07 Juin 2022. FR. Indonésie : Ibu , Pérou : Sabancaya , Italie : Stromboli , Nouvelle Zélande : Ruapehu , Guatemala : Santiaguito . 

Home / blog georges Vitton / 07 Juin 2022. FR. Indonésie : Ibu , Pérou : Sabancaya , Italie : Stromboli , Nouvelle Zélande : Ruapehu , Guatemala : Santiaguito . 

07 Juin 2022. FR. Indonésie : Ibu , Pérou : Sabancaya , Italie : Stromboli , Nouvelle Zélande : Ruapehu , Guatemala : Santiaguito . 

07 Juin 2022.

 

 

Indonésie , Ibu :

Le mont Ibu est entré en éruption le lundi 6 juin 2022 à 11h16 WIT avec une hauteur de la colonne de cendres observée à ± 4000 m au-dessus du sommet (± 5325 m au-dessus du niveau de la mer). La colonne de cendres est observée comme étant grise avec une intensité forte , épaisse , orientée vers l’Ouest. Cette éruption a été enregistrée sur un sismographe avec une amplitude maximale de 30 mm et une durée de 184 secondes.

Recommandation
Il est conseillé aux communautés autour du mont Ibu et aux visiteurs/touristes de ne pas se déplacer dans un rayon de 2,0 km . Une expansion sectorielle est en place , de 3,5 km jusqu’à l’ouverture du cratère dans la partie nord du cratère actif du mont Ibu.
En cas de pluie de cendres, il est conseillé aux personnes actives à l’extérieur de la maison d’utiliser une protection nasale, buccale (masque) et oculaire (lunettes).

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA

Émis le : 06 juin 2022
Volcan : Ibu (268030)
Code Couleur Aviation Actuel : ORANGE
Code Couleur Aviation précédent : orange
Source : Observatoire du volcan Ibu
Numéro d’avis : 2022IBU37
Emplacement du volcan : N 01 deg 29 min 17 sec E 127 deg 37 min 48 sec
Région : North Maluku, Indonésie
Altitude du sommet : 4240 FT (1325 M)

Résumé de l’activité volcanique :
Eruption avec nuage de cendres volcaniques à 02h16 UTC (11h16 locale).

Hauteur des nuages volcaniques :
La meilleure estimation du sommet du nuage de cendres est d’environ 17040 FT (5325 M) au-dessus du niveau de la mer, peut être plus élevée que ce qui peut être observé clairement. Source des données de hauteur : observateur au sol.

Autres informations sur les nuages volcaniques :
Nuage de cendres se déplaçant vers le Sud-Est.

Remarques :
L’éruption et l’émission de cendres se poursuivent.

Source : Magma Indonésie.

 

Pérou , Sabancaya :

Période d’analyse: du 30 Mai 2022 au 05 Juin 2022 , Arequipa, 06 Juin 2022.
Niveau d’alerte: ORANGE

L’Institut géophysique du Pérou (IGP) rapporte que l’activité éruptive du volcan Sabancaya reste à des niveaux modérés, c’est-à-dire avec l’enregistrement d’une moyenne de 9 explosions quotidiennes , avec des colonnes de cendres et de gaz jusqu’à 1,5 km d’altitude au dessus du sommet du volcan et leur dispersion consécutives . Par conséquent, pour les jours suivants, aucun changement significatif n’est attendu concernant l’ activité éruptive.

L’IGP a enregistré et analysé l’occurrence de 230 tremblements de terre d’origine volcanique, associés à la circulation de fluides magmatiques à l’intérieur du volcan Sabancaya. Une moyenne de 9 explosions a été enregistrée quotidiennement , en plus d’enregistrement d’évènements  de type Volcano-Tectoniques (VT) associés à des fracturations rocheuses à l’intérieur du volcan Sabancaya . 

 

Le suivi de la déformation de la structure volcanique à l’aide de techniques GNSS (traitées avec des orbites rapides) ne présente pas d’anomalies significatives. Cependant, de manière générale, un processus d’inflation a été observé dans le secteur  Nord ( environs du volcan Hualca Hualca ). La surveillance visuelle a permis d’identifier des colonnes de gaz et de cendres jusqu’à 1,5  km d’altitude au dessus du sommet du volcan , qui étaient dispersées vers les secteurs Est et Sud-Est du  Sabancaya.  Les enregistrements par satellites ont identifiés la présence de 6 anomalies thermiques , avec une valeur maximale de 9 MW , associées à la présence d’un corps de lave à la superficie du cratère du volcan.

RECOMMANDATIONS
• Garder le niveau d’alerte volcanique en orange.
• Ne pas s’ approcher dans un rayon de moins de 12 km du cratère.

Source : Cenvul

Photo : IGP.

 

Italie , Stromboli :

Communication sur l’activité de Stromboli , 06 Juin 2022 , 22:29 (20:29 UTC)

L’Institut national de géophysique et de volcanologie, Osservatorio Etneo rapporte que les réseaux de surveillance ont enregistré un signal sismique anormal à 22h27 (20h27 UTC).

 

Communication sur l’activité de Stromboli , 06 Juin 2022 , 23:04 (21:04 UTC)

L’Institut national de géophysique et de volcanologie, Osservatorio Etneo annonce que de 20h21 à 20h29 UTC les stations sismiques de Stromboli ont enregistré un signal sismique, associé à deux glissements de terrain. La tendance de l’amplitude moyenne du tremor volcanique n’a pas subi de variations significatives.
Lors de glissements de terrain, l’analyse des images des caméras de surveillance INGV-OE a mis en évidence une faible activité de projection dans la zone du cratère Nord.
D’après l’analyse des données de déformation du sol, aucune variation significative des signaux des réseaux d’inclinaison et GNSS n’est évidente.
D’autres mises à jour seront communiquées rapidement et dans tous les cas dans les 3 heures suivant ce communiqué de presse.

A 23h40 (21h40 UTC), les paramètres reviennent à une activité normale.

Source : INGV.

Photo : Giantaranto

 

Nouvelle Zélande , Ruapehu :

Niveau d’activité plus faible sur le mont Ruapehu. Publié: mar 7 juin 2022 14:30
Le niveau d’alerte volcanique reste au niveau 2.
Le code couleur de l’aviation reste au jaune

Le niveau d’agitation volcanique du mont Ruapehu est passé d’élevé à modéré, mais le potentiel d’éruptions demeure.

La force des tremors volcaniques sur le mont Ruapehu a diminué à des niveaux faibles au cours de la semaine dernière.
La température de Crater Lake (Te Wai ā-moe) est actuellement de 28 °C et a poursuivi sa lente tendance au refroidissement au cours des 3 à 4 dernières semaines. Les calculs de flux de chaleur indiquent que la chaleur entrant dans le lac est d’environ 100 à 160 MW, contre 300 à 400 MW le mois dernier. Le niveau du lac a également réagi aux fortes précipitations de la semaine dernière, avec une augmentation des débordements.
Bien que les conditions météorologiques n’aient pas permis les vols de mesure de gaz au cours des dernières semaines, les dernières mesures relativement élevées de dioxyde de soufre (SO2) et de dioxyde de carbone (CO2) sont compatibles avec une période continue de troubles volcaniques modérés sur le mont Ruapehu.

Le niveau d’agitation est maintenant considéré comme modéré plutôt qu’intensifié, mais le potentiel d’activité éruptive demeure.

Scénarios
Au cours des trois prochaines semaines, les résultats les plus probables des troubles en cours sont soit une activité éruptive mineure confinée au bassin du lac, soit aucune éruption. Des éruptions mineures peuvent générer des lahars (coulées de boue volcaniques dangereuses) dans la rivière Whangaehu.

Le deuxième scénario probable est une éruption plus importante qui impacte le plateau sommital avec des poussées volcaniques. Cet événement pourrait générer des lahars dans plusieurs bassins versants, comme ce qui a été observé après l’éruption de septembre 2007, ou comme ceux de juin 1969. Une éruption de cette taille entraînerait des dangers mortels sur le plateau sommital et dans les vallées touchées par les lahars.

Le risque d’un épisode éruptif prolongé ou d’une éruption plus importante, avec des impacts de chutes de cendres plus larges comme ceux de 1995-1996, est plus élevé qu’il ne l’était avant le début des troubles intenses en mars 2022, mais au cours des trois prochaines semaines reste très improbable. Une telle éruption ne suivrait très probablement qu’une séquence d’éruptions plus petites.

Conclusions
Le niveau d’agitation volcanique est passé d’intensifié à modéré sur le mont Ruapehu. Le personnel de GNS Science effectue des observations aériennes et des mesures de gaz plus fréquentes lorsque les conditions météorologiques le permettent.

Notre interprétation des données d’observation et de l’activité est cohérente avec une agitation volcanique modérée et, par conséquent, le niveau d’alerte volcanique reste au niveau 2. Le code de couleur de l’aviation reste au jaune.

Le mont Ruapehu est un volcan actif et a le potentiel d’entrer en éruption avec peu ou pas d’avertissement lorsqu’il est dans un état d’agitation volcanique modérée.

Source : Geonet / Craig Miller / Volcanologue de service.

Photo : Geonet.

 

Guatemala , Santiaguito : 

LAHAR DANS LA RIVIÈRE CABELLO DE ÁNGEL, AFFLUENT DE LA RIVIÈRE NIMÁ I

Actuellement, de fortes pluies sont générées dans la zone du complexe volcanique du Santa María-Santiaguito, ce qui provoque la descente de lahars dans la rivière Cabello de Ángel, un affluent de la rivière Nimá I. Dans sa descente, le lahar a les caractéristiques de faible, il peut transporter des matériaux volcaniques pâteux, semblables à un mélange de ciment, accompagnés d’eau, de blocs de roche jusqu’à 1 mètre de diamètre, de troncs, de branches d’arbres et de matériaux fins qui s’incorporent sur son chemin.

Le lahar peut augmenter son intensité de faible à modérée dans les prochaines minutes et, si ces conditions pluvieuses persistent dans la région, la possibilité de lahars descendant dans l’un des canaux qui descendent du complexe volcanique n’est pas exclue. L’INSIVUMEH maintient une surveillance visuelle et instrumentale de l’activité volcanique grâce à ses observateurs de terrain, ses stations sismiques et ses caméras Web.

Source : Insivumeh.

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search