19 Janvier 2019. FR. Indonesie : Agung , Indonésie : Kerinci , El Salvador : San Miguel ( Chaparrastique) , Espagne : Tenerife .

Home / agung / 19 Janvier 2019. FR. Indonesie : Agung , Indonésie : Kerinci , El Salvador : San Miguel ( Chaparrastique) , Espagne : Tenerife .

19 Janvier 2019. FR. Indonesie : Agung , Indonésie : Kerinci , El Salvador : San Miguel ( Chaparrastique) , Espagne : Tenerife .

19 Janvier 2019.

 

 

Indonésie , Agung :

Le G. Agung a fait l’objet d’une éruption, le 19 janvier 2019 à 02:45 WITA, mais la hauteur de la colonne de cendres n’a pas été observée. Cette éruption est enregistrée sur un sismogramme d’amplitude maximale de 23 mm et d’une durée de ± 2 minutes 8 secondes. La colonne de cendres d’éruption n’a pas été observée car elle était recouverte de brouillard. Actuellement, le G. Agung est au niveau III (SIAGA) avec ces recommandations:

(1) Les communautés autour du mont Agung et les alpinistes / visiteurs / touristes ne doivent monter et n’avoir aucune activité dans la zone estimée de danger, à savoir dans toutes les zones situées dans un rayon de 4 km autour du cratère du mont Agung  . La zone de danger estimée est dynamique et continue d’être évaluée. Elle peut être modifiée à tout moment pour suivre les données d’observation les plus récentes du G. Agung.
(2) Les communautés qui résident et se déplacent autour des rivières qui coulent depuis le Gunung Agung doivent tenir compte de la menace secondaire potentielle des descentes de lahars qui peuvent se produire surtout pendant la saison des pluies et si le matériel d’éruption est toujours exposé dans la zone de pic La zone impactée par les descentes de lahars suit les rivières en amont du mont Agung.

 

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA.

Émis: 18 Janvier 2019 
Volcan: Agung (264020)
Code couleur de l’aviation actuel : ORANGE
Code couleur d’aviation précédent: orange
Source: Observatoire du volcan Agung
Numéro de l’avis: 2019AGU02
Localisation du volcan : S 08 ° 20 min 31 sec E 115 ° 30 min 29 sec
Région: Bali, Indonésie
Altitude du Sommet: 10054 FT (3142 M).

 

 

Résumé de l’activité volcanique:
Eruption avec nuage de cendres volcaniques à 18h45 UTC (0245 local)

Hauteur du nuage volcanique:
Nuage de cendres produit.

Autres informations sur les nuages volcaniques:
Le nuage de cendres ne peut pas être observé

Remarques:
Activité sismique enregistrée avec une amplitude maximale de 23 mm et une durée maximale de 128 secondes.

Source : PVMBG , Magma Indonesia.

Photo : Oystein Lund Andersen ( 12/2017).

Video : CCTV

 

Indonésie , Kerinci :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA.

Émis: 19 Janvier 2019 .
Volcan: Kerinci (261170)
Code couleur de l’aviation actuel : ORANGE
Code couleur d’aviation précédent: non attribué
Source: Observatoire du volcan Kerinci
Numéro de l’avis: 2019KER01
Localisation du volcan: S 01 deg 41 min 49 sec E 101 deg 15 min 50 sec
Région : Jambi, Sumatra Ouest, Indonésie
Altitude du Sommet : 12176 pi (3805 m)

Résumé de l’activité volcanique:
nuage de cendres à 00h34 UTC (07h34 locale).

Hauteur du nuage volcanique:
La meilleure estimation de la surface des nuages de cendres est d’environ 4005 M (12816 FT) au-dessus du niveau de la mer, ce qui peut être plus élevé que ce qui peut être observé clairement. Source des données de hauteur: observateur au sol.

Autres informations sur les nuages volcaniques:
Nuage de cendres se déplaçant vers l’Est-Sud-Est

Remarques:
L’activité sismique est caractérisée par un microtremor volcanique continu.

 

Le Gunung Kerinci, culminant à 3 800 m d’altitude, dans le centre de Sumatra, forme le plus haut volcan d’Indonésie et est l’un des plus actifs de Sumatra. le Kerinci est coiffé d’un jeune cône au sommet sans végétation qui a été construit au Nord-Est d’un ancien cratère. Le volcan contient un cratère sommital profond de 600 m , souvent partiellement comblé par un petit lac de cratère situé au fond du cratère Nord-Est, en face du sommet du Kerinci situé au bord Sud-Ouest. Ce volcan massif de 13 x 25 km de large s’élève entre 2400 et 3300 m au-dessus des plaines environnantes et s’allonge dans une direction Nord-Sud. Le Gunung Kerinci, fréquemment actif, a été la source de nombreuses éruptions explosives modérées depuis sa première éruption enregistrée en 1838.

Ce volcan est situé dans le patrimoine de la forêt tropicale humide de Sumatra, un bien classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Source : Magma Indonesia . GVP.

Photo : News Detik .com

 

El Salvador , San Miguel ( Chaparrastique) :

Rapport spécial 12. L’activité du volcan Chaparrastique équilibre son système interne.

La stabilité des données obtenues grâce au suivi avec lequel l’activité du volcan Chaparrastique est surveillée indique que le système interne du volcan est en équilibre. De petites variations ont été observées, mais sont pour le moment à des seuils de stabilité.
À compter du vendredi 11 janvier 2019, les données enregistrées de l’amplitude sismique sont stables, ce qui indique que le système interne du volcan est détendu et en équilibre. Au cours des dernières 24 heures, les valeurs de la vibration sismique (RSAM) ont fluctué entre 92 et 143 unités, en heure moyenne (figure 1).

Figure 1. Le comportement de la sismicité du volcan est resté stable.

Le flux de dioxyde de soufre émis par le volcan a fluctué au cours du mois de janvier 2019 entre 214 et 514 tonnes par jour, valeurs considérées comme normales dans le système ouvert d’un volcan actif.

Les images capturées par la caméra de surveillance située sur le volcan Pacayal ne montrent pas l’émission d’impulsions de gaz. Il est parfois possible d’observer l’émanation de vapeurs et de gaz très diffus qui se dispersent rapidement. Typique de la période de l’année, le volcan maintient un panache blanc sur son cratère en raison de la présence de nuages. Le réseau d’observateurs locaux de la région a signalé cette situation (Figure 2).

Figure 2. L’émission de gaz est presque imperceptible dans le volcan.

L’analyse de la situation actuelle suggère que le système interne du volcan est momentanément en équilibre, ce qui se reflète dans la stabilité des données de surveillance recueillies.
Le volcan Chaparrastique étant un système actif, les changements sont fréquemment détectés. La stabilité que le volcan présente pour le moment pourrait changer à l’avenir, raison pour laquelle le MARN continue de surveiller le volcan de manière systématique et maintient une communication étroite avec la Direction générale de la protection civile et des observateurs locaux. De même, un appel est lancé aux habitants et au grand public pour qu’ils restent à l’écart du cratère car le volcan peut présenter des changements soudains dans son activité.
Ceci est le dernier rapport spécial de la série qui a débuté le 24 décembre 2018, période au cours de laquelle le volcan a libéré des cendres et maintenu un dégazage important qui a diminué jusqu’à atteindre l’équilibre ces derniers jours.
Si de nouveaux changements indiquant une augmentation de l’activité sont détectés, ils seront signalés rapidement.

Source : Marn .

 

 

Espagne , Tenerife : 

Révision manuelle d ‘INVOLCAN sur le séisme enregistré par le Réseau sismique des Canaries (C7) entre Ténérife et Grande Canarie à 06:36:51 aujourd’hui, le 18 Janvier 2019. Confirmation qu’il a été d’une magnitude de M 4,4 avec une profondeur de 5 kilomètres. Le séisme a également été enregistré par les stations sismiques existantes sur l’île de Madère.

Enregistrement du séisme de magnitude 4,4 survenu aujourd’hui entre Tenerife et Gran Canaria dans l’une des stations sismiques situées à Madère

L’activité tectonique liée à la faille entre Tenerife et Gran Canaria est la cause la plus probable de ce séisme. Rappelez-vous que des tremblements de terre de cette magnitude ont été enregistrés récemment entre Tenerife et Gran Canaria, une magnitude de M5,2 s’étant produite le 9 mai 1989; par conséquent, il est normal d’en enregistrer aussi maintenant et à l’avenir.

La grande île triangulaire de Tenerife est composée d’un complexe de stratovolcans datant du Miocène au Quaternaire qui se chevauchent et sont restés actifs jusqu’à nos jours. Le massif volcanique de la Cordillère dorsale, orienté vers le Nord, relie le volcan Las Cañadas situé au Sud-Ouest de Tenerife à des volcans plus anciens, créant ainsi le plus grand complexe volcanique des îles Canaries.

 

La controverse entoure la formation de la spectaculaire caldera de Las Cañadas de 10 x 17 km, partiellement remplie par le stratovolcan du Teide, le plus haut sommet de l’océan Atlantique. On a considéré que l’origine de la caldera était due à un effondrement consécutif à de multiples éruptions explosives majeures ou à un glissement de terrain massif , (d’une manière similaire à la formation antérieure des vallées massives de La Orotava et de Guimar), ou une combinaison des deux processus. La dernière étape de l’activité qui a débuté au Pléistocène supérieur a été la construction des édifices du Pico Viejo et du Teide. Ténérife a peut-être été observé par Christophe Colomb lors d’une éruption, et plusieurs évents de flanc sur le volcan le plus actif des Canaries ont été actifs au cours de la période historique.

Ce volcan est situé dans le parc national du Teide, un bien classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Sources : Involcan , GVP.

Photo : webtenerifefr.com

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search