20/10/2017. FR. Ambae , Nevados de Chillan , Sheveluch , Popocatepetl .

Home / Ambae / 20/10/2017. FR. Ambae , Nevados de Chillan , Sheveluch , Popocatepetl .

20/10/2017. FR. Ambae , Nevados de Chillan , Sheveluch , Popocatepetl .

20/10/2017.

 

Ambae , Vanuatu :

Le gouvernement du Vanuatu commencera à renvoyer les habitants d’Ambae dans leurs villages, car un volcan sur l’île semble s’être stabilisé.
L’île d’Ambae a été évacuée à la fin du mois dernier lorsque le volcan Manaro est entré en éruption, avec ses 11 000 habitants emmenés dans des abris sur les îles voisines.

Le ministre de la Géologie et des Mines, Ralph Regenvanu, a déclaré que le gouvernement contrôlerait le processus de rapatriement, ce qui ne devrait prendre que trois jours.
Les premiers rapatriements commenceront samedi, a t-il dit, ajoutant que le processus hautement géré sera sous le commandement de la police.

Source : ABC

 

Nevados de Chillan , Chili :

Complexe volcanique Nevados de Chillân.

Au cours de cette période , mille soixante et onze  (1071) événements sismiques , dont soixante-dix huit (78) ont été classés comme évènements de type volcano-tectoniques (VT), processus liés à la fracturation d’un matériau rigide, avec une amplitude locale (ML) enregistrée à des valeurs de M2.9. Le séisme le plus puissant a été localisé à 1,2 km au Sud-Sud-Est (SSE) du cratère actif, à une profondeur de 2,9 km.
De même 993 tremblements de terre associés à la dynamique des fluides à l’intérieur du volcan, dont neuf cent neuf (909) ont été classés comme  événements de type longue période (LP), avec des  valeurs de déplacement réduits enregistrées (RDC) de 497 cm2, considérées comme élevées. Cinquante-huit (58) tremblements de terre de type tremor ont été enregistrés, avec des valeurs maximales de déplacement de 18 cm2 (valeur moyenne). De même, vingt six (26)  événements de type longue période  , appelé type Tornillo (A), ont été enregistrés , en rapport avec le transit de fluides magmatiques et / ou hydrothermaux dans des conduits volcaniques avec des caractéristiques d’une impédance de contraste élevée. Leur valeur de déplacement réduit était inférieure à 2,8 cm2 (faible valeur).

Entre les 1er et 15 Octobre , un total de trente (30)  explosions associées à des émissions de cendres et / ou  un enregistrement acoustique, sont survenues , dans la poursuite de la phase explosive que présente ce volcan depuis le début 2016. L’explosion qui a libéré la plus grande énergie sismique a été enregistrée le 4 octobre à 11h48 heure locale et a été associée à un séisme ayant un déplacement réduit de 497 cm2.
Les images obtenues par les caméras installées à proximité du complexe volcanique ont montré principalement des fumerolles d’émissions de vapeur associées avec des cendres , provenant des cratères actuellement actifs . Les événements explosifs mentionnés avaient des hauteurs de colonne allant jusqu’à 2000 m par rapport au niveau du cratère.
En plus de l’ activité de surface, il est noté qu’il y avait des explosions que les facteurs de vent et de grandes quantités de cendres, ont  dirigé  vers le Sud-Ouest (SW) des cratères actifs et sur le secteur Trancas, ce qui a été corroboré par la communauté entourant le complexe volcanique.
Selon les données fournies par les stations GNSS en fonctionnement sur le bâtiment volcanique, aucune déformation n’est observable attribuable aux changements de la morphologie du volcan. Les données fournies par les stations inclinométriques montrent des positions stables dans le temps.


Aucune émissions de dioxyde de soufre (S02)  dans le secteur du complexe volcanique n’a été signalée selon les données publiées par l’instrument de surveillance de l’ozone , Groupe de dioxyde de Soufre (OMI) (http://so2.gsfc.nasa.gov/ ) et le Service national d’information et de données par satellite sur l’environnement (NESDIS) (http://satepsanoine.nesdis.noaa.gov).
Aucune alerte thermique n’a été signalées sur le complexe volcanique en fonction des données traitées par le Middle Observation infrarouge d’activité volcanique (Mirova) (http://www.mirovaweb.it/) et la surveillance thermique des points chauds globaux (MODVOLC) (http://modis.higp.hawaii.edu/). 

La poursuite du processus explosif caractérisé par des explosions vulcaniennes faibles suggère  , à  partir des éléments enregistrés , un processus de dégazage à partir d’un petit volume de magma qui est en interaction avec le système hydrothermal de surface , ce qui le déstabilise, et induit ces explosions de caractère pulsatile. Dans ce scénario, il est possible que ce processus continue, induisant des explosions de mème style voir de force supérieures à celles enregistrées .

Pour tout ceci , le niveau d’activité est maintenu au niveau : AMARILLO , changements dans le comportement de l’activité volcanique.

Source : Sernageomin

Sheveluch , Kamchatka :

56,64 N, 161,32 E;
Altitude  : 10768 ft (3283 m), élévation du dôme ~ 2500 m (8200 ft)
Code couleur de l’aviation : ORANGE

L’éruption explosive-extrusive du volcan continue. Des explosion de cendres jusqu’à 32 800-49 200 pi (10-15 km) pourraient se produire à tout moment. Les activités en cours pourraient affecter les aéronefs internationaux volant à basse altitude.

La croissance du dôme de lave continue (une coulée de lave visqueuse s’épanche sur son flanc Nord.), une forte activité fumerolienne, des explosions de cendres, des avalanches chaudes , une incandescence des dômes et des coulées pyroclastiques accompagnent ce processus. Selon les données satellitaires du KVERT, une anomalie thermique sur le volcan a été observée du 15 au 19 octobre. Le panache de cendres remises en suspension par les vents qui soufflaient au voisinage de la zone volcanique ont dérivé sur environ 230 km vers l’Est du volcan le 13 octobre.

Source : Kvert

Photo : Yu. Demyanchuck , IVS FEB RAS , KVERT

 

Popocatepetl , Mexique :

Rapport de surveillance du CENAPRED sur le volcan Popocatépetl , 19 octobre 2017.

Au cours des dernières 24 heures, grâce aux systèmes de surveillance sismique du Popocatepetl, 480 exhalations de faible intensité accompagnées de vapeur d’eau, de gaz et de faibles quantités de cendres ont été identifiées .
De plus, 2 tremblements de terre de type volcano – tectonique , le premier hier à 16:04 h , de magnitude M2,1, et aujourd’hui à 02h17 , de magnitude M1,8 ainsi que 7 minutes de tremor harmonique de faible amplitude ont été enregistrés.

A partir d’aujourd’hui matin et jusqu’au moment de ce rapport , il a été observé une émission continue de vapeur d’eau et de gaz.

Le CENAPRED demande de ne pas approcher du volcan et en particulier du cratère, et en cas de pluie , de rester loin des fonds des ravins, à cause des risques de glissements de terrain et de coulées de boue.

Le sémaphore d’alerte volcanique du Popocatépetl est situé dans la phase 2 Amarillo.

Source : Cenapred .

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search