29 Novembre 2021. FR. Espagne / La Palma : Cumbre Vieja , Alaska : Pavlof , Indonésie : Semeru , Equateur : Reventador , La Martinique : Montagne Pelée .

Home / Alaska / 29 Novembre 2021. FR. Espagne / La Palma : Cumbre Vieja , Alaska : Pavlof , Indonésie : Semeru , Equateur : Reventador , La Martinique : Montagne Pelée .

29 Novembre 2021. FR. Espagne / La Palma : Cumbre Vieja , Alaska : Pavlof , Indonésie : Semeru , Equateur : Reventador , La Martinique : Montagne Pelée .

29 Novembre 2021.

 

 

Espagne / La Palma , Cumbre Vieja :

28 Novembre 2021 , 09:00 UTC. L’activité éruptive se poursuit sur La Palma.

Depuis la dernière déclaration, un total de 91 tremblements de terre ont été localisés dans la zone touchée par la réactivation volcanique sur l’île de La Palma, dont 6 ressentis par la population.
La sismicité se poursuit sous la zone centrale de Cumbre Vieja dans les mêmes zones des jours précédents, 73 de ces tremblements de terre sont situés à des profondeurs de 10 à 15 km et le reste à des profondeurs supérieures à 30 km.
La magnitude maximale enregistrée est de 3,6 (mbLg) correspondant au séisme d’hier à 13:53 UTC, avec une profondeur de 36 km.
L’amplitude du signal de tremor a augmenté pendant la nuit.

Le réseau de stations GNSS permanentes de l’île montre une inversion de l’élévation enregistrée entre le 24 et le 26 novembre à la station LP03, qui est la plus proche des centres éruptifs.
Dans le reste des stations, la légère déflation possiblement liée à la sismicité profonde s’est stabilisée, sauf dans LP01 qui continue de l’enregistrer.
Au vu de l’image calibrée à 08:45 UTC, une hauteur de colonne de 1600 m est estimée, et un nuage se diffuse dans la direction Sud-Ouest.
La hauteur du cône est mesurée en obtenant une valeur de 1 126 m sur le niveau de la mer.

Hier à 13h30 UTC, en raison de la diminution de la hauteur de la colonne éruptive, l’IGN a émis un nouveau message VONA (Volcano Observatory Notice for Aviation) signalant que ladite hauteur était de 2 200 m sur le niveau de la mer.

Un nouveau foyer émetteur s’est ouvert aux premières heures de ce dimanche sur le versant Nord-Est du cône du volcan Cumbre Vieja, à La Palma, avec l’expulsion de coulées et de pyroclastes. La sismicité a également connu un rebond ces dernières heures, avec plus de cinquante tremblements de terre enregistrés depuis minuit, principalement à des profondeurs intermédiaires et trois d’entre eux ressentis par la population. L’aéroport de La Palma est revenu à l’exploitation samedi après la reprise du nettoyage des cendres volcaniques qui s’étaient déposées sur la piste et sur la plate-forme des vols commerciaux, suspendus pour une semaine. 

Le volcan de La Palma continue sa réactivation après 10 semaines d’éruption. La fin de l’éruption , malheureusement  est encore loin: « Les prévisions », a déclaré Francisco Prieto, technicien du plan d’urgence volcanique des îles Canaries (Pevolca), « se réalisent, malheureusement , care l’éruption ne se terminera pas à court terme ».

L’Institut géographique national a commencé à observer à trois heures du matin ce dimanche, depuis son point d’observation de Tajuya (municipalité d’El Paso), l’ouverture de plusieurs centres émettant des pyroclastes incandescents et de la lave sur le versant Nord-Est du volcan, comme l’a rapporté le volcanologue de l’Institut national géographique (IGN), Ruben Lopez. Un autre scientifique de l’IGN, en l’occurrence le sismologue Itahiza Domínguez, a expliqué que la nouvelle émission de lave s’écoule vers le Nord, puis vers le bas de la pente vers l’Ouest.

La porte-parole scientifique de la Pevolca, María José Blanco, a expliqué dimanche à midi que la lave s’écoule principalement à travers les terres déjà recouvertes dans la région de Tacande (Los Llanos de Aridane), bien qu’elle menace également les zones proches de la montagne de Todoque et puisse affecter, à nouveau, la ville de La Laguna. Le danger des nouveaux points éruptifs est que les écoulements qui en émanent débordent des canaux existants et que la lave affecte de nouvelles surfaces. 

L’émission de dioxyde de soufre (SO2) a de nouveau augmenté avec un taux compris entre 30 000 et 49 999 tonnes par jour, ce qui, avec l’apparition de nouvelles bouches et d’une autre coulée, le rebond des tremors et de la sismicité fait penser aux scientifiques qu’il n’y a pas de fin proche en vue. 

La Direction générale de la sécurité et des situations d’urgence, à travers le plan d’urgence volcanique des îles Canaries (Pevolca), a mis en garde dimanche contre une qualité de l’air « très défavorable » en raison de l’augmentation du dioxyde de soufre (SO2) à Tazacorte, Los Llanos de Aridane et El Paso. Par conséquent, il est recommandé à la population générale d’éviter les activités de plein air et l’utilisation d’un masque FFP2. 

Sources : IGN es , El Pais .

Photos : IGN , Involcan . EFE.

Graphique : IGN

 

Alaska , Pavlof :

55°25’2″ N 161°53’37 » O,
Altitude du sommet :8261 pi (2518 m)
Niveau d’alerte volcan actuel : ATTENTION
Code couleur de l’aviation actuel : ORANGE

Les troubles se poursuivent sur le volcan Pavlof. Les données sismiques restent élevées bien qu’aucune activité explosive n’ait été détectée au cours de la dernière journée. Aucune activité significative n’a été observée dans les vues principalement nuageuses des satellites et des caméras Web. Des températures de surface modérément élevées ont été observées dans les données satellitaires et indiquent que le cône est chaud et les coulées de lave présentes sur le flanc Sud-Est du volcan.

De petites explosions accompagnées d’émissions de cendres de faible niveau peuvent se produire à tout moment et constituent généralement un danger à proximité immédiate du sommet. Le niveau d’agitation du Pavlof peut changer rapidement et la progression vers une activité éruptive plus importante peut se produire avec peu ou pas d’avertissement.

Le Pavlof est surveillé par des capteurs sismiques et infrasons locaux, des données satellitaires, des caméras Web et des réseaux distants de capteurs d’infrasons et de foudre.

Source : AVO

Photo : Jacob, Ben David.

 

Indonésie , Semeru :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA.

Émis : 28 novembre 2021
Volcan : Semeru (263300)
Code Couleur Aviation Actuel : ORANGE
Code Couleur Aviation précédent : orange
Source : Observatoire du volcan Semeru
Numéro d’avis : 2021SMR76
Emplacement du volcan : S 08 deg 06 min 29 sec E 112 deg 55 min 12 sec
Région : Java oriental, Indonésie
Élévation du sommet : 11763 FT (3676 M)

Résumé de l’activité volcanique :
Eruption avec nuage de cendres volcaniques à 22h05 UTC (05h05 locale).

Hauteur des nuages volcaniques :
La meilleure estimation du sommet du nuage de cendres est d’environ 12723 FT (3976 M) au-dessus du niveau de la mer, ce qui peut être plus élevé que ce qui peut être clairement observé. Source des données de hauteur : observateur au sol.

Autres informations sur les nuages volcaniques :
Nuage de cendres se déplaçant vers le Nord.

La montagne est dégagée, la fumée issue du cratère n’est pas observée.
On enregistre des séismes volcaniques associés à des éruptions et à des émissions de fumées du cratère.

La sismicité a montré :

– 71 tremblements de terre d’éruptions/explosions
– 2 tremblements de terre d’émissions

Sources : Magma Indonésie , PVMBG.

Photo : Oystein lund Andersen .

 

Equateur , Reventador :

RAPPORT QUOTIDIEN DE L’ETAT DU VOLCAN REVENTADOR , Dimanche 28 Novembre 2021.
Information Geophysical Institute – EPN.

Niveau d’activité Superficiel: Haut , Tendance de surface : Pas de changement .
Niveau d’activité interne: Modéré , Tendance interne : Pas de changement.

Sismicité : Du 27 Novembre 2021, 11:00h au 28 Novembre 2021 , 11:00h : 

Les statistiques sismiques ont été réalisées à la station de Cascales, du fait que le réseau sismique du volcan en éruption présente des transmissions de données intermittentes.

Explosion (EXP) 82


 

 

Pluies / Lahars :
aucune pluie n’a été enregistrée dans le secteur.

Colonne d’émission/cendres :
Au cours des dernières 24 heures, plusieurs émissions de cendres ont été observées en direction de l’Ouest, du Nord-Ouest, du Sud-Ouest et du Sud, leurs hauteurs avoisinant 700 et 1000 mètres au-dessus du niveau du cratère. Le VAAC de Washington a signalé 5 alertes d’émissions observées par des satellites, leur direction variait d’Ouest en Sud-Ouest et les hauteurs ne dépassaient pas 1 200 mètres au-dessus du niveau du cratère.

Autres paramètres de surveillance :
FIRMS a signalé 12 alertes thermiques sur le Reventador au cours des dernières 24 heures. MIROVA a signalé 1 alerte thermique faible et 1 alerte thermique modérée sur le Reventador au cours des dernières 24 heures.

Observations:
Depuis la nuit et une partie de la matinée d’aujourd’hui, le volcan est apparu clair, permettant d’observer les émissions décrites dans le paramètre précédent et une incandescence dans le cratère la nuit.

Niveau d’alerte: Orange.

Source et Photo : IG-EPN.

 

La Martinique , Montagne Pelée :

Bilan hebdomadaire de l’activité de la Montagne Pelée pour la période du 19 au 26 Novembre 2021 .

Entre le 19 Novembre 2021 à 16 heures (UTC) et le 26 Novembre 2021 à 16 heures (UTC), l’OVSM a enregistré au moins 35 séismes de type volcano-tectonique de magnitude inférieure ou égale à 0,5. Ces séismes ont été localisés à l’intérieur de l’édifice volcanique entre 0,7 et 1,1 km sous le niveau de la mer. Aucun de ces séismes n’a été ressenti par la population. Cette sismicité superficielle de type volcano-tectonique est associée à la formation de micro-fractures dans l’édifice volcanique. Durant la période de ce rapport , l’OVSm a enregistré à nouveau un signal sismique de type longue période et un signal de type tremor volcanique entre 2h23 et 3h26 le 24 Novembre 2021. Ces signaux contenant des basses fréquences sont associés à la migration de fluides du système hydrothermal dans l’édifice volcanique.

 

Une zone de dégazage en mer a été détectée à faible profondeur ( entre St Pierre et le Prêcheur). L’IGP procède actuellement au montage d’expériences pour cartographier cette zone d’émanation de gaz, réaliser des mesures physico-chimiques des fluides et des prélèvements de ces fluides afin de comprendre l’origine de ce dégazage et d’évaluer sa relation éventuelle avec le système hydrothermal de la Montagne Pelée. 

La végétation repousse au niveau de la zone principale de végétation dégradée qui est observée sur le flanc Sud-Ouest de la Montagne Pelée, entre la haute rivière Claire et la rivière Chaude. Cependant , de nouvelles zones de végétation détériorées et mortes ont été détectées par analyse d’images de satellites dans haute rivière Claire et à proximité des sources Chaudes.

Le niveau d’alerte reste JAUNE : vigilance.

Source : Direction de l’OVSM IPGP.

Photo : Antilles prestige

 

 

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search