30 Juillet 2019. FR . La Réunion : Piton de la Fournaise , Italie : Stromboli , Perou : Ubinas , Kamchatka : Sheveluch , Indonésie : Tangkuban Parahu .

Home / blog georges Vitton / 30 Juillet 2019. FR . La Réunion : Piton de la Fournaise , Italie : Stromboli , Perou : Ubinas , Kamchatka : Sheveluch , Indonésie : Tangkuban Parahu .

30 Juillet 2019. FR . La Réunion : Piton de la Fournaise , Italie : Stromboli , Perou : Ubinas , Kamchatka : Sheveluch , Indonésie : Tangkuban Parahu .

30 Juillet 2019.

 

 

La Réunion , Piton de la Fournaise :

Bulletin d’activité du lundi 29 juillet 2019 à 18h00 (Heure locale) .

Niveau d’alerte : Alerte 2-2

L’éruption débutée le 29 juillet 2019 aux alentours de 12h00 (heure locale) se poursuit. L’intensité du trémor éruptif (témoin de l’intensité de l’éruption) a baissé d’un facteur 2 depuis le début de l’éruption (Figure 1).

Figure 1 : Evolution du RSAM (indicateur du trémor volcanique et de l’intensité de l’éruption) entre 04h00 (00h00 UTC) et 17h75 (13h45 UTC) le 29 juillet 2019 sur la station sismique de BOR, situé au sommet du volcan. (© OVPF-IPGP)

Trois fissures se sont ouvertes sur le flanc nord du volcan (à 600 m du Formica Léo) sur une longueur totale d’environ 450 m, sur les vestiges de la coulée de juillet 2018.

Les premières observations, sur site et par hélicoptère, des équipes de l’OVPF montraient toujours à 17h (heure locale) une activité sur les trois fissures avec des fontaines de lave de l’ordre de 20-30m de haut maximum et des coulées de lave de type aa s’étendant sur une faible longueur (500 m environ ) compte tenu de la topographie des lieux relativement plate.

Volcan

Le Piton de la Fournaise est en éruption. Vu du ciel, le spectacle est épousouflant

Publiée par Imaz Press Réunion (Page officielle) sur Lundi 29 juillet 2019

Une équipe de l’OVPF s’est rendue sur place pour procéder aux premiers échantillonnages de lave .

Les débits de surface estimés à partir des données satellites via la plateforme HOTVOLC (OPGC – université d’Auvergne), étaient de l’ordre de 21,6 m3/s en début d’éruption.

Bulletin d’activité du mardi 30 juillet 2019 à 05h45 (Heure locale)

L’éruption débutée le 29/07/2019 vers midi heure locale s’est arrêtée ce jour, le 30/07/2019 à 04h30 heure locale (00h30 T.U), après une baisse progressive du trémor volcanique (Figure 1).


Figure 1 : Evolution du RSAM (indicateur du trémor volcanique et de l’intensité de l’éruption) entre 04h00 (00h00 UTC) le 29 juillet et 05h45 (01h45 T.U.) le 30 juillet 2019 sur la station sismique de BOR, situé au sommet du volcan. (© OVPF-IPGP)

Aucune hypothèse n’est écartée pour l’instant quant à l’évolution de la situation à venir (arrêt définitif, reprise de l’activité sur le même site, reprise de l’activité plus en aval) compte tenu de la faible durée de l’éruption et des faibles volumes émis en surface.

Cette éruption n’aura pas duré bien longtemps, moins d’une journée pour être exact ! Démarrée aux alentours de midi ce lundi 29 juillet 2019, la troisième éruption de l’année du Piton de la Fournaise est déjà terminée. Elle s’est arrêtée vers 4h30 du matin environ ce mardi 30 juillet, une information confirmée par la directrice de l’Observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise (OVPF) Aline Peltier auprès d’Imaz Press Réunion. Cette fois, c’était dans l’enclos, sur le flanc nord que la lave se déversait du Dolomieu. Au moins trois fissures éruptives ont été observées ce lundi au niveau de la chapelle de Rosemont.

Source : OVPF. IP Réunion.

Videoo : Imaz Press Réunion (Page officielle).

 

Italie , Stromboli :

COMMUNIQUÉ DE PRESSE N ° 17 ACTIVITÉS DU VOLCAN STROMBOLI , 20 H 00 (HEURE LOCALE) le 28/07/2019 .
Dimanche 28 juillet 2019

L’activité du volcan Stromboli est caractérisée par une activité explosive générant des émissions de cendres et de scories abondantes provenant du cratère C-SW et d’explosions riches en déchets provenant des cratères placés dans le secteur NE. Les pressions infrasonores associées à cette activité continuent de rester à des valeurs très élevées (> 2 bars).

Dans ce contexte, le nombre de signaux VLP a été maintenu, depuis le 26 juillet, à des valeurs très élevées (> 25 événements / heure) et le tremor volcanique est stable sur les valeurs oscillantes comprises entre moyen et élevé.
L’activité explosive est associée à une activité effusive provenant d’une bouche située à l’extrémité Ouest du secteur Sud-Ouest de la zone du cratère actuel. À partir du 26 juillet, l’activité effusive a alimenté 2 coulées de lave avec des canaux de quelques dizaines de mètres de large (Figure 1).

 

Figure 1. Image des 2 coulées de lave sous la terrasse du cratère. Ci-dessus, il est possible d’observer l’emplacement des évents éruptifs à l’intérieur de la terrasse du cratère. NE: nord-est; C / SW: centre-sud-ouest; NSW: nouveau cratère sud-ouest.

L’image Sentinel2, acquise le 27 juillet à 09h50 UTC (Figure 2), permet de constater que le front actif du flow actuel se situe dans la partie supérieure de la Sciara del Fuoco . En particulier, des images acquises le 26 juillet. par drone,  ont montré comment les produits émis par l’activité effusive forment un champ de lave à l’intérieur du plateau, situé à une altitude d’environ 600 m au-dessus du niveau de la mer, au-dessous de la localité de Fili di Baraona (Figure 3).

Figure 2. Image SENTINELLE du volcan Stromboli à 10h00 UTC le 20 juillet 2019 (MIROVA –UNITO). Les incendies en cours sont visibles dans la partie sud-est de l’île.

Figure 3. Image du champ de lave formé à la suite de l’activité effusive sur la pente sud-ouest, qui a débuté le 3 juillet dernier.

Le flux de SO2 mesuré par la caméra UV Roccette (Figure 4) montre la persistance d’une tendance à la hausse à des niveaux très élevés (très élevés atteignant 304 t / j le 27 juillet), typique de l’activité effusive. Le régime de dégazage effusif est confirmé par les faibles ratios CO2 / SO2 (entre 3,3 et 5,1).

Figure 4. Tendance du flux de SO2 évalué par la chambre UV de Roccette au cours des 6 derniers mois et du dernier jour.

L’activité thermique du satellite MODIS montre, dans les images acquises avec une géométrie et des conditions météorologiques favorables, une certaine stabilité sur les valeurs élevées avec des flux thermiques moyens de 210 MW au cours de la dernière semaine. Ces valeurs sont cohérentes avec une alimentation de l’activité en cours avec des taux de 0,6 à 1,2 m3 / s (Figure 5). Sur la base de ces données, environ 3 Mm3 ont été émis depuis le 3 juillet.

Figure 5. Tendance du taux d’effusion moyen (taux de sortie moyen en fonction du temps) et des volumes de lave émis  à partir du 4 juillet 2019 (estimations préliminaires extraites des données MODIS-MIROVA).

Source : lgs.geo.unifi.it.

Photo : Wolfgang Künker / Facebook.‎

Lire l’article : http://lgs.geo.unifi.it/index.php/blog/comunicato-stromboli-28-luglio-h2000

 

Pérou , Ubinas :

RAPPORT D’ACTIVITÉ VOLCANIQUE , Mise à jour du 29 juillet 2019, 20h00.
Niveau d’alerte: orange

L’Institut géophysique du Pérou (IGP) rapporte que le volcan Ubinas présente des anomalies sur divers paramètres géophysiques , qui sont associées à la remontée du magma , à la présence d’un corps magmatique en superficie du cratère et à l’augmentation de l’énergie sismique ( type LP et Hybride ) . Ceux si sont conforme au scénario enregistré avant l’explosion survenue hier à 23h25 . Actuellement , il est prévu la continuation de l’activité , avec l’occurrence d’explosions avec l’expulsion de fragments de roches et de cendres .

Dernières 6 heures :
Explosions : 0
Séismes : 174
Emissions de cendres : en cas de production de cendres , celles ci se disperseront vers les secteurs Est et Nord – Est du volcan ( district de Yunga , Chojata et de Lloque), avec des vents modérés à 10km/h. 
Déformation : Sans.
Anomalies thermiques : 0

Recommandations:
Maintenir le niveau d’alerte en orange. Ne vous approchez pas d’un rayon de moins de 15 km du cratère. En cas de chute de cendres, couvrez-vous le nez et la bouche avec des chiffons humides ou des masques. Gardez les portes et les fenêtres des maisons fermées.

Source : IGP

Photo : Auteur inconnu .

 

Kamchatka , Sheveluch :

56,64 N, 161,32 E;
Altitude 10768 ft (3283 m), élévation du dôme ~ 8200 ft (2500 m)
Code couleur de l’aviation : ORANGE

L’éruption explosive-extrusive du volcan continue. Des explosions de cendres allant jusqu’à 10-15 km d’altitude pourraient se produire à tout moment. L’ activité en cours pourrait toucher les aéronefs internationaux et les aéronefs volant à basse altitude.

La croissance du dôme de lave se poursuit, une forte activité de fumeroles , une incandescence des blocs du dôme et des avalanches chaudes accompagnent ce processus. Les données satellitaires ont montré une anomalie thermique sur le volcan toute la semaine.


Le 16 juillet, des employés de la station volcanique du Kamtchatka ont procédé à une étude aérienne du volcan Sheveluch afin d’examiner l’état du dôme actif. Le vol a été fait à partir d’un avion et la photo a été prise à travers la vitre du hublot. Par conséquent, la qualité de la photo est loin d’être idéale.
La partie Nord-Est du dôme était partiellement recouverte de nuages. Au pied du dôme du côté Nord, un cratère explosif s’est formé.

Source : Kvert , Volkstat ru. Yu Demyanchuck.

Photo : I. Borisov et V. Tsvetkov , Volkstat ru.

 

Indonésie , Tangkuban Parahu :

Niveau d’activité de niveau I (normal) L’activité du G. Tangkuban Parahu (2 084 m d’altitude) a commencé le 26 juillet 2019 à 15 h 48 min 18 s. La hauteur de la colonne de cendres a été observée à ± 200 m au-dessus du sommet (± 2284 m au dessus du niveau de la mer). La colonne de cendres a été observée épaisse , de couleur grise noirâtre , penché vers le Nord-Est et le Sud. Cette éruption a étét enregistrée sur un sismogramme d’amplitude maximale de 50 mm (hors échelle) et d’une durée de ± 5 minutes 30 secondes.

Depuis hier et jusqu’ à ce matin, le volcan est clairement visible.La fumée issue du cratère est de couleur blanche avec une intensité faible.

Les sismographes, le 29 juillet 2019 ont enregistré :
88 tremblements de terre.
Tremor continu d’amplitude 0,5 – 4 mm (valeur dominante 1 mm).

Recommandation:
Les communautés autour du Tangkuban Parahu, les commerçants, les touristes et les alpinistes ne sont pas autorisés à s’approcher des cratères Ratu et Upas dans un rayon de 500 mètres et ne sont pas autorisés à rester dans la zone du cratère actif à l’intérieur du complexe volcanique.
Les communautés autour du Tangkuban Parahu, les commerçants, les touristes, les alpinistes et les responsables du tourisme doivent prendre conscience de la concentration croissante de gaz volcanique et de ne pas s’attarder sur les lèvres du cratère en activité, afin d’éviter une exposition au gaz qui pourrait nuire à la santé et la sécurité .
Les communautés autour du Tangkuban Parahu, les commerçants, les touristes, les alpinistes et les responsables du tourisme, doivent etre attentifs aux éruptions phréatiques soudaines et non précédées de symptômes volcaniques évidents.

Pour le statut normal de volcan:  les personnes / les touristes / les alpinistes ne passent pas la nuit et ne campent pas dans le cratère afin d’éviter la menace potentielle des gaz toxiques.

Source : PVMBG.

Photo : BNPB

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search