14/10/2017. FR. Poas , Turrialba , Rincon de la Vieja , Irazu , Karymsky , Cleveland .

Home / Alaska / 14/10/2017. FR. Poas , Turrialba , Rincon de la Vieja , Irazu , Karymsky , Cleveland .

14/10/2017. FR. Poas , Turrialba , Rincon de la Vieja , Irazu , Karymsky , Cleveland .

14/10/2017.

 

Poas , Turrialba , Rincon de la Vieja , Irazú , Costa Rica :

Rapport d’activité des Volcans Poás, Turrialba et Rincon de la Vieja: 12 octobre 2017, mise à jour à 13h30 et 13 octobre , mise à jour de 11 h.

Volcan Poas
Au cours des dernières 24 heures, le Poás continue avec un dégazage persistant  et passif qui génère une colonne de vapeur d’eau, de gaz magmatiques et d’ aérosols dont la hauteur oscille entre 200 et 500 m depuis le fond du cratère. Le panache est dispersé près de la surface , vers la région Nord-Ouest-Ouest-Sud-Ouest du volcan. Il n’y a pas d’émission de cendres ni de signalements de perception d’odeur de soufre.

Le niveau d’activité sismique ou volcanique est si faible qu’il est pratiquement au niveau du bruit ambiant et instrumental des sismographes du volcan Poás.

Volcan Turrialba
Le Turrialba continue de montrer des tremors volcaniques discontinus de faible amplitude et variable. Il enregistre aussi , sous forme discrète , des tremblements de terre de type LP de faible magnitude. Le dégazage fumerolien continue de façon persistante et vigoureuse ainsi que le dégagement d’un flux de chaleur à travers le cratère occidental, qui continue de montrer une incandescence durant la nuit.

Le panache volcanique a une hauteur qui fluctue  entre 500 et 1000 mètres depuis le fond du cratère actif et est dispersé  par les vents vers le Nord-Ouest du volcan. De faibles quantités de cendres se sont répandues sporadiquement durant de brefs épisodes.

Volcan Rincón de la Vieja
Le Rincón de la Vieja continue de montrer un dégazage passif à travers le cratère où se trouve le lac hyperacide. Un panache de vapeur d’eau, de gaz et d’aérosols est observée presque constamment au-dessus du cratère avec des hauteurs qui fluctuent entre 100 et 1000 mètres. Le 10 octobre 2017 à 23h08, il y a eu une expiration de vapeur et de gaz qui a généré un panache d’environ 500 mètre d’altitude et un petit signal de tremor sismique dans la station de VORIS OSIVAM-ICE (Waldo Taylor, Henriette Bakkar, Mauricio Mora, OSIVAM, RSN-ICE-DUC, ).

 

En septembre et octobre 2017, le Rincón a fréquemment enregistré des tremors volcaniques qui fluctuent entre continus et spasmodiques. Ce tremor est associé aux éruptions phréatiques / phreato-magmatiques et aux exhalaisons de vapeur et de gaz.

Volcan Irazu

Le 12 Octobre, 2017 à 02h00, les sismographes de l’OVSICORI-A , situés sur le volcan Irazu ont détecté un signal sismique associé à un glissement de terrain. Selon l’amplitude du signal, c’est un glissement de dimensions plus petites que celui qui s’est produit sur le flanc Nord-Ouest de l’Irazú en 2015.

L’OVSICORI-UNA reste vigilant sur l’activité sismique et volcanique.

Source : Ovsicori

 

Karymsky , Kamchatka :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION (VONA).

Publié: 14/10/2017
Volcan: Karymsky (CAVW # 300130)
Code  couleur  de l’aviation actuel: ORANGE
Code couleur de l’aviation précédent: orange
Source: KVERT
Numéro de l’avis: 2017-250
Localisation du Volcan  : N 54 deg 2 min E 159 deg 26 min
Région: Kamchatka, Russie
Altitude : 4874,08 ft (1486 m)

Résumé de l’activité volcanique:
Selon les données satellitaires, le panache de cendres remises en suspension provenant du voisinage de la région du Karymsky dérive sur environ 80 km à l’Est du volcan.
L’ activité modérée du volcan continue. Un danger d’explosion de cendres jusqu’à 16 400-23 000 pieds (5-7 km) persiste . Les activités en cours pourraient affecter les avions volant à basse altitude.

Altitude des nuages ​​volcaniques:
4920-6560 ft (1500-2000 m) AMSL
Temps et méthode de détermination de la hauteur du nuage de cendres / panache : 20171014 / 0300Z – Himawari-8

Autres informations sur les nuages ​​volcaniques:
Distance du panache de cendres / nuage du volcan: 50 mi (80 km)
Direction de la dérive du panache de cendres / nuage du volcan: E / azimut 98 degrés
Temps et méthode de détermination du panache de cendres / nuages: 20171014 / 0300Z – Himawari-8

Source : Kvert

Photo :  A. Belousov, IVS FEB RAS ( 18/07/2017)

 

Cleveland , Alaska :

52 ° 49’20 « N 169 ° 56’42 » W,
Altitude du sommet : 5676 ft (1730 m)
Actuel Niveau d’alerte: ATTENTION
Code couleur de l’aviation actuel: ORANGE

L’éruption du volcan Cleveland se poursuit. Le dôme de lave dans le cratère du sommet, qui a été observé pour la première fois dans les données satellitaires du 30 septembre, a doublé de volume entre le 1 er et le 11 octobre. Le dôme actuel couvre une superficie d’environ 8 300 mètres carrés et a une dimension d’environ 115 x 95 mètres. Le nombre et l’intensité des températures de surface élevées observées dans l’imagerie satellitaire ont diminué cette semaine, ce qui indique probablement une croissance ralentie ou en pause sur le dôme. L’épanchement de lave est généralement confiné au cratère sommital du Cleveland. La dernière coulée de lave importante (qui s’est étendue à l’océan) date de 2001. Les dômes de lave qui ont été crées depuis 2001 ont tous été détruits par des explosions quelques temps après l’épanchement de lave.

 

Ces explosions produisent généralement des nuages ​​de cendres volcaniques relativement petits qui se dissipent en quelques heures, mais des émissions de cendres plus importantes sont survenues. Il n’y a aucun moyen de prédire combien de temps ce dôme de lave va croître, ou quand il sera détruit par une explosion. Aucune activité significative liée à l’effusion de lave n’a été observée dans les données sismiques (provenant du réseau limité du Cleveland) et aucune activité explosive n’a été détectée dans les données infrasonores au cours de la dernière semaine.

Le volcan Cleveland est surveillé à l’aide d’un réseau sismique en temps réel limité, ce qui empêche l’AVO de détecter les troubles précurseurs pouvant mener à une éruption explosive. La détection rapide d’une éruption produisant des cendres peut être possible en utilisant une combinaison de données sismiques, d’infrasons, d’éclairs et de satellites.

Source : AVO

Photo : Lyons, John; Schmitt, Joe (2015)

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search