23 Fevrier 2018. FR. Mayon , Kilauea , Cleveland , Cumbal , Popocatepetl .

Home / Alaska / 23 Fevrier 2018. FR. Mayon , Kilauea , Cleveland , Cumbal , Popocatepetl .

23 Fevrier 2018. FR. Mayon , Kilauea , Cleveland , Cumbal , Popocatepetl .

23 Février 2018.

 

Mayon , Philippines :

BULLETIN D’ACTIVITE DU VOLCAN MAYON , 23 février 2018 , 08:00 A.M.

L’activité du Mayon au cours des dernières 24 heures a été caractérisée par une effusion de lave généralement calme, un dégazage du cratère du sommet et de brèves fontaines de lave de 200 mètres de haut à 19h17. Pendant la journée d’hier, entre 5h49 et 17h03, vingt et un (21) épisodes de coulées pyroclastiques (PDC) causées par des effondrement de lave ont été visuellement observés dans les ravins de Miisi, Basud et Bonga-Buyuan jusqu’à 2/ 4 kilomètres depuis le cratère du sommet. La nuit, l’effusion de lave de l’évent a continué à alimenter les coulées de lave qui ont maintenu des fronts à 3,3 km, 4,5 km et 900 mètres respectivement dans les gorges de Miisi, Bonga et Basud depuis le cratère sommital.

Un total de sept (7) tremblements de terre volcaniques et dix-neuf (19) évènements de chutes de pierres ont été enregistrés par le réseau de surveillance sismique du Mayon. Les émissions de dioxyde de soufre (SO2) ont été mesurées en moyenne à 1 459 tonnes / jour le 22 février 2018. Les mesures par GPS électronique et tiltmètre en continu indiquent que l’édifice est encore gonflé   par rapport à novembre et octobre 2017 en raison de la pressurisation par intrusion magmatique en accord avec la campagne de mesure « Precise Leveling » acquise cette semaine.

Le niveau d’alerte 4 reste actif sur le volcan Mayon. Il est fortement recommandé au public d’être vigilant et de ne pas pénétrer dans la zone dangereuse de huit (8) kilomètres de rayon et d’être vigilant contre les courants de densité pyroclastique, les lahars et les coulées de sédiments le long des canaux drainant l’édifice. Les autorités de l’aviation civile doivent également conseiller aux pilotes d’éviter de voler à proximité du sommet du volcan car les cendres provenant de toute éruption soudaine peuvent être dangereuses pour les aéronefs.

Le DOST-PHIVOLCS maintient une surveillance étroite du volcan Mayon et tout nouveau développement sera communiqué à toutes les parties prenantes concernées.

Source : Phivolcs

Photo : Dan Amaranto

 

Kilauea , Hawai :

19 ° 25’16 « N 155 ° 17’13 » W,
Sommet : 4091 pi (1247 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel: ATTENTION
Code couleur actuel de l’aviation: ORANGE

Résumé de l’activité:
L’ éruption  au sommet du volcan Kīlauea et dans la zone du Rift est continuent sans changements significatifs. L’activité de flux de lave de l’épisode 61g persiste sur la partie supérieure du champ d’écoulement et sur le Pulama pali. La lave n’entre pas dans l’océan en ce moment. Ces coulées de lave ne représentent aucune menace pour les communautés voisines. La surface du lac de lave se trouve à environ 31 m (102 pi) sous le plancher du cratère Halema’uma’u. Les faibles taux de déformation du sol et de sismicité continuent sur le volcan.

Observations du Sommet:
Les inclinomètres du sommet ont commencé à enregistrer une inclinaison déflationniste à partir de 2h00 ce matin, ce qui correspond à la phase de début d’un événement DI au sommet . Le niveau du lac de lave est donc descendu à 36 m (118 pi) sous le rebord de l’évent Overlook, tel que mesuré ce matin. Une petite vague de tremblements de terre s’est produite dans la partie supérieure de la zone du Rift Est hier; le plus grand événement était de M2.3. La sismicité est dans les limites normales, à des taux de fond avec des fluctuations de tremor associées aux éclaboussures du lac de lave. Les taux d’émission de dioxyde de soufre au sommet restent élevés.  

Observations sur Pu’u’Ō’ō :
Les images de la webcam au cours des dernières 24 heures montrent la lueur persistante des sources incandescentes dans le cratère et à partir d’un petit bassin de lave sur le côté Ouest du cratère. Il n’y a eu aucun changement significatif de sismicité ou d ‘inclinaison au cours des dernières 24 heures. Le taux d’émission de dioxyde de soufre provenant des évents de la zone du Rift Est a été stable au cours des derniers mois et reste significativement inférieur au taux d’émission du sommet.

Observations des coulées de lave:
L’écoulement de l’épisode 61g est toujours actif, mais aucune lave ne coule dans l’océan. Les vues des webcams montrent une activité de flux de surface continue sur la partie supérieure du champ d’écoulement et sur le Pulama pali. Aucun de ces flux ne constitue une menace pour les communautés avoisinantes en ce moment.

Source : HVO

 

Cleveland , Alaska :

52 ° 49’20 « N 169 ° 56’42 » W,
Sommet : 5676 pieds (1730 m)
Niveau d’alerte actuel du volcan: AVIS
Code couleur actuel de l’aviation: JAUNE

L’agitation continue sur le volcan Cleveland. Les données sismiques et infrasonores de 06:54 UTC (21:54 AKST le 21 février) suggèrent qu’une petite explosion a pu se produire. À ce moment-là, les vues satellites claires ne montrent pas de nuage de cendres ou d’autres signes d’activité volcanique. Cependant, une image plus récente de 14h15 UTC (05:15 AKST) montre des températures de surface modérément élevées s’étendant sur environ 2 km vers l’Est-Sud-Est du sommet, indiquant un dépôt chaud.

 

Le volcan Cleveland est surveillé avec un réseau sismique en temps réel limité, ce qui inhibe la capacité de l’AVO à détecter les troubles précurseurs pouvant mener à une éruption explosive. La détection rapide d’une éruption produisant des cendres peut être possible en utilisant une combinaison de données sismiques, d’infrasons, d’éclairs et de données satellitaires.

Source : AVO

Photo : Izbekov, Pavel , Juillet 2015.

 

Cumbal , Colombie :

Objet: Bulletin d’activité du volcan Cumbal.
Le niveau d’activité du volcan est maintenu au niveau :
NIVEAU JAUNE ■ (III): CHANGEMENTS DANS LE COMPORTEMENT DE L’ACTIVITÉ VOLCANIQUE.

Suite à l’activité du COMPLEXE VOLCANIQUE CUMBAL, le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN informe que:

Au cours de la période du 13 au 19 février 2018, l’activité sismique a légèrement diminué par rapport à celle de la semaine précédente, passant de 428 à 370 événements. La prédominance des tremblements de terre associés aux mouvements des fluides d’une source transitoire dans le temps s’est maintenue. Les événements associés à la fracturation de la roche ont été dispersés dans la zone du complexe volcanique, à des profondeurs de moins de 7 km par rapport au sommet (4700 m) et avec une magnitude locale maximale de M0,6.

Des conditions climatiques favorables ont permis d’observer les émissions de gaz du champ de fumeroles d’El Verde , situé au Nord-Est du complexe volcanique, avec des colonnes d’émission blanches, d’une faible hauteur et avec une direction de dispersion variable par action du vent.

Le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN est attentif à l’évolution du phénomène volcanique et continuera à informer en temps utile des changements détectés.

Source : SGC

 

Popocatépetl , Mexique :

22 février, 11h00 (22 février, 17h00 GMT)

Au cours des dernières 24 heures, grâce aux systèmes de surveillance du volcan Popocatepetl, 183 exhalaisons de faible intensité ont été identifiées, accompagnées de vapeur d’eau et de gaz. En outre quatre explosions se sont produites, qui ont eu lieu durant les deux premières heures d’hier à 20:03 et 23:07 h, les deux autres se sont présentées au cours de ce matin à 6h32 et 07h39 h  , toutes deux ont généré des colonnes de 1 à 1,2 km de haut, dispersées dans la direction Est-Sud-Est.

Dans l’après-midi d’hier et ce matin, des épisodes de tremors harmoniques de courte durée ont été enregistrés, totalisant 47 minutes.

Par ailleurs, deux événements volcano-tectoniques , hier à 11:27 et 13:19 h ont été enregistrés, avec des magnitudes respectives de M2,1 et M2,8

Pendant ce rapport , on observe une émission légère de vapeur d’eau et d’autres gaz qui se disperse dans la direction Est  .

Le CENAPRED a demandé de ne pas approcher le volcan et en particulier du cratère, à cause du risque de chute de projectiles, et en cas de forte pluie de rester loin des fonds de ravins à cause du danger de glissements de terrain et de coulées de boue.

Le feu de signalisation d’alerte volcanique du volcan Popocatepetl est situé à Amarillo Phase 2.

Source : Cenapred

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search