20 Septembre 2021. FR. Espagne / La Palma : Cumbre Vieja , Alaska : Semisopochnoi , Islande : Geldingadalur / Fagradalsfjall , Equateur : Reventador , Guatemala : Santiaguito .

Home / Alaska / 20 Septembre 2021. FR. Espagne / La Palma : Cumbre Vieja , Alaska : Semisopochnoi , Islande : Geldingadalur / Fagradalsfjall , Equateur : Reventador , Guatemala : Santiaguito .

20 Septembre 2021. FR. Espagne / La Palma : Cumbre Vieja , Alaska : Semisopochnoi , Islande : Geldingadalur / Fagradalsfjall , Equateur : Reventador , Guatemala : Santiaguito .

20 Septembre 2021.

 

 

Espagne / La Palma , Cumbre Vieja :

Mise à jour des informations sur la nouvelle éruption volcanique à Cumbre Vieja.

L’Institut volcanique des îles Canaries (INVOLCAN) a fait une première estimation de la quantité de dioxyde de soufre (SO2) émis dans l’atmosphère par le processus éruptif actuel de Cumbre Vieja au cours de son premier jour (19 Septembre 2021).
Cette première estimation s’est avérée être de l’ordre de 6 000 à 9 000 tonnes par jour, en supposant que le vent à 3 000 mètres ait été dans l’après-midi du 19 septembre avec des intensités de l’ordre de 2,8 à 4,2 mètres par seconde (données météorologiques fournies par l’AEMET ).

L’estimation a été faite après avoir réalisé 4 transects de mesures avec un capteur optique de type miniDOAS en position mobile terrestre. À partir du 20 septembre, ce type de mesures sera effectué dans une position mobile grâce à la collaboration de l’Unité d’hélicoptères de la Garde civile de Tenerife, comme cela s’est produit lors de l’éruption sous-marine d’El Hierro. Un suivi quotidien de ce paramètre sera indispensable pour analyser l’évolution du processus en cours et pouvoir utiliser cette méthodologie pour certifier la date de fin de l’éruption.

Le comité directeur du Plan spécial de protection civile et d’urgence pour risque volcanique (PEVOLCA), réuni aujourd’hui dans la nuit, a souligné que l’éruption enregistrée cet après-midi à La Palma n’a pas causé de dommages personnels, grâce aux travaux de coordination du dispositif. Bien que l’éruption se soit produite dans une zone non peuplée, environ cinq mille personnes ont été évacuées pour des raisons de sécurité. La lave a touché huit maisons jusqu’à présent et l’accent est maintenant mis sur l’avancement des coulées vers la côte et les feux de brousse que le phénomène lui-même génère.  

Les experts ont rapporté qu’à 15:12 a commencé une éruption fissurale de magma , avec un mécanisme typiquement strombolien, et quelques impulsions phreato-magmatiques. Avec les informations actuellement disponibles, deux fissures de centaines de mètres de longueur ont été observées, alignées dans la direction Nord-Sud et séparées l’une de l’autre d’environ 200 mètres, avec plusieurs points d’émissions de pyroclastes et de coulées de lave. La température de surface de la lave émise atteint 1075º. On constate également la formation d’un cône principal. Les coordonnées fournies du premier point d’émission sont: 28º36’N, 17º52’W. On estime que la colonne de cendres volcaniques atteint une hauteur de 1500m et que les gaz émis atteignent 3000m (selon le VAAC de Toulouse).

Le comité a indiqué que le début de l’éruption coïncidait avec un signal de tremor volcanique enregistré à toutes les saisons sismiques. On observe une diminution de la sismicité, bien que certains tremors de faible magnitude subsistent. L’apparition de tremblements de terre ressentis n’est pas exclue. On constate également que les déformations continuent d’être enregistrées, principalement dans la zone la plus proche de l’éruption, avec une déformation cumulée de 19 cm.

Le niveau d’alerte volcanique est au ROUGE.

Sources : Involcan , Pevolca .

Photos : ATHOS Centro Astronómico La Palma ,

 

Alaska , Semisopochnoi :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION (VONA)

Date d’émission : 20 septembre 2021
Volcan : Semisopochnoi (VNUM #311060)
Code couleur actuel : ROUGE
Code Couleur précédent : ORANGE
Source : Observatoire des volcans de l’Alaska
Numéro d’avis : 2021/A811
Emplacement du volcan : N 51 deg 55 min E 179 deg 35 min
Région : Aléoutiennes
Altitude du sommet : 2625 pi (800 m)

Résumé de l’activité volcanique :
Les émissions de cendres de l’éruption en cours sur le Semisopochnoi ont augmenté en fréquence et en intensité. Les images satellites montrent un nuage de cendres à une altitude estimée à 15 000 pieds au-dessus du niveau de la mer s’étendant à environ 60 miles (100 km) vers le Sud-Est jusqu’à 05h00 UTC. Des explosions ont été observées tout au long de la journée et une augmentation des émissions de dioxyde de soufre a été observée dans les données satellitaires cet après-midi. Ces observations représentent une augmentation de l’activité éruptive et le code couleur de l’aviation et le niveau d’alerte volcanique sont augmentés à ROUGE/AVERTISSEMENT.

L’augmentation des nuages ​​élevés au-dessus du Semisopochnoi obscurcira probablement les vues satellites des émissions de cendres dans l’heure. La surveillance sismique et infrasonore continuera de fournir un avis d’activité explosive en cours, mais elle ne peut pas déterminer la hauteur ou l’étendue des émissions de cendres. L’Alaska Volcano Observatory continuera de surveiller de près toutes les données disponibles.

Hauteur des nuages ​​volcaniques : 15 000 pieds asl

Autres informations sur les nuages ​​volcaniques :
Cendres et dioxyde de soufre observés par satellite s’étendant à 60 milles vers le Sud-Est

Remarques:
Le Semisopochnoi est surveillé par un réseau local de capteurs sismiques et d’infrasons, des caméras Web locales, des capteurs régionaux de foudre et d’infrasons et des données satellitaires.

Source : AVO

Photo : Alaska Volcano Observatory / U.S. Geological Survey.

 

Islande , Geldingadalur / Fagradalsfjall :

Aujourd’hui, l’éruption de Fagradalsfjall dure depuis six mois. Il y a peu d’activité en ce moment après une semaine animée.
 
Cette semaine, une activité pulsatile qui n’avait pas été observée depuis avril et mai a commencé. Ensuite, l’agitation monte et elle commence à s’atténuer hors du cratère.

Salóme Jórunn Bernharðsdóttir, spécialiste des risques naturels au Service météorologique national, dit qu’il y avait une lueur la nuit dernière, mais c’était probablement de la lave qui se refroidissait mais ne sortait pas du cratère.

L’éruption avait commencé vers 15h00 le vendredi 19 mars. Selon la dernière mesure effectuée le 9 septembre, la lave couvre 4,63 kilomètres carrés et 142,7 millions de mètres cubes de lave se sont produits. Salomé dit que la prochaine mesure devrait être faite bientôt.

La webcam de RÚV à Langahryggur est cassée en ce moment. Les travaux de réparation sont en cours.

Source : RUV.

Photo : Matthias Vogt – Volcano Heli.

 

 

Equateur , Reventador :

RAPPORT QUOTIDIEN DE L’ETAT DU VOLCAN REVENTADOR , Dimanche 19 Septembre 2021.
Information Geophysical Institute – EPN.

Niveau d’activité Superficiel: Haut , Tendance de surface : Pas de changement .
Niveau d’activité interne: Modéré , Tendance interne : Pas de changement.

Sismicité : Du 18 Septembre 2021, 11:00h au 19 Septembre 2021 , 11:00h : 

Explosions (EXP): 75 événements

Pluies / lahars: Aucune pluie n’a été enregistrée dans la région du volcan

 

Emission / colonne de cendres: Des émissions de gaz et de cendres ont été observées entre 600 et plus de 1200 mètres au-dessus du niveau du cratère dans une direction Nord-Ouest, Ouest et Nord-Est. Le VAAC de Washington a signalé des émissions de cendres jusqu’à 1 338 mètres au-dessus du niveau du cratère dans une direction Nord-Ouest.

Autres paramètres de surveillance: Aucune alerte thermique n’a été enregistrée au cours des dernières 24 heures.

Observations: Le secteur du volcan a été dégagé de la fin de l’après-midi hier jusqu’en début de matinée aujourd’hui. La nuit et au petit matin, des explosions, des incandescences dans le cratère et des roulements de blocs ont été observés jusqu’à 500 mètres sous le sommet sur tous les flancs du volcan. En ce moment c’est nuageux .

Niveau d’alerte: Orange.

Source et photo : IG-EPN.

 

Guatemala , Santiaguito :

ACTIVITE :
Grâce à la webcam STG8, et les observateurs d’OVSAN, il est possible d’entendre des sons similaires à des turbines d’avion générés par le dégazage du dôme, ainsi que par les explosions grises et blanches qui s’élèvent à 3400 mètres au-dessus du niveau de la mer (11 154 pieds) se dispersant dans une direction Ouest et Sud-Ouest. La nuit et tôt le matin elles ont généré de faibles avalanches incandescentes depuis le dôme  jusqu’à la végétation.

Des chutes de cendres sont signalées sur le périmètre volcanique. En raison de l’extrusion permanente des matériaux et de leur instabilité, des avalanches de débris faibles à modérées ont été observées depuis le dôme Caliente sur les flancs Ouest et Sud-Ouest . Il existe une probabilité d’ écoulements pyroclastiques modérés à forts.

Source : Insivumeh.

Photo : la hora.

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search