 11h50.

Bulletin d’alerte volcanique WI – 2019/06
Le niveau d’alerte volcanique est abaissé à 1
Le code couleur de l’aviation reste au jaune

Whakaari / White Island affiche un niveau d’émissions de gaz inférieur et le niveau d’alerte volcanique est abaissé à 1.

Deux vols de surveillance gaz supplémentaires ont été effectués depuis notre dernière mise à jour et les émissions de gaz ont été inférieures à celles enregistrées le mercredi 26 juin. La modélisation des données de surveillance et les nouvelles données recueillies sur l’île suggèrent également un niveau d’activité plus faible que celui signalé précédemment. En conséquence, le niveau d’alerte volcanique a été abaissé à 1 (au lieu de 2).

Les deux vols de gaz supplémentaires ont détecté 880 tonnes / jour d’anhydride sulfureux le vendredi 28 juin et 693 tonnes / jour le samedi 29 juin, des valeurs bien inférieures à celles mesurées le mercredi 26 juin. D’autres mesures de gaz seront effectuées à nouveau dès que les conditions le permettront.
Les nouvelles mesures effectuées sur l’île ne montrent aucun changement de la température des fumerolles. La modélisation des données de surveillance de la déformation du sol suggère également que le faible signal enregistré sur Whakaari / White Island serait probablement lié à l’essaim de tremblements de terre tectoniques en cours, et non à une augmentation de l’activité volcanique.

Les essaims de tremblements de terre à proximité se poursuivent, mais à des niveaux inférieurs à ceux rapportés dans les précédents bulletins.
Le flux de gaz plus faible mesuré, les nouvelles observations et la modélisation des données de surveillance suggèrent que Whakaari / White Island est de retour à une agitation volcanique mineure. En tant que tel, nous avons abaissé le niveau d’alerte volcanique à 1. Il n’y a aucun changement dans le code de couleur de l’aviation: jaune.
Le niveau d’alerte volcanique 1 est principalement associé aux aléas de troubles volcaniques.

Le GNS Science et le centre national de surveillance des Géorisques continuent de surveiller de près l’ île de Whakaari / White afin de détecter d’autres signes d’activité.

Source : Geonet /Agnes Mazot ,Volcanologue de service.

Photo : Auteur Inconnu.

 

Mexique , Popocatepetl :

30 juin, 11h00 (30 juin, 16h00 GMT)

Au cours des dernières 24 heures, 169 exhalations ont été identifiées à l’aide des systèmes de surveillance du volcan Popocatépetl, accompagnées de vapeur d’eau, de gaz et de légères quantités de cendres . Il y a eu 5 explosions, dont deux hier à 13h36 et 15h09, mais en raison des conditions météorologiques, la visibilité ne permettait pas d’en déterminer la hauteur et la direction, et trois explosions enregistrées aujourd’hui à 00h52, 04h40 et 09h18,  avec une teneur en cendres modérée. L’explosion à 00h52 a atteint une hauteur de colonne de 1,5 km et s’est dispersée dans une direction Sud-Est, projetant des fragments incandescents sur les pentes jusqu’à 1 km . L’explosion de 04 h 40 a atteint une hauteur approximative de 1 km, s’est dispersée dans une direction Sud-Est et a projeté des fragments incandescents sur une courte distance . La dernière explosion a été enregistrée aujourd’hui à 9 h 18, avait une hauteur d’environ 1,5 km et avait initialement été dispersée vers le Sud-Est . De plus, un tremblement de terre de type volcano-tectonique a été enregistré hier à 10h43, avec une magnitude préliminaire de 2,0 ainsi que 89 minutes de tremor.

 

 

Au moment de la rédaction de ce rapport, il n’y avait aucune visibilité. Cependant, tout événement sera dispersé vers l ‘Est-Sud-Est  .

Le système de surveillance du volcan Popocatepetl fonctionne 24 heures par jour. Le CENAPRED surveille de près tout événement. Toute modification des paramètres de surveillance sera signalée rapidement.

Le CENAPRED demande instamment de NE PAS APPROCHER le volcan et surtout le cratère, en raison du risque de chute de fragments balistiques et, en cas de fortes pluies, de s’éloigner du fond des ravins en raison du risque de coulée de boue et de débris.

Le feu de signalisation d’alerte du Popocatepetl  est situé à JAUNE PHASE 2.

Nouvelle explosion sur le Popocatépetl; C’est la cinquième en 32 heures.

Malgré la nébulosité présente, il a été possible de voir la colonne de cendres.

La Coordination nationale de la protection civile (CNPC) a annoncé qu’une nouvelle explosion avait été enregistrée sur le volcan Popocatépetl, mais en raison de l’étendue de la couverture nuageuse, elle n’a pas été pleinement observée.
Parmi les nuages, selon l’image partagée sur les réseaux sociaux, on remarque la colonne de cendres, produit de l’événement volcanique. L’explosion a été enregistrée à 9 h 18 et la colonne d’émission est à environ 1,5 km au-dessus du cratère.
Aucun changement n’est prévu à court terme, à moins d’indication contraire du Centre national de prévention des catastrophes (Cenapred). Le voyant d’alerte volcanique reste jaune phase 2.

 

Sources : Cenapred , Paralelo19.mx

Photos : Marco Antonio Nuñez , Webcamdemexico.

 

 

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search