15 Novembre 2021. FR. Colombie : Nevado del Ruiz , Espagne / La Palma : Cumbre Vieja , Islande : Hekla , Chili : Chaitén , Equateur : Reventador .

Home / blog georges Vitton / 15 Novembre 2021. FR. Colombie : Nevado del Ruiz , Espagne / La Palma : Cumbre Vieja , Islande : Hekla , Chili : Chaitén , Equateur : Reventador .

15 Novembre 2021. FR. Colombie : Nevado del Ruiz , Espagne / La Palma : Cumbre Vieja , Islande : Hekla , Chili : Chaitén , Equateur : Reventador .

15 Novembre 2021.

 

 

Colombie , Nevado del Ruiz :

A propos de l’activité présentée par le volcan Nevado del Ruiz .
 
Ces derniers jours, l’activité superficielle du volcan Nevado del Ruiz (VNR) a été notoire, principalement en raison de la chute de cendres et de l’augmentation de la hauteur et de la densité de la colonne de gaz.
Cette dernière période d’instabilité qui dure depuis plus de onze ans a été caractérisée par une activité fumerolienne variable. On note des émissions de cendres observée grâce aux caméras installées dans la région du Volcan Nevado del Ruiz. La colonne de gaz et de cendres a présenté une couleur grise et a atteint une hauteur maximale de 2000 m avec une direction de dispersion vers le Nord-Est.
 
 
Les 9, 10 et 11 novembre 2021, des fonctionnaires du Service Géologique Colombien travaillant à leur siège de l’Observatoire Volcanologique et Sismologique de Manizales se sont déplacés vers le volcan Nevado del Ruiz dans le but de réaliser une maintenance préventive et de réparation d’urgence de certaines des stations de surveillance volcanique touchées par les récentes émissions de cendres.
Les cendres déposées sur les stations font que certains composants mécaniques de l’équipement de surveillance ne fonctionnent plus, mais surtout empêchent les panneaux solaires des stations de fournir l’énergie nécessaire pour que les stations soient opérationnelles .
Produit des travaux effectués, la communication télémétrique a été rétablie avec 6 stations de surveillance volcanique qui fournissent des données en temps réel sur la sismicité, la déformation du sol et les émissions de gaz du volcan Nevado del Ruiz.
 
Le Service géologique colombien suit l’évolution du phénomène volcanique et continuera à informer en temps voulu sur les changements qui pourraient se produire.
 
Source : SGC.
 
Photo : SGC / José Fabio Gomez Majia.

 

Espagne / La Palma , Cumbre Vieja :

14 Novembre 2021 , 10:00 UTC. L’activité éruptive se poursuit sur La Palma.

Depuis la dernière déclaration, 34 tremblements de terre ont été localisés dans la zone touchée par la réactivation volcanique de Cumbre Vieja, dont la plupart ont été localisés à des profondeurs supérieures à 30 km. Seuls deux des séismes ont été ressentis par la population durant cette période.
Le plus grand séisme a été enregistré à 05h24 (UTC) aujourd’hui avec une magnitude de 4,7 mbLg et a atteint une intensité maximale de IV (EMS98) dans la zone épicentrale.

Le signal de tremor a subi une légère diminution ces dernières heures par rapport aux jours précédents.
Le réseau de stations GNSS permanentes de l’île continue de montrer qu’après avoir inversé l’élévation des jours 4 et 5 dans la station LP03, qui est la plus proche des centres éruptifs, elle reste à un niveau inférieur à celui précédemment établi. En revanche, la station continue d’enregistrer des déformations vers le Sud.

Dans le reste des stations, la légère déflation possiblement liée à la sismicité profonde s’est modérée.
Au vu de l’image calibrée, une hauteur de colonne de 3 100 m est estimée à 08h45 UTC. La hauteur du cône est mesurée en obtenant une valeur de 1 130 m sur le niveau de la mer.

La diminution des niveaux de dioxyde de soufre émanant du volcan de La Palma et des tremblements de terre à profondeur intermédiaire suggère que le système volcanique a de moins en moins d’énergie, selon les scientifiques analysant l’éruption qui a commencé à Cumbre Vieja (La Palma) le 19 septembre. En effet, les émissions de dioxyde de soufre associées au panache volcanique ont fluctué hier samedi entre 2 000 et 4 000 tonnes, loin des plus de 50 000 tonnes enregistrées le 23 septembre, bien que la porte-parole scientifique du Plan d’urgence volcanique des îles Canaries (Pevolca), María José Blanco, ait rappelé ce dimanche lors d’une conférence de presse qu’elles étaient encore à de hautes valeurs. « Cela donne le sentiment que le système a de moins en moins d’énergie et que les niveaux de sismicité intermédiaire, de tremors, de déformation et de dioxyde de soufre montrent une tendance stable ou à la baisse, mais nous devons attendre que cela se maintienne au fil du temps », a déclaré la porte-parole scientifique. À son tour, le directeur technique du Pevolca, Miguel Ángel Morcuende, a précisé que la lave continue de s’écouler dans le delta de lave, ce qui est une « très bonne nouvelle » car elle ne provoque pas de déversements et, par conséquent, n’occupe pas de nouveaux territoires avec ce qui viendrait « faire plus de dégâts ».  

Les responsables du Pevolca ont également salué l’absence de sismicité de surface, puisque les tremblements de terre restent à grande profondeur et en fait la plus grande magnitude enregistrée ce dimanche, de magnitude 4,7, était située à 37 kilomètres et a été ressentie à l’intensité IV. Cette sismicité profonde est celle qui est maintenue, et celle intermédiaire, c’est-à-dire entre 10 et 15 kilomètres, montre une tendance à la baisse. Quant à l’émission diffuse de dioxyde de carbone associée à la crête de Cumbre Vieja, elle se situait hier entre 1 800 et 2 000 tonnes.

Sources : IGN es , El Pais .

Photos : Involcan , Instituto Geológico y Minero de España .

 

Islande , Hekla :

Forte répliques dans les montagnes du Vatnafjöll (au Sud du volcan Hekla).

Ce 13 novembre 2021 à 23h23 UTC, un tremblement de terre d’une magnitude de Mw3,4 a eu lieu sous la montagne Vatnafjöll au Sud du volcan Hekla. Cela ressemble à une réplique du séisme principal de magnitude Mw5,2 qui a eu lieu le 11 novembre 2021.

Étoile verte au sommet d’un essaim de tremblements de terre au sud du volcan Hekla, montrant le tremblement de terre le plus fort de l’essaim actuel sous la montagne Vatnafjöll
 Le droit d’auteur de cette image appartient à Icelandic Met Office.

Cette activité sismique va peut-être se poursuivre pendant des semaines et un tremblement de terre plus fort ne peut être exclu.

Le 11 novembre à 13h21, un séisme de M5.2 s’est produit à Vatnafjöll au Sud de l’Islande, à environ 7,5 km au sud du volcan Hekla. Le séisme a été largement ressenti dans le Sud de l’Islande et dans la région de la capitale. Des répliques sont toujours enregistrées dans la zone la nuit du 13 novembre à 23h23 avec un séisme de M3.4.

Sources : icelandgeology.net , Vedur is.

Photo : Icelandic Met Office.

 

Chili , Chaitén :

– 19 séismes classés comme volcano-tectoniques (VT) ont été enregistrés, associés à la fracturation de matériaux rigides ; le plus grand séisme avait une magnitude locale (ML) égale à 1,9 et était situé à 2,0 km au Nord-Nord-Ouest du centre du complexe de dômes avec une profondeur de 2,1 km.
– De même, 1 séisme de type hybride (HB) a été enregistré, lié à un mécanisme composé (processus de fracturation du matériau rigide et dynamique des fluides à l’intérieur du bâtiment volcanique). Le séisme (REAV Región de Los Lagos, 27 octobre 2021, 18h45 (heure locale) avait une magnitude locale (ML) égale à 2,0 et un Déplacement Réduit égal  à 666 cm2 ; il était situé à 0,6 km à l’Ouest-Sud-Ouest du centre du complexe de dômes avec une profondeur de 2,2 km.
– De plus, 1 séisme classé comme type Longue Période (LP) a été enregistré, généralement lié à la dynamique des fluides à l’intérieur du bâtiment volcanique et/ou à des événements associés à la dynamique glaciaire ; le séisme avait une taille estimée à partir du paramètre de déplacement réduit (DR), égale à 1,1 cm2.

– Les images fournies par les caméras fixes installées autour du volcan ont montré des épisodes de dégazage blanchâtre avec des hauteurs inférieures à 500 mètres au-dessus du point d’émission.
– Aucune anomalie n’a été signalée dans les émissions de dioxyde de soufre (SO2) dans l’atmosphère dans le secteur proche du volcan, selon les données publiées par le Tropospheric Monitoring Instrument (TROPOMI) et l’Ozone Monitoring Instrument (OMI) Sulphur Dioxide Group .
– Au cours de la période, 1 alerte thermique a été enregistrée dans la zone associée au bâtiment volcanique, avec une puissance très faible <1MW le 8 octobre, selon les données traitées par Middle Infrared Observation of Volcanic Activity MIROVA.
L’occurrence d’un séisme de type hybride d’énergie modérée à élevée au cours du mois se démarque, cependant, le reste des paramètres de surveillance ne montre pas de changements dans le comportement interne du volcan, suggérant une stabilité du système volcanique.

L’alerte est maintenue au niveau:
ALERTE TECHNIQUE VERTE : Volcan actif au comportement stable – Pas de risque immédiat.

Source : Sernageomin.

Photo : Christian Brown.

 

Equateur , Reventador :

RAPPORT QUOTIDIEN DE L’ETAT DU VOLCAN REVENTADOR , Dimanche 14 Novembre 2021.
Information Geophysical Institute – EPN.

Niveau d’activité Superficiel: Haut , Tendance de surface : Pas de changement .
Niveau d’activité interne: Modéré , Tendance interne : Pas de changement.

Sismicité : Du 13 Novembre 2021, 11:00h au 14 Novembre 2021 , 11:00h : 

Explosion (EXP) 68
Longues Périodes (LP) 53
Tremor d’émission (TREMI) 3
Tremor Harmonique (TRARM) 5.

 

Pluies / Lahars :
Au cours d’hier après-midi, de légères pluies ont été enregistrées dans le secteur, qui n’ont pas généré de lahars.

Colonne d’émission/cendres :
Au cours des dernières 24 heures, plusieurs émissions de cendres ont été observées, avec des directions oscillant entre le Sud et l’Ouest et des hauteurs allant jusqu’à 1000 mètres au-dessus du niveau du cratère. Le VAAC de Washington a signalé 5 alertes d’émission de cendres avec des directions entre le Sud et l’Ouest et des altitudes allant jusqu’à 988 mètres au-dessus du niveau du cratère.

Autres paramètres de surveillance :
MIROVA a enregistré 1 alerte thermique modérée au cours des dernières 24 heures.

Observation:
Pendant la nuit, une incandescence a été observée au niveau du cratère.

Niveau d’alerte: Orange.

Source : IG-EPN.

Photo : IG-EPN. ( archive) .

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search