17 Fevrier 2018. FR . Grimsey , Mayon , Cleveland , Dukono .

Home / Alaska / 17 Fevrier 2018. FR . Grimsey , Mayon , Cleveland , Dukono .

17 Fevrier 2018. FR . Grimsey , Mayon , Cleveland , Dukono .

17 Février 2018.

 

Grimsey , Islande :

Trois séismes d’une magnitude de 3 en l’espace d’une demi-heure.

Grímsey est le point le plus septentrional de l’Islande. Ici vous pouvez voir les tremblements de terre qui se produisent avec les étoiles vertes signifiant des tremblements de terre d’une magnitude de 3. Map / Iceland Met Office

Il y a encore de nombreux tremblements de terre sur l’île de Grímsey en Islande du Nord et trois ont été mesurés ce matin entre M3,5 et M3,6 sur l’échelle de Richter en l’espace de trente minutes.
À partir de minuit, cinq séismes ont été mesurés à M 3 sur l’échelle de Richter. Tous se sont produits dans un endroit d’origine similaire et à une profondeur océanique similaire. Il n’y a aucun signe d’agitation volcanique sur les enregistreurs de l’Iceland Met Office.

 

Essaim de tremblement de terre sur Grímsey.
16.2.2018
Des essaims de tremblements de terre se produisent fréquemment dans les environs de Grímsey. Un essaim de tremblement de terre à environ 10-12 km au Nord-Est de Grímsey a commencé le 14 février. A midi le 16 février, plus de 1000 tremblements de terre ont été détectés, avec 10 de magnitude 3. À ce moment, l’intensité de l’essaim diminue , cependant l’activité pourrait reprendre. Le plus grand , avec une magnitude estimée de M4,1, s’est produit à 19h27 le 15 février. Certains des tremblements de terre ont été ressentis sur Grímsey. C’est l’essaim le plus intense de la région depuis 2013, quand une magnitude de M5,5 avait déclenché une séquence de répliques significatives.
La libération d’énergie associée à cet essaim, jusqu’à midi le 16 février, est significativement inférieure à la séquence de 2013, voir les autres plus anciennes, bien que cet essaim soit plus stable. Les mesures GPS continues sur Grímsey ne montrent aucune déformation détectable associée à l’essaim, suggérant que l’essaim est de nature tectonique bien que l’activité géothermique dans la zone puisse agir comme un déclencheur. Il n’y a aucun signe d’activité magmatique.
Cette zone est une zone sismique active et des essaims de tremblements de terre comme celui-ci peuvent potentiellement déclencher des événements beaucoup plus importants. 

 

Les tremblements de terre depuis le début de 2018 sont considérés comme des points rouges. Les séismes d’une magnitude comprise entre 3 et 4 sont indiqués comme des étoiles noires et les tremblements de terre avec une magnitude supérieure à 4 comme des étoiles blanches. Les points gris montrent l’activité sismique en 1994-2017. Des triangles noirs indiquent l’emplacement des stations sismiques et les flèches noires indiquent le mouvement à travers la faille Húsavík Flatey.

 

Source : Iceland monitor , IMO.

 

Mayon , Philippines :

BULLETIN D’ACTIVITE DU VOLCAN MAYON , 17 février 2018 , 08:00 A.M.

L’activité du Mayon au cours des dernières 24 heures a été caractérisée par des fontaines de lave sporadiques et faibles, des coulées de lave et un dégazage depuis le cratère sommital. Des épisodes discrets de fontaines de lave qui ont duré trois heures et cinquante-neuf minutes ont été accompagnés de grondements sonores audibles au-delà de 10 kilomètres du cratère sommital. Des fontaines de lave incandescentes ont généré des panaches chargés de vapeur qui s’élevaient à 500 mètres au dessus du sommet avant de dériver vers le Sud-Ouest et le Nord-Ouest. Cela a été suivi par une période d’accalmie débutant à 19h15 jusqu’au petit matin, jusqu’à ce que les fontaines de lave reprennent à 1h03. Tout au long de la nuit, des coulées de lave et des éboulements incandescents ont été observés dans les ravins Miisi et Bonga-Buyuan. Les volumes effusés de coulées de lave incandescente ont progressé à 3,3 km, 4,5 km et 900 mètres le long des gorges de Miisi, Bonga et Basud, respectivement, depuis le cratère sommital. Des courants de densité pyroclastique ou PDC se sont déposés respectivement sur 4,6, 4,5 et 4,2 kilomètres dans les ravins Miisi, Bonga et Basud.

Un total de soixante-sept (67) séismes volcaniques, dont la plupart correspondaient à des événements de fontaines de lave, et un (1) événement de chute de pierres ont été enregistrés par le réseau de surveillance sismique du Mayon. Les émissions de dioxyde de soufre (SO2) ont été mesurées en moyenne à 1 922 tonnes / jour le 16 février 2018. Les mesures d’inclinaison et GPS électronique en continu enregistrent toujours un gonflement soutenu de l’édifice depuis novembre et octobre 2017, compatible avec la pressurisation par intrusion magmatique.

 

Le niveau d’alerte 4 reste en vigueur sur le volcan Mayon. Il est fortement recommandé au public d’être vigilant et de ne pas pénétrer dans la zone dangereuse de huit (8) kilomètres de rayon et d’être vigilant contre les courants de densité pyroclastique, les lahars et les coulées de sédiments le long des canaux drainant l’édifice. Les autorités de l’aviation civile doivent également conseiller aux pilotes d’éviter de voler à proximité du sommet du volcan car les cendres provenant de toute éruption soudaine peuvent être dangereuses pour les aéronefs.

Le DOST-PHIVOLCS maintient une surveillance étroite du volcan Mayon et tout nouveau développement sera communiqué à toutes les parties prenantes concernées.

Source : Phivolcs

Photo : Beritasu

 

Cleveland , Alaska :

52 ° 49’20 « N 169 ° 56’42 » W,
Sommet : 5676 pieds (1730 m)
Niveau d’alerte actuel du volcan: AVIS
Code couleur actuel de l’aviation: JAUNE

L’agitation de bas niveau continue sur le volcan Cleveland. Aucune activité explosive n’a été détectée sur le Cleveland au cours de la dernière semaine. Des températures de surface élevées ont été observées dans les données satellitaires le jeudi 15 février et aujourd’hui, le 16 février. Les stations sismiques et infrasonores situées sur l’île Chuginadak ne transmettent pas de données en raison d’un problème de télécommunication à Nikolski. L’AVO pourrait être en mesure de détecter rapidement une activité explosive sur le Cleveland, si elle se produisait, sur d’autres réseaux sismiques et infrasonores à proximité.

Une future activité explosive est probable et se produira sans avertissement. Les explosions précédentes ont produit des conditions dangereuses principalement près du cratère du sommet, mais parfois elles ont été assez grandes pour produire un nuage de cendres dérivantes.

Des gaz volcaniques émergent du cratère du mont Cleveland, avec en arrière-plan les sommets enneigés du volcan Tana.

Le volcan de Cleveland forme la partie occidentale de l’île de Chuginadak, une île isolée et inhabitée dans les Aléoutiennes du Centre-Est. Le volcan est situé à environ 75 km (45 mi) à l’Ouest de la communauté de Nikolski et à 1500 km (940 mi) au Sud-Ouest d’Anchorage. La plus récente période d’éruption importante a débuté en février 2001 et a donné lieu à 3 explosions qui ont généré des nuages ​​de cendres pouvant atteindre 39 000 pi au-dessus du niveau de la mer. L’éruption de 2001 a également produit une coulée de lave et une avalanche chaude qui a atteint la mer. Depuis lors, Cleveland a été actif par intermittence produisant de petites coulées de lave, souvent suivies d’explosions qui génèrent de petits nuages ​​de cendres généralement inférieurs à 20 000 pi au-dessus du niveau de la mer. Ces explosions lancent également des débris sur les pentes du cône produisant des avalanches pyroclastiques chaudes et des lahars qui atteignent parfois la côte.

Source : AVO

Photo : Power, John , Juillet 2016.

 

Dukono , Indonésie :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA.

Délivré: 16 Février 2018.
Volcan: Dukono (268010)
Code couleur actuel de l’aviation: ORANGE
Code couleur aviation précédent: orange
Source: Observatoire du volcan Dukono
Numéro de l’avis: 2018DUK20
Localisation du volcan : N 01 deg 41 min 35 sec E 127 deg 53 min 38 sec
Région: Maluku du Nord, Indonésie
Altitude du sommet: 3933 FT (1229 M)

Résumé de l’activité volcanique:
Éruption avec nuage de cendres volcaniques à 22h44 UTC (07h44 local).

Hauteur du nuage volcanique:
La meilleure estimation du sommet des nuages de cendres est d’environ 4573 FT (1429 M) au-dessus du niveau de la mer, peut être plus élevé que ce qui peut être observé clairement. Source de données de hauteur: observateur au sol.

Autres informations sur le nuage volcanique:
Nuage de cendres se déplaçant vers l’Est

Remarques:
L’éruption et l’émission de cendres se poursuivent.

 

Niveau d’activité de niveau II (WASPADA). Le Dukono (1229 m au-dessus du niveau de la mer) présente une éruption continue.
Depuis hier jusqu’à ce matin visuellement le sommet du volcan pouvait être observé . Les émissions de fumée et de cendres dans le cratère principal ont été observées de couleur grise / blanche , épaisse , avec une altitude de 10 à 300 m au dessus du volcan, se dispersant vers l’Est.

Grace aux sismographes , en date du 16 Février 2018 , il a été enregistré:
Des émissions de cendre associée à des tremors continus d’une amplitude de 0,5 à 24 mm (avec une valeur dominante de 2 mm).
2 Tremblements de terre d’éruption .
Il n’y a pas eu de grondement entendus depuis le Dukono Post, à 10 km au Nord du sommet.

Recommandations: Les communautés autour du G. Dukono et les visiteurs / touristes ne doivent pas se déplacer, grimper et s’approcher du cratère Malupang Warirang dans un rayon de 2 km.

Sources : Magma , VSI.

Photo : Photovolcanica.

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search