07 Octobre 2018. FR. Chili : Lascar , la Réunion : Piton de la Fournaise , Guatemala : Fuego , Indonésie : Anak Krakatau , Equateur : Reventador .

Home / blog georges Vitton / 07 Octobre 2018. FR. Chili : Lascar , la Réunion : Piton de la Fournaise , Guatemala : Fuego , Indonésie : Anak Krakatau , Equateur : Reventador .

07 Octobre 2018. FR. Chili : Lascar , la Réunion : Piton de la Fournaise , Guatemala : Fuego , Indonésie : Anak Krakatau , Equateur : Reventador .

07 Octobre 2018.

 

 

Chili , Lascar :

Durant la période évaluée , il a été enregistré un total de 152 évènements sismiques , parmi lesquels 9 ont été classés comme séismes de type volcano-tectoniques (VT) en relation avec des processus de fracturation de roches à l’intérieur de l’édifice volcanique avec des magnitudes locales inférieures à M0,4 . L’évènement de plus grande énergie était localise dans le cratère actif , à une profondeur de 1 km .
Il a également été enregistré 143 séismes de type longue période ( LP) en relation avec la dynamique des fluides à l’intérieur du volcan avec des valeurs de déplacement réduits ( DRc) inférieures à 4,5 cm2 .

Les images fournies par les caméras IP installées autour du volcan montrent un dégazage récurrent provenant du cratère principal, atteignant une maximale de 300 m au dessus du cratère actif.
Selon les données fournies par deux stations GNSS , on  observe un raccourcissement d’approximativement 0,75cm dans la ligne de surveillance qui traverse le cratère . Le raccourcissement de la ligne de surveillance est dû dans une grande proportion au déplacement de la station située au Sud du cratère .
Les émission de dioxyde de soufre (S02) , enregistrées par l’équipement de spectrométrie par absorption différentielle ( DOAS) présentent une valeur pour la période évaluée de 675 +/- 106 T/Jour et une valeur maximale de 1962 t/j enregistrée le 13 Septembre. Les émissions de SO2 sont à des niveaux modérés pour ce volcan, retournant aux niveaux observés durant les périodes antérieures.

Il a été rapporté 6 alertes thermiques dans la zone associée au complexe volcanique au cours de la période, avec une Puissance Volcanique Rayonnée ( VRP) maximale de 0,8 MW, valeurs considérées comme basses , selon les données traitées par l’observation en infrarouge de l’activité volcanique (MIROVA) (http://www.mirovaweb.it/) et par la Surveillance thermique temporelle des points chauds globaux (MODVOLC) (http://modis.higp.hawaii.edu/).
 Le niveau d’activité présenté pendant la période considérée est considéré comme étant dans le niveau de base

En raison de ce qui précède, l’avertissement volcanique est maintenu au niveau:
NIVEAU VERT : Volcan actif avec un comportement stable – Temps probable pour une éruption: MOIS / ANNEES.
Observation :
Est considéré comme zone de danger une zone de 500 m autour du cratère.

Source : Sernageomin
Photo : Desertexploring .cl.

 

La Réunion , Piton de la Fournaise :

Bulletin d’activité du samedi 6 octobre 2018 à 15h00 (Heure locale) .

L’éruption débutée le 15 septembre à 04h25 heure locale se poursuit. L’intensité du trémor volcanique (indicateur de l’intensité éruptive en surface), après avoir nettement augmenté depuis le 3 octobre 22h heure locale (18h UTC), est à en légère baisse depuis ce jour mais reste élevée (Figure 1).
Cette intensité élevée serait liée à la fermeture progressive de l’ensemble du système d’alimentation, allant du dike (« conduit d’alimentation » de l’éruption) au cône éruptif, favorisant un phénomène de « résonnance » plus important.
Des gaz pistons (« bouffées de gaz » ou « bouffées de trémor ») au niveau du site éruptif sont toujours enregistrés par les sismomètres de l’OVPF. Ces « gaz pistons » marquent un changement de régime dans le dégazage de l’éruption, et sont généralement observés lorsque la quantité de gaz disponible s’épuise, et souvent synonyme d’une décroissance d’activité en surface.


Figure 1 : Evolution du RSAM (indicateur du trémor volcanique et de l’intensité de l’éruption) entre 04h00 (00h UTC) le 15 septembre et 14h50 (10h50 UTC) le 6 octobre sur la station sismique FOR, localisée à proximité du cratère Château Fort (2000 m d’altitude sur le flanc sud-est du cône terminal). (© OVPF/IPGP)

– Aucun séisme volcano-tectonique n’a été enregistré au cours de la journée du 5 octobre, ni au cours de la journée actuelle.

– Une inflation (gonflement) de l’édifice, témoin de l’influence d’une source de pression à l’aplomb du volcan, est toujours perceptible. Cette inflation s’accompagne désormais d’une augmentation des concentrations de CO2 dans le sol dans le secteur du Gîte du volcan.

– Les débits en surface n’ont pas pu être estimés ce jour du fait de flux laviques trop faibles en surface.

– Les stations du réseau NOVAC de l’OVPF situées sur le pourtour de l’Enclos enregistrent toujours des flux de SO2. Même si leurs concentrations sont 5 fois plus faibles qu’en début d’éruption, ces flux confirment qu’il y a toujours du magma présent à basse pression.

– L’activité de surface reste toujours très limitée avec de très rares projections de lave à l’intérieur du cône et aucune résurgence majeure visible depuis le tunnel principal. Néanmoins l’activité se poursuit toujours en tunnels de lave, avec un dégazage particulièrement bien visible le long de leur cheminement de l’évent éruptif (Figure 2) jusqu’au front de coulée. Aucune reconnaissance du front de coulée n’a pu être réalisée ces derniers jours mais d’après des prises de vue depuis le site éruptif et depuis Piton Bert, le front de coulée aurait progressé vers l’est de quelques centaines de mètres.

Figure 2: Prise de vue du site éruptif le 6 octobre 2018 à 05h56 heure locale – 01h56 heure UTC. (© OVPF/IPGP-IRT)

Bilan:

Depuis 4 jours, l’OVPF enregistre des signaux témoins de deux tendances qui se produisent à des niveaux différents:

1) au niveau de l’évent éruptif: enregistrements de « gaz piston » et d’une augmentation du trémor, témoin d’une fermeture progressive du dike (« conduit d’alimentation » reliant le réservoir superficiel au site éruptif) et du cône;

2) au niveau du réservoir superficiel: mise en pression d’une source localisée sous les cratères sommitaux à 1-1,5 km de profondeur (détectée par l’inflation de l’édifice) témoin d’une réalimentation du réservoir superficiel par du magma plus profond (augmentation des concentration en CO2 dans le sol à l’extérieur de l’Enclos).

Compte tenu de ces deux observables, aucune hypothèse n’est exclue quant à la suite de cette éruption ces prochains jours (arrêt, re-intensification de l’activité sur le même site, ouverture de nouvelles fissures, notamment plus en aval).

Niveau d’alerte : Alerte 2-2 – Eruption dans l’Enclos.

Source : OVPF , www.ipgp.fr/fr/ovpf/bulletin .

 

Guatemala , Fuego :

Type d’activité: Vulcanienne
Morphologie: Stratovolcan composite
Localisation géographique: 14 ° 28’54˝ Latitude N; 90 ° 52’54˝ Longitude  O.
Hauteur: 3,763msnm
Conditions météo: nuageux
Vent: Nord-est
Précipitation: 6.0 mm

Activité:
Présence de faibles fumerolles de dégazage de couleur blanche qui atteignent une hauteur approximative de 4300 msnm (14107 pieds), se dispersant dans la direction Ouest et Sud-Ouest. On a observé six à huit explosions faibles à modérées par heure, éjectant des colonnes de cendres grises à une hauteur approximative comprise entre 4400 et 4500 m / l (14435 et 14763 pieds) se dispersant vers l’Ouest et le Sud-Ouest sur une distance approximative de 10 km. Certaines d’entre elles génèrent de faibles grondements et des sons de dégazage similaires à ceux d’une  locomotive de train avec une récurrence plus importante. Des impulsions incandescentes à une hauteur approximative de 100 mètres au-dessus du cratère, génèrent de faibles avalanches sur le contour du cratère et vers les canyons de Ceniza, Las Lajas et Seca. Des chutes de cendres sont signalées dans les communautés de Sangre de Cristo, de Palo Verde, de Panimache I et II et d’autres situées dans cette direction.

Source : Insivumeh

Photo : Inconnu.

 

Indonésie , Anak Krakatau :

Le mont Anak Krakatau en éruption 407 fois.

TEMPO.CO, Bandarlampung – Le mont Anak Krakatau, situé dans le détroit de la Sonde, dans le district de Lampung, dans la province de Lampung, a subi une crise sismique 407 fois et pulvérisé de la lave depuis samedi jusqu’à dimanche matin.
La secousse relativement forte du volcan a été entendue et des tremblements ont été ressentis au poste d’observation du mont Krakatau, selon Jumono, l’officier du poste, cité par l’Agence de météorologie, climatologie et géophysique (BMKG) dans un communiqué publié dimanche.
Les autorités ont déclaré que le volcan était en état d’alerte et fermé au public dans un rayon de deux kilomètres autour du cratère  .
Le poste d’observation a enregistré un total de 407 secousses sismiques d’une amplitude de 30 à 50 mm et d’une durée de 37 à 300 secondes. 14 tremors harmoniques avec une amplitude de 10-41 mm, durée de 34-123 secondes; et des tremors incessants avec une amplitude de 2-40 mm et une valeur dominante de 20 mm.

 

Niveau d’activité de niveau II (WASPADA). le G. Krakatau (338 m d’altitude) a connu une augmentation de l’activité volcanique depuis le 18 juin 2018.
Depuis hier et jusqu’à ce matin, le volcan était visuellement couverts de brume. Les vents faibles étaient orientés vers l’Est et le Sud-Est. La fumée issue du cratère n’est pas observée.

Les sismographes du 5 octobre 2018 ont enregistré :
348 séismes d’éruption
26 séismes harmonique
2  séismes volcanique sprofonds
Un tremor continu d’amplitude maximale de 2 à 25 mm (valeur dominante 15 mm)

Recommandation: Les personnes / touristes ne sont pas autorisés à s’approcher  dans un rayon de 2 km autour du cratère.
VONA: Le dernier code VONA a reçu le code de couleur ORANGE, publié le 22 septembre 2018 à 6h56, relatif à une éruption dont la hauteur de la colonne de cendres se situait à environ 538 m au dessus du niveau de la mer ou environ 200 m au dessus du sommet. La colonne de cendres se déplaçait vers le Sud.

Source : Tempo , PVMBG.

Video : Yohannes Tyas Galih Jati

 

Equateur , Reventador :

Le volcan maintient une activité éruptive élevée. Dans les heures du matin et aujourd’hui, nous avons pu observer des émissions de gaz et de cendres à une hauteur de 800 mètres au-dessus du niveau du cratère en direction du nord-ouest. Une incandescence a également été observée au niveau du cratère. Pour le moment le secteur du volcan est partiellement nuageux.

Emission / colonne de cendres: Plusieurs émissions de gaz et de cendres ont été observées, avec des hauteurs supérieures à 1 000 mètres et des directions allant du nord-est au nord-ouest. Image 20181006 07h20 (TL).

Activité sismique : 

Evènements de type Longue période (LP): 44
Explosions (EXP): 30
Tremor d’émission   (TE): 5
Tremor harmonique (TA): 3

L’Institut de géophysique de l’École polytechnique nationale est attentif à l’activité sur le volcan et informe de ses changements.

Source : IGEPN

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search