07 Avril 2021 . FR. Saint Vincent : Soufrière Saint Vincent , Italie : Stromboli , Italie/ Sicile : Etna , Indonésie : Merapi .

Home / blog georges Vitton / 07 Avril 2021 . FR. Saint Vincent : Soufrière Saint Vincent , Italie : Stromboli , Italie/ Sicile : Etna , Indonésie : Merapi .

07 Avril 2021 . FR. Saint Vincent : Soufrière Saint Vincent , Italie : Stromboli , Italie/ Sicile : Etna , Indonésie : Merapi .

07 Avril 2021 .

 

 

Saint Vincent , Soufrière Saint Vincent :

BULLETIN D’ACTIVITE SUR LA SOUFRIÈRE, 05 AVRIL 2021 , 18h00 .

1. Le nouvel essaim de séismes de type Volcano-Tectoniques (VT) qui a commencé au volcan La Soufrière à 6h38 ce 05 Avril s’est poursuivi à un rythme assez constant avant de commencer à décliner vers 14h00. Les activités ont considérablement diminué à 16 h 00, bien que de petits tremblements de terre Volcano-Tectoniques soient toujours enregistrés.

2. L’essaim actuel de séismes Volcano-Tectoniques a été localisé à une profondeur d’environ 6 km sous le sommet du volcan La Soufrière. C’est légèrement plus profond que ceux enregistrés entre le 23 et le 25 mars 2021 qui étaient situés à des profondeurs de 3 à 5 km sous le sommet. (Les estimations antérieures de ces essaims ont été révisées de 10 km à 3 à 5 km).

3. Le plus grand tremblement de terre volcan-tectonique a été enregistré à 14h16 , avec une magnitude de 3,9. Il y a eu neuf autres tremblements de terre volcano-tectoniques dans l’essaim avec des magnitudes de 3,0 ou plus.

4. L’essaim de tremblements de terre volcano-tectoniques était également beaucoup plus intense que ceux qui se sont produits du 23 au 25 mars et contenait beaucoup plus de petits tremblements de terre, avec un taux moyen d’environ 50 tremblements de terre par heure contre 1,5 par heure en mars. .

5. Il y a eu plusieurs rapports faisant état de tremblements de terre ressentis dans des communautés proches du volcan La Soufrière telles que Fancy et Chateaubelair.

6. Le niveau d’alerte reste à Orange. L’Organisation nationale de gestion des urgences rappelle au public qu’aucun ordre ou avis d’évacuation n’a été émis.

7. L’Organisation nationale de gestion des urgences (NEMO) encourage également les résidents, en particulier les personnes vivant dans les communautés proches du volcan, à se préparer au cas où il serait nécessaire d’évacuer à court terme.

Source : UWI.

Photo : MVO, Thomas Christopher.

 

Italie , Stromboli :

Bulletin hebdomadaire du 29 Mars 2021 au 04 Avril 2021, (date d’émission 04 Avril 2021)

SOMMAIRE DE L’ÉTAT D’ACTIVITÉ
À la lumière des données de surveillance, il est mis en évidence:
1) OBSERVATIONS VOLCANOLOGIQUES: Activité volcanique explosive normale de type strombolienne. La fréquence totale des événements a montré des valeurs allant de niveaux moyens à faibles (5 à 9 événements / h). L’intensité des explosions variait de faible à moyenne-élevée dans la zone du cratère Nord et moyenne-élevée dans la zone Centre-Sud.
2) SISMOLOGIE: Les paramètres sismologiques surveillés ne montrent pas de variations significatives.
3) DÉFORMATIONS: Aucun changement significatif à signaler
4) GÉOCHIMIE: Flux de SO2: niveau moyen-bas
Rapport C / S: les valeurs sont sur des niveaux moyens (C / S = 5,64 du 04-04-2021).
Rapport isotopique de He: les valeurs du dernier prélèvement (25/03/2021) montrent une légère baisse sur les valeurs moyennes.
5) OBSERVATIONS SATELLITES: L’activité thermique dans la zone du sommet est à un niveau moyen-bas.

Photo de la zone du cratère le 31 mars réalisée par l’équipe FlyEye d’OE dans le cadre des activités du projet départemental de l’ONU, avec différentes couleurs les différentes zones du cratère sont mises en évidence:
CS1 en jaune, CS2 en orange, CS3 en rouge foncé; N1 vert clair, N2 jaune foncé et avec des cercles rouges les cratères actifs.

OBSERVATIONS VOLCANOLOGIQUES

Dans la période sous observation, l’activité éruptive de Stromboli a été caractérisée par l’analyse des images enregistrées par les caméras de surveillance INGV-OE situées à une altitude de 190 m, Punta Corvi et une altitude de 400 m. 
En raison de conditions météorologiques défavorables, la visibilité de la terrasse du cratère le 4 avril était insuffisante pour une description correcte de l’activité éruptive.

Observations volcanologiques issues des inspections sur place des 2 et 3 avril 2021.

Les 31 mars, 2 et 3 avril, le personnel de l’I.N.G.V. – O.E. avec l’aide de I.N.G.V. de Pise a effectué des inspections dans la zone du sommet du volcan pour décrire les changements
morphologique, la tendance de l’activité explosive et effectuer un échantillonnage des produits émis.
La zone N1 a montré 2 évents avec une activité explosive d’intensité faible à moyenne de matériaux principalement grossiers mélangés à de la cendre, tandis que la zone N2 a montré 1 cône avec 2 évents fumeroliens et un hornito, avec une activité presque nulle.
La zone CS1 montrait 2 bouches côte à côte; la plus au Nord est un cône légèrement structuré avec une activité pulsante ; la plus au Sud, dans la position la plus basse, a occasionnellement produit une activité explosive émettant des matières grossières avec une intensité faible à moyenne.
La zone CS2, avec 3 points d’émission avec une orientation Sud-Ouest  / Nord-Est, a montré une activité explosive d’intensité variable de moyenne à faible émettant des matériaux grossiers mélangés à de la cendre, parfois même de la matière fine.
Un cône structuré à une faible activité a été observé dans la zone CS3, produisant sporadiquement de modestes explosions de cendres rougeâtres.

 

Observations volcanologiques des caméras de surveillance.

 Dans la zone du cratère Nord, le cratère N1, à deux points d’émission, a produit des explosions d’intensité moyenne-élevée (parfois les produits atteignaient 250 m de hauteur) émettant des matériaux grossiers (lapilli et bombes). La bouche N2 a montré principalement une activité explosive de faible intensité émettant des matières fines mélangée à des matériaux grossiers. La fréquence moyenne des explosions variait de 2 à 6 événements / h.
Dans la zone Centre-Sud, les explosions émettaient des matériaux grossiers mélangés à des cendres avec une intensité moyenne et parfois élevée (les produits dépassaient 250 m de hauteur). L’activité explosive a montré des valeurs de fréquence horaire moyenne comprises entre 1 et 4 événements / h.

Source : INGV

Photos : INGV , Webcam.

 

Italie/ Sicile , Etna :

Bulletin hebdomadaire du 29 Mars 2021 au 04 Avril 2021, (date d’émission 04 Avril 2021)

SOMMAIRE DE L’ÉTAT D’ACTIVITÉ.

À la lumière des données de surveillance, il est mis en évidence:

1) OBSERVATIONS VOLCANOLOGIQUES: Épisode paroxystique au Cratère Sud-Est; Activité intra-cratère strombolienne au Cratère Nord-Est, au Cratère de la Bocca Nuova et au Cratère de la  Voragine avec des émissions occasionnelles et diluées de cendres volcaniques.
2) SISMOLOGIE: Faible activité sismique de fracturation; L’amplitude du tremor variait de niveaux moyens-faibles à des niveaux élevés enregistrés pendant l’événement paroxystique du 31 mars au 1er avril.
3) INFRASONS: activité infrasonore élevée dans la première partie de la semaine.
4) DEFORMATIONS: Il n’y a pas de variations significatives dans la série chronologique des réseaux de surveillance de la déformation des sols. Seules de modestes variations des composantes X et Y des inclinaisons des stations sommitales ont été observées à l’occasion de l’épisode de fontaine de lave du 1er avril 2021.

5) GÉOCHIMIE: Le flux de SO2 à un niveau moyen
Le flux de CO2 du sol reste à des valeurs moyennes-basses comme observé au cours des semaines précédentes.
La pression partielle de CO2 dissous dans les eaux souterraines est à de faibles valeurs.
Aucune nouvelle donnée du rapport C / S n’est disponible.
Nous n’avons pas de valeurs mises à jour du rapport isotopique de l’hélium (dernière mise à jour le 11/03/2021).
6) OBSERVATIONS SATELLITES: L’activité thermique dans la zone du sommet est à un niveau élevé.

OBSERVATIONS VOLCANOLOGIQUES
Au cours de la semaine, le suivi de l’activité volcanique de l’Etna a été réalisé en analysant les images des caméras de surveillance de l’INGV, Osservatorio Etneo (INGV-OE), par un survol effectué par le personnel d’INGV-OE le 31 mars au matin avec le hélicoptère de la 2e Force aérienne des garde-côtes de Catane et des observations au sol effectuées par le personnel d’INGV. En raison de la couverture nuageuse qui caractérisait certains jours de la semaine, l’observation de l’activité volcanique par les caméras était discontinue.
D’une manière générale, l’activité de l’Etna a suivi le comportement de la semaine précédente avec un épisode paroxystique au Cratère Sud-Est (SEC) et une activité explosive intra-cratère et des émissions de cendres discontinues qui se sont rapidement dispersées dans l’atmosphère, et un dégazage des autres cratères sommitaux (Fig. 3.1).

En particulier, après le dernier épisode de fontaine de lave , l’activité du Cratère Sud-Est a repris le 30 mars à 05h07 UTC avec une seule explosion qui a produit une émission de cendres qui s’est rapidement dispersée près de la zone du sommet et une forte détonation rapportée par le personnel d’INGV . Au cours de la journée, l’activité du Cratère Sud-Est est progressivement passée d’un dégazage pulsé à une faible activité strombolienne continue (à environ 17h30 UTC) alimentée par au moins deux évents actifs au sein du Cratère Sud-Est . Cette activité s’est progressivement intensifiée dans la nuit du 30 au 31 mars, alimentant des lancements discontinus de lambeaux de lave au-delà du bord du cratère et des émissions de cendres sporadiques qui se sont dispersées rapidement. Lors du survol du 31 mars, deux anomalies thermiques à haute température ont été enregistrées à la base Sud-Est du Cratère Sud-Est, et à partir d’environ 09h00 UTC, à partir des caméras de surveillance, une anomalie thermique a été observée attribuable à une coulée de lave qui se propageait à partir de la base Sud du Cratère Sud-Est .

D’après les observations rapportées par le personnel de l’INGV sur le terrain, l’écoulement a été généré par un évent éruptif qui provenait du champ de fracture déjà présent à la base sud du Cratère Sud-Est et qui avait alimenté les coulées de lave précédentes à partir de mars 2021. Vers 14 heures 30 UTC, l’évent éruptif a alimenté des activités de projection et diverses coulées de lave qui se sont propagées dans le sens Sud-Est et Sud-Sud-Est vers le secteur Ouest de la Valle del Bove . Deux autres coulées de lave, alimentées par le Cratère Sud-Est, se sont déplacées dans le sens Sud-Ouest et Sud-Sud-Ouest. Vers 17h50 UTC, alors que l’épanchement de lave se poursuivait, une augmentation de l’activité strombolienne a été observée au Cratère Sud-Est avec la formation d’un nuage éruptif jusqu’à 4000 m au dessus du niveau de la mer. qui s’est dispersé dans la direction Sud-Sud-Ouest .

 

À partir d’environ 23h00 UTC, il y a eu une transition progressive de l’activité strombolienne à une fontaine de lave avec la formation d’un nuage de cendres qui à 07h40 UTC le 1er avril, avait dépassé la hauteur d’environ 9000 m d’altitude. se dispersant dans la direction Sud-Sud-Ouest. À partir de 00h18 UTC le 1er avril, un débordement de lave depuis le bord Est du Cratère Sud-Est a également été observé, s’étendant dans la partie supérieure de la Valle del Bove  . Vers 8 h 00 UTC, la fontaine de lave était épuisée, mais une activité explosive intense restait, produisant un nuage volcanique d’environ 5500 m d’altitude. qui s’est dispersé en direction du Sud. Le personnel de l’ INGV a signalé une légère chute de cendres sur la localité de Milia, à Nicolosi et Catane, et une chute de lapilli d’environ 1 cm à Rifugio Sapienza. A 08h40 UTC, un deuxième débordement de lave a été observé depuis le bord Est du Cratère Sud-Est se propageant en direction de la Valle del Bove . À partir d’environ 11 h 20 UTC, il y a eu une diminution progressive de l’activité explosive du Cratère Sud-Est.

Vers 21h00 UTC, les coulées de lave semblaient mal alimentées et les deux débordements de lave se refroidissant, de plus, l’activité explosive n’était plus observée au Cratère Sud-Est; cependant, une faible activité éruptive persistait à l’évent actif à sa base Sud.

La figure montre le champ de lave final, dont la cartographie a été réalisée à l’aide des images satellites Planetscope des 1er, 2 et 3 avril et Sentinel des 2 et 4 avril, des observations directes et des images des caméras de vidéosurveillance du monte Cagliato et de Schiena dell’Asino. .

Pendant la période d’observation, le cratère de la Voragine a été caractérisé par une activité explosive intra-cratère d’intensité variable et par des émissions de cendres discontinues qui se sont rapidement dispersées près de la zone du sommet . Le Cratère de la Bocca Nuova (BN) et le Cratère du Nord-Est (NEC) ont produit une activité intra-cratère et un dégazage. Lors du survol du 31 mars, un évent explosif sur le fond a été observé à l’intérieur du Cratère du Nord-Est , et le Cratère de la Bocca Nuova a présenté une série d’anomalies thermiques et plusieurs évents explosifs à l’intérieur.

Source : INGV.

Photos : INGV , Gio Giusa

 

Indonésie , Merapi :

Niveau d’activité de niveau III (SIAGA) depuis le 5 novembre 2020 à 12h00 WIB. Le volcan Merapi (2968 m d’altitude) est en éruption continuellement. La dernière éruption a eu lieu le 27 mars 2021 avec une hauteur de la colonne d’éruption de 500 m au-dessus du sommet . On observait que la couleur de la colonne de cendres était grise.

Le volcan était clairement visible jusqu’à ce qu’il soit couvert de brouillard. La fumée issue du cratère est blanche avec une intensité modérée à forte, à environ 50 mètres au-dessus du sommet. Le temps est ensoleillé à pluvieux, les vents faibles à forts à l’Est et au Sud-Est. Cinq avalanches de nuages ​​chauds ont été observées avec une distance de glissement maximale de 400 à 700 m vers le Sud-Ouest.

L’avalanche de nuages chauds du Merapi le 6 avril 2021 à 14h52 , a été enregistrée sur un sismogramme d’une amplitude de 28 mm et d’une durée de 105 secondes. Distance de glissement de ± 1200 mètres vers le Sud-Ouest. Le vent soufflait à l’Est.

Selon les sismographes du 6 avril 2021, il a été enregistré:
2 séismes d’avalanches de nuages ​​chauds
169 tremblements de terre d’avalanches
4 tremblements de terre d’émissions
1 tremblement de terre hybride / multi-phases
1 tremblement de terre tectonique lointain

Source : PVMBG, BPPTKG.

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search