02 Octobre 2021. FR. Espagne / La Palma : Cumbre Vieja , Hawaii : Kilauea , Indonésie : Merapi , Italie : Vulcano , Indonésie : Ili Lewotolok .

Home / blog georges Vitton / 02 Octobre 2021. FR. Espagne / La Palma : Cumbre Vieja , Hawaii : Kilauea , Indonésie : Merapi , Italie : Vulcano , Indonésie : Ili Lewotolok .

02 Octobre 2021. FR. Espagne / La Palma : Cumbre Vieja , Hawaii : Kilauea , Indonésie : Merapi , Italie : Vulcano , Indonésie : Ili Lewotolok .

02 Octobre 2021.

 

 

Espagne / La Palma , Cumbre Vieja :

La lave émanant du volcan Cumbre Vieja à La Palma a déjà gagné 19 hectares sur la mer, selon la dernière mise à jour du système européen de surveillance des satellites de surveillance terrestre Copernicus, avec des données recueillies tôt ce vendredi matin. Le delta créé par la coulée principale mesure déjà 50 mètres de haut et 320 mètres de large. L’éruption a provoqué l’ouverture d’une  nouvelle bouche avec deux nouvelles coulées de lave, qui, selon les prévisions, se dérouleraient au Nord de l’actuelle, selon les données du CSIC, très collées à l’actuelle, vers Los Llanos de Aridane, la municipalité la plus peuplée de l’île. Certains quartiers de cette commune, où vivaient environ 20 000 personnes, ont déjà été évacués et rasés par le magma, comme c’est le cas de Todoque. La concentration de dioxyde de soufre dans l’air a augmenté ce vendredi dans certaines régions de La Palma, bien que cela ne pose pas de risque pour la santé, assure la direction du Plan d’urgence volcanique des Canaries (Pevolca). 

Le volcan Cumbre Vieja a déjà émis 80 millions de mètres cubes de lave. Ce volume de lave est environ deux fois plus élevé que celui de l’éruption de Teneguía, en 1971, en un tiers du temps. La nouvelle bouche, comme l’ont confirmé vendredi matin des sources de l’Institut géographique national est devenue le troisième centre d’émission du nouveau volcan, qui s’ajoute au cratère et à la bouche qui s’est ouverte à la fin de la semaine dernière et qui est celle qui contribue le plus à la coulée qui atteint la mer. La nouvelle bouche est très effusive , c’est-à-dire très liquide. Si une nouvelle coulée est confirmée, tout indique qu’elle se dirigerait au Nord de l’actuelle, selon les données du CSIC.

01 Octobre 2021 , 12:00 UTC . L’activité éruptive se poursuit sur La Palma Depuis la dernière déclaration, un total de 12 tremblements de terre ont été localisés dans la zone Sud de La Palma, à proximité de l’éruption volcanique en cours. Comme les jours précédents, les hypocentres sont situés entre 10 et 14 km de profondeur dans la même zone où la réactivation a commencé le 11 septembre. Deux des séismes ont été ressentis par la population, le plus important d’entre eux avec une intensité maximale de III dans la zone épicentrale et correspondant à un séisme de magnitude 3,5 mbLg à 20h30 UTC hier. L’amplitude moyenne du tremor volcanique est restée stable hier matin dans une fourchette de valeurs moyennes pour cette éruption. A partir de 18 UTC hier, il a commencé à augmenter progressivement jusqu’à atteindre des valeurs similaires à celles qu’il a atteintes au cours des deux premiers jours de l’éruption (19-20 septembre). Le réseau de stations GNSS permanentes de l’île montre un retour à la stabilité en déformation.

 

Le volcan de La Palma augmente son activité. Deux nouvelles coulées séparées l’une de l’autre par seulement 15 mètres ont émergé tôt ce vendredi matin du volcan Cumbre Vieja . Il s’agit d’une nouvelle double bouche, ont rapporté vendredi des sources de l’Institut géologique et minier d’Espagne (IGME), situées à environ 450 mètres au Nord du cratère. La lave qu’ils émettent est très effusive (liquide) et a gagné du terrain en direction Ouest .

Les nouvelles émissions ont été observées par des membres de l’Unité militaire d’urgence (UME) et de l’IGME lui-même. « À 2h30 du 1er octobre, il y a eu deux nouvelles coulées, qui ont occupé deux ravins et se dirigent vers l’Ouest », explique le géologue Raul Perez de l’Institut géologique et minier d’Espagne, qui se trouvait jeudi soir à quelques centaines de mètres lorsque la nouvelle bouche est apparue. « La question est de savoir si elles vont converger avec la coulée principal  », note Perez .

Sources : El Pais , IGN.

Photos :  IGN / El Pais. Aristegui Noticias .

 

Hawaii , Kilauea :

19°25’16 » N 155°17’13 » O,
Altitude du sommet : 4091 pi (1247 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel : AVERTISSEMENT
Code couleur de l’aviation actuel : ROUGE

Résumé de l’activité :
Le volcan Kīlauea est en éruption. La lave continue d’émerger de plusieurs évents le long du sol et du mur Ouest du cratère Halema’uma’u. Depuis le matin du 1er octobre 2021, toute activité de lave est confinée au cratère Halema’uma’u, dans le parc national des volcans d’Hawai’i. La sismicité et les taux d’émission de gaz volcaniques restent élevés.

Dans la soirée du 30 septembre 2021, la nouvelle éruption du cratère Halema’uma’u au sommet du Kīlauea s’est poursuivie avec plusieurs évents actifs au milieu du lac et du côté Ouest. 

Observations du Sommet :
Les taux d’émission de dioxyde de soufre (SO2) restent élevés et ont été estimés à environ 20 000 tonnes par jour le matin du 30 septembre 2021. C’est nettement inférieur aux taux d’émission initiaux de 85 000 tonnes par jour qui ont été mesurés juste après le début de l’éruption l’après-midi du 29 septembre 2021. La sismicité est stable, avec peu de tremblements de terre et un tremor éruptif en cours. Les inclinomètres du sommet ont continué d’enregistrer un ralentissement de l’inclinaison déflationniste au cours des dernières 24 heures.

Observations du lac de lave du cratère Halema’uma’u :
La lave continue d’émerger de plusieurs évents sur la base et le mur Ouest du cratère Halema’uma’u, bien que le nombre d’emplacements de fontaines actives ait diminué au cours de la dernière journée. Le taux d’élévation du lac de lave a ralenti depuis la première phase de l’éruption. Au cours des dernières 24 heures, la surface du lac de lave a augmenté d’environ 4 mètres (4,4 yds). Au total, la surface du lac de lave s’est élevée d’environ 24 m (26 yds) depuis le début de l’éruption. L’effondrement localisé et discontinu de la croûte se poursuit (un processus par lequel la croûte de lave froide à la surface du lac de lave est remplacée par un liquide moins dense provenant d’en dessous, provoquant l’enfoncement de la croûte dans la lave sous-jacente du lac). Hier soir, les équipes de terrain ont signalé des hauteurs maximales de fontaines de 15 m (49 pi) à l’évent dominant sur le mur Ouest du cratère Halema’uma’u. De faibles fontaines se poursuivent à d’autres sources, qui sont moins vigoureuses.

Cette image au téléobjectif montre deux évents qui se sont formés sur la paroi Ouest du cratère Halema’uma’u lors de l’éruption actuelle du Kīlauea, qui a commencé le 29 septembre 2021. La photo a été prise depuis le bord Sud du cratère Halema’uma’u à 9 h 02 HST le 1er octobre 2021, dans une zone du parc national des volcans d’Hawai’i qui reste fermée au public pour des raisons de sécurité.

Observations de la zone du Rift Est :
Aucune activité inhabituelle n’a été notée dans la zone du Rift Est du Kīlauea  . Le mouvement de déformation du sol suggère que la zone supérieure du Rift Est – entre le sommet et Pu’u’ō’o – s’est régulièrement rechargée en magma au cours de l’année écoulée. Les émissions de SO2 et de sulfure d’hydrogène (H2S) de Pu’u’ō’ō étaient inférieures aux niveaux de détection instrumentale lors de la dernière mesure le 7 janvier 2021.

Source : HVO

Photos : USGS / K. Lynn. USGS / J.M. Chang.

 

Indonésie , Merapi :

Rapport d’activité du mont Merapi du 24 au 30 septembre 2021

I. RÉSULTATS DES OBSERVATIONS
Visuel
Le temps autour du mont Merapi est généralement ensoleillé le matin et le soir, tandis qu’il est brumeux l’après-midi . Des fumées blanches, faibles à épaisses, de basse pression et de 500 m de haut ont été observées depuis le poste d’observation du mont Merapi de Kaliurang le 26 septembre 2021 à 05h20 WIB. Des avalanches de lave ont été observées 67 fois vers le Sud-Ouest avec une distance de glissement maximale de 1 800 m.
Il a été observé une augmentation de la hauteur du dôme de lave Sud-Ouest d’environ ± 1 m. Le volume du dôme de lave Sud-Ouest est de 1 630 000 m3 et le dôme central est de 2 854 000 m3.

Sismicité
Cette semaine, la sismicité du mont Merapi a montré
244 tremblements de terre à basses fréquences (LF),
1 268 tremblements de terre multi-phases (MP)
1 200 séismes d’avalanches (RF),
338  tremblements de terre d’émissions (DG),
6 séismes tectoniques (TT).
L’intensité de la sismicité de cette semaine est encore assez élevée.

Déformation
La déformation du mont Merapi qui a été surveillée à l’aide d’EDM et de GPS cette semaine n’a montré aucun changement significatif.  

Pluie et lahars
Cette semaine, il a plu au poste d’observation du mont Merapi avec une intensité de 66 mm/heure pendant 50 minutes au poste de Kaliurang le 25 septembre 2021. Il n’y a eu aucun rapport de lahars ou de débit supplémentaire dans les rivières qui prennent leur source sur le mont Merapi.

Conclusion
Sur la base des résultats des observations visuelles et instrumentales, il est conclu que :
 L’activité volcanique du mont Merapi est encore assez élevée sous la forme d’une activité d’éruption effusive. L’état de l’activité est défini dans le niveau « SIAGA ».

Source : BPPTKG

Photo : Frekom

 

Italie , Vulcano :

Au cours de l’été, et notamment depuis septembre, les systèmes de surveillance de l’INGV ont mis en évidence la variation de certains signaux géophysiques et géochimiques enregistrésà Vulcano (îles Éoliennes), en particulier ceux liés à l’activité du système hydrothermal qui alimente les fumeroles du Cratère de la Fossa.
En particulier, la température des gaz émis par les fumeroles au bord du cratère a augmenté et la composition des gaz montre une augmentation du CO
2 e SO2 (dioxyde de carbone et dioxyde de soufre). La micro-sismicité  locale liée à la dynamique du système fumerolien a également augmenté ces dernières semaines.

Toutes les informations relatives à la surveillance et au suivi que l’INGV effectue sur l’île de Vulcain sont transmises en temps utile par l’Observatoire et la Section de Palerme au Département de la Protection Civile et à toutes les autorités compétentes, selon des procédures convenues, pour les évaluations appropriées.

L’INGV assure le renforcement des réseaux de surveillance et de surveillance existants afin de mieux suivre l’évolution de cette situation.
Ces jours-ci, l’Osservatorio Etnéo a installé de nouvelles stations sismiques en complément de celles qui existent sur l’île, tout en mettant en place une caméra thermique qui encadre la zone de fumerolles du cratère. En outre, depuis environ deux mois, la section de Palerme de l’INGV a activé 4 nouvelles stations dans la zone de Vulcano Porto pour mesurer le débit de CO
2du sol et de la concentration de CO2dans les airs.

D’autres relevés et campagnes de mesure sont prévus pour les prochaines semaines. En particulier, la campagne annuelle de mesures GPS entre les îles de Vulcano et Lipari sera menée à la mi-octobre, en particulier dans la zone du cône de la Fossa, ce qui permettra de mieux évaluer la dynamique actuelle.

Sur la base des changements décrits ci-dessus, le Département de la protection civile a ordonné le passage du niveau d’alerte du vert au jaune pour l’île de Vulcano.

Source : INGV.

Photo : G Vitton.

 

Indonésie : Ili Lewotolok .

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA

Émis : 01 octobre 2021
Volcan : Ili Lewotolok (264230)
Code Couleur Aviation Actuel : ORANGE
Code Couleur Aviation précédent : orange
Source : Observatoire du volcan Ili Lewotolok
Numéro d’avis : 2021LEW38
Emplacement du volcan : S 08 deg 16 min 19 sec E 123 deg 30 min 18 sec
Zone : East Nusa Tenggara, Indonésie
Altitude du sommet : 4554 FT (1423 M)

Résumé de l’activité volcanique :
Eruption avec nuage de cendres volcaniques à 01h18UTC (09h18 locale). L’éruption et l’émission de cendres se poursuivent

Hauteur des nuages volcaniques :
La meilleure estimation du sommet du nuage de cendres est d’environ 7114 FT (2223 M) au-dessus du niveau de la mer, peut être plus élevée que ce qui peut être observé clairement. Source des données de hauteur : observateur au sol.

Autres informations sur les nuages volcaniques :
Nuage de cendres se déplaçant vers l’Ouest

Remarques :
L’activité sismique est caractérisée par des tremblements de terre tectoniques volcaniques.

 

Niveau d’activité de Niveau III (Siaga) depuis le 29 novembre 2020 à 13h00 WITA.
Le volcan est clairement visible jusqu’à ce qu’il soit recouvert de brouillard. La fumée issue du cratère est blanche / grise avec une intensité faible, moyenne à épaisse, à environ 50-800 mètres au dessus du sommet. Le temps est ensoleillé à nuageux, le vent est faible à modéré à l’Ouest et au Nord-Ouest. La température de l’air est d’environ 25,1 à 35,9°C. L’éruption s’est accompagnée d’un grondement et d’un bruit d’explosion faible à modéré, on a observé une éjection de matière incandescente jusqu’à 300m au dessus du sommet.

Selon les sismographes du 1er octobre 2021, il a été enregistré :
60 tremblements de terre d’ éruptions/explosions
52 tremblements de terre d’émissions
6 tremors harmoniques
10 Tremors non harmoniques
1 séisme tectonique lointain
Tremor continu d’une amplitude de 0,5 mm, majoritairement de 0,5 mm.

Source : Magma Indonésie , PVMBG.

Photo : PVMBG.

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search