03 Octobre 2018. FR . Indonésie : Soputan , La Réunion : Piton de la Fournaise , Colombie : Chiles / Cerro Negro , Hawai : Kilauea .

Home / blog georges Vitton / 03 Octobre 2018. FR . Indonésie : Soputan , La Réunion : Piton de la Fournaise , Colombie : Chiles / Cerro Negro , Hawai : Kilauea .

03 Octobre 2018. FR . Indonésie : Soputan , La Réunion : Piton de la Fournaise , Colombie : Chiles / Cerro Negro , Hawai : Kilauea .

03 Octobre 2018.

 

 

Indonésie , Soputan : 

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA.

Émis: 03 Octobre 20181.
Volcan: Soputan (266030)
Code couleur de l’aviation actuel : ROUGE
Code de couleur d’aviation précédent: orange
Source: Observatoire du volcan Soputan
Numéro de l’avis: 2018SOP05
Localisation du Volcan  : N 01 deg 06 min 52 sec E 124 deg 44 min 13 sec
Sulawesi du Nord, Indonésie
Élévation du sommet: 5789 pi (1809 m)

Résumé de l’activité volcanique:
Eruption avec nuage de cendres volcaniques à 03h52 UTC (11h52 locales). L’éruption et les émissions de cendres se poursuivent.

Hauteur du nuage volcanique:
La meilleure estimation de la surface des nuages de cendres est d’environ 6 080 M (21789 FT) au-dessus du niveau de la mer, peut être plus élevé que ce qui peut être observé clairement. Source des données de hauteur: observateur au sol.

Autres informations sur les nuages volcaniques:
Nuage de cendres se déplaçant vers le Nord-Ouest.

Remarques:
L’activité sismique est caractérisée par un tremor volcanique continu.

L’éruption du G. Soputan, Sulawesi du Nord, le 3 octobre 2018 à 08h47 avait une hauteur de colonne de cendres observée à ± 4 000 m au-dessus du sommet (± 1 809 m au-dessus du niveau de la mer). La colonne de cendres observée va du gris au brun avec une forte intensité et est inclinée vers l’Ouest et le Nord-Ouest. Cette éruption est enregistrée sur les sismogrammes avec une amplitude maximale de 39 mm et une durée de ± 6 minutes.

Actuellement, le G. Soputan est au statut de niveau III (SIAGA) avec les recommandations:
Les communautés ne doivent pas être active dans toutes les zones situées dans un rayon de 4 km autour du sommet de G. Soputan et dans une zone d’expansion sectorielle dans la direction Ouest-Sud-Ouest jusqu’à 6,5 km du sommet, qui constitue une zone d’ouverture de cratère , ceci pour éviter la menace potentielle de lave et de nuages ​​chauds.
Il est conseillé aux communautés situées autour du G. Soputan de préparer des masques couvrant le nez et la bouche afin d’anticiper le danger potentiel de problèmes respiratoires en cas de pluie de cendres.
Les communautés doivent être consciente de la menace potentielle de coulées de boues ( lahars) qui peuvent survenir après une éruption, notamment lorsque les matériaux transportés par les flots sont emportés par les rivières, en particulier celles qui longent les flancs du G. Soputan, comme les rivières Ranowangko, Lawian, Popang et Londola Kelewahu.

Source : Magma indonesia , PVMBG .

Photos : news CGTNP. A. Capt .

 

 

La Réunion , Piton de la Fournaise : 

Bulletin d’activité du mardi 2 octobre 2018 à 16h00 (Heure locale) .

L’éruption débutée le 15 septembre à 04h25 heure locale se poursuit. L’intensité du trémor volcanique (indicateur de l’intensité éruptive en surface) est restée relativement stable sur les dernières 24h (Figure 1).


Figure 1 : Evolution du RSAM (indicateur du trémor volcanique et de l’intensité de l’éruption) entre 04h00 (00h UTC) le 15 septembre et 15h00 (11h00 UTC) le 2 octobre sur la station sismique FOR, localisée à proximité du cratère Château Fort (2000 m d’altitude sur le flanc sud-est du cône terminal).

– Un séisme volcano-tectonique profond a été enregistré au cours de la journée du 1er octobre, alors qu’aucun séisme volcano-tectonique n’a encore été enregistré au cours de la journée
actuelle.
– La reprise de l’inflation (gonflement) de l’édifice, témoin de l’influence d’une source de pression à l’aplomb du volcan, se confirme.

– Les débits en surface estimés à partir des données satellites, via la plateforme HOTVOLC (OPGC – Université Clermont Auvergne) étaient compris entre <1 à 4 m3/s sur les dernières 24h. A noter que l’activité éruptive se déroulant désormais principalement en tunnels de lave, les détections de points chauds anormaux sont de plus en plus difficiles et par conséquent ces valeurs de débits sous-estimées.

Source : OVPF.

Photo : OVPF affiche.

 

Colombie , Chiles / Cerro Negro :

Bulletin hebdomadaire d’activité des volcans Chiles et Cerro Negro.

Le niveau d’activité des volcans est maintenu au niveau : NIVEAU JAUNE ■ (III): CHANGEMENTS DANS LE COMPORTEMENT DE L’ACTIVITÉ VOLCANIQUE

Suite à l’activité des volcans CHILES et CERRO NEGRO, le COLOMBIAN GEOLOGICAL SERVICE (SGC) signale que:

Pour la période évaluée , comprise entre le 25 septembre et le 1er octobre 2018 et par rapport aux périodes précédentes, la sismicité dans la région des volcans  Chiles – Cerro Negro, a présenté une augmentation remarquable passant de 1745 à 3000 événements. La majorité des séismes continuent d’être situés au Sud-Sud-Ouest du volcan Chiles à des distances pouvant atteindre 5 km et à des profondeurs inférieures à 7 km du sommet du volcan Chiles (4 700 m d’altitude).

 

D’autres séismes se sont produits au Sud-Est du volcan, à une distance maximale de 16 km et à une profondeur inférieure à 10 km. Les valeurs de magnitude étaient inférieures à 2,2 degrés sur l’échelle de Richter et pour cette période, aucun événement n’a été rapporté comme ayant été ressenti.

Le Service Géologique Colombien et l’Institut de Géologie de l’Ecole Polytechnique Nationale d’Équateur suivent de près l’évolution de cette activité sismique et du phénomène volcanique et informent de manière opportune sur les changements détectés.

Source : SGC

Photo : Ingeominas.

 

Hawaï , Kilauea :

19 ° 25’16 « N 155 ° 17’13 » O,
Sommet : 4091 pieds (1247 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel: ATTENTION
Code couleur de l’aviation actuel : ORANGE

Sommet du Kīlauea et zone de rift Est :

Dans la zone de Rift Est inférieur du volcan Kīlauea, aucune incandescence significative n’a été visible pendant la nuit dans la fosse d’effondrement située dans le cône de la fissure 8. Des fumées mineures ont été visibles pendant la journée. Au milieu de la LERZ, un éboulement sur Puʻu ʻŌʻō a provoqué un petit panache de cendres vers midi, le 1er octobre.

La sismicité et la déformation du sol restent faibles au sommet du Kīlauea. Les taux de basculement à la fois au sommet et dans la zone LERZ sont nettement inférieurs à ceux observés au cours de la récente période d’activité éruptive majeure.

La sismicité n’a pas changé au cours de la semaine écoulée. De petites répliques du séisme de magnitude 6,9 ​​du début de mai se produisent toujours le long des failles situées sur le flanc Sud du Kīlauea.

Les taux d’émission de dioxyde de soufre (SO2) au sommet, sur Puʻu ʻŌʻō et dans la LREZ sont considérablement réduits; le taux combiné est bien inférieur à 300 tonnes / jour, ce qui constitue le taux soutenu le plus bas enregistré depuis 1983. Les taux d’émission de SO2 du sommet étaient d’environ 30 tonnes / jour le 26 septembre et les taux d’émission de Puʻu ʻŌʻō étaient d’environ 70 tonnes / jour. le 30 septembre. Sur la LREZ inférieure, les taux d’émission de SO2 étaient inférieurs au seuil de détection de la technique de mesure pour la dernière mesure effectuée le 28 septembre. De petites quantités de sulfure d’hydrogène (H2S) sont émises au sommet, sur Puʻu ʻŌʻō et dans la ZRE inférieure. .

L’observatoire hawaïen des volcans (HVO) continue de surveiller de près la sismicité, la déformation et les émissions de gaz du Kīlauea pour détecter tout signe de réactivation, et maintient une surveillance visuelle du sommet et de la zone de rift Est. Le HVO continuera à publier des mises à jour quotidiennes et des messages supplémentaires si nécessaire.

Source : HVO.

Photo : hawaiinewsnow

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search