08/01/2016. Fr. Puracé , Bárðarbunga , Mauna-Loa.

Home / Bárðarbunga / 08/01/2016. Fr. Puracé , Bárðarbunga , Mauna-Loa.

08/01/2016. Fr. Puracé , Bárðarbunga , Mauna-Loa.

08/01/2016.

 

Puracé, Colombie :

Alerte activité sismique inhabituelle du volcan Puracé, Colombie  .


7 janvier 2016. Dans un conseil extraordinaire de la gestion des risques qui s’est tenu jeudi au gouvernement de Cauca, l’activité sismique inhabituelle qui a eu lieu ces derniers jours sous le volcan  Puracé, situé dans la cordillère centrale sont en cours d’analyse.
Les autorités ont confirmé que récemment, trois tremblement de terre de magnitude moyenne ont eu lieu dans la région du volcan , du département de Nariño, à la Huila.
Les organismes de secours sont en état d’alerte, même si ils ont fait appel à la communauté de rester calme, parce que jusqu’à présent aucun des tremblements de terre n’ a généré de  dégâts ou de  dommages considérables.

purace

L’un des volcans les plus actifs de la Colombie, le Puracé se compose d’un stratovolcan andésitique avec un cratère sommital de 500 m de large qui a été construit sur un volcan bouclier dacitique . Le Puracé trouve à l’extrémité Nord-Ouest d’un massif volcanique , en face du Pan de Azucar , un stratovolcan, à 6 km au Sud-Est . Un groupe  de sept cônes et cratères, Los Coconucos, orienté Nord-Ouest / Sud-Est  se situe entre les deux édifices plus grands. Des éruptions explosives fréquentes dans les 19e et 20e siècles ont modifié la morphologie du cratère du sommet. Les plus grandes éruptions ont eu lieu en 1849, 1869, et 1885.

Sources : WRadio, GVP.

Photo : Ingeominas

 

Bárðarbunga , Islande :

 

Agitation sous le Bárðarbunga  .


  L’activité sismique sous le volcan Bárðarbunga est devenue plus forte ces derniers mois, a rapporté visir.is. Après le déclenchement de l’éruption de Holuhraun l’activité sismique avait aussi augmenté. Depuis Septembre dernier, ils ont cependant augmenté de façon constante, écrit le département des tremblement de terre du Service météorologique islandais sur sa page Facebook. Un  nouvel instrument de GPS , installé sur le bord du cratère , a été déplacé en Décembre de 6,5 centimètres vers l’ouest et de trois centimètres en hauteur.

 

 

Cet exemple suggère que le magma est de nouveau présent sous le volcan. Dans le graphique publié , il est clair que les tremblements de terre de magnitude 3 sont plus fréquents ces derniers mois.
Selon des informations du Service météorologique , l’éruption à Holuhraun avait réduit la pression dans le système du volcan  , mais les mesures conduisent à la conclusion de l’arrivée nouveau magma. Cela ne signifie pas que, dans un proche avenir il soit susceptible de gagner la surface , mais la zone est surveillée intensivement.

 

Afficher l'image d'origineLe géologue Art Trausti Guðmundsson rappelle que sous le Bárðarbunga , ne se trouve pas une chambre magmatique classique  . Au contraire, il existe une marge latérale, ce qui rempli finalement la chambre de subsurface. La lave qui est arrivée à la surface de la terre à Holuhraun,   provient d’une chambre profonde de 10 à 12 km. Au début des événements de 2014, le magma a migré vers Kistufell, mais n’a jamais atteint la surface  . Dans la région il y a des fissures anciennes, où le mouvement des plaques tectoniques  développe des tension.
Sous le Dyngjujökull et avant cela, il y a deux vallées profondes qui ont été récemment formées , selon le rapport du géologue Ásta Rut Hjartardóttir  , dans un nouvel article de journal. On peut voir clairement ici l’interaction de la pression du magma, du paysage et des plans nouveaux et anciens , a expliqué le géologue.
Le Bárðarbunga a été très actif entre les 9ème et 15ème siècles, et au 18ème siècle. Il est impossible de dire quand et comment  arrivera à nouveau une activité sur le volcan , toutefois, l’arrivée de nouveau magma et  cette accumulation de  signes prédit de nouvelles périodes de troubles.

Source : Icelandrewiew

Photos : Páll Stefánsson, Ragnar Axelsson ( archives)

 

 

Mauna Loa , Hawai :

19 ° 28’30 « N 155 ° 36’29 » W,
Altitude Sommet : 13681 ft (4170 m)
Volcan : actuel niveau d’alerte: CONSULTATIF
Code couleur de l’aviation actuel: JAUNE

Résumé de l’activité:
Le Mauna Loa n’est pas en éruption. Aucun changement significatif dans la sismicité n’a été enregistré  sous le volcan, la semaine dernière, tout en restant élevée au-dessus des niveaux de fond à long terme. Durant la dernière semaine, les tremblements de terre sous le Mauna Loa sont survenus surtout sous la partie supérieure de la Rift Zone Sud-Ouest du volcan , à des profondeurs de moins de 5 km (3 mi). Les mesures Global Positioning System (GPScontinuent de montrer une déformation liée à l’inflation d’un complexe de réservoir de magma sous le sommet et la partie supérieure de la Rift Zone Sud-Ouest.

 

En Haut : Les taux de tremblement de terre hebdomadaires du Mauna Loa  entre 2010 et le 17 Septembre 2015. Les barres bleuesindiquent le nombre de tremblements de terre qui ont été localisés par le réseau sismique de l’Observatoire Hawaiian Volcano  de  l’USGS. Les tremblements de terre de toutes les grandeurs sont tracés. Une augmentations subtiles des taux du tremblement de terre a commencé à la mi2013, tandis que les changements les plus évidents dans les taux ont commencé en 2014.
En Bas : Les changement de distance entre les sommets de la caldeira du Mauna Loa entre 2010 et 17 Septembre 2015. Les points bleus indiquent la distance relative entre deux stations qui couvrent la caldeira au sommet du Mauna Loa, comme le montre la carte en haut à gauche. L’extension soutenue dans la caldeira a commencé à la mi-2014. Cette extension est l’un des indicateurs que le magma réalimente  un système de réservoir complexe sous le sommet et la partie supérieure  de la Rift Zone Sud-Ouest.

Le massif   volcan bouclier Mauna Loa s’élève à près de 9 km au-dessus du fond de la mer pour former le plus grand volcan actif du monde. Ses éruptions de flanc proviennent principalement de  longues zones de rift orientées Nord-Est et Sud-Ouest . Le sommet est coupé par la caldeira Mokuaweoweo, qui se trouve au sein d’une  caldeira plus âgée et plus grande ( 6 x 8 km ).

 

Afficher l'image d'origine

 

 

Deux des plus jeunes et plus grandes avalanches de débris documentées à Hawaii ont parcouru près de 100 km depuis le Mauna Loa . La seconde des avalanches , Alika ,fut mis en place il y a environ 105000 années (Moore et al., 1989). Près de 90% de la surface du volcan bouclier basaltique est couverte par les laves de moins de 4000 ans (Lockwood et Lipman, 1987). Pendant une période éruptive de 750 ans, commençant il y a environ 1500 ans, une série de débordements volumineux d’un lac de lave au sommet ont couvert environ un quart de la surface du volcan. La période de 750 ans qui a suivi,   peu de temps après la formation de la caldeira Mokuaweoweo , jusqu’à présent, a vu un quart supplémentaire du volcan recouvert de coulées de lave provenant de manière prédominante du sommet et des évents de la zone de rift Nord -Ouest .

Source : HVO. GVP.

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search