04 Septembre 2018. FR. Alaska : Veniaminof , Pérou : Sabancaya , Chili : Guallatiri , Guatemala : Fuego .

Home / Alaska / 04 Septembre 2018. FR. Alaska : Veniaminof , Pérou : Sabancaya , Chili : Guallatiri , Guatemala : Fuego .

04 Septembre 2018. FR. Alaska : Veniaminof , Pérou : Sabancaya , Chili : Guallatiri , Guatemala : Fuego .

04 Septembre 2018.

 

 

Alaska , Veniaminof :

Avis d’activité volcanique AVO / USGS

Niveau actuel d’alerte volcanique: AVIS
Niveau d’alerte de volcan précédent: NORMAL

Code couleur actuel de l’aviation: JAUNE
Code couleur de l’aviation précédent: VERT

Délivré le: lundi 3 septembre 2018 à 11h29 AKDT
Source: Observatoire du volcan de l’Alaska
Numéro d’avis:
Lieu: N 56 deg 11 min W 159 deg 23 min
Altitude: 8225 ft (2507 m)
Région: Péninsule d’Alaska

Résumé de l’activité volcanique:
L’activité sismique sur le Veniaminof, révélatrice de troubles, s’est intensifiée tard la nuit dernière et des tremblements de terre sont en cours. Aussi, L’AVO élève le code de couleur de l’aviation au jaune et le niveau d’alerte du volcan à avis. Il n’y a cependant aucun signe d’activité éruptive en ce moment.

Observations récentes:
[Hauteur des nuages ​​volcaniques] Inconnu
[Autres informations sur les nuages ​​volcaniques] Inconnu

Remarques: Le volcan Veniaminof est un stratovolcan andésitique avec une caldeira de 10 km de diamètre remplie de glace située sur la péninsule de l’Alaska, à 775 km au Sud-Ouest d’Anchorage et à 35 km au nord de Perryville. Le Veniaminof est l’un des plus grands centres volcaniques (~ 300 km3 ;  ) et des plus actifs de l’arc des Aléoutiennes et a éclaté au moins 13 fois au cours des 200 dernières années. De récentes éruptions importantes du volcan ont eu lieu en 1993-95, 2005 et 2013. Il s’agissait d’éruptions stromboliennes qui produisaient des fontaines de lave et de petites émissions de cendres et de gaz provenant du cône principal intra-caldeira. Au cours de l’activité 1993-95, une petite coulée de lave a été extrudée et, en 2013, cinq petites coulées de lave ont été émises par le cône intra-caldeira sur environ cinq mois. De petites explosions de cendres se sont produites presque annuellement entre 2002 et 2010. Les éruptions historiques précédentes ont produit des panaches de cendres atteignant 20 000 pieds au-dessus du niveau de la mer (1939 et 1956) et des retombées de cendres 1939).

Source : AVO

Photo : 2 Avril  2018   , Pepin, Dan

 

Pérou , Sabancaya :

Une moyenne de 25 EXP / jour a été enregistrée. Les séismes associés à la remontée du magma (types hybrides) restent très peu nombreux et peu énergétiques. 
Les colonnes éruptives de gaz et de cendres ont atteint une hauteur maximale de 3000 m au-dessus du cratère. La dispersion de ces matériaux s’est produite dans un rayon d’environ 50 km, principalement dans les directions Sud-Est, Est et Nord-Est.


Le flux de gaz volcanique (SO2) a enregistré le 2 septembre une valeur maximale de 3970 tonnes / jour, une valeur considérée comme importante. 
La déformation de la surface du bâtiment volcanique présente une tendance associée à un processus déflationniste. 
Le système satellitaire MIROVA a enregistré 6 anomalies thermiques, avec des valeurs comprises entre 1 MW et 87 MW de VRP (Puissance Volcanique Rayonnée ).

En général, l’activité éruptive maintient des niveaux modérés. Aucun changement significatif n’est attendu dans les jours suivants.

Source : IGP

 

Chili , Guallatiri :

Rapport spécial sur l’activité volcanique (REAV)
Région De Arica et Parinacota , Volcan Guallatiri ,03 Septembre 2018, 07h00 Heure locale (Chili continental)

Le Service national de géologie et des mines du Chili (Sernageomin) publie les informations PRELIMINAIRES suivantes, obtenues grâce au matériel de surveillance du Réseau national de surveillance volcanique (RNVV), traitées et analysées à l’Observatoire volcanologique des Andes du Sud (OVDAS):

Le Lundi 03 Septembre 2018 à 00h27 Heure locale (03h27 UTC), les stations de surveillance installées à proximité du volcan Guallatiri ont enregistré un séisme  associé à un mécanisme de fracturation des roches ( type volcano- tectonique ) à l’intérieur du bâtiment volcanique.

Les caractéristiques du séisme après son analyse sont les suivantes:

TEMPS D’ ORIGINE : 00h27 Heure locale (03h27 UTC)
LATITUDE: 18,321° S
LONGITUDE : 69,138° O
PROFONDEUR: 13,0 KM
MAGNITUDE LOCALE: 3,6 ( Ml)

OBSERVATIONS:
Après l’enregistrement de l’événement sismique, à 4h54 Heure locale (07h54 UTC) , il a été enregistré un autre évènement sismique similaire , avec une magnitude de M 2,6  . Enfin associé à la période d’occurrence de ces évènements , une dizaine d’évènements de basse énergie ont été enregistrés  où aussi les caractéristiques sismiques associées à celles-ci permettent de conclure que tout le processus serait encadré par le même phénomène sismogène, activité typique associée à un volcan actif , comme c’est le cas du volcan Guallatiri . 

Le niveau d’alerte technique volcanique reste au niveau : VERT.

Le Sernageomin poursuit la surveillance en ligne et informera de manière opportune sur les changements éventuels observés.

Source : Sernageomin

 

Guatemala , Fuego :

Trois mois après sa violente éruption qui a fait au moins 169 morts, le volcan Fuego au Guatemala poursuit son activité ce lundi , avec de fréquentes explosions, a indiqué une source officielle.
Selon l’Institut national de sismologie, volcanologie, météorologie et d’hydrologie (INSIVUMEH), le volcan, situé à 50 kilomètres à l’Ouest de la capitale, a montré  entre 10 et 15 explosions par heure, d’intensité faible à modéré.
Les panaches de cendres atteignent entre 4.300 et 4.700 mètres de haut et se déplacent sur 12 kilomètres à l’Ouest du cône volcanique, situé entre les départements de Chimaltenango, Escuintla et Sacatepequez.


L’entité scientifique a déclaré que certaines explosions génèrent une incandescence et de faibles avalanches sur le contour du cratère.
Jusqu’à présent, des chutes de cendres ont été signalées dans les villes de San Pedro Yepocapa et Sangre de Cristo, a-t-il ajouté.

Il y a trois mois, le volcan Fuego, l’un des plus actifs des 32 du Guatemala, a enregistré une puissante éruption qui a fait 169 morts, 256 disparus et plus de 1,71 million de personnes touchées.
En attendant, les survivants continuent aujourd’hui à chercher leurs proches disparus dans la communauté de San Miguel Los Lotes, dans le département méridional d’Escuintla.
 
Jusqu’à présent, seules 94 familles de plus de 3 000 victimes de la tragédie du Volcan  Fuego ont bénéficié de  maisons unifamiliales temporaires.
Mais plus de 2 500 Guatémaltèques vivent encore dans des abris municipaux, entassés, sans sécurité ni intimité, ils ont été oubliés.

Type d’activité: Vulcanienne
Morphologie: Stratovolcan composite
Situation géographique: 14 ° 28’54˝ Latitude N; 90 ° 52’54˝ Longitude W.
Hauteur: 3,763msnm
Conditions météorologiques: Claires
Vent: Nord-Est 4 km / h
Précipitations: 70,5 mm

Activité:
Présence de fumerolles  blanches de faible  hauteur d’environ 4.100 m (13.451 pi) qui sont dispersées dans une direction Ouest. 10 à 15 explosions par heure sont signalées, avec des caractéristiques faibles à modérées, des colonnes de cendres à une hauteur approximative de 4 300 à 4 700 mètres (14 108 à 15 420 pieds), parcourant 12 km en direction Ouest. Certaines explosions présentent une incandescence et génèrent de faibles avalanches sur le contour du cratère. Les explosions sont accompagnées de faibles sons de dégazage avec des écarts de 1 à 2 minutes. Des chute de cendres sont notées à San Pedro Yepocapa, Sangre de Cristo, entre autres communautés.

 Source : Elmercurio , Insivumeh .

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search