14 Juillet 2021. Fr . Alaska : Semisopochnoi , Italie / Sicile : Etna , Indonésie : Semeru , Chili : Nevados de Chillan , Pérou : Sabancaya .

Home / Alaska / 14 Juillet 2021. Fr . Alaska : Semisopochnoi , Italie / Sicile : Etna , Indonésie : Semeru , Chili : Nevados de Chillan , Pérou : Sabancaya .

14 Juillet 2021. Fr . Alaska : Semisopochnoi , Italie / Sicile : Etna , Indonésie : Semeru , Chili : Nevados de Chillan , Pérou : Sabancaya .

14 Juillet 2021.

 

 

Alaska , Semisopochnoi :

Avis d’activité volcanique AVO/USGS

Niveau d’alerte volcan actuel : ATTENTION
Niveau d’alerte volcanique précédent : AVIS 
Code couleur aviation actuel : ORANGE
Code couleur aviation précédent : JAUNE

Émis: lundi 12 juillet 2021, 16h14 AKDT
Source : Observatoire des volcans de l’Alaska
Numéro d’avis : 2021/A490
Localisation : N 51 deg 55 min E 179 deg 35 min
Altitude : 2625 pi (800 m)
Région : Aléoutiennes.

Résumé de l’activité volcanique :
Un tremor volcanique continu (secousses constantes) a commencé à être observé à ~ 2000 UTC (12 h AKDT) et se poursuit jusqu’à présent. Les émissions de cendres étaient visibles dans les données satellitaires commençant vers 21h00 UTC (13 h AKDT) jusqu’à une altitude inférieure à 5 000 pieds (selon la direction du vent). Les observations satellitaires d’hier après-midi ont montré un panache de vapeur robuste et des émissions de dioxyde de soufre. Ces observations indiquent une augmentation des troubles et le code de couleur de l’aviation passe à ORANGE, et le niveau d’alerte volcanique passe à ATTENTION. Des émissions de cendres supplémentaires sont probables, mais pas certaines.

Lorsqu’elles se produisent, de petites éruptions produisant des dépôts de cendres mineurs à proximité du cratère Nord actif du mont Cerberus et des nuages ​​de cendres à moins de 10 000 pieds au-dessus du niveau de la mer sont typiques de l’activité du Semisopochnoi.

Observations récentes :
[Hauteur des nuages ​​volcaniques] Moins de 5 000 pieds .
[Autres informations sur les nuages ​​volcaniques] Observé dans le satellite GOES-17

Remarques:
Le Semisopochnoi est surveillé par un réseau local de capteurs sismique et d’infrasons, des capteurs régionaux de foudre et d’infrasons et des données satellitaires.

Source : AVO .

Photo : Read, Cyrus /  Alaska Volcano Observatory / U.S. Geological Survey.

 

Italie / Sicile , Etna :

Bulletin Hebdomadaire, du 05 Juillet 2021 au 11 Juillet 2021. (date d’émission 13 Juillet 2021)

ÉTAT RÉSUMÉ DE L’ACTIVITÉ

Au vu des données de suivi, il est mis en évidence :
1) OBSERVATIONS VOLCANOLOGIQUES : Activité strombolienne avec deux épisodes éruptifs au Cratère Sud-Est ; dégazage ordinaire au Cratère de la Bocca Nuova, au Cratère de la Voragine et au Cratère Nord-Est.
2) SISMOLOGIE : Activité sismique de fracturation faible. Des variations larges et brutales de l’amplitude du trémor volcanique sont corrélées aux épisodes paroxystiques.
3) INFRASONS : activité infrasonore élevée en conjonction avec les épisodes de fontaine de lave au Cratère Sud-Est, faible dans la période restante.
4) DEFORMATIONS : Au cours de la semaine dernière, le réseau inclinométrique a enregistré des changements significatifs en correspondance avec les événements des fontaines de lave.
L’analyse des données GNSS acquises à haute fréquence n’a pas montré de changements significatifs.
5) GÉOCHIMIE : Le flux de HCl se produit à un niveau bas. Flux de SO2 à niveau moyen, avec des valeurs élevées pendant les phases éruptives
Le flux de CO2 du sol diminue, s’installant sur des valeurs moyennes.
La pression partielle de CO2 dissous ne montre pas de changements significatifs.
Il n’y a pas de mises à jour pour le rapport C/S.
Le rapport isotopique de l’hélium reste stable sur des valeurs moyennes (dernière mise à jour du 21/06/2021).
6) OBSERVATIONS SATELLITES : L’activité thermique dans la zone sommitale était élevée à très élevée en correspondance avec les fontaines de lave.

REMARQUES VOLCANOLOGIQUES
Au cours de la semaine, le suivi de l’activité volcanique de l’Etna a été réalisé en analysant les images du réseau de caméras de surveillance de la Section INGV de Catane, de l’Osservatorio Etneo (INGV-OE), l’analyse des images acquises par satellite et deux inspections effectuées les 7 et 9 juillet par le personnel d’INGV.
La semaine a été caractérisée par une activité strombolienne avec deux épisodes éruptifs au Cratère Sud-Est (SEC) et un dégazage ordinaire au cratère de la Bocca Nuova (BN), au cratère de la Voragine (VOR) et au Cratère Nord-Est (NEC).

Le 6, commençant vers 21h30 UTC, la reprise de l’activité strombolienne a été observée au niveau du Cratère Sud-Est. L’intensité et la fréquence des explosions ont progressivement augmenté jusqu’à passer progressivement au stade de fontaine de lave . Un nuage éruptif s’est formé qui a atteint une hauteur d’environ 5000 m d’altitude, se dispersant dans la direction Sud. Une rechute de matériel volcanique a été signalée sur les villages du versant Sud du volcan. L’activité éruptive a également produit une petite coulée de lave du flanc Sud du cône du Cratère Sud-Est qui s’est dirigée vers le Sud-Ouest, s’arrêtant à une altitude d’environ 2800 m d’altitude.
Lors de l’inspection du matin du 7 juillet, il a été observé que l’activité explosive avait produit d’abondantes retombées de matériaux grossiers dans la zone autour du Cratère Sud-Est. En particulier, sur le flanc Nord du mont Barbagallo étaient tombées des bombes dont les dimensions atteignaient un mètre, tandis que des bombes décimétriques étaient visibles sur une vaste zone à l’Est du mont Barbagallo, jusqu’à une altitude estimée à environ 2700 m d’altitude.

Le deuxième épisode éruptif du Cratère Sud-Est s’est produit le 8 juillet lorsque, à partir de 19h00 UTC environ, la reprise de l’activité strombolienne a été observée, qui s’est intensifiée pour passer progressivement au stade de fontaine de lave . Le nuage éruptif a atteint une hauteur d’environ 11 000 m d’altitude, se dispersant vers le Sud-Est et provoquant une retombée de matière volcanique sur les pays du versant Sud-Est du volcan. Au cours de l’épisode éruptif, une coulée de lave s’est formée dans la direction Sud-Ouest, dont le front le plus avancé est descendu jusqu’à une altitude de 2350 m , comme observé lors de l’inspection du 9 juillet dans la localité de Galvarina  .
Enfin, au cours de la semaine, le cratère Nord-Est, le cratère de la Bocca Nuova  et le cratère de la Voragine ont été affectés par des activités de dégazage.

Source : INGV.

Photos : Gio Giusa.

 

Indonésie , Semeru :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA

Émis : 14 juillet 2021
Volcan : Semeru (263300)
Code Couleur Aviation Actuel : ORANGE
Code Couleur Aviation précédent : orange
Source : Observatoire du volcan Semeru
Numéro d’avis : 2021SMR41
Emplacement du volcan : S 08 deg 06 min 29 sec E 112 deg 55 min 12 sec
Région : Java oriental, Indonésie
Élévation du sommet : 11763 FT (3676 M)

Résumé de l’activité volcanique :
Eruption avec nuage de cendres volcaniques à 04h46 UTC (11h46 local). L’éruption et l’émission de cendres se poursuivent.

Hauteur des nuages volcaniques :
La meilleure estimation du sommet du nuage de cendres est d’environ 13043 FT (4076 M) au-dessus du niveau de la mer, peut être plus élevée que ce qui peut être clairement observé. Source des données de hauteur : observateur au sol.

Autres informations sur les nuages volcaniques :
Nuage de cendres se déplaçant vers le Sud-Ouest.

Le niveau d’activité est de niveau II (WASPADA) depuis le 2 mai 2012. Le mont Semeru (3 676 m d’altitude) connaît des éruptions intermittentes. On note des éruptions explosives et effusives, produisant des coulées de lave vers les pentes Sud et Sud-Est, ainsi que des éjections de roches incandescentes autour du cratère sommital.
Le volcan était clairement visible jusqu’à ce qu’il soit recouvert de brouillard. Une éruption s’est produite mais la colonne d’éruption n’a pas été observée. Aucune fumée issue du cratère n’a été observée. Le temps est ensoleillé, le vent est faible au Sud. La température de l’air est d’environ 22-29°C.

Selon les sismographes du 13 juillet 2021, il a été enregistré :
53 tremblements de terre d’éruptions/explosions
7 tremblements de terre d’émissions
2 tremblements de terre tectoniques lointains

Sources : Magma Indonésie , PVMBG.

Photo : Oystein lund Andersen .

 

Chili , Nevados de Chillan :

Rapport spécial sur l’activité volcanique (REAV), région de Ñuble, complexe volcanique de Nevados de Chillán, 13 Juillet 2021, 12 h 40, heure locale (Chili continental).

Le Service National de Géologie et des Mines du Chili (Sernageomin) publie les informations PRÉLIMINAIRES suivantes, obtenues grâce à l’équipement de surveillance du Réseau National de Surveillance Volcanique (RNVV), traitées et analysées à l’Observatoire Volcanologique des Andes du Sud (Ovdas):

Le Mardi 13 Juillet, à 12h11 heure locale (16h11 UTC ), les stations de surveillance installées à proximité du complexe volcanique du Nevados de Chillán ont enregistré un séisme associé à la dynamique des fluides (type longue période) dans le système volcanique .

 

Les caractéristiques du séisme après son analyse sont les suivantes:

HEURE D’ORIGINE: 12h11 heure locale (16h11 UTC )
LATITUDE: 36.866 ° S
LONGITUDE: 71,392 ° W
PROFONDEUR: 0,2 km
DEPLACEMENT REDUIT : 673 (cm2)
SIGNAL ACOUSTIQUE : 15,26 Pascals ( Pa) réduits à 1 km.

Les caractéristiques de l’activité superficielle sont les suivantes :

Hauteur maximale de la colonne : 740 m au dessus du point d’émission.
Direction de dispersion : Sud.

OBSERVATIONS :

Au moment de ce rapport , il n’est pas observé de changements dans l’activité volcanique . De plus, il est à noter que ces types de signaux font partie de l’activité attendue pour ce niveau d’alerte.

L’alerte technique volcanique reste au niveau  Jaune .

Source : Sernageomin.

Photo : ingemmet.

 

Pérou , Sabancaya :

Période d’analyse: du 05 Juillet 2021 au 11 Juillet 2021 , Arequipa, 12 Juillet 2021.
Niveau d’alerte: ORANGE

L’Institut géophysique du Pérou (IGP) rapporte que l’activité éruptive du volcan Sabancaya reste à des niveaux modérés, c’est-à-dire avec l’enregistrement d’une moyenne de 90 explosions quotidiennes , avec des colonnes de cendres et de gaz jusqu’à 2,5 km d’altitude au dessus du sommet du volcan et leur dispersion consécutives . Par conséquent, pour les jours suivants, aucun changement significatif n’est attendu concernant l’ activité éruptive.

L’IGP a enregistré et analysé l’occurrence de 1101 tremblements de terre d’origine volcanique, associés à la circulation de fluides magmatiques à l’intérieur du volcan Sabancaya. Une moyenne de 90 explosions a été enregistrée quotidiennement . Au cours de cette période, les tremblements de terre de type Volcano-Tectoniques (VT) associés à des fracturations rocheuses ont été localisés principalement dans le Nord-Est et le Nord-Ouest du Sabancaya et ont présenté des magnitudes comprises entre M2,0 et M3,9 . 

 

Le suivi de la déformation de la structure volcanique à l’aide de techniques GNSS (traitées avec des orbites rapides) ne présente pas d’anomalies significatives. Cependant, de manière générale, un processus d’inflation a été observé dans le secteur  Nord ( environs du volcan Hualca Hualca ). La surveillance visuelle a permis d’identifier des colonnes de gaz et de cendres jusqu’à 2,5  km d’altitude au dessus du sommet du volcan , qui étaient dispersées vers les secteurs Sud-Est , Est , Ouest Sud-Ouest et Nord- Est du Sabancaya.  Les enregistrements par satellites ont identifiés la présence de 11 anomalies thermiques ( valeur maximale de 95 MW ) associées à la présence d’un corps de lave à la superficie du cratère du volcan , valeur maximale enregistrée en 2021 . . 

RECOMMANDATIONS
• Garder le niveau d’alerte volcanique en orange.
• Ne pas s’ approcher dans un rayon de moins de 12 km du cratère.

Source : IGP.

Photo :  IGP

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search