30 Juillet 2022. FR. Indonésie : Merapi , Guatemala : Fuego , Colombie : Nevado del Ruiz , Indonésie : Raung , Kamchatka : Karymsky .

Home / blog georges Vitton / 30 Juillet 2022. FR. Indonésie : Merapi , Guatemala : Fuego , Colombie : Nevado del Ruiz , Indonésie : Raung , Kamchatka : Karymsky .

30 Juillet 2022. FR. Indonésie : Merapi , Guatemala : Fuego , Colombie : Nevado del Ruiz , Indonésie : Raung , Kamchatka : Karymsky .

30 Juillet 2022.

 

Indonésie , Merapi :

Rapport d’activité du Merapi du 22 au 28 juillet 2022 :

Cette semaine, 47 avalanches de lave ont été observées dans une direction dominante Sud-Ouest vers la rivière Bebeng avec une distance de glissement maximale de 1800 m. Pour le dôme Sud-Ouest, on observe la croissance du dôme. D’après l’analyse de photos, le volume du dôme de lave Sud-Ouest est de 1 672 000 m3 et celui du dôme central de 2 796 000 m3..

Sismicité:

Cette semaine, la sismicité du mont Merapi a enregistré:
1 tremblement de terre volcanique peu profond (VTB),
19 tremblements de terre multi-phases (MP),
415 séismes d’avalanches (RF),
21 tremblements de terre d’émissions (DG),
4 séismes tectoniques (TT).

L’intensité de la sismicité cette semaine est encore assez élevée.

 

La déformation du mont Merapi, qui a été surveillée à l’aide de l’EDM cette semaine, n’a montré aucun changement significatif. L’intensité des précipitations était de 11 mm/heure pendant 60 minutes à Kaliurang Post les 22 et 23 juillet 2022. Il n’y a eu aucun rapport de lahars ou de débit supplémentaire dans les rivières qui prennent leur source sur le mont Merapi.

Conclusion:
1. L’activité volcanique du Merapi est encore assez élevée sous la forme d’une activité d’éruption effusive. L’état de l’activité est défini au niveau « SIAGA ».
2. Le danger potentiel actuel est constitué d’avalanches de lave et de nuages ​​chauds dans le secteur Sud-Sud-Ouest couvrant la rivière Boyong sur un maximum de 5 km, la rivière Bedog, Krasak, Bebeng sur un maximum de 7 km. Le secteur Sud-Est couvre la rivière Woro sur un maximum de 3 km et la rivière Gendol sur un maximum de 5 km. Pendant ce temps, l’éjection de matériel volcanique en cas d’éruption explosive peut atteindre un rayon de 3 km autour du sommet.
Le public ne doit mener aucune activité dans les zones potentiellement dangereuses, anticiper les perturbations dues aux cendres volcaniques de l’éruption du Merapi et être conscient des dangers des lahars, en particulier lorsqu’il pleut autour du Merapi.

Source : BPPTKG

Photo :Frekom .

 

Guatemala , Fuego :

BULLETIN VOLCANOLOGIQUE SPÉCIAL BEFGO #063-2022
Les paramètres de surveillance des stations sismiques et acoustiques autour du volcan Fuego montrent une augmentation qui se traduit par un dégazage et une incandescence plus importants observés dans le cratère, depuis les premières heures du 28 juillet. Il a été progressivement observé que des sons faibles similaires à ceux d’une locomotive de train prédominent pendant des périodes supérieures à 30 minutes. Cette augmentation a permis la formation d’une coulée de lave d’environ 300 mètres de longueur vers le ravin de Ceniza, provoquant constamment des avalanches de caractéristiques modérées dans la même direction. Celles-ci pourraient parcourir des distances proches de 2 km , avec la probabilité d’atteindre le sommet de la colline connue sous le nom de « El Cucurucho ». Des rideaux de cendres de plusieurs dizaines de mètres de haut peuvent être générés à partir du dit ravin et ensuite être dispersés sur plusieurs kilomètres par le vent, ce qui favoriserait la chute constante de cendres fines dans les communes du flanc Sud-Ouest, Sud et Sud-Est.


Image 1 : coulée de lave observée par la caméra à l’observatoire du volcan Fuego.

Il n’est pas exclu que cette activité continue d’augmenter et génère de nouvelles coulées de lave dans d’autres directions, de violentes explosions chargées de cendres et des avalanches modérées à fortes vers plus de ravins, comme Santa Teresa et Las Lajas.

L’INSIVUMEH maintient une surveillance visuelle et instrumentale de l’activité volcanique grâce à des stations sismiques, des observateurs de volcan et des caméras Web.

Source : Insivumeh 

 

Colombie , Nevado del Ruiz :

Bulletin de niveau d’activité du volcan Nevado del Ruiz.
Le niveau d’activité se poursuit au Niveau d’activité jaune ou (III) : changements dans le comportement de l’activité volcanique.

Concernant le suivi de l’activité du volcan Nevado del Ruiz, le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN rapporte que :

La sismicité liée à la dynamique des fluides à l’intérieur des conduits volcaniques a augmenté en nombre de tremblements de terre et a maintenu un niveau similaire d’énergie sismique libérée, par rapport à la semaine dernière. Cette activité sismique a été caractérisée par la survenue de tremors volcaniques continus, d’impulsions de tremor, de séismes de types longues et très longues périodes. En général, ces signaux présentaient des niveaux d’énergie modérés à faibles, un contenu spectral variable et étaient situés principalement dans le cratère Arenas. Grâce aux caméras installées dans la zone du volcan et au rapport des responsables du parc naturel national de Los Nevados et du personnel du Service géologique colombien sur le terrain, la confirmation des émissions de gaz et de cendres associées à certains de ces signaux sismiques a été notée. De même, grâce aux caméras FLIR (caméras thermographiques) du réseau de surveillance volcanique, des changements dans la température relative du matériau émis ont été observés. 

La sismicité associée à la fracturation des roches a diminué dans le nombre de tremblements de terre et a maintenu un niveau similaire dans l’énergie sismique libérée, par rapport à la semaine précédente. Cette activité sismique était localisée principalement dans les secteurs Sud-Sud-Ouest, Sud-Ouest et Nord-Est de l’édifice volcanique et dans le cratère Arenas, ainsi que dans une moindre mesure dans le secteur Sud-Est. La profondeur des tremblements de terre variait entre 0,3 et 5,8 km. La magnitude maximale enregistrée au cours de la semaine était de 1,5 ML (Local Magnitude), correspondant au séisme survenu aujourd’hui à 12h04 (heure locale), situé à 2,4 km  au Nord-Est du cratère Arenas, à une profondeur de 4,4 km.

Source et photo : SGC.

 

Indonésie , Raung :

Les observations visuelles de juillet 2022 ont généralement observé de la fumée blanche issue du cratère principal , d’ intensité modérée , avec une hauteur d’environ 50 à 400 mètres au dessus du sommet. La sismicité a été observée dominée par des tremblements de terre d’émissions et des tremors continus. Du 8 au 19 juillet 2022, il y a eu une augmentation des tremblements de terre d’émissions pour atteindre une moyenne de 28 événements par jour. De plus, le 27 juillet 2022, à 17h19 WIB, un tremblement de terre d’éruption a été enregistré sur le sismographe, mais visuellement, il ne pouvait pas être vu depuis le poste du PGA Raung car il était recouvert de brouillard.

Des observations visuelles d’autres directions ont montré une éruption de cendres avec la hauteur de la colonne d’éruption à environ 1000-1500 mètres au-dessus du sommet. Le 28 juillet 2022, une anomalie de chaleur a été détectée à la surface du cratère grâce à des images des satellites Terra et Aqua , d’une valeur de 2 MW, qui indiquaient une dynamique du magma au niveau du cratère du G. Raung. Les mesures GPS montrent un schéma inflationniste indiquant l’apparition d’une migration de masse à des profondeurs (2900 m sous le pic) qui a provoqué un changement de dimensions de 1,7 million de m3. La sismicité du 29 juillet 2022 à 00h00 – 06h00 WIB a été dominée par un tremor continu d’une amplitude de 0,5 à 4 mm.

Sur la base des résultats de la surveillance et de l’analyse de la sismicité, à compter du 29 juillet 2022, à 08h00 WIB, le niveau d’activité du G. Raung a été élevé du niveau I (Normal) au niveau II (WASPADA). Le public et les visiteurs / touristes ne sont pas autorisés à s’approcher du centre d’éruption dans le cratère sommital dans un rayon de 3 km. La menace potentielle actuelle de danger se présente sous la forme de matériaux rocheux incandescents, mais la distribution est encore limitée au cratère, tandis que les matériaux de la taille d’une cendre peuvent être dispersés davantage en fonction de la direction et de la vitesse du vent. 

Source : PVMBG.

Photos :  Istimewa , PVMBG.

 

Kamchatka , Karymsky :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION (VONA)

Publié : 29 juillet 2022
Volcan : Karymsky (CAVW #300130)
Code couleur aviation actuel : ORANGE
Code couleur aviation précédent : orange
Source : KVERT
Numéro d’avis : 2022-84
Emplacement du volcan : N 54 degrés 2 min E 159 degrés 26 min
Région : Kamtchatka, Russie
Altitude du sommet : 1 486 m (4 874,08 pi).

Résumé de l’activité volcanique :
Une activité explosive modérée du volcan se poursuit. Les données satellitaires ont montré un nuage de cendres dérivant à environ 43 km au Sud-Est du volcan.
Cette activité continue . Des explosions de cendres jusqu’à 12 km (39 400 pieds) d’altitude pourraient survenir à tout moment. L’activité en cours pourrait affecter les aéronefs internationaux  volant à basse altitude.

Hauteur des nuages ​​volcaniques :
3500-4000 m (11480-13120 ft) AMSL Heure et méthode de détermination de la hauteur du panache de cendres/nuage : 20220729/2233Z – NOAA 19 (4m5)

Autres informations sur les nuages ​​volcaniques :
Distance du panache de cendres/nuage du volcan : 43 km (27 mi)
Direction de dérive du panache de cendres/nuage du volcan : Sud-Est / azimut 124 deg
Heure et méthode de détermination du panache de cendres/nuage : 20220729/2233Z – NOAA 19 (4m5)
Heure de début de l’explosion et mode de détermination : 20220729/2200Z – Données satellitaires

Source : Kvert.

Photo :  N. Gorbach, IVS FEB RAS.

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search