15 Avril 2020. FR . La Réunion : Piton de la Fournaise , Italie / Sicile : Etna , Italie : Stromboli , Pérou : Ubinas , Indonésie : Lokon .

Home / blog georges Vitton / 15 Avril 2020. FR . La Réunion : Piton de la Fournaise , Italie / Sicile : Etna , Italie : Stromboli , Pérou : Ubinas , Indonésie : Lokon .

15 Avril 2020. FR . La Réunion : Piton de la Fournaise , Italie / Sicile : Etna , Italie : Stromboli , Pérou : Ubinas , Indonésie : Lokon .

15 Avril 2020.

 

 

La Réunion , Piton de la Fournaise :

Dans son bulletin quotidien, l’Observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise (OVPF) a noté une reprise de l’inflation (gonflement) de la zone sommitale. « Les GPS de la zone sommitale enregistrent une inflation, témoin de la mise en pression d’une source superficielle et profonde » indique le bulletin de ce mardi 14 avril 2020.

« Depuis deux jours, une reprise de l’inflation et une présence importante de CO2 ont été relevés » précise Aline Peltier, directrice de l’OVPF. Cela signifie que que le magma est encore présent et remonte. « C’est une chose qui a régulièrement été observée à la fin de chaque éruption en 2018 et 2019 » précise la volcanologue. Une éruption à moyen terme est donc probable.

Déformations
– Les GPS de la zone sommitale enregistrent une inflation, témoin de la mise en pression d’une source superficielle.
– Les GPS en champ lointain enregistrent une inflation, témoin de la mise en pression d’une source profonde.
Géochimie
Émissions de CO2 par le sol en augmentation en zone distale (Plaine des Cafres) et en zone proximale (Gite du Volcan).

Source : IPReunion, OVPF.

Photo d’illustration : rb/www.ipreunion.com.

Lire l’articlehttp://www.ipreunion.com/volcan/reportage/2020/04/14/volcan-volcan,117570.html

 

Italie / Sicile , Etna :

Bulletin hebdomadaire du 06/04/2020 au 12/04/2020 (date d’émission 14/04/2020)

RÉSUMÉ DU STATUT D’ACTIVITÉ

À la lumière des données de surveillance, il est mis en évidence:
1) OBSERVATIONS VOLCANOLOGIQUES: Activité intra-cratère strombolienne et effusive du cratère de la Voragine. Fort dégazage du Nouveau Cratère Sud-Est et du Cratère Nord-Est.
2) SISMOLOGIE: Faible activité sismique de fracturation, amplitude du tremor à des niveaux élevés.
3) INFRASONS: Activité modeste.
4) DÉFORMATIONS: Aucun changement significatif n’a lieu dans l’état des déformations du sol sur l’Etna.
5) GÉOCHIMIE: le flux de SO2 est à un niveau moyen-bas. Les valeurs de débit de CO2 du sol sont faibles à moyennes. La pression partielle de CO2 dissous ne présente pas de variations importantes. Le rapport isotopique de l’hélium est fixé sur des valeurs moyennes-élevées (dernière mise à jour du 14/02/2020). Aucune mise à jour n’est disponible pour le rapport C / S
6) OBSERVATIONS SATELLITES: L’activité thermique dans la zone du sommet est faible.

 

Explosion strombolienne du plus grand des trois cones  qui grandissent à l’intérieur dans le cratère de la Voragine de l’Etna, 10 avril 2020. La vue est orientée depuis le Cratère du Nord-Est, dont on voit le bord occidental au premier plan. Photo de Francesco Ciancitto, INGV-Observatoire Etnéen.

OBSERVATIONS VOLCANOLOGIQUES
Au cours de la semaine, le suivi de l’activité de l’Etna  a été effectué à l’aide des caméras de surveillance de l’INGV – Section de Catane (INGV-OE) et au moyen d’une inspection dans la zone supérieure réalisée par le personnel de l’INGV – OE le 10 avril.

L’activité à l’intérieur du cratère de la Voragine à continué avec de légères fluctuations, qui se poursuivent depuis 7 mois . Cette activité consiste en des explosions stromboliennes provenant de trois bouches  , qui construisent des cônes de scories intra-cratère, et d’une activité effusive, principalement à partir d’une bouche placée sur le flanc Sud du plus grand cône. L’activité explosive était plus continue dans le plus grand cône, celui qui s’est formé comme le premier, à partir du 12 septembre 2019, et les 9 et 10 avril, de fortes explosions ont élargi sa bouche . Les 11 et 12 avril, certaines explosions ont produit de petites bouffées de cendres qui se sont rapidement dispersées dans l’atmosphère à proximité immédiate des cratères sommitaux.

L’intérieur du Cratère Nord-Est de l’Etna, 10 avril 2020. Au fond du cratère, il y a une bouche de dégazage ouverte, qui pendant la visite du site a émis des rugissements continus et forts, preuve d’une activité explosive à l’intérieur du conduit. Photo de Francesco Ciancitto, Observatoire INGV-Etneo.

Lors de l’inspection du 10 avril, une activité de dégazage intense et bruyante a été observée depuis une bouche ouverte au fond du cratère Nord-Est , sans émission de matériau pyroclastique. Par ailleurs, au cours de la semaine en question, deux bouches sur le « cône de la selle » (un édifice à plusieurs bouches formé au printemps 2017 dans la zone de l’ancienne selle entre les deux cônes du Nouveau Cratère du Sud-Est et du « Vecchio »)  ont produit un fort dégazage pulsé, parfois accompagné de modestes quantités de cendres. La nuit, des lueurs fluctuantes étaient visibles dans les mêmes bouches 

Source : INGV.

Lire l’articlefile:///C:/Users/Utilisateur/AppData/Local/Packages/Microsoft.MicrosoftEdge_8wekyb3d8bbwe/TempState/Downloads/BollettinoEtna20200414%20(1).pdf.

Photos : Francesco Ciancitto, INGV-Observatoire Etnéen

 

Italie , Stromboli :

Bulletin hebdomadaire du 06/04/2020 au 12/04/2020 (date d’émission 14/04/2020)

RÉSUMÉ DU STATUT D’ACTIVITÉ

À la lumière des données de surveillance, il est mis en évidence:
1) OBSERVATIONS VOLCANOLOGIQUES: Pendant cette période, une activité explosive normale de type Strombolienne a été observée, accompagnée d’activités de dégazage et d’éclaboussures. La fréquence horaire des explosions a oscillé entre des valeurs moyennes-basses (9 événements / h le 6 avril) et des valeurs moyennes-élevées (19 événements / h le 12 avril). L’intensité des explosions était principalement moyenne-faible dans la zone du cratère Nord et moyenne-élevée dans la zone du cratère Centre-Sud.
2) SISMOLOGIE: Les paramètres sismologiques ne montrent pas de variations significatives.
4) DÉFORMATIONS: Aucune variation significative n’est observée dans les déformations du sol
5) GÉOCHIMIE: le flux de SO2 est à un niveau moyen-élevé. La dernière mesure du rapport CO2 / SO2 se situe à une valeur moyenne (dernière mise à jour le 09/02/2020). Le rapport isotopique de l’hélium reste sur les valeurs moyennes (dernière mise à jour du 09/03/2020). Il n’y a pas de mise à jour concernant le CO2 diffusé par les sols.
6) OBSERVATIONS SATELLITES: L’activité thermique dans la zone supérieure est de niveau moyen-bas.

 

OBSERVATIONS VOLCANOLOGIQUES.
L’analyse des images enregistrées par les caméras placées à une altitude de 400m, à une altitude de 190m et à Punta dei Corvi a permis de caractériser l’activité éruptive de Stromboli. Au cours de la période examinée, l’activité explosive a été principalement produite par au moins 4 (quatre) évents éruptifs situés dans la zone du cratère Nord et par au moins 3 (trois) évents éruptifs situés dans la zone du cratère Centre-Sud. Tous les évents sont situés à l’intérieur de la dépression qui occupe la terrasse du cratère . En raison d’une erreur technique, les images du système de vidéosurveillance étaient absentes entre 16:44 UTC le 7 avril et 09:24 UTC le 8 avril.

Dans la zone Nord, les explosions étaient principalement d’intensité variable, de faible (moins de 80 m de hauteur) à haute (plus de 150 m de hauteur) émettant des matières grossières (lapilli et bombes). Lors de nombreuses explosions, les abondantes retombées ont couvert les pentes extérieures de la zone surplombant la Sciara del fuoco et les blocs ont roulé jusqu’à ce qu’ils atteignent la côte. De plus, une éclaboussure intense occasionnelle impliquait 2 (deux) des 4 (quatre) bouches. La fréquence moyenne des explosions dans la zone Nord était variable entre 4 et 12 événements / h. L’activité explosive de la zone Centre-Sud a produit des explosions de matières principalement fines (cendres) mélangées à des matières grossières , avec une intensité moyenne (moins de 150 m de haut) parfois élevés (les produits dépassaient 250 m de haut). La fréquence des explosions de la zone Centre-Sud était variable entre 2 et 7 événements / h.

Source : INGV Vulcani.

Lire l’article : file:///C:/Users/Utilisateur/AppData/Local/Packages/Microsoft.MicrosoftEdge_8wekyb3d8bbwe/TempState/Downloads/BollettinoStromboli20200414%20(1).pdf

Photos : INGV , Webcam .

 

Pérou , Ubinas :

Période d’analyse: 6 au 12 avril 2020 . Arequipa, 13 avril 2020 .
Niveau d’alerte: ORANGE

L’Institut géophysique du Pérou (IGP) rapporte que le comportement dynamique du volcan Ubinas reste à de faibles niveaux. À ce jour, l’enregistrement de tremblements de terre associés à la remontée du magma vers la surface est rare. Il y a de émissions légères et sporadiques de gaz bleutés (d’origine magmatique) et de vapeur d’eau. Selon ce scénario, la possibilité d’apparition d’explosions et / ou d’émissions de cendres est faible.

Entre le 6 et le 12 avril, l’IGP a enregistré et analysé un total de 40 événements sismiques associés au comportement dynamique du volcan Ubinas, avec la prédominance de signaux sismiques de type Volcano-Tectonic (VT), liés à la fracturation des roches à intérieur du volcan. En moyenne, 5 tremblements de terre ont été enregistrés par jour avec des magnitudes inférieures à M1,5. L’activité sismique liée à la remontée du magma (type hybride) a diminué à la fois en nombre d’événements (1 tremblement de terre sur la période) et en énergie.

Les caméras de surveillance ont enregistré des émissions légères et sporadiques de gaz d’origine volcanique et de vapeur d’eau, avec des hauteurs inférieures à 400 m au-dessus du sommet du volcan. Le suivi de la déformation de la structure volcanique n’enregistre pas d’anomalies significatives. La surveillance par satellite MIROVA n’a enregistré aucune anomalie thermique.

Source : IGP .

Photo : Auteur Inconnu .

 

Indonésie , Lokon :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA.

Émis: 15 Avril 2020 
Volcan: Lokon (266100)
Code couleur actuel de l’aviation: JAUNE
Code couleur de l’aviation précédent: non attribué
Source: Observatoire du volcan Lokon
Numéro de l’avis: 2020LOK01
Emplacement du volcan: N 01 deg 21 min 29 sec E 124 deg 47 min 31 sec
Région: Sulawesi du Nord, Indonésie
Élévation du sommet: 5056 FT (1580 M)

Résumé de l’activité volcanique:
Une augmentation des tremblements de terre volcaniques au cours des derniers jours a été observée, indiquant une probabilité accrue d’éruption

Hauteur des nuages volcaniques:
Aucun nuage de cendres observé

Autres informations sur les nuages volcaniques:
Aucun nuage de cendres observé

Remarques:
Augmentation de la sismicité.

 

Les volcans jumeaux Lokon et Empung, s’élevent à environ 800 m au-dessus de la plaine de Tondano. Ils sont parmi les volcans les plus actifs de Sulawesi. Le Lokon, le plus haut des deux sommets ( les sommets ne sont distants que de 2 km), a un sommet plat et sans cratère. Le volcan Empung morphologiquement plus jeune au Nord-Est possède un cratère de 400 m de large et 150 m de profondeur qui est entré en éruption au XVIIIe siècle, mais toutes les éruptions ultérieures sont originaires du Tompaluan, un double cratère de 150 x 250 m situé dans le selle entre les deux sommets. Les éruptions historiques ont principalement produit des panaches de cendres faibles à modérés qui ont occasionnellement endommagé les terres cultivées et les maisons, mais une croissance de dômes de lave et des coulées pyroclastiques se sont également produites. Une crête s’étend au Nord-Ouest du Lokon qui comprend le pic Tatawiran et Tetempangan, à 3 km.

Source : Magma Indonésie , GVP.

Photo : Wikimapia .

 

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search