10/01/2016 . Fr. Masaya , Momotombo , Kilauea .

Home / blog georges Vitton / 10/01/2016 . Fr. Masaya , Momotombo , Kilauea .

10/01/2016 . Fr. Masaya , Momotombo , Kilauea .

10/01/2016.

 

Masaya , Nicaragua :


Un microseisme, à 06h27 aujourd’hui, qui, en raison de sa faible ampleur n’a pas pu être localisé, a été enregistré.
Le lac de lave sur le plancher du cratère Santiago   peut encore être observé  à partir du Mirador 2. Actuellement l’onde sonore émise est   modérée, sont également présentes de très petites explosions de gaz , éjectant des volumes minimaux de cendres volcaniques qui se sont accumulés sur les zones entourant le cratère.
Les émanation de gaz volcaniques  atteignent une hauteur de 350 mètres au-dessus du cratère, et sont déplacés par le vent
  en direction de l’Ouest et du Sud-Ouest.
L’amplitude sismique en temps réel (RSAM) reste à des valeurs faibles et modérés pour ce volcan et est en ce moment de 180 unités.

 

masaya

 

Le volcan Masaya est d’une grande importance touristique et enregistre beaucoup de visiteurs. Le lac peut être observé à partir du point de vue « 2 » du volcan. Aujourd’hui, l’un de ces émissions à surpris la population, mais les gardes du  Masaya National Park rappelent que «les émanations sont une partie de leur activité normale. »

Sources : Ineter , Canal 4 .

Photo : CCC/Cesar Pérez

 

Momotombo, Nicaragua :


Depuis 12h00 hier jusqu’à 12h00 aujourd’hui, il n’y a pas eu d’explosions de gaz et d’émissions de cendres du volcan Momotombo.
Durant cette période , 50 événements microsismiques volcaniques ont été enregistrés, dont il a été possible de localiser l’épicentre des deux plus forts,  au sud-est du volcan, sur la terre ferme. Le premier a eu lieu à 10h40 la nuit dernière , de magnitude M 1,6, à une profondeur de 2,4 kilomètres et le second  à 22h59, avec une magnitude de M 2,5, et une profondeur de 2,8 kilomètres. Ces tremblements de terre sont
associé avec des mouvements du magma en dessous du Momotombo, ce qui indique que le volcan reste actif, de sorte qu’il est possible d’enregistrer de nouvelles explosions de gaz, cendres et des expulsions de lave .

 

momotombo


L’amplitude sismique en temps réel (RSAM) reste à des valeurs faibles à modérées et actuellement,  est de 155 unités.
L’émission de ce volcan est moderée .Cet après-midi, les spécialistes de l’INETER effectueront une visite de terrain sur le volcan afin de mesurer la quantité de dioxyde de soufre volcanique émise .

Source : Ineter.

Photo : Jaime M Chamorro

 

 

 Kilauea, Hawai :

19 ° 25’16 « N 155 ° 17’13 » W,
Altitude Sommet : 4091 pi (1 247 m)
Volcan : actuel niveau d’alerte: Attention
Aviation : actuel Code couleur: ORANGE

Résumé de l’activité:
L’activité éruptive continue au sommet de volcan Kilauea et sur la Rift Zone Est. La sismicité et les taux  de déformation à travers le volcan restent à des niveaux faibles, avec une tendance déflationniste en inclinaison enregistrée au sommet durant les dernières 24 heures. L’activité dispersée des flux de lave continue sur le champ d’écoulement de lave du 27 Juin à environ 6 km (4 mi) au nord-est de Pu’u’O’o. Ces flux ne représentent actuellement pas une menace pour les communautés avoisinantes.

http://hvo.wr.usgs.gov/multimedia/uploads/multimediaFile-1278.jpg
Ces derniers jours, le lac de lave dans le cratère Halema’uma’u a été à un niveau relativement élevé. Ce point de vue, en regardant à peu près Nord-Nord-Est montre son comportement typique, avec de la lave remontant dans le lac à l’extrémité éloignée en face de la photographie, et qui coule  le long de la base du mur du cratère au premier plan et à droite.Cette zone de subduction est un site d’éclaboussures persistant  au bord Sud-Est du lac de lave, visible à l’extrémité droite de la photo. Dans la matinée du 7 Janvier quand cette photo a été prise  , le lac était à environ 35 m ou 114 pi au-dessous du bord .


Observations du Sommet:
Le lac de lave reste actif dans l’évent Overlook du cratère Halema’uma’u  . Les inclinomètres du sommet ont enregistré une tendance déflationniste en inclinaison au cours de la dernière journée, qui se poursuit ce matin. Le niveau du lac de lave n’a pas beaucoup changé au cours des derniers jours, oscillant entre environ 29 m (95 pieds) et 34 m (112 pieds) en dessous du plancher du cratère; le niveau a baissé de quelques mètres (yards) au cours des dernières 24 heures. Le tremor sismique a été faiblement variables, reflétant de petits changements dans la vigueur des éclaboussures sur le lac de lave. Pour la période de 30 Décembre  2015  au 5 Janvier  2016, le taux d’émission de dioxyde de soufre au sommet était en moyenne de 6200 tonnes métriques / jour.

Quand de gros rocher s’effondrent dans le lac de lave, ils déclenchent des événements explosifs qui propulsent des fragments de roches volcaniques (tephra)  . L’événement de ce matin était assez vigoureux pour lancer des fragments incandescents sur le bord du cratère Halema’uma’u, à environ 110 m (360 pi) au-dessus de la surface du lac de lave. Cette image d’un film Quicktime montre certains de ces fragments en vol vers la webcam de l’ Hawaiian Volcano Observatory de l’USGS qui est perchée sur le bord du cratère. Les éboulements et les événements  explosifs ultérieurs surviennent sans avertissement, et les fragments  de lave chaude et débris rocheux résultant ,jetés sur le bord du cratère présentent un risque significatif dans cette zone.

Observations sur Pu’u’O’o:
Les images des caméras au cours des dernières 24 heures montrent les lueur persistante des sources incandescentes dans le cratère et en haut sur le flanc Nord-Est du cône. L’activité sismique reste faible sur Pu’u’O’o et les inclinomètres ont enregistré une très légère tendance inflationniste en inclinaison au cours des dernières 24 heures. Le taux d’émission de dioxyde de soufre de tous les évents de la Rift Zone Est était d’environ 270 tonnes / jour quand il ont été mesurés pour la dernière fois le 4 Janvier.

kilauea
Jeudi 7 Janvier 7 heures survol de Pu’u ‘O’o  : Une grande évasion de lave coule dans une direction Sud Ouest . Le tube de lave gonflé dans la région, a créé un point haut à partir duquel  l’évasion a eu lieu, faisant apparaître cette lave qui semble couler vers le haut. Ce point de vue est orienté vers le Nord-Est.


Observations de la coulée du 27 Juin:
Les images   webcam montrent la continué de l’activité des flux en surface sur le champ d’écoulement du 27 Juin avec des panaches de fumée là où la lave brule la forêt. La zone active la plus distale est situé à 6 km (4 mi) au nord-est de Pu’u’O’o et ne menace pas actuellement les communautés voisines.

Source : HVO

Photos : HVO , Bruce Omori.

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search