26 Fevrier 2019. FR. La Réunion : Piton de la Fournaise , Pérou : Sabancaya , Cleveland : Alaska , Mexique : Popocatepetl .

Home / Alaska / 26 Fevrier 2019. FR. La Réunion : Piton de la Fournaise , Pérou : Sabancaya , Cleveland : Alaska , Mexique : Popocatepetl .

26 Fevrier 2019. FR. La Réunion : Piton de la Fournaise , Pérou : Sabancaya , Cleveland : Alaska , Mexique : Popocatepetl .

26 Février 2019.

 

 

La Réunion , Piton de la Fournaise : 

Bulletin d’activité du lundi 25 février 2019 à 17h00 (Heure locale).

L’activité éruptive qui a repris le 19 février 2019 au Piton de la Fournaise aux alentours de 19h10 heure locale se poursuit. Malgré quelques fluctuations, l’intensité du trémor éruptif (indicateur de l’intensité de l’éruption) reste relativement constante (Figure 1).

Figure 1 : Evolution du RSAM (indicateur du trémor volcanique et de l’intensité de l’éruption) entre 09h48 (05h48 UTC) le 18 février et 16h30 (12h30 UTC) le 25 février sur la station sismique de FLR. (© OVPF/IPGP) (OVPF/IPGP)

– Sur les dernières 36 heures, 11 séismes volcano-tectoniques superficiels sommitaux (au dessus du niveau de la mer) ont été enregistrés.
– Après une déflation de l’édifice liée au transfert de magma qui s’est produit le 18/02/2019, les déformations de la zone sommitale ne montrent pas de signaux particuliers.


– Les concentrations en CO2 dans le sol en champ proche (secteur gîte du volcan) restent élevées.
– Sur les dernières 36 heures, les débits de surface estimés à partir des données satellites, via la plateforme HOTVOLC (OPGC – université d’Auvergne), fluctuaient entre <1 et 13 m3/s.

Niveau d’alerte : Alerte 2-2

Source : OVPF

Photo : Rb et Mon ami pour Imazpress.

 

Pérou , Sabancaya :

Une moyenne de 20 Explosions / jour a été enregistrée. L’activité associée au mouvement des fluides (type longue période) continue à prédominer. Par contre, les séismes associés à la remontée du magma (types hybrides) restent très peu nombreux et peu énergétiques. 
Les colonnes de gaz et de cendres éruptives ont atteint une hauteur maximale d’environ 2 200 m au-dessus du cratère, déterminée malgré la faible visibilité dans la région. La dispersion de ces matériaux s’est produite dans un rayon d’environ 30 km, principalement vers le Sud-Ouest. 

La station GNSS SBSE qui mesure la déformation du bâtiment volcanique n’a pas enregistré de changements significatifs (le taux d’inflation a été minimal pendant cette période d’observation). 
Deux anomalies thermiques ont été enregistrées selon le système MIROVA, avec des valeurs de 7 à 10 MW de VRP (Energie Volcanique Rayonnée).

En général, l’activité éruptive maintient des niveaux modérés. Aucun changement significatif n’est attendu dans les prochains jours.

Source : IGP Peru

Photo : Ingemmet.

 

Cleveland , Alaska :

Niveau d’alerte volcanique actuel: AVIS
Niveau d’alerte volcanique précédent: ATTENTION

Code couleur de l’aviation actuel : JAUNE
Code couleur de l’aviation précédent: ORANGE

Emis: lundi 25 février 2019, 11:24 AKST
Source: Observatoire du volcan Alaska
Localisation du volcan : N 52 ° 49 min. W 169 ° 56 min.
Altitude : 5676 ft (1730 m)
Région: Aléoutiennes

Résumé de l’activité volcanique:
Les données satellitaires du 22 février 2019 et les données régionales sur la sismicité et les infrasons ne montrent aucune preuve d’activité éruptive. Ainsi, L’AVO abaisse le code de couleur de l’aviation sur JAUNE et le niveau d’alerte du volcan sur AVIS.

Le flanc Est du mont Cleveland avec le sommet du volcan Carlisle en arrière-plan.

 

De futures explosions sur le Cleveland sont probables. Elles surviennent sans prévenir et produisent généralement des nuages ​​de cendres volcaniques relativement petits qui se dissipent en quelques heures; cependant, des émissions de cendres plus importantes sont possibles.

Observations récentes:
[Hauteur du nuage volcanique] Aucun
[Autres informations sur les nuages ​​volcaniques] n / a
[Flux de lave / dôme] pas de nouvelle effusion de lave

Remarques:
Le volcan Cleveland ne dispose d’aucun équipement fonctionnel à proximité du volcan, ce qui limite la capacité de l’AVO à détecter des troubles précurseurs pouvant conduire à une éruption explosive. La détection rapide d’une éruption produisant des cendres peut être possible en combinant des données régionales sur les séismes, les infrasons, les éclairs et les satellites.

Source : AVO.

Photo :  Lyons, John.   

 

Mexique , Popocatepetl :

25 février à 11h00 (le 25 février à 17h00 GMT)

Au cours des dernières 24 heures, grâce aux systèmes de surveillance du volcan Popocatépetl, 33 exhalaisons ont été identifiées, accompagnées de vapeur d’eau, de gaz et de cendres que les vents  ont dispersés préférentiellement vers le Nord-Est . De plus, 751 minutes de tremor harmonique et deux explosions ont été enregistrées hier à 17h38 et à 22h43  . Pendant la nuit, une incandescence et une émission continue de vapeur d’eau et de gaz volcaniques ont été observées .

Au moment de la rédaction de ce rapport, le cratère n’était pas visible, mais l’amplitude du signal sismique a été réduite. En cas d’émissions, elles sont dispersés dans la direction Est-Nord-Est .

Les 18 et 19 février de cette année, deux survols ont été effectués sur le volcan Popocatépetl avec le soutien de la police fédérale afin d’évaluer l’activité récente du volcan et de mesurer les émissions de gaz. Sur la base des données et des observations obtenues, la formation du dôme numéro 82 dans le cratère du volcan Popocatepetl a été confirmée; son diamètre est estimé à 200 mètres .

Les recommandations pour la population avant cette activité sont:

Ne faites pas attention aux rumeurs et faites confiance aux informations diffusées par la Coordination nationale de la protection civile par le biais de ses canaux et comptes officiels .

Il est rappelé à la population que le feu de signalisation d’Alerte Volcanique est maintenu en Jaune Phase 2. La surveillance du volcan Popocatépetl est effectuée en continu 24 heures par jour. Tout changement d’activité sera signalé dans les meilleurs délais.

Le CENAPRED demande instamment de NE PAS APPROCHER le volcan et en particulier le cratère, en raison du risque de chute de fragments balistiques, et en cas de fortes pluies de rester loin des fonds de ravins en raison du risque de glissements de terrain et de coulées de boue.

Le feu de signalisation d’Alerte Volcanique du Popocatepetl  est situé à Amarillo Phase 2.

Source : Cenapred .

Photo :  Marco Antonio Nuñez‎ via Sabrina Munoz et Philip Evans.

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search