27/01/2016. Fr. Chaparrastique , Sabancaya , Erebus , San Cristobal .

Home / antartique / 27/01/2016. Fr. Chaparrastique , Sabancaya , Erebus , San Cristobal .

27/01/2016. Fr. Chaparrastique , Sabancaya , Erebus , San Cristobal .

27/01/2016.

 

Chaparrastique , El Salvador :

L’ activité du volcan Chaparrastique  demeure instable .


26 janvier 2016. Le volcan Chaparrastique dans le département salvadorien de San Miguel, à environ 145 kilomètres à l’est de la capitale, continue son activité interne instable. Selon des informations récentes du ministère de l’Environnement et des Ressources naturelles (MARN), dans les dernières heures les valeurs de la vibration sismique du volcan ont fluctué entre 203  et 301 unités RSAM en moyenne par heure , alors que la norme est de 50.

 

 

Afficher l'image d'origine
En outre, les données des émissions de dioxyde de soufre enregistrées par la station DOAS situé dans la municipalité de San Jorge continuent de présenter des fluctuations, confirmant les signes d’instabilité du système interne du volcan. Les images capturées par la caméra de surveillance située sur le Cerro El Pacayal, continuent de montrer des impulsions de gaz émanant du cratère .
Ce comportement instable du volcan de 2129 mètres au-dessus du niveau de la mer  peut être maintenue dans les prochains jours et il n’est pas possible d’ écarter une augmentation de l’activité , la possibilité d’émissions de cendres  et même la présence de magma à la surface, ce qui est typique d’un volcan actif.

 

Afficher l'image d'origine
Selon le ministère de l’Environnement, depuis l’éruption du 29 Décembre 2013, il y a eu un total de 23 épisodes éruptifs similaires  (émissions de gaz et de cendres). Dans ce contexte, le MARN poursuit son dispositif de surveillance renforcé et maintient une communication étroite avec la Direction générale de la protection civile et les observateurs locaux.
L’organisation réitère son appel aux journalistes et aux individus de ne pas aborder le sommet du volcan, en raison du degré de danger de l’activité actuelle et la possibilité de brusques explosions  et de fortes émissions de gaz .

Source :  Prensa Latina

Photo : Michel Duchaine, Diario 1

 

 

 

Sabancaya , Perou :

Les tremblements de terre de type LP (associés avec le passage des fluides), durant cette période, ont connu une légère augmentation, en moyenne 18 LP / jour, tandis que dans la période précédente il avait été enregistré  15 LP / jour; d’autre part,leur énergie est maintenue basse. 

Afficher l'image d'origine

Dans cette période il n’y a pas été enregistré d’événement de type hybride  (associés à la remontée de matériel magmatique).  Les tremblements de terre de type VTPS (volcano-tectoniques proximal , très proche du volcan, moins de 6 km) ont connu une augmentation marquée de leur moyenne, inscrivant 20 VTPS / jour dans cette période (dans le rapport  n ° 02-2016 avait été enregistré 10 VTPS / jour). L’ampleur de ces événements a diminué au cours de cette période. Cependant, il y a eu 3 événements de taille régulière (2,8 ML) les 19 et 20 Janvier 2016 . Dans cette période, les tremblements  de terre de type tremor ont légèrement diminué, enregistrant 11 TRE / jour, tandis que leur énergie reste faible. 

sabancaya

Le Sabancaya (fumant) et l’Ampato vu d’avion. Notez les spectaculaires coulées visqueuses émises par le Sabancaya.

Depuis le début de Décembre 2015, les événements VT enregistrés,  associés à la fracturation des roches , continuent de se produire très proche de la zone du Sabancaya. Dans cette période, il y avait un total de 99 VT , distribués selon deux foyers sismiques  : le premier foyer est situé à 6 km au Nord-Nord-Est du cratère, tandis que le second foyer , pas bien défini,  est situé à 14 km au Nord-Est du cratère, près de la   station PATA . Il a été enregistré 55 événements VTP (appelés proximales) situés dans un rayon de moins de 6 km ; ils appartiennent pour la plupart au 1er foyer sismique  . Les tremblements de terre sont distribués principalement en direction  Nord-Nord-Est concernant le cratère du Sabancaya  . Parmi les faits saillants , 3 événements VTP de magnitude modérée (2,8 ML), ont été enregistrés les 19 et 20 Janvier 2016 avec des profondeurs comprises entre 7 km et 13 km .
La sismicité VTD localisée (  sismicité distale) a atteint un total de 44 événements, et est principalement distribuée dans le Nord et le Nord-Est de la zone de cratère du volcan.  Un événement de M 3,5 est noté, enregistré le 22 Janvier  2016 à 18h25 UTC à une profondeur d’environ 7 km .

 

Sabancaya

Fumerolles:
• Fréquence: Les émissions de vapeurs d’eau sont constantes,   qui, cependant, n’ont pas été observées au cours des premiers jours de cette période , en raison des nuages abondants présents dans la zone.
Couleur: Les émissions observés étaient des gaz blanchâtres (vapeur d’eau). Une couleur bleuâtre des gaz ,quelques jours , (gaz magmatiques) ont été observés de façon sporadique et dans une moindre mesure.
• Hauteur: La hauteur des fumerolles dans cette semaine variait de 400 à 1000 mètres au-dessus de la base du cratère, environ 

Anomalies de SO2: Le système  satellite « EOS Aura » GSDMNASA (http://so2.gsfc.nasa.gov/)  a pas enregistré d’anomalies de densité SO2   significatives dans cette période  .
Anomalies thermiques: Le système Mirova (de www.mirovaweb.it) n’a pas détecté d’ anomalies thermiques dans cette période sur le Sabancaya  .

Source : IGP

Photos : IGP, Robin des volcans , andina.com.pe.

 

Erebus, Antartique :

Présentation de l’équipe de terrain de la saison 2015-2016 .


Observatoire du volcan Mont Erebus · mardi 26 janvier 2016.
L’équipe G-081 s’est rassemblée le 5 Janvier 2016, à la station McMurdo, en Antarctique pour la saison 2015-2016 sur le terrain. Cela représente la 43e saison sur le terrain dans l’Antarctique pour le professeur Phil Kyle, chef de l’expédition. L’équipe de 12 membres apporte des intérêts de recherche variés pour cette saison  et représente sept nationalités. La moitié de l’équipe est composée de femmes. Nous sommes heureux d’avoir une collaboration internationale de KOPRI (Corée du Polar Research Institute) avec deux géochimistes coréens qui se sont joint à l’équipe cette année. Nous allons travailler sur le mont Erebus et aussi dans le nord de la Terre Victoria cette saison sur un large éventail de domaines de recherche.

erebus

Vol  au-dessus du cratère du mont Erebus, en Antarctique, au cours de travaux sur le terrain pour la maintenance du réseau GPS du volcan. (Photo / Annie Zaino, UNAVCO)

L’équipe:
Dr Philip Kyle (chercheur principal, chef d’expédition), New Mexico Tech, USA
Katherine Anderson Aur, IRIS PASSCAL, USA
Tim Burton, alpiniste indépendant basé au Royaume-Uni, guide d’expédition, et le photographe
Dr Zoe Burton, Fellow en anesthésie pédiatrique, Royaume-Uni
Jeanine Chmielewski, New Mexico Tech, USA
Dr Anne Foster, Care Center Sud, Etats-Unis
Dr. Ronni Grapenthin, New Mexico Tech, USA
Dr Eugenia ‘Jane’ Ilyinskaya, Université de Leeds, Royaume-Uni
Ji Hyuk Kim, Université de Séoul, en Corée
Dr Mi Jong Lee, Institut coréen de recherche polaire, la Corée
Dave Parmelee, New Mexico Tech, USA
Dr Nial Peters, Université de Cambridge, Royaume-Uni
.

 

erebus

En regardant dans le second (plus petit) lac de lave. Ce lac, en contraste avec le plus grand lac (hors de vue) est éphémère et n’est pas couramment observé au cours de la saison sur le terrain.

Le rôle stratégique du détroit McMurdo date de l’âge héroïque de l’exploration en Antarctique. Les explorateurs Ernest Shackleton et Robert Scott construisirent des bases sur les côtes comme point de départ pour leurs explorations de l’intérieur du continent.

La base, construite en 1956, s’appelait initialement Naval Air Facility McMurdo, du nom d’Archibald McMurdo dont le site fut découvert par l’explorateur anglais Robert Falcon Scott. Elle comporte un port, trois aéroports, un héliport et plus de cent bâtiments, dont l’un des rares lieux de culte du continent antarctique, la chapelle des Neiges. La station compte aux alentours de 1 000 personnes en été, mais pas plus de 200 en hiver. La majorité de la population travaille dans le domaine des sciences.

Sources : Mount Erebus Volcano Observatory , Wikipédia .

Photos : Annie Zaino / UNAVCO, Mount Erebus Volcano Observatory.

 

 

San Cristobal, Nicaragua :

Bulletin de surveillance de L’activité volcanique

A 9h35 ce matin , le 22 janvier 2016, un séisme de magnitude 2,7 degrés a eu lieu au nord du volcan San Cristobal  . Aucun changement significatif n’a été observé dans le le comportement de ce volcan.
L’amplitude sismique en temps réel  RSAM reste à des valeurs faibles, moins de 40 unités et l’émission de gaz volcaniques est faible.

 

Afficher l'image d'origine

De gauche à droite, le Casita, le San Cristobal et l’El Chonco.  A l’avant-plan, le Moyotepe  .

Le complexe volcanique de San Cristóbal, constitué de cinq principaux édifices volcaniques, forme l’extrémité Nord-Ouest de la chaîne Marrabios. Le plus jeune cône, symétrique , de 1 745 m de haut, nommé San Cristóbal (aussi connu comme El Viejo), est le plus haut volcan du Nicaragua et est couronné par un cratère de 500 x 600 m de large . El Chonco, avec plusieurs dômes de lave sur ses flancs , est situé à 4 km à l’Ouest du San Cristóbal  . Lui et le volcan  Moyotepec ,  érodé, à 4 km au Nord-Est du San Cristóbal, sont de l’âge du Pléistocène. Le volcan Casita, avec un cratère sommital allongé , se trouve immédiatement à l’Est du San Cristóbal et a été le site d’un glissement de terrain catastrophique et de lahars en 1998. La caldeira La Pelona , datant du Poli-Pléistocène , est située à l’extrémité orientale du complexe. Les éruptions historiques du San Cristóbal, constituées d ‘activités explosives faibles à modérées, ont été signalées depuis le 16ème siècle. Certaines autres éruptions du 16ème siècle , attribuées au volcan Casita  sont incertaines et peuvent se rapporter à d’autres volcans de la chaine Marrabios  .

Source : Ineter , GVP.

Photo : Ineter.

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search