03/01/2016. FR. Etna , Bromo , Copahue .

Home / blog georges Vitton / 03/01/2016. FR. Etna , Bromo , Copahue .

03/01/2016. FR. Etna , Bromo , Copahue .

03/01/2016.

 

 

Etna , Sicile :

 

Après une intense activité volcanique pendant la première semaine de Décembre 2015 pour la Voragine , la Bocca Nuova et le Nouveau Cratère du Sud-Est (NCSE), le protagoniste pendant plusieurs jours a été le Cratère du Nord-Est  (NEC). Dans la nuit du 9 au 10 Décembre  , il a été observé plusieurs fois une activité strombolienne modeste du même cratère, avec une  chute de  bombes incandescentes à l’extérieur de son cône, et l’émission abondante de cendres volcaniques. Dans les jours suivants, il y a eu une diminution progressive de l’émission de cendres du Cratère du Nord-Est (NEC) . Dans l’après-midi du 13 Décembre, il a eu une série d’émissions de cendres du Nouveau Cratère du Sud-Est (NCSE), qui a cessé au bout de quelques heures. Enfin, la Voragine était le siège de deux courtes émissions de cendres  dans la journée du 18 Décembre. De l’après-midi du 18 jusqu’au matin du 28 Décembre, nous n’avons observé aucune activité éruptive sur l’Etna.

 

Etna

Une nouvelle série d’émissions de cendres a commencé à 10h00 UTC (heure locale = -1) le 28 Décembre depuis l’évent placé sur le flanc Est , en  haut du NSEC (voir photo sur la gauche, enregistrée par la caméra de surveillance visuelle de la Montagnola, EMOV). Ces émissions ont cessé dans l’après-midi du même jour, mais pendant les jours suivants , ont été observés de petites et sporadiques explosions du même évent sur le flanc oriental du Nouveau Cratère du Sud-Est (NCSE).

Source : INGV.

Photos : INGV, Turi Caggegi ( 12/2015 ).

 

 

Bromo, Indonesie :

La direction de l’aéroport Notohadinegoro à Jember District, Province de Java Est, a rouvert l’aéroport vendredi , suite à sa fermeture en raison de cendres volcaniques émises par le Mont Bromo en éruption.
« Aujourd’hui, Garuda Indonesia reprend ses vols et reprend la route Surabaya-Jember , à l’aéroport Notohadinegoro, qui a été fermé pour une journée en raison de la cendre volcanique du mont Bromo, » a déclaré Edi Purnomo, porte-parole de l’aéroport  .
Les cendres volcaniques de l’éruption du Mont Bromo ont forcé la fermeture de l’aéroport   Notohadinegoro de 7h30 heure locale, le jeudi jusqu’à 07h30 heure locale le vendredi.
Les vol de Garuda Indonesia desservant la ligne Jember-Surabaya et Susi Air desservant la ligne Jember-Sumenep ont été annulés suite à l’éruption du volcan.

bromo

L’aéroport est pas directement affectée par les cendres volcaniques, mais l’itinéraire de vol pour l’aéroport de Jember en est affectée.
Plus tôt cette année, l’aéroport a été fermé   plusieurs fois en raison de l’éruption du mont Raung situés dans le district Banyuwangi et le mont Barujari à West Nusa Tenggara.
L’Agence nationale d’atténuation des catastrophes (BNPB) avait déjà révélé que l’activité volcanique du Mont Bromo est resté élevée, et que l’éruption est continue  depuis la mi-Décembre   2015.

Bromo 2 (04-12-15)

En Décembre, le volcan est resté sismiquement actif . Le chef du poste de surveillance de la Volcanology and Geological Disaster Mitigation Agency’s ( PVMBG)   Ahmad Subhan déclaré que l’état était encore à Alert III.
« L’activité volcanique  est encore élevée, et des tremors ont été ressentis avec une intensité croissante, » a t-il déclaré au poste du village de Ngadisari.

Sur la base des images satellite et webcam, le Darwin VAAC a rapporté que pendant la période du  23 au 29 décembre , les panaches de cendres du Bromo , se sont élevés  à des altitudes de 3,6 à 4,2 km (12.000-14.000 pi)  et ont dérivé de 45 à 205 km N, NNE, NE, E et SE.

 

Source : Tempo . com , GVP.

 

 

Copahue , Chili :

Volcan Copahue (16 au 31 Décembre).
Le niveau d’activité du volcan est au:
NIVEAU JAUNE:  changements dans le comportement de l’activité volcanique
Temps Pour une éruption probable:
Semaines / mois.


Sur la base de l’analyse des informations recueillies par les équipements de surveillance et  la surveillance du volcan , le Service national de géologie et des mines (SERNAGEOMIN) – Observatorio Volcanológico de Los Andes del Sur (OVDAS), communique:


-Pendant cette période 399 (399) événements sismiques ont été enregistrés  , dont 345 (345) ont été classés comme volcano-tectoniques (VT) associés à des procédés de fracturation de matériau rigide.
De même, cinquante-quatre événements(54) ont été enregistrés , associés à la dynamique des fluides à l’intérieur du volcan, dont quarante et un (41) ont été identifiés comme des tremblements de terre longue période (LP) et treize (13) comme événements très longue période (VLP).
 Quant à la sismicité de type VT, la magnitude locale (ML) était inférieure à M 3.1 et la localisation des épicentres ont une large distribution. L’événement d’énergie le plus élevé  a été situé sur le flanc Nord-Est (NE) , à environ 14km du cratère El Agrio , à moins de 1 km de profondeur.

copahue

 

En relation avec les événements LP, ont été enregistré des déplacements réduits  (RDC) de moins de 2cm2. La sismicité VLP a présenté valeurs de déplacements réduits (RDC) maximum de 73cm2, la plupart du temps située autour du cratère avec des distances épicentrales de moins de 3,5 km.
On note l’émergence de deux essaims sismiques, le premier le 16 Décembre avec 39 événements enregistrés , de magnitude locale (ML) Maximum 3.1 (Rapport spécial Volcánica REGIÓN Biobio Activité 16 Décembre 2015 17h45 HL) , et le seconde le  17 avec un record de 60 événements en 8 heures (00:00 -07: 44), le plus grand calculé  avec une magnitude locale (ML) de 3.1. Les deux épisodes ont été situés à environ 13 km au  Nord-Est (NE) du cratère actuel.

Le tremor est resté à des valeurs RDC oscillants généralement à moins de 3cm2, avec une moyenne de 1,5cm2 considéré comme faible pour ce volcan, les fréquences dominantes se situant entre 1,0 à 4,5 Hz.
-Les Caméras IP installées à proximité du volcan ont enregistré la présence d’émissions de cendres constantes du cratère actif (El Agrio)
accompagnées par une incandescence précédent les explosions  . Ces émissions sont caractérisés par la plupart du temps par une couleur grisâtre, montrant la présence de la matière particulaire.
Enfin, le 27 , a été observé  une incandescence probablement en relation avec une activité strombolienne.

 

Afficher l'image d'origine
Les émissions de dioxyde de soufre (SO2) enregistrées surle volcan Copahue par les équipements DOAS (Differential spectrométrie d’absorption optique) Station Twins, installée à 5 km à l’Est-Nord-Est (ENE) du cratère actif, présentent une valeur moyenne mensuelle de 890 ± 139ton / jour et une valeur maximale de 3084 ton / jour , mesurées le 23 Décembre.
Le débit moyen est à des niveaux normaux pour ce volcan.
Les augmentations observées dans la seconde moitié du mois, sont associés à l’activité de surface observée au cours de cette période.
– Les images publiées par le  Groupe OMI   ( instrument de surveillance de l’ozone) Sulfur Dioxyd Group (http://so2.gsfc.nasa.gov/) et NESDIS (National Environmental Satellite, données, et  information (http: // OMI groupe satepsanone.nesdis.noaa.gov)   ont introduit des changements importants dans le secteur à proximité du volcan concernant les émissions de SO2 dans l’atmosphère.
Des hausses ont été observées dans les émissions de SO2, le 5 et le 19 Décembre avec un poids maximum de 269 ton.de SO2 émis dans l’atmosphère.
Le rayonnement thermique publié par MODVOLC (Resolution Imaging Modéré spectroradiomètre) MODIS sur son site Internet (http://modis.higp.hawaii.edu/) et Mirova (Moyen InfraRed Observation de l’activité volcanique) sur son site internet (http: // www.mirovaweb.it/),   systèmes de surveillance pour indiquer des changements importants de température de surface, ont enregistré des alertes thermiques associées à l’édifice volcanique. Des anomalies thermiques ont été observées du 20 au 28  Décembre, avec une valeur de puissance de rayonnement maximal (VRP) de 21 MW le 27 Décembre, considérée comme un niveau intermédiaire.

 

copahue

 

Selon les indicateurs de suivi décrits ci-dessus, il en résulte que les activités liées à l’approvisionnement , par de brèves impulsions , d’un corps magmatique de faible volume au niveau de l’édifice volcanique,   en interaction avec le système hydrothermal de surface , continue , sans déséquilibrer le système , en le gardant dans ce qu’on appelle un équilibre « méta-stable ».   Par conséquent, restreindre l’accès à la zone proximale dans un rayon de 1,5 km autour du cratère El Agrio est recommandé et par conséquent se maintient le niveau d’alerte technique
au NIVEAU JAUNE  .

Source : Sernageomin/Ovdas.

Photos : Guillermo de Cesco, Lanacion

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search