08 Janvier 2019 . FR. Indonésie : Merapi , Archipel du Vanuatu : Ambrym , Italie : Stromboli , Papouasie Nouvelle Guinée : Manam , Perou : Sabancaya .

Home / Ambrym / 08 Janvier 2019 . FR. Indonésie : Merapi , Archipel du Vanuatu : Ambrym , Italie : Stromboli , Papouasie Nouvelle Guinée : Manam , Perou : Sabancaya .

08 Janvier 2019 . FR. Indonésie : Merapi , Archipel du Vanuatu : Ambrym , Italie : Stromboli , Papouasie Nouvelle Guinée : Manam , Perou : Sabancaya .

08 Janvier 2019.

 

 

Indonésie , Merapi :

RAPPORT D’ ACTIVITÉ DU MERAPI , 28 décembre 2018 – 3 janvier 2019
 
I. RÉSULTATS DE L’OBSERVATION
Visuel
Le temps est ensoleillé le matin et l’après-midi , le soir brumeux. La fumée émise observée est blanche, épaisse, avec une pression de gaz faible. La hauteur maximale de 50 m est observée depuis le poste d’observation du volcan du Merapi , à Kaliurang le 28 décembre 2018.

Dôme de lave et morphologie du pic :
L’analyse morphologique basée sur des photos du secteur Sud-Est a montré des changements morphologiques sous la forme de la croissance du dôme. L’Annexe 1.a présente l’analyse morphologique du pic via la station de caméra Deles.
Le volume du dôme de lave au 3 janvier 2019 était de 415 000 m3 avec un taux de croissance moyen de 3 800 m3 / jour, ce qui était supérieur à celui de la semaine précédente. Actuellement, les dômes de lave sont encore stables avec un taux de croissance faible (<20 000 m3 / jour). L’annexe 1.b présente une analyse des dômes de lave provenant des stations de caméra de Puncak.

Séismicité :
Cette semaine, les tremblement de terre sur le mont Merapi ont enregistré :  10 séismes d’émission (DG), 6  tremblements de terre volcaniques superficiels (VTB), 10 séismes à Phases Multiples (MP), 221 tremblement de terre d’avalanche (RF), 6 tremblements de terre Bassa Fréquence (LF), et 11 Séismes tectoniques (TT). Les tremblements de terre de type VTB et MP cette semaine ont été plus importants que la semaine précédente.  

Déformation :
La déformation du G. Merapi qui a été surveillée par EDM et GPS cette semaine n’a pas montré de changement significatif.  

Émissions de SO2 :
Au cours de cette semaine, la mesure DOAS (spectroscopie par absorption optique différentielle) a donné une valeur moyenne des émissions maximales de SO2 du mont Merapi à 76,78 tonnes / jour, toujours dans les limites de la normale. 

Pluie et lahars :
Cette semaine, il y a eu de la pluie au poste d’observation du mont Merapi, avec une intensité de précipitations de 85 mm / heure pendant 12 minutes au poste du Babadan le 30 décembre 2018. Aucun cas de lahars ou d’augmentation de débit dans les rivières situées en aval du mont Merapi n’a été signalé.

Visuel  sur la lave incandescente du mont Merapi ce dimanche matin 6 janvier 2019 à 2.51 WIB. La distance entre l’emplacement de la prise de vue sur la colline de Klangon et le sommet du Merapi n’est que d’environ 3,8 km

 

II. CONCLUSION ET CONSEIL
Conclusion
Sur la base des résultats des observations visuelles et instrumentales, il a été conclu que:
1. Le dôme de lave est actuellement dans un état stable avec un taux de croissance relativement faible.
2. L’activité volcanique du mont Merapi est encore assez élevée et se situe au niveau d’activité « WASPADA ».
Suggestion :
Avec le niveau d’activité Waspada du mont Merapi, ilest recommandé comme suit aux parties prenantes à la gestion des catastrophes du mont Merapi:
• Un rayon 3 km autour du sommet du mont Merapi doit être interdit d’ activités à population et à l’escalade.
• S’il y a un changement significatif dans l’activité du mont Merapi, le statut d’activité du mont Merapi sera ré- examiné.
• En ce qui concerne le moment où on entre dans la saison des pluies, les personnes qui se déplacent autour des rivières situées en aval du mont Merapi doivent être conscientes du danger de lahars.
• Il est recommandé aux collectivités locales de socialiser l’état actuel du mont Merapi.

Source : Chef du centre de volcanologie et d’atténuation , BPPTKG .

Photo : Sapta Nugraha.

 

Archipel du Vanuatu , Ambrym :

BULLETIN D’ALERTE DU VOLCAN D’AMBRYM N ° 1 publié par le Département de météorologie et des géo-risques du Vanuatu , le 7 janvier 2019 à 11h12:

L’activité éruptive sur Ambrym se poursuit à l’état d’éruption mineure. Le niveau d’alerte volcanique reste au niveau 3.

Le volcan d’Ambrym poursuit son activité à l’état d’éruption mineure. La zone de danger pour la sécurité des personnes reste dans la zone de danger B, située à environ 2 km autour du Benbow et à 4 km autour des cratères du Marum (y compris Maben-Mbwelesu, Niri-Mbwelesu et Mbwelesu) . La zone de risque supplémentaire se situe à moins de 3 km des principales fissures au Sud-Est d’Ambrym.

Bien que les personnes ne ressentent pas de forts tremblements de terre par rapport aux derniers jours de décembre 2018, les observations actuelles et l’analyse des données sismiques enregistrées par le réseau de surveillance confirment une sismicité en cours. Ceci est lié à l’éruption actuelle du volcan. Cette sismicité pourrait continuer d’affecter les fissures existantes, en particulier dans le Sud-Est d’Ambrym. Les dernières analyses d’imagerie satellitaire confirment une déformation remarquable des terres sur l’île d’Ambrym. Par conséquent, les habitants d’Ambrym et des îles voisines peuvent toujours s’attendre à des tremblements de terre, des émissions de gaz volcaniques et de cendres à tout moment.

Le niveau d’alerte pour le volcan d’Ambrym était au niveau 2 depuis le 7 décembre 2017. L’activité volcanique du 15 décembre 2018 montre que le volcan d’Ambrym est en train de subir une éruption à petite échelle. Cela correspond à une activité de niveau d’alerte 3. Le niveau 3 indique ‘éruption mineure; Le danger est maintenant à 2 km autour du Benbow et à 4 km autour du Marum, avec des zones fissurées importantes dans la partie Sud-Est d’Ambrym . La possibilité que l’activité du volcan Ambrym atteigne le niveau d’éruption modérée (niveau 4) est faible pour le moment.

Source : Geohazard Vanuatu.

 

Italie , Stromboli :

CHRONIQUE: maintenant le Stromboli commence à faire peur.

Le cratère sur l’ile de Stromboli commence à faire peur en raison de l’intensification de l’activité éruptive. Dans la nuit du 5 au 6 janvier, un tremblement de terre de magnitude M3,6 a également été ressenti sur la côte tyrrhénienne, entre le Stromboli et la côte calabraise. Le Stromboli est dans une activité volcanique explosive à base de lapilli et de cendres.

Sur la neige et le lapilli du Stromboli: le volcan continue de « craquer » 01/06/2019 – 17:04

L’éruption du cratère éolien est toujours en cours et, en raison de l’interdiction du maire, il faut rester hors des limites , au-dessous de 400 mètres.

STROMBOLI (MESSINA) – Poursuite de l’activité « strombolienne » du cratère, avec des explosions de lapilli incandescent et même des flocons de neige. Le volcan est surveillé par l’Ingv de Catane et par la Défense civile. C’est justement à cause de l’activité qui reste intense que le maire Marco Giorgianni a interdit les excursions au sommet du cratère. Les groupes ne peuvent pas dépasser 400 mètres de hauteur. Dans la nuit, à 03h54, un séisme de magnitude 3,6 a affecté le bas Tyrrhénien entre le Stromboli et la Calabre. L’hypocentre avait une profondeur de 98,6 km.

Source : Sicily Press. Lasicilia . ( https://www.lasicilia.it/news/messina/213472/sullo-stromboli-neve-e-lapilli-vulcano-continua-a-scoppiettare.html ).

 

Papouasie Nouvelle Guinée , Manam :

Le volcan Manam , dans la province de Madang , Poursuit son éruption .

Le Rabaul Volcanological Observatory ( RVO) note que l’activité à augmenté vers 1h55 PM.

La mesure d’amplitude sismique en temps réel ( RSAM) qui indique la force et le nombre de séismes dans une période spécifique est passé au dessus de  300/heure. La valeur normale se situe au autour de 50 à 100 unités/heure. Si elle passe au dessus de 300, une alerte est déclenchée par le système d’enregistrement automatique et un message est envoyé au staff du RVO. Si la valeur monte au dessus de 1000 unités, cela veut dire généralement que le volcan entre en éruption.

Dans une mise à jour émise ce matin , le RVO indique que la sismicité , consistant en de multiples et continus tremors volcaniques s’est maintenue à un haut niveau depuis 4h AM.  » Les valeurs enregistrées restent hautes , au dessus de 1500 à 1600 unités.

Les rapports depuis Warisi , sur l’ile de Manam à 7h55 AM confirment l’éruption en cours depuis le cratère principal . La lave se déverse dans la vallée du Nord-Est depuis 4h AM. D’intermittentes chutes de cendres sont enregistrées depuis Warisi et Abaria depuis 06h AM.

Le RVO continue de surveiller la situation.

Source : LOOP PNG

Photo : Scott Waide.

 

Pérou , Sabancaya :

Une moyenne de 27 EXP / jour a été enregistrée. L’activité associée au mouvement des fluides (type longue période) continue à prédominer. Les séismes associés à la remontée du magma (types hybrides) restent très peu nombreux et peu énergétiques. 
Les colonnes de gaz et de cendres éruptives ont atteint une hauteur maximale de 3700 m au-dessus du cratère. La dispersion de ces matériaux s’est produite dans un rayon d’environ 30 km, principalement vers les secteurs Sud-Ouest, Nord-Ouest et Ouest.

 

La déformation de la surface du bâtiment volcanique ne présente pas de changements significatifs. 
Le système de satellites MIROVA a enregistré 2 anomalies thermiques, avec des valeurs comprises entre 4 et 7 MW de VRP (Energie Volcanique Rayonnée).

En général, l’activité éruptive maintient des niveaux modérés. Aucun changement significatif n’est attendu dans les prochains jours.

Source : IGP.

Photo : Ingemmet.

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search