21 Septembre 2021. FR. Espagne / La Palma : Cumbre Vieja , Pérou : Sabancaya , Alaska : Semisopochnoi , Italie / Sicile : Etna , La Martinique : Montagne Pelée .

Home / Alaska / 21 Septembre 2021. FR. Espagne / La Palma : Cumbre Vieja , Pérou : Sabancaya , Alaska : Semisopochnoi , Italie / Sicile : Etna , La Martinique : Montagne Pelée .

21 Septembre 2021. FR. Espagne / La Palma : Cumbre Vieja , Pérou : Sabancaya , Alaska : Semisopochnoi , Italie / Sicile : Etna , La Martinique : Montagne Pelée .

21 Septembre 2021.

 

 

Espagne / La Palma , Cumbre Vieja :

L’éruption à La Palma a suffisamment de matériel, d’intensité et de magma pour tenir des semaines »

La directrice de l’Observatoire géophysique central de l’Institut géographique national, Carmen Lopez, assure qu’il est encore tôt pour savoir combien de temps durera exactement l’émission de lave.  » Il y a eu quelques petits tremblements de terre et l’éruption imparable a suivit. Les coulées de lave descendent et l’activité est intense. Il y a déjà neuf points d’émission dans les deux fractures. L’éruption est en cours depuis très peu de temps, il est encore tôt pour voir l’évolution. » Il n’est pas exclu que d’autres points d’émission ou d’autres petites fractures puissent émerger.

L ‘ éruption volcanique qui a débuté sur l’île de La Palma aux Canaries est restée active toute la nuit. Dans cette période, son intensité a heureusement légèrement diminué, malgré cela, la coulée de lave principale alimentée par l’une des deux fractures éruptives a déjà écrasé et détruit environ une centaine de bâtiments publics et privés.
La vitesse à laquelle cette coulée avance est passée de 700 mètres de la nuit dernière à 300 heures ce matin. 
 
Ces dernières heures, l’Institut volcanologique des Canaries effectue une série de survols aériens pour essayer de prélever et analyser à la fois l’émission de dioxyde sulfureux (SO2), un gaz particulièrement irritant pour nous les humains et pour acquérir de nouvelles images thermiques de toute l’ensemble de l’atmosphère zone éruptive.

Ces dernières heures, les autorités locales ont déclaré que si la vitesse à laquelle se déplace la coulée reste constante toute la journée, elle atteindra la zone côtière vers 20 heures ce soir.

La capitainerie maritime de Santa Cruz de Tenerife a temporairement interdit la navigation dans la zone touchée par l’éruption volcanique sur l’île de La Palma . Il s’agit d’une mesure préventive pour risque pour la navigation, face à l’arrivée éventuelle des coulées volcaniques en mer, a indiqué la direction générale de la marine marchande du ministère des transports, de la mobilité et de l’agenda urbain (Mitma).

C ‘ est ainsi que l’amplitude de la trémor volcanique évolue en ce premier jour d’éruption. La figure montre l’amplitude du trémor basse fréquence (0,5-0,7 Hz) enregistrée par la station sismique PPMA du Réseau sismique canarien, qui se trouve à plusieurs centaines de mètres de la bouche éruptive.
 
 
Après avoir rapidement augmenté quelques minutes avant le début de l’éruption, marquée par la ligne rouge , elle a commencé à diminuer progressivement et continue. Le tremor volcanique est un indicateur très fiable de l’énergie libérée par l’activité strombolienne, c’est-à-dire par les petites explosions qui se déroulent dans le cratère du volcan.

L’île en forme de coin de 47 km de long de La Palma, la plus au Nord-Ouest des îles Canaries, est composée de deux grands centres volcaniques. Le plus ancien , au Nord Est est coupé par l’immense caldeira Taburiente aux parois abruptes, l’un des nombreux escarpements d’effondrement massifs produits par la rupture de l’édifice au Sud-Ouest. Le jeune Cumbre Vieja, le volcan du Sud, est l’un des plus actifs des Canaries. Le volcan allongé remonte à environ 125 000 ans et est orienté Nord-Sud.

Les éruptions au cours des 7 000 dernières années ont formé d’abondants cônes de cendres et des cratères le long de l’axe de Cumbre Vieja, produisant des coulées de lave alimentées par des fissures qui descendent abruptement vers la mer. Les éruptions enregistrées depuis le XVe siècle ont produit une légère activité explosive et des coulées de lave qui ont endommagé les zones peuplées. La pointe Sud de l’île est recouverte d’un large champ de lave mis en place lors de l’éruption de 1677-1678. Des coulées de lave ont également atteint la mer en 1585, 1646, 1712, 1949 et 1971.

Mise à jour des informations sur l’émission de dioxyde de soufre (SO2) dans l’atmosphère par la nouvelle éruption volcanique de Cumbre Vieja .

Hier, lundi 20 septembre 2021, l’Institut volcanique des îles Canaries (INVOLCAN) a mené de nouvelles mesures pour évaluer et surveiller la quantité de dioxyde de soufre (SO2) émise dans l’atmosphère par le processus éruptif actuel de Cumbre Vieja.
Les résultats obtenus pour ce deuxième jour d’éruption reflètent un taux d’émission de SO2 compris entre 7 997 et 10 665 tonnes par jour, en supposant que la vitesse du vent à 3 000 mètres hier était comprise entre 4,2 et 5,5 mètres par seconde (données météorologiques fournies par l’AEMET).
L’estimation a été faite après avoir effectué plusieurs transects de mesure avec un capteur optique à distance, de type miniDOAS, à la fois en position mobile de zone (avec l’instrumentation montée sur l’un des hélicoptères de la Garde civile de Tenerife) et en position mobile terrestre (avec le miniDOAS monté sur l’un des véhicules ITER / INVOLCAN).

Les valeurs obtenues au cours du deuxième jour de ce processus éruptif (7 997-10 665 tonnes par jour) sont similaires et même légèrement supérieures aux valeurs enregistrées pour le premier jour de l’éruption (6 000 – 9 000 tonnes par jour). Ces résultats sont cohérents avec les premières 48 heures d’évolution de ce processus éruptif avec l’apparition d’un nouveau point d’émission de matière magmatique à Tacande, une zone de la commune d’El Paso (La Palma).
Les résultats d’émission de SO2 obtenus par les observations au sol sont cohérents avec les observations satellitaires enregistrées par TROPOMI, l’instrument satellitaire embarqué à bord du satellite Copernicus Sentinel-5 Precursor.  

Sources : El Pais , Il Mondo dei Terremoti , GVP. Involcan.

Photos : Abian San Gila , Auteur inconnu , volcanes de Canarias. ATHOS Centro Astronómico La Palma .

 

 

Pérou , Sabancaya :

Période d’analyse: du 13 Septembre 2021 au 19 Septembre 2021 , Arequipa, 20 Septembre 2021.
Niveau d’alerte: ORANGE

L’Institut géophysique du Pérou (IGP) rapporte que l’activité éruptive du volcan Sabancaya reste à des niveaux modérés, c’est-à-dire avec l’enregistrement d’une moyenne de 26 explosions quotidiennes , avec des colonnes de cendres et de gaz jusqu’à 3,3 km d’altitude au dessus du sommet du volcan et leur dispersion consécutives . Par conséquent, pour les jours suivants, aucun changement significatif n’est attendu concernant l’ activité éruptive.

 

L’IGP a enregistré et analysé l’occurrence de 689 tremblements de terre d’origine volcanique, associés à la circulation de fluides magmatiques à l’intérieur du volcan Sabancaya. Une moyenne de 26 explosions a été enregistrée quotidiennement . Au cours de cette période, les tremblements de terre de type Volcano-Tectoniques (VT) associés à des fracturations rocheuses ont été localisés principalement dans le Nord-Est et l’Est du Sabancaya et ont présenté des magnitudes comprises entre M2,0 et M4,1. 

Le suivi de la déformation de la structure volcanique à l’aide de techniques GNSS (traitées avec des orbites rapides) ne présente pas d’anomalies significatives. Cependant, de manière générale, un processus d’inflation a été observé dans le secteur  Nord ( environs du volcan Hualca Hualca ). La surveillance visuelle a permis d’identifier des colonnes de gaz et de cendres jusqu’à 3,3  km d’altitude au dessus du sommet du volcan , qui étaient dispersées vers les secteurs Sud , Sud-Est ,  Est , Ouest , Sud – Ouest et Nord- Est du Sabancaya.  Les enregistrements par satellites ont identifiés la présence de 4 anomalies thermiques ( valeur maximale de 13 MW ) associées à la présence d’un corps de lave à la superficie du cratère du volcan  . 

RECOMMANDATIONS
• Garder le niveau d’alerte volcanique en orange.
• Ne pas s’ approcher dans un rayon de moins de 12 km du cratère.

Source : IGP.

Photo : Zintia Roxana Fernández Licla.

 

Alaska , Semisopochnoi :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION (VONA)

Date d’émission : 21 septembre 2021
Volcan : Semisopochnoi (VNUM #311060)
Code couleur actuel : ORANGE
Code couleur précédent : ROUGE
Source : Observatoire des volcans de l’Alaska
Numéro d’avis : 2021/A817
Emplacement du volcan : N 51 deg 55 min E 179 deg 35 min
Région : Aléoutiennes
Altitude du sommet : 2625 pi (800 m).

Midi 19 septembre (23:21 9/19 UTC) Image visible du satellite Sentinel-2 au-dessus du Semisopochnoi montrant un panache de cendres s’élevant au-dessus du plafond de nuages météorologiques d’environ 5000 pieds.

Résumé de l’activité volcanique :
Les émissions de cendres de l’éruption en cours sur le Semisopochnoi continuent à un rythme réduit. Au cours des dernières heures, l’activité a consisté en des explosions discrètes qui se produisent environ une fois par heure et produisent de petits nuages ​​de cendres qui s’élèvent à 10 000 à 15 000 pieds au-dessus du niveau de la mer et dérivent actuellement vers le Nord-Ouest. Cela représente des émissions de cendres moins importantes et nous abaissons donc le code de couleur de l’aviation et le niveau d’alerte volcanique à ORANGE/ATTENTION.

L’activité sur le Semisopochnoi reste élevée et les émissions de cendres pourraient à nouveau augmenter à tout moment.

Hauteur des nuages ​​volcaniques : 10 000 à 15 000 pi  

Autres informations sur les nuages ​​volcaniques :
De petits nuages ​​de cendres dérivent vers le Nord-Ouest

Remarques:
Le Semisopochnoi est surveillé par un réseau local de capteurs sismique et d’infrasons, des caméras Web locales, des capteurs régionaux de foudre et d’infrasons et des données satellitaires.

Source : AVO.

Photo : Loewen, Matt.

 

Italie / Sicile , Etna :

COMMUNICATION SUR L’ACTIVITE DE L’ETNA, 21 Septembre 2021, 05:35 (03:35 UTC) .

L’Institut national de géophysique et de volcanologie, Osservatorio Etneo , annonce que l’amplitude moyenne du trémor volcanique, après une première augmentation progressive qui a commencé avec de grandes fluctuations quelques heures plus tôt, à partir de 02:20 UTC aujourd’hui a montré une augmentation soudaine et à environ 02 :40 UTC a atteint la plage haute.

Le centre de gravité des sources de tremor volcaniques est situé dans la zone du Cratère Sud-Est à une altitude d’environ 2900 m au-dessus du niveau de la mer. L’activité infrasonore, à l’heure actuelle, reste à des niveaux faibles. Les images des caméras de vidéosurveillance ne montrent pas d’activité éruptive en cours.

COMMUNICATION SUR L’ACTIVITE DE L’ETNA, 21 Septembre 2021, 09:17 (07:17 UTC) .

L’Institut national de géophysique et de volcanologie, Osservatorio Etneo, annonce qu’à partir d’environ 6h15 UTC, les images des caméras de vidéosurveillance montrent des émissions de cendres du Cratère Sud-Est. A 6h55 UTC nous observons la reprise de l’activité strombolienne au niveau du Cratère Sud-Est. Le nuage éruptif produit par l’activité en cours atteint une hauteur d’environ 4500 m et, selon le modèle de prévision, se disperse dans la direction Est-Nord-Est.
L’augmentation de l’amplitude moyenne du trémor volcanique se poursuit avec une tendance à l’augmentation supplémentaire. Le centre de gravité des sources de tremor volcaniques est situé dans la zone du Cratère Sud-Est à une altitude d’environ 2900-3000 m au-dessus du niveau de la mer. A partir de 06h55 UTC, en même temps que la reprise de l’activité strombolienne, le début de l’activité infrasonore est enregistré

D’autres mises à jour seront communiquées rapidement.

Source : INGV.

Photo : Boris Behncke .

 

La Martinique , Montagne Pelée :

Bilan hebdomadaire de l’activité de la Montagne Pelée pour la période du 10 Septembre au 17 Septembre 2021 .

Entre le 10 Septembre 2021 à 16 heures (UTC) et le 17 Septembre 2021 à 16 heures (UTC), l’OVSM a enregistré au moins 54 séismes de type volcano-tectonique de magnitude inférieure ou égale à 0,4. Ces séismes ont été localisés à l’intérieur de l’édifice volcanique entre le niveau de la mer et 0,5 km au dessus du niveau de la mer. Aucun de ces séismes n’a été ressenti par la population. Cette sismicité superficielle de type volcano-tectonique est associée à la formation de micro-fractures dans l’édifice volcanique.

 

Une zone de dégazage en mer a été détectée à faible profondeur ( entre St Pierre et le Prêcheur). L’IGP procède actuellement au montage d’expériences pour cartographier cette zone d’émanation de gaz, réaliser des mesures physico-chimiques des fluides et des prélèvements de ces fluides afin de comprendre l’origine de ce dégazage et d’évaluer sa relation éventuelle avec le système hydrothermal de la Montagne Pelée. Ce genre de manifestations est fréquent sur des sites volcaniques sous marins actifs ou pas . Les analyses en cours par l’OVSM-IPGP permettront de déterminer la relation éventuelle de ce dégazage sous marin avec l’activité de la Montagne Pelée enregistrée par l’OVSM depuis 2019.

Une zone principale de végétation fortement dégradée est toujours observée sur le flanc Sud-Ouest de la Montagne Pelée, entre la haute rivière Claire et la rivière Chaude. 

Le niveau d’alerte reste JAUNE : vigilance.

Un séisme de magnitude 3.9 a été enregistré le lundi 20 septembre 2021 à 17:23 (heure locale) et identifié d’origine Tectonique. L’épicentre a été localisé à 33 km au Nord−Est de Le Vauclin, à 28 km de profondeur (soit une distance hypocentrale d’environ 43 km). Ce séisme a pu générer, dans les zones concernées les plus proches, une accélération moyenne du sol de 1.7 mg, correspondant à une intensité macrosismique II (rarement ressentie). Suivant le type de sols, les intensités peuvent cependant avoir atteint localement l’intensité III−IV (largement ressentie).

Source : Direction de l’OVSM IPGP.

Photo : Antilles prestige

 

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search