Kilauea

Home / / Kilauea

Le Kīlauea ou Kilauea est un volcan des États-Unis situé à Hawaï, dans le Sud-Est de l’archipel et de l’île du même nom. Ce volcan bouclier qui s’est construit au pied du Mauna Loa voisin culmine à 1 246,2 mètres d’altitude, ce qui en fait l’un des plus imposants du monde si on tient compte de l’empilement total de ses coulées de lave. De son sommet couronné par une caldeira de cinq kilomètres de longueur s’égrènent dans deux directions de nombreux cratères, cônes et fissures volcaniques sur plusieurs dizaines de kilomètres de longueur. L’une de ces bouches éruptives, le Puʻu ʻŌʻō, est en éruption continue depuis le 3 janvier 1983 ce qui fait du Kīlauea l’un des volcans les plus actifs au monde en prenant en compte les 52 éruptions qu’il a connues pour le seul XXe siècle. Ces éruptions qui ont défini le type éruptif hawaïen sont marquées par une lave d’une grande fluidité issue du point chaud d’Hawaï et qui a donné naissance aux autres volcans de l’archipel. Basaltique, très peu visqueuse et avec une faible teneur en silice ce qui permet son dégazage sans explosions, la lave émise par le Kīlauea forme généralement des fontaines, des lacs et des coulées de lave. D’autres formations comme les cheveux et larmes de Pélé ou encore le Limu o Pele sont fréquentes sur le Kīlauea mais rares voire inexistantes sur d’autres volcans. Les coulées de lave recouvrent de grandes étendues et morcellent la végétation, une forêt tropicale humide à l’est et une formation végétale broussailleuse plus sèche et plus clairsemée à l’ouest. Ce remodelage quasi permanent du paysage associé aux croyances ancestrales ainsi qu’à la faible implantation humaine de cette partie de l’archipel d’Hawaï n’ont ainsi pas contribué au développement des zones habitées. Ces dernières se concentrent sur le littoral pacifique au nord-est avec toutefois un alignement de petites localités depuis cette côte jusqu’au sommet.

Pour les Hawaïens, le Kīlauea est la demeure de Pélé, déesse hawaïenne des volcans et du feu. C’est elle qui déclenche les séismes en frappant le sol avec son pied et provoque les éruptions en utilisant son Paʻoa, un bâton magique. Divinité parmi les plus importantes de la mythologie hawaïenne, elle faisait l’objet d’un important culte au sommet du volcan, culte qui se perpétue encore aujourd’hui avec quelques offrandes et danses en son honneur. Cet héritage culturel, géologique et environnemental du Kīlauea est protégé par plusieurs réserves naturelles ainsi que par le parc national des volcans d’Hawaï, l’un des plus fréquenté des États-Unis, qui couvre aussi le Mauna Loa. Le volcan fait l’objet d’une surveillance et d’études depuis la création de l’observatoire volcanologique d’Hawaï en 1912. Installé sur le rebord de la caldeira, l’organisme emploie de nombreux scientifiques et dispose d’une panoplie d’instruments de mesure qui font progresser la recherche volcanologique.

Leave a Comment

Most Recent Projects
Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search