08 Septembre 2019. FR. Italie : Stromboli , Indonésie : Tangkuban Parahu , El Salvador : Santa Ana (Ilamatepec) , Costa Rica : Turrialba / Poas / Rincon de la Vieja .

Home / blog georges Vitton / 08 Septembre 2019. FR. Italie : Stromboli , Indonésie : Tangkuban Parahu , El Salvador : Santa Ana (Ilamatepec) , Costa Rica : Turrialba / Poas / Rincon de la Vieja .

08 Septembre 2019. FR. Italie : Stromboli , Indonésie : Tangkuban Parahu , El Salvador : Santa Ana (Ilamatepec) , Costa Rica : Turrialba / Poas / Rincon de la Vieja .

08 Septembre 2019.

 

 

Italie , Stromboli :

Bulletin quotidien du 07/09/2019

SOMMAIRE DU RAPPORT D’ACTIVITÉ

À la lumière des données de surveillance, nous soulignons:
1) OBSERVATIONS VOLCANOLOGIQUES: Activité explosive normale de type strombolien accompagnée d’activités de dégazage.
2) SISMOLOGIE: Les paramètres sismologiques ne montrent pas de changements significatifs.
3) DÉFORMATIONS: Il n’y a pas de changement significatif concernant les réseaux permanents GNSS et Tiltmètres.
4) GEOCHIMIE: Le flux de SO2 indique un régime de dégazage à un niveau moyen-élevé.

Sul Pizzo dello Stromboli, 7 settembre 2019

Bollettino giornaliero sul monitoraggio vulcanico, geochimico e sismico del vulcano Stromboli, 7 settembre 2019 (clicca sul link qui sotto per scaricarlo).Nel video: personale INGV al lavoro sul Pizzo sopra la Fossa (il punto d'osservazione sopra i crateri attivi) dello Stromboli, nel pomeriggio del 7 settembre 2019. Video e voce di Piergiorgio Scarlato, INGV-Roma.http://www.ct.ingv.it/it/rapporti/multidisciplinari/doc_view/10104-bollettino-giornaliero-sul-monitoraggio-vulcanico-geochimico-e-sismico-del-vulcano-stromboli-07-09-2019.html

Publiée par INGVvulcani sur Samedi 7 septembre 2019

 

Activité persistante strombolienne d’intensité ordinaire et éclaboussure discontinue. Il n’est pas possible d’exclure la survenue d’explosions d’une intensité supérieure à celle des émissions ordinaires et de coulées de lave. En cas de fortes précipitations, il n’est pas possible d’exclure la formation de lahars à la suite de la remobilisation des dépôts pyroclastiques de paroxysmes des 3 juillet et 28 août 2019.

OBSERVATIONS VOLCANOLOGIQUES
Au cours de la période en question, l’activité éruptive de Stromboli a été caractérisée par l’analyse d’images thermiques et visibles enregistrées par le réseau de caméras situées en altitude (400 SQV et SQT), à Punta dei Corvi (SPCT) et à 190 m (SCT). 

Le nombre total d’explosions se situait entre 18 et 21 événements / h (fréquence moyenne-haute). Dans la zone Nord, il y avait 15-16 explosions / h d’intensité moyenne à faible (moins de 120 m de hauteur) émettant des matériaux grossiers. Il convient de noter que, dans la partie Sud de la zone Nord, les éclaboussures sont très intenses. Dans la zone Centre – Sud , une fréquence moyenne de 5 à 6 événements / h a été observée émettant des matériaux grossiers mélangés des cendres avec des hauteurs allant de basses à moyennes (parfois, les produits atteignent une hauteur de 150 m). En conclusion, les observations indiquent que l’activité explosive, comparée aux caractéristiques ordinaires du Stromboli, se situe à un niveau moyen.

Sismologie
Le bulletin est établi avec les données acquises à partir d’un maximum de 7 stations. L’activité sismique enregistrée au cours des dernières 24 heures présente les caractéristiques suivantes: Aucun signal sismique associé à un glissement de terrain n’a été enregistré.

L’enregistrement d’événements de type très longue période (VLP) fournit une moyenne d’environ 27 événements / heure. L’ampleur des événements VLP a montré des valeurs généralement comprises entre faible et moyen à faible. L’amplitude du séisme d’explosion a montré des valeurs généralement comprises entre faible et moyenne basse, avec quelques événements d’amplitude moyenne à haute.

Source : INGV Vulcani.

Lire l’article : http://www.ct.ingv.it/it/rapporti/multidisciplinari/doc_view/10104-bollettino-giornaliero-sul-monitoraggio-vulcanico-geochimico-e-sismico-del-vulcano-stromboli-07-09-2019.html?fbclid=IwAR0B2YCAI_Pv33POZ8Qz8yiQYTWUAZF0paEJFTZ7T7qf8YEzlKOtjT9YDIc

Video : INGV.

Photo : Ronny Quireyns via Volcanoadventures.

 

Indonésie , Tangkuban Parahu :

Niveau d’activité de niveau II (WASPADA). Le Tangkuban Parahu (2084 m au-dessus du niveau de la mer) a connu une éruption le 26 juillet 2019 à 15h48:18 Heure de l’Indonésie occidentale avec une colonne de cendres s’élevant à ± 200 m au-dessus du sommet (± 2284 m au dessus du niveau de la mer). Suite à une seconde éruption survenue le 1er août 2019 à 20 h 46,  , la colonne de fumée se trouvait à 180 m au dessus du fond du cratère, suivie de deux éruption le 2 août 2019 à partir de 00 h 43 et à 04 h 56 heure de l’Indonésie occidentale. Une autre éruption s’est produite le 31 août 2019 à 9 h 30 avec une colonne de cendres haute de ± 150 mètres à partir du fond du cratère. Depuis hier jusqu’à ce matin, le volcan était clairement visible. Le CCTV a observé une fumée de couleur blanche , modérée à épaisse, avec une colonne d’émission de 200 mètres de haut et une colonne de cendres d’une hauteur de 50-200 m au-dessus de la base du cratère.

https://www.facebook.com/sagara.manik/videos/131250718162258/

Les sismographes , le 7 septembre 2019, ont enregistré:
1 tremblement de terre d’ éruption 
5  tremblements de terre d’émission
1 séisme tectonique lointain  
Tremor continu d’amplitude 2 – 50 mm, valeur dominante 30 mm

Recommandation: les communautés autour du mont Tangkuban Parahu et les visiteurs / touristes / alpinistes ne doivent pas s’approcher du cratère dans un rayon de 1,5 km autour du cratère actif. Il est recommandé de fermer temporairement le parc naturel du Tangkuban Parahu pour une distance de sécurité supérieure.

VONA: Le dernier code VONA a reçu  le code de couleur ORANGE, publié le 2 août 2019 à 04h20 WIB, relatif à l’observation de l’émission de cendres volcaniques à 01h45 WIB. Avec la hauteur de la colonne de cendres non observée.

Source : PVMBG .

 

El Salvador , Santa Ana (Ilamatepec) :

Localisation : partagé par les départements de Santa Ana et de Sonsonate
Altitude: 2381 mètres d’altitude
Type de volcan: Stratovolcan
Type d’activité: Vulcanienne- Strombolienne.
Dernière éruption: le 1 octobre 2005.

La vibration sismique du volcan est restée comprise entre 17 et 21 unités RSAM par jour, c’est-à-dire dans la plage normale. Un total de 58 tremblements de terre liés aux mouvements des fluides dans le système volcanique ont été enregistrés au cours du mois d’août. En ce qui concerne les tremblements de terre associés à la rupture de milieux solides, 4 ont été enregistrés et l’un d’eux était situé sur le flanc Nord-Ouest du cratère du volcan, avec une profondeur inférieure à 9 km et une magnitude inférieure à M2,0. En raison de sa faible ampleur, il n’a pas été signalé comme ressenti par les habitants de la région. Selon le monitoring, l’activité du volcan reste normale.

Source : Marn.

Photo : Volcano.USAF.C-130.3.

 

Costa Rica , Turrialba / Poas / Rincon de la Vieja :

Rapport quotidien de l’état des volcans. Date: 07 Septembre 2019.
Mise à jour à: 17:49:00.

Volcan Turrialba:

Aucune éruption n’est rapportée.
L’activité sismique est inférieure à celle d’hier.
Au moment de ce rapport, les vents soufflent du Nord-Ouest.

Les sismographes enregistrent au cours des 24 dernières heures une faible quantité de séismes volcaniques de type LP de basse fréquence et de longue période. Nous associons ces LP au transport de fluides (eau, vapeurs, gaz) à travers des conduits et des fissures à l’intérieur du volcan et dans des fumerolles. Le panache de vapeur et d’aérosol est riche en vapeur d’eau et contient une faible charge en particules. La station de surveillance des gaz volcaniques OVSICORI-UNA à Coronado enregistre les plus faibles concentrations de SO2 enregistrées au cours de l’année écoulée, entre à peine détectables et 0,5 ppb.

Volcan Poas:

Aucune éruption n’est rapportée.
L’activité sismique est supérieure à celle d’hier.
Au moment de la rédaction de ce rapport, les vents soufflent du Sud-Ouest.

 

De nombreux signaux sismiques de tremors volcaniques de basse fréquence continuent d’être enregistrés avec une configuration suggérant le mouvement des fluides (eau, gaz, vapeur ou magma) au travers des conduits de manière soutenue et régulière, de sorte que le transport de matériaux à l’intérieur du volcan semble avoir lieu sans modifier de manière substantielle les conditions et les caractéristiques de l’environnement dans lequel les fluides se déplacent.

Ces images prises le vendredi 30 août 2019, ont été réalisées avec une différence d’environ 50 minutes avec la caméra de surveillance volcanique du volcan Poás de la RSN.
L’image supérieure montre le lac de cratère avec deux couleurs différentes en même temps. Le secteur Nord du lac présentait une coloration jaunâtre, tandis que le secteur Sud présentait une coloration gris foncé.
Sur la photo en-dessous, vous pouvez voir le lac avec une seule teinte grise. Le jaunissement de la première photo peut être expliqué par les apports de soufre dans le lac provenant du champ de fumerolles situé dans le secteur Est.
La coloration grise s’explique par la traînée de cendres provoquée par le ruissellement après les pluies typiques de la saison.

 

Volcan Rincon de la Vieja:

Aucune éruption n’est rapportée.
L’activité sismique est similaire à celle d’hier.
Au moment de la rédaction de ce rapport, les vents soufflent du Sud-Ouest.

Comparaison de photographies aériennes obliques du cratère actif du volcan Rincon de la Vieja entre février 2019 (à gauche) et août 2019 (à droite).
Sur l’image de gauche, vous pouvez voir des dépôts de sédiments et de cendres sur les bords et les parois du cratère, les fumerolles du secteur occidental plus actives, un niveau de lac acide plus bas (bordure noire comparative par rapport au mois d’août  2019); ainsi que des sphérules de soufre flottant dans le lac.
Sur la photo de droite, les dépôts d’éruptions récentes ne sont pas identifiés et les fumerolles sont moins actives qu’en février 2019.

Il  a continué d’être enregistrés pendant plusieurs minutes et selon un schéma aléatoire, des tremors de faible amplitude et de très basse fréquence sur le Rincon. Le lac de cratère présente une couleur grise, une évaporation modérée à sa surface et des fumerolles avec un faible débit de fluides (eau, vapeur, gaz) dans et hors de l’eau. Le niveau du lac a augmenté de quelques mètres par rapport au niveau observé en juin 2019 (communication personnelle d’Henriette Bakkar, OSIVAM-ICE ).

Source : OVSICORI-UNA.

Photos : jcarvaja17 , RSN , Christopher Allen / Sunquest Helitours.

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search