02 Octobre 2018. FR. Pérou : Sabancaya , La Réunion : Piton de la Fournaise , Islande : Bárðarbunga , Costa Rica : Turrialba , Etats-Unis : Yellowstone .

Home / Bárðarbunga / 02 Octobre 2018. FR. Pérou : Sabancaya , La Réunion : Piton de la Fournaise , Islande : Bárðarbunga , Costa Rica : Turrialba , Etats-Unis : Yellowstone .

02 Octobre 2018. FR. Pérou : Sabancaya , La Réunion : Piton de la Fournaise , Islande : Bárðarbunga , Costa Rica : Turrialba , Etats-Unis : Yellowstone .

02 Octobre 2018. 

 

 

Pérou , Sabancaya : 

Une moyenne de 21 EXP / jour a été enregistrée. Les séismes associés à la remontée du magma (types hybrides) restent très peu nombreux et peu énergétiques. 
Les colonnes de gaz et de cendres éruptives ont atteint une hauteur maximale de 3700 m au-dessus du cratère. La dispersion de ces matériaux s’est produite dans un rayon d’environ 50 km, principalement vers le Sud-Ouest, le Sud-Est et l’Est.


Le débit de gaz volcanique (SO2) a enregistré le 29 septembre une valeur maximale de 3250 tonnes / jour, considérée comme une valeur importante. 
La déformation de la surface du bâtiment volcanique présentait des variations importantes. 
Le système de satellites MIROVA a enregistré 6 anomalies thermiques, avec des valeurs comprises entre 3 MW et 20 MW de VRP (Puissance Volcanique Rayonnée ).

En général, l’activité éruptive maintient des niveaux modérés. Aucun changement significatif n’est prévu dans les jours suivants.

Source : IGP.

Photo : Andina

 

La Réunion , Piton de la Fournaise :

Bulletin d’activité du lundi 1er octobre 2018 à 15h30 (Heure locale) .

L’éruption débutée le 15 septembre à 04h25 heure locale se poursuit. L’intensité du trémor volcanique (indicateur de l’intensité éruptive en surface) est restée relativement stable sur les dernières 24h (Figure 1).


Figure 1 : Evolution du RSAM (indicateur du trémor volcanique et de l’intensité de l’éruption) entre 04h00 (00h UTC) le 15 septembre et 15h00 (11h00 UTC) le 1 octobre sur la station sismique FOR, localisée à proximité du cratère Château Fort (2000 m d’altitude sur le flanc sud-est du cône terminal).

– Deux séismes volcano-tectoniques superficiels et un séisme volcano-tectonique profond ont été enregistrés au cours de la journée du 30 septembre. Un séisme volcano-tectonique profond a également été enregistré au cours de la journée actuelle.
– Une subtile reprise de l’inflation (gonflement) de l’édifice, témoin de l’influence d’une source de pression à l’aplomb du volcan semble toujours se dessiner, ce paramètre sera à suivre ces prochains jours.

– Les débits en surface estimés à partir des données satellites, via la plateforme HOTVOLC (OPGC – Université Clermont Auvergne) étaient < à 2 m3/s sur les dernières 24h. A noter que l’activité éruptive se déroulant désormais principalement en tunnels de lave, les détections de points chauds anomaliques sont de plus en plus difficiles et par conséquent ces valeurs de débits sous-estimées. De même la couverture nuageuse présente ce jour sur le volcan perturbe l’acquisition de ces données.
– Du fait des mauvaises conditions météorologiques sur le volcan, aucune reconnaissance n’a pu être faite ce jour.

Niveau d’alerte : Alerte 2-2 – Eruption dans l’Enclos.

Source : OVPF

 

Islande , Bárðarbunga :

Tremblement de terre sous le volcan Bárðarbunga tôt lundi matin.

Un violent essaim de séismes a été détecté dans la caldeira du Bárðarbunga tôt  lundi matin . Un séisme de magnitude M3,0, avec un épicentre à 7,6 km à l’Est du Bárðarbunga, à la limite Est de la caldeira du volcan central, à une profondeur de 3,4 km (2,1 milles), a été détecté à 6h09 du matin. . Une demi-douzaine de répliques plus petites ont été détectées.

Signes d’activité d’un des chaudrons dans la calotte glaciaire du Vatnajökull au-dessus du volcan Bárðarbunga. Photo / Tómas Guðbjartsson.

Le système volcanique du Bárðarbunga a montré des niveaux d’activité croissants au cours de l’année écoulée, après l’éruption de Holuhraun en 2014-2015 à la limite Nord du système.

La caldera du Bárðarbunga est le centre d’un plus grand système volcanique, le plus grand d’Islande et l’un des plus grands au monde. Au cours des 10 000 dernières années, il a produit plus de lave que tout autre volcan sur Terre. Il est composé d’un groupe de fissures de 200 km de long et de 25 km de large qui s’étend des hauts plateaux du centre , au Nord du glacier Vatnajökull jusqu’à la région de Veiðivötn à l’Ouest du glacier.
 
Un deuxième volcan central est situé dans le système du Bárðarbunga, Hamarinn, également connu sous le nom de Loki ou Fögrufjöll. Hamarinn est caché sous le Vatnajökull, au Sud-Ouest du Bárðarbunga.
Des éruptions dans le système du Bárðarbunga ont fréquemment eu lieu dans les fissures au Nord et à l’Ouest du Vatnajökull. La dernière éruption a eu lieu en 2014-2015 le long d’une fissure dans le champ de lave de Holuhraun, dans les hauts plateaux du centre, au Nord du glacier.

Source : icelandmag.is

 

Costa Rica , Turrialba :

Rapport sur l’activité du volcan Turrialba , 01 Octobre 2018 .
Le 01 – 10 – 2018  à 06h00 heure locale, il y a une éruption sur le volcan Turrialba, avec une colonne de cendres qui s’est élèvée à 500 mètres au-dessus de la hauteur du cratère et à 3840 m. (mètres au dessus du niveau de la mer) (12595.2 pieds).
Durée de l’activité: En cours.
Les vents soufflent vers le Nord-Ouest.
Chute des cendres rapportée dans: Aucune chute de cendre rapportée
Odeur de soufre rapportée dans: Aucune odeur de soufre rapportée
Commentaires: Eruption de cendres passive.

V. Turrialba 1 de octubre 2018

El Volcán Turrialba amanece con gran cantidad de emanación de ceniza, el viento la dirige hacia el Nor Este con influencia sobre Guápiles, Pocora y sitios aledaños.

Publiée par OVSICORI-UNA sur Lundi 1 octobre 2018

Depuis le 30 septembre 2018, une éruption continue se produit sur le volcan Turrialba, avec une colonne qui s’élève à 500 mètres au-dessus du cratère et à 3840 mètres au-dessus du niveau de la mer.  (12595.2 pieds).
L’activité sismique est similaire à celle d’hier.
Au moment de ce rapport, les vents soufflent vers le Nord-Est.
L’émission de cendres a probablement débuté dans l’après-midi d’hier.

Source : Ovsicori

 

Etats-Unis , Yellowstone :

44 ° 25’48 « N 110 ° 40’12 » W,
Altitude du sommet : 9203 ft (2805 m)
Niveau d’alerte actuel du volcan: NORMAL
Code couleur actuel de l’aviation: VERT

Travaux récents et nouvelles :

Septembre a été un mois d’activité hydrothermale à Yellowstone. Le geyser Steamboat a connu des éruptions d’eau les 1er, 7, 12, 17, 24 et 30 septembre. Le nombre total d’éruptions de Steamboat en 2018 est donc passé à 21 . En outre, une rare éruption de Old Faithful, a eu lieu le 15 septembre et a été accompagné de changements dans les sources et les geysers dans la région de Geyser Hill. Une nouvelle caractéristique thermique s’est également formée à ce moment-là, avec un jaillissement d’eau bouillante qui a nécessité la fermeture de la promenade à travers la région. Des scientifiques du parc national de Yellowstone ont déployé des capteurs de température et des caméras dans la région pour surveiller l’activité, et l’Université de l’Utah a déployé 29 capteurs sismiques dans la région pour mesurer si des changements significatifs dans le système de plomberie sous la surface ont eu lieu par rapport aux données recueillies dans la région en novembre 2017.

Sismicité

En septembre 2018, les stations de sismographie de l’Université de l’Utah, chargée de l’exploitation et de l’analyse du réseau sismique de Yellowstone, ont localisé 57 séismes dans la région du parc national de Yellowstone. L’événement le plus important a été un micro séisme de magnitude 2,9 situé à environ 16 miles à l’Est-Sud-Est de Mammoth, WY, le 11 septembre à 7h30 du matin.

Aucune activité d’essaim n’a eu lieu au mois de septembre.

L’activité sismique de Yellowstone reste à des niveaux de fond.

Déformation du sol

Les déformations de surface enregistrées par les stations GPS de Yellowstone ont peu changé au cours du mois de septembre, reflétant les faibles taux de mouvement du sol dans la région. Les tendances globales depuis 2015 sont le soulèvement près du bassin de Norris Geyser et l’affaissement de la caldeira, tous à des taux de quelques centimètres par an.

L’observatoire des volcans de Yellowstone (YVO) assure la surveillance à long terme de l’activité volcanique et sismique dans la région du parc national de Yellowstone. Yellowstone est le site de la collection la plus vaste et la plus diversifiée de caractéristiques thermales naturelles du monde et du premier parc national. YVO est l’un des cinq observatoires de l’USGS sur les volcans qui surveillent les volcans aux États-Unis à des fins scientifiques et de sécurité publique.

Source : YVO

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search