23 Octobre 2017. FR. Kilauea , Reventador , Tinakula , Agung .

Home / agung / 23 Octobre 2017. FR. Kilauea , Reventador , Tinakula , Agung .

23 Octobre 2017. FR. Kilauea , Reventador , Tinakula , Agung .

23 Octobre 2017.

 

Kilauea , Hawaï :

19 ° 25’16 « N 155 ° 17’13 » W,
Sommet : 4091 pi (1247 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel: ATTENTION
Code couleur actuel de l’aviation: ORANGE

Résumé de l’activité:
Le volcan Kīlauea continue son éruption à son sommet et à partir de l’évent Pu’u’Ō’ō sur la zone de Rift Est. L’épisode de coulée de lave 61g pénètre toujours dans l’océan à Kamokuna et produit une activité de flux de surface dispersée. Ces coulées de lave ne représentent aucune menace pour les communautés avoisinantes en ce moment. Le niveau du lac de lave au sommet du Kīlauea s’est élevé très légèrement depuis qu’il a été mesuré à environ 36 m (120 pi) en dessous du rebord du cratère Overlook mercredi après-midi. Il n’y a eu aucun changement significatif dans les taux de déformation du sol ou de sismicité à travers le volcan.

Observations du Sommet:
Aucun changement significatif de l’inclinaison du sol n’a été enregistré par les inclinomètres au sommet au cours des derniers jours, mais il y a eu un léger signal d’inflation tard hier soir, coïncidant avec une légère élévation du niveau du lac de lave. Le niveau du lac de lave a été mesuré pour la dernière fois à environ 36 m (120 pi) sous le rebord du cratère Overlook mercredi après-midi, et il n’est que légèrement plus élevé ce matin. Les taux d’émission de dioxyde de soufre mesurés continuent d’être élevés et se situaient entre environ 2 500 et 5 400 tonnes métriques par jour au cours de la semaine dernière. Les taux de sismicité étaient à des niveaux de fond normaux, avec des fluctuations de tremor liées aux éclaboussures du lac de lave.

Observations sur Pu’u’Ō’ō :
Au cours de la dernière journée, l’activité sismique s’est poursuivie à des taux de fond normaux et aucune inclinaison significative du sol n’a été enregistrée par l’ inclinomètre  . Les webcams montrent une lueur persistante provenant de sources incandescentes dans le cratère et d’un petit bassin de lave sur le côté Ouest du cratère. Les taux d’émission de dioxyde de soufre des évents de la zone Est du Rift ont été stables au cours des derniers mois, et demeurent significativement inférieurs aux émissions du sommet.

Observations des coulées de lave:
La lave de l’épisode 61g continue de couler sur le Pali et sur le delta de Kamokuna. Les vues de la webcam au cours de la dernière journée ont montré que l’activité des flux de surface sur le champ d’écoulement supérieur et les petites évasions sur la plaine côtière restaient actives. À l’entrée dans l’océan, le panache était visible par intermittence sur la webcam. Lorsque le panache n’est pas visible, il indique l’un des trois scénarios possibles:

1) si le panache est faible, il peut ne pas être vu sur la webcam (même si la lave pénètre toujours dans l’océan) s’il y a des vents forts qui le dispersent ou le font rester en dessous de la falaise .

2) s’il n’y a pas de panache, la lave a cessé de pénétrer dans l’océan, mais il peut y avoir une activité de lave sur le delta ou des chutes de lave depuis la falaise .

3) il n’y a pas de panache car la lave a cessé des couler sur le delta ou d’entrer dans l’océan.

Les flux de l’épisode 61g ne constituent pas une menace pour les communautés avoisinantes pour le moment.

Source : HVO

Photos : Bruce Omori , David Ford.

 

Reventador , Equateur :

RAPPORT D’ACTIVITE DU VOLCAN REVENTADOR N ° 295 Dimanche 22 octobre 2017
RESUME DE L’ACTIVITÉ DU VOLCAN:

Le volcan maintient une activité éruptive élevée. Des émissions de gaz et de cendres ont été observées, accompagnées d’avalanches de blocs incandescents le long de tous les flancs du volcan. Aucune pluie n’a été enregistrée.

ANNEXE TECHNIQUE ET COMMENTAIRES

Sismicité:
Depuis 11h00 (TL) hier jusqu’à 11h00 (TL) aujourd’hui , 8 épisodes de tremor  d’émission (ERT), 2 épisodes de tremor harmonique (TRA), 31 événements de type période longue  (LP) et 22 explosions ont été enregistrées (EXP ).

Observations, émissions et cendres:
Dans l’après-midi, des émissions de vapeur et de cendres ont été observées jusqu’à 500 mètres au-dessus du niveau du cratère , orientées vers l’Ouest. Au cours de la nuit et tôt le matin le secteur a été couvert et plusieurs explosions qui ont généré de l’incandescence au niveau du cratère ont été observées . De plus , des blocs incandescents sont descendus jusqu’à 800 mètres au-dessous du cratère, sur tous les côtés du volcan. En ce moment le secteur du volcan est nuageux.
Pluies et lahars:
Aucune pluie n’a été enregistrée.

INFORMATIONS GÉNÉRALES
• Ce rapport quotidien sera émis à 12h00 (TL) et aussi longtemps que le niveau d’activité du volcan le justifie. En cas d’augmentation ou de modification du comportement du volcan, un rapport spécial sera publié immédiatement .

Source: IGEPN

Photo : Juan Carlos.

Tinakula , Iles Salomon :

Pas de prévisions pour l’éruption du volcan Tinakula:

22 OCTOBRE 2017. Il n’y a aucune prédiction sur l’arrêt de l’éruption du volcan Tinakula dans la province de Temotu.

Le volcan a émis des cendres noires sur les communautés voisines quand il a commencé son éruption tôt samedi matin, et les autorités n’ont pas de moyen scientifique de surveiller la situation et de déterminer quand elle prendra fin, selon Loti Yates, directeur du Bureau national de gestion des catastrophes.
« D’après ce que nous savons actuellement, le danger de l’impact du volcan sur Santa Cruz est très faible ou très limité », a déclaré M. Yates. Il a dit que les cendres retombées sur les communautés voisines et les effets des cendres sur l’aviation civile sont les principales préoccupations. Un avertissement pour l’aviation a été émis samedi pour les îles de Santa Cruz.

M. Yates a déclaré que les chutes de cendres devraient se poursuivre pendant toute la durée de l’éruption. Il a conseillé aux résidents de la région de prendre des mesures pour minimiser les effets nocifs des cendres, qui peuvent irriter la peau et d’autres parties du corps.
« Autant que possible, les gens doivent rester à l’intérieur », a-t- il dit. M. Yates a déclaré que les fenêtres et les portes devraient être fermées pour empêcher les cendres de pénétrer à l’intérieur. Il a dit qu’à l’extérieur, les gens devraient respirer avec un masque ou un mouchoir et porter des vêtements et des lunettes de protection.
Pour protéger l’approvisionnement en eau, M. Yates a recommandé de recouvrir les entrées des réservoirs d’eau et de déconnecter les gouttières et les tuyaux de descente. D’autres précautions consistent à laver soigneusement les légumes du jardin pour en retirer les cendres, à ne pas utiliser de climatiseurs et à balayer les cendres des toits pour éviter qu’ils ne s’effondrent.
M. Yates a déclaré que son bureau prévoit de collaborer avec la police de Lata sur le terrain dans la région et le ministère de la Santé de Lata pour sensibiliser sur la façon dont les communautés devraient réagir à la situation.

Source : SIBC ONLINE

Photo : Living océan fondation

 

Agung , Indonésie :

Le Mont Agung  a été au plus haut niveau d’alerte depuis un peu plus d’un mois et malgré la baisse de l’activité sismique, le volcan reste au niveau IV, lundi matin.
Selon Kasbani, directeur de l’Agence d’atténuation des risques de catastrophe volcanologique et géologique (PVMBG), les volcanologues maintiennent Agung au niveau IV, sur la base d’une analyse complète de divers paramètres, notamment l’activité sismique, la déformation, l’activité géochimique et l’imagerie satellitaire.
« Bien que l’activité ait baissé, elle (la sismicité) est restée élevée, a indiqué Antana Bali cité par Kasbani.

Le mois dernier, depuis que le niveau d’alerte a été élevé au niveau IV pour l’Agung le 22 septembre, l’activité sismique a beaucoup fluctué, la fréquence la plus élevée étant de 1 047 évènements , mais le vendredi 20 octobre, seulement 379 séismes volcaniques ont été enregistrés.
Mais les éruptions ailleurs sur l’archipel indonésien sont un autre facteur qui fait hésiter les volcanologues à abaisser le niveau d’activiter de l’ Agung. Le mont Merapi dans le centre de Java est entré en éruption en 2006 après que l’activité sismique ait été faible, tandis que le mont Sinabung à Sumatra est entré en éruption en 2013 après que son statut ait été réduit au niveau III, selon Kasbani.


Et l’observation visuelle a montré un changement structurel important sur l’ Agung, y compris des fissures dans le cratère. Des nuages ​​de vapeur blanche montant dans le ciel, de 100 à 500 mètres de haut, ont été observés, ainsi que la formation de nouvelles zones chaudes sur la partie Nord-Est et centrale de la surface du cratère de l’Agung.
L’imagerie satellitaire montre en outre que de la vapeur d’eau sort du cratère, ce qui suggère une perturbation hydrologique profonde à l’intérieur de l’Agung, en raison du mouvement du magma.
Kasbani a également déclaré que les relevés GPS ont montré que l’Agung a connu une inflation volcanique , avec une augmentation de jusqu’à six centimètres, de septembre à octobre 2017.

Tout ceci a conduit les analystes à croire qu’une éruption de l’Agung reste possible , c’est juste une question de temps.
Tant qu’Agung reste sur le niveau d’alerte le plus élevé pour une éruption, des dizaines de milliers de personnes évacuées qui ont fui leurs maisons à l’intérieur de la zone de danger de 12 kilomètres du cratère de l’Agung doivent vivre en tant que réfugiés. Le gouvernement a déclaré l’état d’urgence pour s’occuper des évacués et continuera à étendre le statut si l’Agung continue à être au niveau IV.

Source: Coconuts.co

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search