22 Janvier 2022. FR . Philippines : Kanlaon , Alaska : Pavlof , Indonésie : Merapi , Costa Rica : Turrialba , Hawaii : Kilauea .

Home / Alaska / 22 Janvier 2022. FR . Philippines : Kanlaon , Alaska : Pavlof , Indonésie : Merapi , Costa Rica : Turrialba , Hawaii : Kilauea .

22 Janvier 2022. FR . Philippines : Kanlaon , Alaska : Pavlof , Indonésie : Merapi , Costa Rica : Turrialba , Hawaii : Kilauea .

22 Janvier 2022.

 

 

Philippines , Kanlaon :

AVIS D’ACTIVITE DU VOLCAN KANLAON, 21 janvier 2022, 10 h 30.

Ceci est un avis d’augmentation de l’activité du volcan Kanlaon. Au total, dix-huit (18) tremblements de terre volcaniques ont été enregistrés au cours des dernières 24 heures par le Kanlaon Volcano Network ou KVN. Ceux-ci comprenaient quatre (4) signaux de type « Tornillos » très peu profonds qui sont associés au mouvement du gaz magmatique le long des fractures dans les pentes volcaniques supérieures. L’activité de dégazage du cratère a été très faible à modérée et de faibles panaches chargés de vapeur qui ne se sont élevés que de 200 mètres avant de dériver vers le Nord-Ouest ont été observés pour la dernière fois le 16 janvier 2022. De plus, les données de déformation du sol provenant de mesures GPS continues indiquent une légère inflation à court terme de l’édifice depuis la mi-octobre 2021. L’activité sismique accrue et la déformation du sol à court terme sont probablement causées par des processus hydrothermaux peu profonds sous l’édifice qui pourraient générer des éruptions phréatiques ou entraînées par la vapeur à partir du cratère sommital.

Le DOST-PHIVOLCS tient à rappeler au public que le volcan Kanlaon est au niveau d’alerte 1, ce qui signifie qu’il est dans un état anormal. Il est fortement rappelé aux unités gouvernementales locales et au public que l’entrée dans la zone de danger permanent (PDZ) d’un rayon de 4 kilomètres doit être strictement interdite en raison des possibilités supplémentaires d’éruptions soudaines et dangereuses d’origines vapeurs ou phréatiques. Les autorités de l’aviation civile doivent également conseiller aux pilotes d’éviter de voler à proximité du sommet du volcan, car les éjections de toute éruption phréatique soudaine peuvent être dangereuses pour les aéronefs. Le DOST-PHIVOLCS surveille de près l’activité du volcan Kanlaon et tout nouveau développement sera relayé à toutes les personnes concernées.

Source et photo : Phivolcs .

 

Alaska , Pavlof :

55°25’2″ N 161°53’37 » O,
Altitude du sommet 8261 pieds (2518 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel : ATTENTION
Code couleur actuel de l’aviation : ORANGE

L’éruption du volcan Pavlof continue. Des températures de surface fortement élevées correspondant à la coulée de lave active sur le flanc Est du Pavlof ont été observées dans les données satellitaires tout au long de la semaine. Les vues des caméras Web ont été pour la plupart obscurcies tout au long de la semaine, mais des vues claires occasionnelles ont montré des émissions de vapeur continues. Des images satellite claires du mercredi 19 janvier ont montré une coulée de lave et un lahar s’étendant respectivement sur 1,3 km et 4,4 km (0,8 et 2,7 miles) à l’Est du sommet du volcan. Une sismicité élevée, consistant en des périodes de tremors soutenus, a été détectée tout au long de la semaine, et une activité explosive mineure a été enregistrée par des capteurs d’infrasons locaux et régionaux mercredi.

Éruption de lave du Pavlof capturée dans cette image en fausses couleurs infrarouge à ondes courtes WorldView-3 du 19 janvier 2022. Une coulée de lave active s’écoule d’un évent sur le flanc Est du volcan et s’étend sur 1,3 km à l’Est. L’eau de fonte de l’interaction entre la lave et la neige et la glace produit alors des lahars qui s’étendent au-delà de la coulée de lave jusqu’à 4,4 km à l’Est de l’évent.

Des périodes de fontaine de lave provenant de l’évent sur le flanc supérieur Sud-Est du volcan se produisent depuis la mi-novembre 2021. Cette activité a construit un petit cône et envoyé des écoulements sur le flanc qui font fondre la neige et la glace et produisent des quantités variables d’eau de fonte. L’eau de fonte incorpore généralement des débris déposés sur le flanc du volcan et forme des lahars minces (<2 m d’épaisseur). Les dépôts de lahar s’étendent sur le flanc Est-Sud-Est sur plusieurs kilomètres, pas tout à fait jusqu’à la base du volcan.

Les éruptions précédentes du Pavlof indiquent que le niveau d’agitation peut changer rapidement et que la progression vers une activité éruptive plus importante peut se produire avec peu ou pas d’avertissement.

Le Pavlof est surveillé par des capteurs sismiques et infrasons locaux, des données satellitaires, des caméras Web et des réseaux de capteurs d’infrasons et de foudre à distance.

Le volcan Pavlof est un stratovolcan recouvert de neige et de glace situé à l’extrémité Sud-Ouest de la péninsule de l’Alaska, à environ 953 km (592 mi) au Sud-Ouest d’Anchorage. Le volcan mesure environ 7 km (4,4 mi) de diamètre et possède des évents actifs sur les côtés Nord et Est près du sommet. Avec plus de 40 éruptions historiques, c’est l’un des volcans les plus actifs de l’arc des Aléoutiennes. L’activité éruptive est généralement caractérisée par des fontaines sporadiques de lave strombolienne qui se poursuivent pendant plusieurs mois. Des panaches de cendres atteignant 49 000 pieds au-dessus du niveau de la mer ont été générés par les éruptions passées du Pavlof, et lors de l’éruption de mars 2016, des panaches de cendres atteignant 40 000 pieds au-dessus du niveau de la mer ont été générés . Les cendres ont été suivies dans des données satellitaires jusqu’à l’Est du Canada. La communauté la plus proche, King Cove, est située à 48 km (30 milles) au Sud-Ouest du Pavlof.

Source : AVO.

Photos : Dietterich, Hannah/AVO , Fee, David , Volcano Observatory / University of Alaska Fairbanks, Geophysical Institute.

 

Indonésie , Merapi :

RÉSULTAT DES OBSERVATIONS

Visuel
Le temps autour du mont Merapi est généralement ensoleillé le matin et le soir, tandis qu’il est brumeux l’après-midi . Une fumée blanche, faible à épaisse, de basse pression et de 400 m d’altitude au dessus du sommet a été observée depuis le poste d’observation du Kaliurang  le 17 janvier 2022 à 08h40 WIB.
Cette semaine, un nuage chaud d’avalanche a été observé descendant vers le Sud-Ouest, en amont de la rivière Bebeng avec une distance de glissement maximale de 2 000 m. Des avalanches de lave ont été observées 91 fois au Sud-Ouest, descendant la rivière Bebeng avec une distance de glissement maximale de 2 000 m.

Aucun changement morphologique significatif n’a été observé ni dans le dôme de lave Sud-Ouest ni dans le dôme central. Le volume du dôme de lave Sud-Ouest est de 1 670 000 m3 et le dôme central est de 3 007 000 m3.

Sismicité
Cette semaine, la sismicité du mont Merapi a montré :
1 tremblement de terre d’avalanche de nuages chauds (AP),
5  tremblements de terre volcaniques peu profonds (VTB),
62 tremblements de terre multi-phases (MP),
864 tremblements de terre d’avalanches (RF),
40 tremblements de terre d’émissions (DG),
9 tremblements de terre tectoniques (TT).
L’intensité du séisme de cette semaine est encore assez élevée.

Déformation
La déformation du mont Merapi, qui a été surveillée à l’aide de l’EDM cette semaine, a montré un taux de raccourcissement de la distance de 0,2 cm/jour.

 

Pluie et lahars
Cette semaine, il a plu au poste d’observation du mont Merapi avec une intensité de 62 mm/heure pendant 40 minutes au poste de Kaliurang le 17 janvier 2022. Il n’y a eu aucun rapport de lahars ou de débit supplémentaire dans les rivières qui prennent leur source sur le mont Merapi.

Conclusion
Sur la base des résultats des observations visuelles et instrumentales, il est conclu que :
L’activité volcanique du mont Merapi est encore assez élevée sous la forme d’une activité d’éruption effusive. L’état de l’activité est défini au niveau « SIAGA ».

Source : BPPTKG.

Photos : Oystein Lund Andersen ( que je salue ) ,

 

Costa Rica , Turrialba :

Le parc national du volcan Turrialba est temporairement fermé jusqu’à ce que les autorités recommandent sa réouverture.

L’Observatoire volcanologique et sismologique du Costa Rica (Ovsicori) a fait état ce jeudi de la hausse du niveau d’activité du volcan Turrialba, qui est passé du niveau deux (actif) au niveau trois (en éruption).

La directrice de la zone protégée, Reina Sánchez, a indiqué que le Système national des zones de conservation (Sinac) a décidé de fermer temporairement cette zone jusqu’à ce que les entités correspondantes notifient une plus grande stabilité du volcan qui permet sa réouverture.

De leur côté, les autorités costaricaines ont exhorté à maintenir une plus grande surveillance du volcan, dans le cadre du protocole de protection activé depuis le 17 janvier dernier, lorsque des explosions ont été enregistrées.

Ces explosions ont déclenché les alertes des entités de surveillance car elle a rejeté des résidus à une hauteur comprise entre 500 et 1 000 mètres au dessus du cratère , et des chutes de cendres ont été enregistrées dans plusieurs zones environnantes. Depuis cette date, d’autres éruptions mineures ont été signalées.

Les autorités locales ont souligné que ce processus montré par le Turrialba lundi dernier a été le plus énergique de ces deux dernières années.

Source : telesurtv.net

Photo : Diego Nunez Salmeron et Reina Sanchez Solano / crhoy.com .

 

Hawaii , Kilauea :

19°25’16 » N 155°17’13 » O,
Altitude du sommet 4091 pieds (1247 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel : ATTENTION
Code couleur actuel de l’aviation : ORANGE

Résumé de l’activité :
L’éruption au sommet du volcan Kīlauea, dans le cratère Halema’uma’u, a considérablement diminué sa production depuis hier midi jusqu’à tôt ce matin. Après environ 4 h HST ce matin, la puissance de l’éruption a commencé à augmenter. Toute l’activité récente de lave a été confinée au cratère, et il n’y a aucune indication d’activité migrant ailleurs sur le Kīlauea.

Vue au téléobjectif de l’évent Ouest dans le cratère Halema’uma’u après la reprise de son éruption en fin de matinée du 18 janvier 2022. Une coulée de lave récente gris plus clair est visible émanant de l’évent Ouest ainsi que des remontées de lave actives de l’étang de lave adjacent à l’évent Ouest dans la partie supérieure gauche de la photo. Les cascades du bassin de lave remplissent la partie active du lac de lave.

Observations du sommet :
Les inclinomètres du sommet ont enregistré une déflation progressive globale à partir du 19 janvier 2022 vers 16 h 15. TVH, qui s’est poursuivie jusqu’à hier soir 20 janvier à 20 h. TVH. L’inflation a commencé hier soir le 20 janvier à 23 heures et a continué depuis. Le tremor volcanique associé à l’éruption – tel qu’enregistré par les sismomètres à proximité – a diminué hier jusqu’à environ 20 heures. HST, puis a commencé à augmenter depuis environ 5h30 ce matin. Le taux d’émission le plus récent de dioxyde de soufre (SO2) d’environ 2100 tonnes par jour a été mesuré le 19 janvier 2022.

Observations du lac de lave du cratère Halemaʻumaʻu :
La lave est revenue dans l’évent Ouest du cratère Halema’uma’u vers 10 h 45 le 18 janvier 2022. L’étendue du lac de lave actif et le taux d’épanchement global ont commencé à diminuer hier après-midi. Le lac de lave actif a été limité à un petit étang au Nord du cône de ventilation Ouest pendant la nuit. Juste après 4 h HST ce matin, le taux d’épanchement de lave a augmenté, et à 7 h HST ce matin, l’étendue active du lac de lave a repris son étendue précédente. Le lac de lave a connu une élévation totale d’environ 83 mètres (272 pieds) depuis l’émergence de la lave le 29 septembre 2021.

Source : HVO

Photo : USGS / K. Mulliken. 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search