21 Avril 2021 . FR . Italie / Sicile : Etna , La Réunion : Piton de la Fournaise , Saint Vincent : Soufrière Saint Vincent , Indonésie : Semeru , Italie : Stromboli .

Home / blog georges Vitton / 21 Avril 2021 . FR . Italie / Sicile : Etna , La Réunion : Piton de la Fournaise , Saint Vincent : Soufrière Saint Vincent , Indonésie : Semeru , Italie : Stromboli .

21 Avril 2021 . FR . Italie / Sicile : Etna , La Réunion : Piton de la Fournaise , Saint Vincent : Soufrière Saint Vincent , Indonésie : Semeru , Italie : Stromboli .

21 Avril 2021 .

 

 

Italie / Sicile , Etna :

Bulletin hebdomadaire du 12 Avril 2021 au 18 Avril 2021 (date d’émission 20 Avril 2021)

SOMMAIRE DE L’ÉTAT D’ACTIVITÉ

À la lumière des données de surveillance, il est mis en évidence:
1) OBSERVATIONS VOLCANOLOGIQUES: Activité strombolienne intra-cratère au Cratère Nord-Est. Anomalies thermiques visualisées par satellite, probablement attribuables à une activité explosive profonde dans le Cratère de la Bocca Nuova et à des fumerolles chaudes dans la zone du sommet du Cratère Sud-Est. Activité de dégazage au Cratère de la Voragine.
2) SISMOLOGIE: activité sismique de fracturation très faible; amplitude du tremor à un faible niveau.
3) INFRASONS: faible activité infrasonore
4) DEFORMATIONS: Il n’y a pas de variations significatives dans la série chronologique des réseaux de surveillance de la déformation des sols.
5) GÉOCHIMIE: Le flux de SO2 à un niveau moyen
Le flux de HCl est à un niveau bas.
Le flux de CO2 du sol reste à des valeurs moyennes-basses.
La pression partielle de CO2 dissous dans les eaux souterraines est à de faibles valeurs.
Aucune nouvelle donnée du rapport C / S n’est disponible.
Les valeurs du rapport isotopique de l’hélium, tout en restant à des niveaux élevés, montrent une légère diminution dans le dernier échantillon du 01/04/2021.
6) OBSERVATIONS SATELLITES: L’activité thermique dans la zone du sommet est à un niveau bas.

Voici un cliché panoramique qui nous montre comment se présentait la Zone des Cratères Sommitaux en juin 2016. La photo a été réalisée depuis ce qu’on appelait ′′ Nouveau Cratère du Sud Est « , aujourd’hui totalement changé après les derniers événements paroxystiques qui l’ont intéressé . Comme nous pouvons le voir, la ′′ Selle ′′ nous montre aussi très clairement entre les deux cônes du Sud Est ,l’absence du Cratère de la Selle, qui s’est formé ensuite avec les premiers épisodes éruptifs entre février et avril 2017. Il existait déjà une bouche à son endroit malheureusement non visible sous cet angle.

OBSERVATIONS VOLCANOLOGIQUES

Au cours de la semaine, le suivi de l’activité volcanique au niveau des cratères sommitaux de l’Etna a été réalisé en analysant les images du réseau de caméras de surveillance de la section INGV de Catane, Osservatorio Etneo (INGV-OE). Une inspection a également été effectuée dans la zone du sommet par le personnel de l’INGV-OE le 13 avril. Enfin, les images acquises par le satellite Sentinel 2 les 12, 14 et 17 avril ont apporté un soutien supplémentaire aux observations.
Les conditions météorologiques alternées au cours de la semaine ont rendu l’observation de l’activité volcanique discontinue à travers le réseau de caméras de surveillance, en raison de la présence d’une couverture nuageuse.

Au cours de la période considérée, l’activité du volcan Etna a suivi le comportement observé la semaine précédente , caractérisé par des anomalies thermiques détectables par des observations satellitaires, attribuables à une activité explosive profonde au cratère de la Bocca Nuova, une activité strombolienne intra-cratère au Cratère Nord-Est et dans les zones de fumeroles de la zone sommitale du Cratère Sud-Est. Le cratère de la Voragine a montré une activité de dégazage.

En particulier, le Cratère Sud-Est (SEC) ne produit plus d’activité explosive visible à travers le réseau de caméras de surveillance, à l’exception d’un seul événement affiché à 03h31 GMT le 14 avril . Les images acquises les 12, 14 et 17 avril par le satellite Sentinel 2, mettent en évidence une grande zone d’anomalie thermique élevée affectant la zone du sommet, attribuable à une vaste zone de fumeroles située autour des évents actifs lors du dernier paroxysme et dont l’activité intense est également clairement visible à travers les images des caméras . Même lors de l’inspection effectuée le 13 avril, aucune activité explosive n’a été mise en évidence en cours, mais uniquement une activité fumerolienne.

Au cours de la période sous revue, le Cratère Nord-Est (NEC) a produit une activité principalement caractérisée par un dégazage et une activité strombolienne intra-cratère, détectée par les images
du satellite Sentinel 2 acquis les 12, 14 et 17 avril, mais non visible des caméras du réseau de vidéosurveillance.
Le Cratère de la Bocca Nuova (BN) a également été affecté par un dégazage impulsif intense.
Lors de l’inspection effectuée le 13 avril, il a été constaté que cette activité est principalement imputable au plus occidental des deux cônes présents à l’intérieur du cratère, déjà décrit dans les communiqués de presse précédents , qui produit des lancements de matière fraîche accompagnés d’émissions légères de cendres rougeâtres diluées et rapidement dispersées dans l’atmosphère .
Dans ce cas également, les images acquises par le satellite Sentinel 2 ont montré deux zones d’anomalie thermique élevée en correspondance avec ces cônes. De telles anomalies sont probables
attribuable à une activité strombolienne profonde, qui n’est cependant pas observable à travers les images des caméras du système de surveillance.
Enfin, le Cratère de la Voragine (VOR) n’a été affecté que par une activité de dégazage modeste, accompagnée d’émissions sporadiques de cendres diluées, rapidement dispersées dans l’atmosphère par les vents dominants .

Source : INGV.

Lire L’articlehttps://www.ct.ingv.it/index.php/monitoraggio-e-sorveglianza/prodotti-del-monitoraggio/bollettini-settimanali-multidisciplinari/488-bollettino-settimanale-sul-monitoraggio-vulcanico-geochimico-e-sismico-del-vulcano-etna20210420/file

Photos : Gio Giusa .

 

La Réunion , Piton de la Fournaise :

Communiqué du 20 Avril 2021 – 16h00

L’éruption débutée le 09/04/2021 à 19h (apparition du trémor) se poursuit. L’intensité du trémor volcanique (indicateur d’une émission de lave en surface) sur les dernières 24h est restée
relativement stable et comparable à celui observé les jours précédents.

Les observations du site éruptif réalisées lors d’un survol à bord d’un ULM ce matin montrent toujours :
. un cône éruptif principal et un cône éruptif secondaire à une centaine de mètres en aval (issu de la fusion des deux bouches secondaires qui étaient encore visibles en fin de semaine dernière),
présentant chacun une activité de fontaines de lave et un dégazage.
. une activité de coulée se focalisant sur le plateau en aval du site éruptif, avec un régime en tunnels de lave montrant ce matin une résurgence principale à une centaine de mètres du cône secondaire.
. l’absence de coulée active au niveau des Grandes Pentes avec un front qui reste donc figé juste en amont du Piton le Bonnet .

Prise de vue du site éruptif lors de la journée du 20/04/2021 réalisée aux alentours de 08h00 heure locale (©OVPF-IPGP).

Sur les dernières 24 heures, 12 séismes volcano-tectoniques superficiels (entre le niveau de la mer et la surface) ont été enregistrés sous les cratères sommitaux.
– Les flux de CO2 dans le sol sont toujours en hausse à la fois en champ lointain (Plaine des Cafres et Plaine des Palmistes) et en champ proche (Gîte du volcan).
– La déflation de l’édifice s’est stoppée et une légère inflation du sommet semble se dessiner. Ce paramètre sera à suivre ces prochains jours car il peut correspondre à l’arrivée du magma profond,
mis en évidence par les flux de CO2 dans le sol depuis plusieurs jours, dans le réservoir magmatique superficiel qui alimente l’éruption en cours.

A noter que lors des éruptions de janvier et juillet 2017 et de avril et septembre 2018 de longue durée (> à 3 semaines) une telle réalimentation au cours de l’éruption avait été observée permettant une alimentation du site éruptif sur la durée, et que des arrivées de magma profond ont souvent été associées à des changements de l’activité éruptive (explosivité en 2016 et 2020; augmentation des débits; ouverture de nouvelles fissures etc.).

– Les flux de SO2 mesurés par le réseau DOAS «NOVAC» permettent d’estimer les débits de lave. En considérant un magma partiellement dégazé lors des premiers jours d’éruption le débit maximal de lave n’a probablement pas dépassé 20 m3 /sec les 9 et 10/04 ; les proportions de magma moins dégazé ont ensuite probablement augmenté dans le temps permettant ainsi d’estimer un débit moyen de l’ordre de 24 m3 /sec pour la journée du 13/03 (avec des pics jusqu’à 59 m3 /sec). Depuis un débit moyen assez stable, entre 6,5 et 8,3 m3 /sec, est estimé pour la période du 16 au 19/04 . Il est à noter que les mauvaises conditions météorologiques peuvent affecter la précision des mesures.

– Les débits de surface estimés à partir des données satellites via la plateforme HOTVOLC (OPGC – université Clermont Auvergne) n’ont pas pu être estimés avec précisions ces derniers jours compte tenu des mauvaises conditions météorologiques sur le site éruptif.
– Les estimations de débit, réalisées à partir des flux de SO2 mesurés par le réseau DOAS «NOVAC», permettent de proposer une première estimation des volumes totaux (coulées de lave + cônes
pyroclastiques) émis pendant l’éruption ainsi que de leur évolution dans le temps . Ainsi depuis le début de l’éruption le volume total émis serait d’environ 7 millions de m3 .

Source : OVPF.

Lire l’article https://www.ipgp.fr/sites/default/files/ovpf_20210420_16h00_communique_eruption.pdf

Photos : OVPF , Vincent Tunneldelave Réunion ( https://rando-volcan.com   ).

 

Saint Vincent , Soufrière Saint Vincent :

La Soufrière St Vincent MISE À JOUR SCIENTIFIQUE du 20 Avril 2021 , 18H .

– L’activité sismique à La Soufrière a poursuivi le schéma établi après l’activité explosive du 18 avril.
– De petits tremblements de terre de types longue période et hybrides ont continué d’être enregistrés. Le réseau a également enregistré quelques chutes de pierres et tremblements de terre volcano-tectoniques.
– Aucun tremblement sismique n’a été enregistré au cours des 12 dernières heures.
– Des mesures du flux de dioxyde de soufre SO2 (masse) au volcan La Soufrière ont de nouveau été entreprises le long de la côte Ouest aujourd’hui avec l’aide des garde-côtes.
– Les mesures ont donné un flux moyen de SO2 de 350 tonnes par jour.

– Depuis la dépressurisation initiale notée immédiatement après la phase explosive du 9 avril, le réseau GPS continu a enregistré une diminution des taux globaux de vitesse horizontale et verticale
mouvement.
– Le volcan continue à éclater.
– Son schéma d’activité sismique au cours des derniers jours est typique de la croissance et de la destruction de dômes de lave.
– Des explosions accompagnées de chutes de cendres, d’une ampleur similaire ou supérieure, peuvent se produire avec peu ou pas d’avertissement touchant Saint-Vincent et les îles voisines.
– Le volcan est au niveau d’alerte Rouge.

La station sismique de Bamboo Range a enregistré le signal d’un lahar (coulée de boue) à 4 heures du matin, qui a duré environ 30 minutes et peut avoir coulé le long d’une vallée du côté Sud-Est du volcan.

Source et photo : UWI.

 

Indonésie , Semeru :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA.

Diffusion: 21 avril 2021
Volcan: Semeru (263300)
Code couleur de l’aviation actuel: ORANGE
Code couleur de l’aviation précédent: orange
Source: Observatoire du volcan Semeru
Numéro de l’avis: 2021SMR12
Emplacement du volcan: S 08 deg 06 min 29 sec E 112 deg 55 min 12 sec
Zone: Java Est, Indonésie
Altitude du sommet: 11763 FT (3676 M)

Résumé de l’activité volcanique:
Éruption avec nuage de cendres volcaniques à 01h03 UTC (08h03 local).

Hauteur du nuage volcanique:
La meilleure estimation du sommet des nuages de cendres est d’environ 14003 FT (4376 M) au-dessus du niveau de la mer, ce qui peut être plus élevé que ce qui peut être observé clairement. Source des données d’altitude: observateur au sol.

Autres informations sur le nuage volcanique:
Nuage de cendres se déplaçant vers le Sud-Ouest

Remarques :
L’activité sismique est caractérisée par des tremblements de terre d’éruption, d’avalanche et d’émission de gaz.

 

Niveau d’activité de niveau II (WASPADA). Le volcan Semeru (3676 m d’altitude) est en éruption continuellement. Il a été enregistré des éruptions explosives et effusives, entraînant des coulées de lave vers les pentes Sud et Sud-Est, ainsi qu’une explosion de roches incandescentes autour du cratère sommital.

Le volcan est clairement visible. La fumée issue du cratère n’a pas été observée. Le temps est ensoleillé, les vents faibles au Nord, au Nord-Est et à l’Est.

Selon les sismographes du 20 avril 2021, il a été enregistré:

35 tremblements  de terre d’éruption / explosion
6 tremblements de terre d’émissions
6 tremblements de terre tectoniques lointains.

Source : Magma Indonésie , PVMBG.

Photo : Oystein Lund Andersen .

 

Italie , Stromboli :

Bulletin hebdomadaire du 12 Avril 2021 au 18 Avril 2021 (date d’émission 20 Avril 2021)

SOMMAIRE DE L’ÉTAT D’ACTIVITÉ.

À la lumière des données de surveillance, il est mis en évidence:

REMARQUES VOLCANOLOGIQUES: Activité volcanique explosive normale de type strombolienne accompagnée d’une activité de projection parfois intense dans la zone N2. La fréquence totale des événements a montré des valeurs comprises entre des niveaux moyens-bas (8 événements / h) et des valeurs moyennes-élevées (18 événements / h). L’intensité des explosions variait de faible à moyenne-élevée dans la zone du cratère Nord et moyenne-élevée dans la zone Centre-Sud.

2) SISMOLOGIE: Les paramètres sismologiques surveillés ne montrent pas de variations significatives.
3) DÉFORMATIONS: Il n’y a pas de changements significatifs à signaler
4) GÉOCHIMIE: Flux SO2: niveau moyen
Rapport C / S: les valeurs sont sur des niveaux moyens
Rapport isotopique de He: les valeurs montrent encore une légère diminution, tout en restant sur des valeurs moyennes.
5) OBSERVATIONS SATELLITES: L’activité thermique dans la zone du sommet est à un niveau moyen-bas.

 

OBSERVATIONS VOLCANOLOGIQUES
Dans la période sous observation, l’activité éruptive de Stromboli a été caractérisée par l’analyse des images enregistrées par les caméras de surveillance INGV-OE situées à une altitude de 190 m, Punta Corvi et une altitude de 400 m.
Dans la zone du cratère Nord, le cratère N1, avec deux points d’émission, a produit des explosions d’intensité variable de faible à moyenne-haute (parfois les produits atteignaient 250 m de hauteur) émettant des matériaux grossiers (lapilli et bombes) mélangés des matériaux fins (cendres) . Après le premier jour de la période analysée (12 avril), l’intensité des explosions et la partie grossière ont diminué à l’avantage de la partie cinérite. L’évent N2 a montré jusqu’au 15 avril une activité explosive de faible intensité émettant des matières fines . Cette activité est devenue, dans le reste de la période, principalement émettrice de matériaux grossiers avec une faible activité de projection qui a atteint son apogée le 17 avril avec une activité de projection intense par moments. La fréquence moyenne des explosions variait de 5 à 13 événements / h.
Dans la zone Centre-Sud, il y avait au moins trois points d’émission avec des explosions, émettant principalement des matériaux grossiers , avec une intensité moyenne et parfois élevée (les produits dépassaient 250 m de hauteur). L’activité explosive a montré des valeurs de fréquence horaire moyenne allant de 3 à 5 événements / h.

Source : INGV.

Lire l’article https://www.ct.ingv.it/index.php/monitoraggio-e-sorveglianza/prodotti-del-monitoraggio/bollettini-settimanali-multidisciplinari/489-bollettino-settimanale-sul-monitoraggio-vulcanico-geochimico-e-sismico-del-vulcano-Stromboli20210420/file

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search