23 Juin 2018.

 

Krakatau , Indonésie :

Activité accrue du G. Anak Krakatau, Lampung
23 juin 2018

En général, l’ activité  quotidiennes du G. Anak Krakatau est visuellement souvent couverte par le brouillard .Lorsque le temps est ensoleillé , on observe les principales fumées issues du cratère avec une hauteur de 25 à 100 mètres au dessus du pic, de basse pression , de couleur blanche , avec une intensité faible à modérée. La sismicité est dominée par des tremblements de terre volcaniques peu profond (VB) et des tremblement de terre volcanique profonds (VA). En outre, il a été enregistré des séismes d’émission, des seismes tectoniques locaux (TL) et tectoniques lointains (TJ).

Le 18 juin 2018, en plus des tremblements de terre volcaniques et tectoniques, il a également été enregistré un tremor continu avec amplitude de 1 à 21 mm (dominant 6 mm). Le 19 juin 2018, la sismicité a connu une augmentation , passant d’une moyenne de 1 incident par jour à 69 incidents par jour. En outre, il a également enregistré des séismes de type basse fréquence , avec 12 événements par jour. En date du 21 Juin 2018, il a été enregistré 49 séismes  , 8  tremblements de terre à basse fréquence, 50 tremblements de terre volcaniques peu profond et 4 tremblements de terre volcanique.

Conclusion:
• Depuis le 18 juin 2018, l’ Anak Krakatau a augmenté son activité. Jusqu’à présent, le niveau d’activité est toujours sur le statut de Waspada (niveau II), avec la recommandation pour les communautés /  touristes de ne pas s’approcher du cratère dans un rayon de 1 km  .
• Dans le cadre de la préparation à une éruption , depuis le 18 juin 2018  , il a été coordonné  et informé par le BPBD Prov. Banten, BPBD Prov. Lampung et le BKSDA Lampung d’ augmenter la vigilance et ne pas se rapprocher de l’île d’ Anak Krakatau.

 Source : PVMBG

Photo : Lanik Carita

 

Kilauea / Pu’u ‘Ō’ō , Hawai :

Vendredi 22 juin 2018, à 8 h 45 HST (vendredi 22 juin 2018, 18:45 UTC)

19 ° 25’16 « N 155 ° 17’13 » W,
Sommet Altitude 4091 pi (1247 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel: AVERTISSEMENT
Code couleur actuelde l’aviation: RED

Volcan Kīlauea , Lower East Rift Zone

L’éruption dans la zone inférieure du Rift Est (LERZ) continue avec peu de changement.

Les fontaines de lave du cône de la Fissure 8 continuent de couler dans le chenal établi jusqu’à la côte de Kapoho. Une entrée océanique dominante sur le bord Sud du front d’écoulement produit un grand panache de dégazage. En amont, des débordements mineurs du canal se produisent périodiquement, mais sont de courte durée et ne s’étendent pas au-delà du champ d’écoulement actuel. La fissure 6 n’est plus active. La fissures 16 montre une incandescence et une faible fontaine de lave a été observée à la Fissure 22 par l’équipage de survol de ce matin.

Les cheveux de Pelé et d’autres fragments de verre volcanique léger provenant de la fontaine de lave de la Fissure 8 continuent de tomber sous le vent de la fissure, recouvrant le sol à quelques centaines de mètres de l’évent. Les vents violents peuvent projeter des particules plus légères sur de plus grandes distances. Les résidents sont invités à minimiser l’exposition à ces particules volcaniques, qui peuvent causer une irritation de la peau et des yeux semblable à celle des cendres volcaniques.

Les équipes de terrain du HVO sont sur place pour suivre les fontaines, les coulées de lave et les éclaboussures de la Fissure 8 lorsque les conditions le permettent et rapportent ces informations à la Défense Civile du Comté d’Hawaii. Les observations sont également recueillies quotidiennement à partir de fissures dans le secteur de la route 130; aucun changement de température, de largeur de fissure ou d’émission de gaz n’a été constaté depuis plusieurs jours.

Les émissions de gaz volcaniques restent très élevées à cause des éruptions de la Fissure 8. Les conditions d’alizés devraient amener du VOG aux parties sud et ouest de l’île d’Hawaï.
L’entrée dans l’océan est une zone dangereuse. S’aventurer trop près d’une entrée océanique sur terre ou dans l’océan vous expose à des débris volants provenant d’une interaction explosive soudaine entre la lave et l’eau. De plus, le delta de lave est instable parce qu’il est construit sur des fragments de lave non consolidés et du sable. Ce matériau meuble peut facilement être érodé par le ressac, ce qui fait que la nouvelle terre n’est plus supportée et glisse dans la mer. De plus, l’interaction de la lave avec l’océan crée un «laze», un panache d’eau de mer corrosif chargé d’acide chlorhydrique et de fines particules volcaniques qui peuvent irriter la peau, les yeux et les poumons.

Le magma continue d’être approvisionné dans la zone du Lower East Rift. La sismicité reste relativement faible dans la zone avec de nombreux séismes de faible magnitude et des tremors de fond de faible amplitude. Des tremors d’amplitude plus élevée sont parfois enregistrés sur des stations sismiques proches de l’entrée de l’océan.

Des fissures au sol supplémentaires et des éruptions de lave dans la zone des fissures actives sont possibles. Les résidants descendants de la région des fissures devraient tenir compte de tous les messages et avertissements de la défense civile du comté d’Hawaii.

Sommet du volcan Kīlauea:

La sismicité est restée élevée pendant la nuit au sommet du volcan Kīlauea, atteignant plus de 40 tremblements de terre par heure  . L’affaissement vers l’intérieur du bord et des parois du cratère Halema’uma’u se poursuit en réponse à l’affaissement continu du sommet.

Les émissions de dioxyde de soufre du sommet du volcan ont chuté à des niveaux qui sont environ la moitié de ceux mesurés avant le début de l’épisode actuel d’activité éruptive. Ce gaz et des quantités mineures de cendres sont transportés sous le vent, avec de petites rafales de cendre et de gaz accompagnant une activité explosive intermittente.

Source : HVO

 

Shinmoedake , Japon :

Le Mt.  Shimmoedake , dans le Sud-Ouest du Japon, est nouveau entré en éruption vendredi après une éruption similaire le 5 avril, a annoncé l’agence météorologique japonaise.
La montagne de 1421 mètres qui chevauche les préfectures de Kagoshima et de Miyazaki , à 9h09, à émis des cendres et des fumées jusqu’à 2600 mètres dans l’air et avec de grosses roches volcaniques  jusqu’à 1,1 kilomètre du cratère, a indiqué l’agence.

Les autorités locales ont déclaré qu’aucun cas de blessure ou de dommage n’a été signalé jusqu’à présent. L’éruption n’a pas affecté les vols à destination et en provenance des aéroports de Miyazaki et de Kagoshima.
L’agence météorologique a maintenu une alerte de niveau 3 sur une échelle de 5 qui limite l’accès au volcan. Il a également averti des roches projetées dans les zones à moins de 3 kilomètres du cratère et des flux pyroclastiques dans un rayon de 2 km.
La montagne est restée volcaniquement active, en particulier depuis l’éruption du 6 mars, première éruption explosive en sept ans. Plus de 100 séismes volcaniques ont été enregistrés entre dimanche et mardi.
Le volcan est parmi une cinquantaine de volcans autour du Japon constamment surveillés.

Source : kyodonews

Recommended Posts

No comment yet, add your voice below!


Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *