26 Septembre 2018. FR. Chili : Puyehue – Cordon Caulle , La Réunion : Piton de la Fournaise , Colombie , Chiles / Cerro Negro , Alaska : Veniaminof .

Home / Alaska / 26 Septembre 2018. FR. Chili : Puyehue – Cordon Caulle , La Réunion : Piton de la Fournaise , Colombie , Chiles / Cerro Negro , Alaska : Veniaminof .

26 Septembre 2018. FR. Chili : Puyehue – Cordon Caulle , La Réunion : Piton de la Fournaise , Colombie , Chiles / Cerro Negro , Alaska : Veniaminof .

26 Septembre 2018.

 

 

Chili , Puyehue – Cordon Caulle :

Durant la période évaluée , il a été enregistré un total de 53 évènements sismiques de type volcano-tectoniques ( VT) ,  associés à des processus de fracturation de roches . L’évènement de plus grande énergie présentait une magnitude locale (ML) égale à M 1,0 , et était localise à 4,0 km à l’Ouest – Nord – Ouest du centre d’émission de 2011 , à une profondeur de 3,8 km .
Les images fournies par les caméras IP installées autour du volcan ne montrent pas de changements superficiels.
Selon les données fournies par trois stations GNSS , on observe que le processus inflationniste rapporté précédemment se poursuit. Le taux maximal de variation horizontale enregistré par le réseau permanent est de 0,9 cm / mois et le taux vertical de 0,5 cm / mois pour la station la plus proche du point de déformation maximale. Ce qui est observé est cohérent avec les lignes de surveillance qui traversent le massif.

Aucune émission de dioxyde de soufre (S02) n’a été signalée dans l’atmosphère du secteur près du bâtiment volcanique, selon les données publiées par le Groupe sur le dioxyde de soufre de l’Observatoire de l’ozone (http://mon2.gsfc.nasa.gov/). ) et le service national d’information et de données satellitaires sur l’environnement (NESDIS) (http://satepsanoine.nesdis.noaa.gov).

Aucune alerte thermique n’a été signalée dans la zone associée au complexe volcanique au cours de la période, selon les données traitées par l’observation en infrarouge moyen de l’activité volcanique (MIROVA) (http://www.mirovaweb.it/) et par la Surveillance thermique temporelle des points chauds globaux (MODVOLC) (http://modis.higp.hawaii.edu/).

La sismicité reste similaire à celles enregistrées ces derniers mois, la grande majorité se situant sous le dernier centre actif en 2011. Le tableau général développé ces derniers mois , les signes de déformation de la construction volcanique et la présence d’un corps magmatique résiduel, mis en place lors de l’éruption de 2011, relativement superficiel , sont des indicateurs du développement de processus qui peuvent conduire au déséquilibre du système volcanique.

En raison de ce qui précède, l’avertissement volcanique est maintenu au niveau:
NIVEAU JAUNE: Changements dans le comportement de l’activité volcanique – Temps probable pour une éruption: SEMAINES / MOIS.

Source : Sernageomin.

Photo : O. Valderrama / Sernageomin

 

La Réunion , Piton de la Fournaise :

Bulletin d’activité du mardi 25 septembre 2018 à 17h00 (Heure locale)

L’éruption débutée le 15 septembre à 04h25 heure locale se poursuit. Après une légère augmentation observée en début de journée, l’intensité du trémor volcanique (indicateur de l’intensité éruptive en surface) est revenue à un niveau relativement stable malgré quelques subtiles fluctuations (Figure 1).


Figure 1 : Evolution du RSAM (indicateur du trémor volcanique et de l’intensité de l’éruption) entre 04h00 (00h UTC) le 15 septembre et 16h00 (12h00 UTC) le 25 septembre sur la station sismique FOR, localisée à proximité du cratère Château Fort (2000 m d’altitude sur le flanc sud-est du cône terminal).

– Aucun séisme volcano-tectonique n’a été enregistré cours de la journée du 24 septembre ni au cours de la journée actuelle.
– Aucune déformation significative n’est perceptible.
– Les débits de surface ont été estimés par à partir des données satellites, via la plateforme MIROVA (université de Turin) et HOTVOLC (OPGC – université Clermont Auvergne), et compris entre 0.5 et 5.3 m3/s sur la journée du 24 septembre.

– Le cône poursuit son édification et reste encore égueulé vers le sud laissant s’échapper une coulée principale très chenalisée vers le sud, se dirigeant ensuite vers le sud-est.
-Un contour de la coulée a pu être déterminé par la plateforme OI2 (OPGC – université Clermont Auvergne) à partir des données des satellites Sentinel acquises vers 06h00 ce matin (heure locale). Ces observations montrent que depuis les observations du 18 septembre, les différents bras de coulées ont faiblement progressé (Figure 2) en direction du sud (direction du rempart).


Figure 2 : Contours des coulées déterminés à partir des données des satellites Sentinel, pour les journées du 18 septembre (rouge) et du 25 septembre (vert), réalisés par le service OI2/UCA/OPGC.

Niveau d’alerte : Alerte 2-2 – Eruption dans l’Enclos.

Source : OVPF

Photos : OVPF/Imaz press Réunion.

 

Colombie , Chiles / Cerro Negro :

Bulletin hebdomadaire d’activité des volcans Chiles et Cerro Negro.
Le niveau d’activité des volcans est maintenu au niveau : NIVEAU JAUNE ■ (III): CHANGEMENTS DANS LE COMPORTEMENT DE L’ACTIVITE VOLCANIQUE

Suite à l’activité des volcans CHILES et  CERRO NEGRO, le COLOMBIAN GEOLOGICAL SERVICE (SGC) rapporte que:

Au cours de la période évaluée entre le 18 et le 24 septembre 2018, il y a eu une diminution à la fois de l’occurrence et de l’énergie libérée , passant de 4987 à 1745 événements. La totalité des événements enregistrés a été associée à une fracturation rocheuse à l’intérieur du système volcanique.

 

 

 

Les tremblements de terre continuent d’être situés au Sud-Ouest du volcan Chiles à des distances jusqu’à 4 km et des profondeur comprises entre 2 et 11 km par rapport à la partie supérieure du volcan Chiles (4700 m). D’autres tremblements de terre étaient situés au Sud-Est du volcan jusqu’à une distance de 15 km et des profondeurs inférieures à 10 km. Le séisme de plus grande magnitude locale a été présenté le 22 septembre à 01h12, situé à 2,1 km au Sud du volcan Chiles, à une profondeur de 4,54 km et à une magnitude de M2,6 sur l’échelle de Richter, cet événement a été rapporté comme ressenti .

Le Service géologique colombien et l’Institut de Géophysique de l’école Nationale Polytechnique de l’ ÉQUATEUR  suivent de près l’évolution de cette activité sismique et volcanique et rendront compte sans délai des changements  détectés.

Source : SGC

 

Alaska , Veniaminof :

56 ° 11’52 « N 159 ° 23’35 » W,
Sommet : 8225 ft (2507 m)
Niveau d’alerte actuel du volcan : ATTENTION
Code couleur actuel de l’aviation: ORANGE

L’éruption d’une coulée de lave du sommet du volcan Veniaminof se poursuit. La sismicité reste élevée avec un tremor continu. Des images claires de webcam ont montré une incandescence pendant la nuit. Les images de la webcam de ce matin ont montré un panache de gaz provenant du sommet, pouvant contenir de petites quantités de cendres, soufflé au Nord-Est. Les données satellitaires continuent de montrer des températures de surface élevées. Aucune émission de cendres significative n’a été observée ou signalée.

 


 

Le volcan Veniaminof est surveillé avec un réseau sismique local en temps réel, qui permet généralement à l’AVO de détecter les changements dans les troubles pouvant mener à une éruption explosive. La détection rapide d’une éruption produisant des cendres serait réalisée à l’aide d’une combinaison de données sismiques, infrasonores, d’éclairs et satellitaires.

Source : AVO

Photo : eurekalert

 

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search