01 Octobre 2018. Fr . La Réunion : Piton de la Fournaise , Kamchatka : Karymsky , Indonesie : Anak Krakatau , Guatemala : Pacaya .

Home / blog georges Vitton / 01 Octobre 2018. Fr . La Réunion : Piton de la Fournaise , Kamchatka : Karymsky , Indonesie : Anak Krakatau , Guatemala : Pacaya .

01 Octobre 2018. Fr . La Réunion : Piton de la Fournaise , Kamchatka : Karymsky , Indonesie : Anak Krakatau , Guatemala : Pacaya .

01 Octobre 2018.

 

 

La Réunion , Piton de la Fournaise :

Bulletin d’activité du dimanche 30 septembre 2018 à 15h00 (Heure locale) .

L’éruption débutée le 15 septembre à 04h25 heure locale se poursuit. Hormis une légère augmentation au cours de ces deux dernières heures, l’intensité du trémor volcanique (indicateur de l’intensité éruptive en surface) est restée relativement stable sur les dernières 24h (Figure 1).

 

Figure 1 : Evolution du RSAM (indicateur du trémor volcanique et de l’intensité de l’éruption) entre 04h00 (00h UTC) le 15 septembre et 15h00 (11h00 UTC) le 30 septembre sur la station sismique FOR, localisée à proximité du cratère Château Fort (2000 m d’altitude sur le flanc sud-est du cône terminal). (© OVPF/IPGP)

– Aucun séisme volcano-tectonique n’a été enregistré au cours de la journée du 29 septembre ni au cours de la journée actuelle.

– Une subtile reprise de l’inflation (gonflement) de l’édifice, témoin de l’influence d’une source de pression à l’aplomb du volcan semble se dessiner, ce paramètre sera à suivre ces prochains jours.

– Les débits en surface estimés à partir des données satellites, via la plateforme HOTVOLC (OPGC – Université Clermont Auvergne) étaient < à 2 m3/s sur les dernières 24h. A noter que l’activité éruptive se déroulant désormais principalement en tunnels de lave, les détections de points chauds anomaliques sont de plus en plus difficiles et par conséquent ces valeurs de débits sous-estimées. De même la couverture nuageuse présente ce jour sur le volcan perturbe l’acquisition de ces données.

– Une équipe de l’OVPF présente sur le site éruptif hier faisait état de faibles projections (tant en intensité qu’en fréquence) au sein du cône (Figures 2 et 3). L’essentiel des coulées sort directement du cône via un tunnel de lave principal et ressort en résurgences plusieurs centaines de mètres en aval du cône. Hier matin, lors de la mission de l’équipe de l’OVPF, une petite coulée était également visible au pied du cône, mais trop dangereuse d’accès, de ce fait seul un prélèvement de bombes volcaniques a pu être réalisé par l’équipe.


Figure 2 : Prises de vue du site éruptif le 29 septembre 2018, aux alentours de 11h00 heure locale (© OVPF/IPGP). (© OVPF/IPGP)


Figure 3 : Prises de vue du site éruptif le 29 septembre 2018, aux alentours de 11h00 heure locale (© OVPF/IPGP). (© OVPF/IPGP)

Niveau d’alerte : Alerte 2-2 – Eruption dans l’Enclos

Source : OVPF.

 

Kamchatka , Karymsky :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION (VONA).

Publié: 30 Septembre 2018.
Volcan: Karymsky (CAVW # 300130)
Code couleur actuel de l’aviation: ORANGE
Code couleur de l’aviation précédente: orange
Source: KVERT
Numéro de l’avis: 2018-98
Emplacement du volcan: N 54 deg 2 min E 159 deg 26 min
Région: Kamtchatka, Russie
Altitude du sommet: 4874.08 pi (1486 m)

Résumé de l’activité volcanique:
Selon des données satellitaires, des explosions de cendres atteignent 3 km, le panache de cendres dérive vers l’Est-Sud-Est du volcan.
L’ activité éruptive modérée du volcan se poursuit. Des explosions de cendres jusqu’à 13 100-19 700 pieds (4-6 km) d’altitude pourraient se produire à tout moment. L’activité en cours pourrait affecter les avions volant à basse altitude.

Les émissions de cendres du cratère du volcan Karymsky continue après les explosions qui envoient des cendres jusqu’à 5-6 km a.s.l. à 21h05 UTC le 10 septembre 2018.

Hauteur des nuages volcaniques:
8200-9840 ft (2500-3000 m) AMSL Temps et méthode de détermination du panache de cendres / hauteur de nuage: 20180930 / 0054Z – Centrale nucléaire de Suomi (14m15)
Autres informations sur les nuages volcaniques:
Distance du panache de cendres / nuage du volcan: 72 mi (116 km)
Direction de la dérive du panache de cendres / nuage du volcan: ESE / azimut 106 deg.

Source : Kvert.

Photo : K. Kochi / Kvert

 

Indonésie , Anak Krakatau :

Niveau d’activité de niveau II (WASPADA). Le G. Krakatau (305 m au dessus du niveau de la mer) connait une augmentation de son activité volcanique depuis le 18 juin 2018.
Depuis hier et jusqu’à ce matin, le volcan était visuellement couverts de brouillard. Les vents étaient faibles et orientés vers le Nord et l’Ouest. La fumée issue du cratère n’a pas été observée.

Grâce aux sismographes du 30 septembre 2018, il a été noté:
11  tremblements de terre d’éruption
Un tremor continu d’amplitude maximale de 10 à 53 mm (valeur dominante 47 mm).

Recommandations:
Les personnes / touristes ne sont pas autorisés à s’approcher du volcan dans un rayon de 2 km autour du cratère.

VONA:
Le dernier bulletin VONA a reçu le code de couleur ORANGE, publié le 22 septembre 2018 à 6h56, en rapport avec une éruption avec une hauteur de la colonne de cendre à environ 538 m au-dessus du niveau de la mer ou environ 200 m au-dessus du pic. La colonne de cendres se déplaçait vers le sud.

Source : PVMBG

Vidéo :Yohannes Tyas Galih Jati.

 

Guatemala , Pacaya :

BULLETIN SPÉCIAL VOLCANOLOGIQUE  , Guatemala 29 septembre 2018, 22h30 (heure locale)

FLUX DE LAVE VOLCAN PACAYA (1402-11)

Type d’activité: Strombolienne.
Morphologie: stratovolcan composite
Situation géographique: 14 ° 22’50˝ Latitude N; 90 ° 36’00˝ Longitude W.
Hauteur: 2,552msnm.

Aujourd’hui, le volcan Pacaya continue à présenter deux coulées de lave, activités normales pour les volcans de type Strombolien tels que le volcan Pacaya. Ces coulées de lave atteignent des distances comprises entre 300 et 700 mètres de longueur et se dispersent vers le Cerro Chino , sur le flanc Sud-Ouest du cône Mackenney . Elles sont de temps en temps  accompagnées d’explosions atteignant 50 mètres au-dessus du cratère et des avalanches près des flux. Jusqu’à présent, aucun grondement ou bruit sensible n’a été signalé dans la zone volcanique ou de présence de cendres dans l’environnement.

Le Pacaya au cours de cette année a manifesté cette même activité dans la même direction, ainsi que la construction et la destruction du cône intra-cratérique qui continue de se former dans le cratère Mackenney.

En raison de la présence de cette activité, la possibilité de générer des coulées de lave en plus grande quantité et récurrentes ne sont pas exclues , de même qu’une nouvelle phase éruptive qui pourrait commencer dans les prochains jours ou mois.

Source : Insivumeh

Photo : Inconnu .

 

 

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search