24 Juin 2021. FR. Italie / Sicile : Etna , Chili : Nevados de Chillan , Saint Vincent : Soufrière Saint Vincent , Japon : Suwanosejima , Guatemala : Fuego .

Home / blog georges Vitton / 24 Juin 2021. FR. Italie / Sicile : Etna , Chili : Nevados de Chillan , Saint Vincent : Soufrière Saint Vincent , Japon : Suwanosejima , Guatemala : Fuego .

24 Juin 2021. FR. Italie / Sicile : Etna , Chili : Nevados de Chillan , Saint Vincent : Soufrière Saint Vincent , Japon : Suwanosejima , Guatemala : Fuego .

24 Juin 2021.

 

 

Italie / Sicile , Etna :

Deux paroxysmes dans la journée ….

Communiqué sur l’activité de l’ ETNA , 23 Juin 2021, 03:16 (01:16 UTC)  .

L’Institut national de géophysique et de volcanologie, Osservatorio Etneo  annonce qu’à partir de 00h30 UTC il a été possible d’observer, depuis les caméras de surveillance, la reprise de l’activité strombolienne au Cratère Sud-Est à partir d’au moins trois évents éruptifs. Sur la base du modèle de prévision, le nuage éruptif produit par l’activité en cours se disperse vers l’Est.
L’amplitude du tremor volcanique est sur des valeurs élevées avec une tendance croissante. L’activité infrasonore reste à un faible niveau.
Aucun changement significatif n’est observé dans les signaux de déformation enregistrés sur les réseaux inclinométriques et GNSS.

A partir de 02:13 UTC, il y a eu aussi un débordement de lave du Cratère Sud-Est qui s’étend dans une direction Sud-Ouest. Vers 02h44 UTC, à partir des caméras de surveillance, il a été observé que l’activité strombolienne du Cratère Sud-Est s’est transformée en fontaine de lave. Sur la base du modèle de prévision, le nuage éruptif se disperse vers l’Est. A 03:17 UTC, d’après les images des caméras de surveillance, il a été observé que la fontaine de lave du Cratère Sud-Est avait cessé. Cependant, il y a toujours une faible activité explosive et le débordement de lave qui s’étend dans une direction Sud-Ouest.

 

Communiqué sur l’activité de l’ ETNA , 23 Juin 2021, 07:03 (05:03 UTC)  . 

L’Institut national de géophysique et de volcanologie, Osservatorio Etneo , rapporte qu’à partir des images des caméras de surveillance, il est observé que l’activité explosive au Cratère Sud-Est a cessé. Le nuage éruptif produit a dépassé la hauteur de 9 km et, conformément au modèle de prévision, sa dispersion concernait le secteur oriental du volcan avec des lapilli retombant à Fornazzo et Giarre. Concernant le débordement de lave, décrit dans les précédents communiqués, celui-ci semble mal alimenté et le front semble être au même niveau que celui indiqué dans la mise à jour précédente (environ 2900 m d’altitude). De plus, à la fin de la phase de fontaine de lave, il a été possible d’observer que l’activité du Cratère Sud-Est a produit un deuxième débordement de lave depuis son bord Est qui s’est dirigé vers l’Est sans dépasser la base du cratère.
L’amplitude du tremor volcanique est sur des valeurs moyennes avec une tendance à la baisse. Les localisations du trémor sont toujours à proximité du Cratère Sud-Est à une profondeur d’environ 3000 m . L’activité infrasonore a considérablement diminué, atteignant un faible niveau.
Les stations du réseau inclinométrique ont enregistré des variations modestes. Aucun changement significatif n’est observé dans les signaux acquis par le réseau GNSS.

A partir des images des caméras de surveillance, deux petites coulées de lave peuvent être observées à partir de deux évents effusifs qui se sont ouverts dans la partie inférieure du flanc Sud-Est du Cratère Sud-Est, respectivement à 04:25 UTC pour la bouche supérieure et à 05:59 UTC pour l’évent le plus bas . A 07h00 UTC, le front de coulée alimenté par l’évent effusif le plus haut a atteint l’altitude de la deuxième coulée de lave. Pour le moment, les deux coulées de lave sont bien alimentées et le front le plus avancé semble avoir presque atteint la bordure Ouest de la Valle del Bove, s’installant à une altitude estimée à environ 2900 m d’altitude. Une inspection est en cours par le personnel de l’Osservatorio Etneo . Concernant les deux débordements de lave produits lors de l’épisode de fontaine de lave , d’après les images des caméras de surveillance, ils semblent tous les deux se refroidir.

Communiqué sur l’activité de l’ ETNA , 23 Juin 2021, 19:39 (17:39 UTC).

L’Institut national de géophysique et de volcanologie, Osservatorio Etneo, annonce qu’à partir d’environ 17h17 UTC, à partir des caméras de surveillance, la reprise d’une faible activité strombolienne du Cratère Sud-Est est observée. À partir de 16h30 UTC approximativement, il y a une augmentation soudaine de l’amplitude moyenne du trémor volcanique qui, à l’heure actuelle, a atteint la gamme des valeurs élevées. La localisation des sources du trémor volcanique est située près du Cratère Sud-Est à une altitude de 2900-3000 m d’altitude. L’activité infrasonore semble faible.

à partir d’environ 17h45 UTC, une augmentation de l’activité strombolienne au niveau du Cratère Sud-Est est observée à partir des caméras de surveillance avec l’émission de cendres qui, conformément au modèle de prévision, se dispersent dans la direction Est-Sud-Est. Du point de vue sismique, par rapport à la situation précédente, l’augmentation brutale de l’amplitude moyenne du trémor volcanique se confirme. A partir d’environ 18h00 UTC, il y a une augmentation significative de l’activité infrasonore, à la fois dans le nombre et dans l’étendue des événements . Aucun changement significatif n’est observé dans les signaux de déformation enregistrés sur les réseaux inclinométriques et GNSS.

Vers 18h00 UTC, on observe à partir des caméras de surveillance que l’activité strombolienne du Cratère Sud-Est est progressivement passée au stade de fontaine de lave. Sur la base du modèle de prévision, le nuage éruptif qui atteint une hauteur d’environ 9 km d’altitude, se disperse dans une direction Est-Nord-Est. De plus, à partir de 18h28 UTC, un évent éruptif est observé sur le haut versant oriental du Cratère Sud-Est qui produit une activité explosive et une coulée de lave qui se propage vers l’Est.

Communiqué sur l’activité de l’ ETNA , 23 Juin 2021, 21:54 (19:54 UTC) .

L’Institut national de géophysique et de volcanologie, Osservatorio Etneo, rapporte qu’à partir de 19h00 UTC, la fontaine de lave du Cratère Sud-Est s’est progressivement épuisée. Conformément au modèle de prévision, la dispersion du nuage éruptif concernait le secteur Est-Nord-Est du volcan. Le nuage éruptif a atteint une hauteur d’environ 9 km au-dessus du niveau de la mer. La fontaine de lave a également produit un débordement de lave le long du versant Sud du Cratère Sud-Est, qui s’est propagé dans une direction Sud-Ouest, dont le front à l’heure actuelle se trouve à une altitude estimée à environ 2900 m d’altitude De plus, lors de l’épisode de fontaine, l’ouverture d’un évent éruptif a été observée dans la partie supérieure du versant oriental du Cratère Sud-Est. Cet évent produit une activité explosive modeste et un épanchement de lave, avec des coulées qui se déversent dans le secteur supérieur de la Valle del Bove. À l’heure actuelle, le front le plus avancé se situe à une altitude estimée à environ 2700 m d’altitude. Actuellement, une faible activité strombolienne persiste au niveau du Cratère Sud-Est.
Après le maximum atteint à 18h50 UTC, l’amplitude du trémor volcanique a rapidement diminué, restant pour le moment à des valeurs moyennes-élevées. Les localisations du tremor restent dans la zone du Cratère Sud-Est à une altitude d’environ 2900 m .
L’activité infrasonore a également subi une forte diminution et est actuellement à un niveau faible.
Lors de la phase de fontaine de lave, les stations du réseau inclinométrique ont enregistré de modestes variations. Aucun changement significatif n’est observé dans les signaux acquis par le réseau GNSS.

Communiqué sur l’activité de l’ ETNA , 24 Juin 2021, 06:48 (04:48 UTC) .

Après l’arrêt de l’activité de fontaine de lave au Cratère Sud-Est, une faible activité strombolienne avec émission de cendres s’est poursuivie pendant quelques dizaines de minutes, qui s’est progressivement épuisée. Pendant la nuit et à l’aube, une faible activité effusive s’est poursuivie aux bouches ouvertes à la base Sud-Est du Cratère Sud-Est, qui ont alimenté une coulée de lave sur la paroi Ouest de la Valle del Bove avec un front à environ 2600 m . A l’aube aujourd’hui un petit flux était actif près de l’embouchure effusive, qui mesurait quelques dizaines de mètres de long. Aucune activité explosive n’est actuellement observée au niveau du Cratère Sud-Est.
L’amplitude du trémor volcanique au cours des dernières heures est restée à de faibles niveaux montrant une tendance à la hausse seulement depuis 3:30 UTC. Les sources du trémor continuent d’être situées à proximité du Cratère Sud-Est à une altitude d’environ 2800 m d’altitude. L’activité infrasonore est élevée avec les emplacements des événements correspondant au cratère de la Bocca Nuova.

D’autres mises à jour seront communiquées rapidement.

Source : INGV.

Photos : Giuseppe Tonzuso, Boris Behncke , Marisa Liotta.

Video : Boris Behncke .

 

Chili , Nevados de Chillan :

Rapport spécial sur l’activité volcanique (REAV), région de Ñuble, complexe volcanique de Nevados de Chillán, 23 Juin 2021, 23 h 56, heure locale (Chili continental).

Le Service National de Géologie et des Mines du Chili (Sernageomin) publie les informations PRÉLIMINAIRES suivantes, obtenues grâce à l’équipement de surveillance du Réseau National de Surveillance Volcanique (RNVV), traitées et analysées dans l’Observatoire Volcanologique des Andes du Sud (Ovdas):

Le Mercredi 23 Juin, à 23h50 heure locale (03h5 UTC le 24 Juin), les stations de surveillance installées à proximité du complexe volcanique du Nevados de Chillán ont enregistré un séisme de type longue période , associé à la dynamique des fluides dans le système volcanique .

 

 

Les caractéristiques du séisme après son analyse sont les suivantes:

HEURE D’ORIGINE: 23h50 heure locale (03h5 UTC le 24 Juin)
LATITUDE: 36.860 ° S
LONGITUDE: 71,381 ° W
PROFONDEUR: 0,7 km
DEPLACEMENT REDUIT : 663 (cm2)
SIGNAL ACOUSTIQUE : Il n’a pas été enregistré de signal.

Observations :

Avec les conditions météorologiques , il n’a pas été possible d’observer le volcan..

L’alerte technique volcanique reste au niveau  Jaune .

Source : Sernageomin.

Photo : Josefauna .

 

Saint Vincent , Soufrière Saint Vincent :

Volcan La Soufrière – MISE À JOUR SCIENTIFIQUE 22 Juin 2021 ,  13:00 .

– L’activité sismique à La Soufrière, St Vincent est restée faible depuis le trémor associé à l’explosion et à l’éjection des cendres du 22 avril. Au cours des dernières 24 heures, seuls quelques petits tremblements de terre ont été enregistrés.
– Les émissions de vapeur persistantes de quelques régions à l’intérieur du cratère continuent d’être la caractéristique observable dominante.
– Des anomalies thermiques dans le cratère continuent d’être détectées mais n’indiquent pas qu’un événement explosif est imminent mais qu’il existe une source de chaleur, très probablement d’un petit corps de magma restant, près du sol du cratère sommital.

– La mesure du flux de dioxyde de soufre (SO2) a été effectuée au large de la côte ouest le 18 juin et a donné un flux moyen de SO2 de 479 tonnes/jour. Le SO2 peut être un indicateur du dégazage du magma frais provenant d’une source plus profonde.
– Une augmentation de l’odeur de soufre dans les régions de Richmond et de Châteaubelair a également été signalée. Cela peut se produire lorsque la direction du vent entraîne le panache de SO2 vers cette direction.
– Des travaux sont en cours pour restaurer la capacité perdue pendant la phase explosive de l’éruption. Cela se poursuivra jusqu’à la fin du 27 juin.
– Le volcan continue d’être dans un état d’agitation. Alors que l’activité volcanique est en déclin, la présence continue de points chauds près de la surface, l’activité sismique quotidienne et le dégazage substantiel sont la preuve que le système est toujours en crise et qu’une escalade de l’activité peut toujours avoir lieu avec peu ou pas d’avertissement.

– Le volcan est au niveau d’alerte ORANGE.

Source et photo : UWI.

 

Japon , Suwanosejima :

Le JMA a rapporté que 15 explosions dans le cratère Ontake du Suwanosejima ont produit des panaches d’éruption qui s’élevaient jusqu’à 1,8 km au-dessus du bord du cratère du 11 au 18 juin. De grosses bombes volcaniques ont été éjectées à 500 m du cratère. Des chutes de cendres ont été signalées dans le village de Toshima (4 km au Sud-Sud-Ouest). L’incandescence du cratère était visible la nuit. Le niveau d’alerte est resté à 2 et le public a été averti de rester à 1 km du cratère.

L’île de Suwanosejima, en forme de fuseau, longue de 8 km, dans le Nord des îles Ryukyu, se compose d’un stratovolcan andésitique avec deux cratères sommitaux historiquement actifs. Le sommet du volcan est tronqué par un grand cratère brisé s’étendant jusqu’à la mer sur le flanc Est formé par l’effondrement de l’édifice. Le Suwanosejima, l’un des volcans les plus fréquemment actifs du Japon, était dans un état d’activité strombolienne intermittente depuis l’ Otake, le cratère sommital du Nord-Est, qui a commencé son activité en 1949 et qui a duré jusqu’en 1996, après quoi les périodes d’inactivité se sont allongées. La plus grande éruption historique a eu lieu en 1813-14, lorsque d’épais dépôts de scories ont recouvert les zones résidentielles, et le cratère Sud-Ouest a produit deux coulées de lave qui ont atteint la côte Ouest. À la fin de l’éruption, le sommet de l’Otake s’est effondré, formant une grande avalanche de débris et créant la caldeira de Sakuchi en forme de fer à cheval, qui s’étend jusqu’à la côte Est. L’île est restée inhabitée pendant environ 70 ans après l’éruption de 1813-1814. Les coulées de lave ont atteint la côte Est de l’île en 1884. Seulement environ 50 personnes vivent sur l’île.

Source : Agence météorologique japonaise (JMA)

Photo : Yukio Hayakawa, 1998 (Gunma University).

 

Guatemala , Fuego :

L’INSIVUMEH a signalé que le 15 juin, des lahars ont descendu les bassins versants de Las Lajas et El Jute sur le flanc Sud-Est du Fuego, transportant des branches d’arbres et des blocs d’un diamètre pouvant atteindre 1,5 m. Du 16 au 22 juin, il y a eu 4 à 15 explosions par heure, générant des panaches de cendres atteignant 1,1 km au-dessus du bord du cratère. Des ondes de choc quotidiennes ont secoué les bâtiments des villes autour du volcan et à moins de 15 km sur les flancs Sud et Sud-Ouest du 20 au 21 juin. Des chutes de cendres ont été signalées presque quotidiennement dans plusieurs zones sous le vent, notamment à Panimaché I et II (8 km au Sud-Ouest), Santa Sofía (12 km au Sud-Ouest), Sangre de Cristo (8 km au Sud-Ouest) et San Pedro Yepocapa (8 km au Nord-Ouest). Des avalanches de blocs sont descendues dans les ravines de Ceniza (SSW), Seca (W), Trinidad (S), Taniluyá (SW), Las Lajas (SE) et Honda, atteignant souvent des zones de végétation. Des explosions ont éjecté des matériaux incandescents à 100-350 m au-dessus du sommet chaque jour.

Activité:
6 à 10 explosions par heure de caractéristiques faibles à modérées ont été enregistrées, expulsant des panaches de gaz et de cendres abondantes à une altitude de 4 500 à 4 800 mètres (14763 à 15 748 pieds) et se dispersant vers le Nord-Ouest, l’Ouest et le Sud-Ouest. À la suite des explosions, des impulsions incandescentes de 100 à 200 mètres sont générées sur le cratère avec des avalanches faibles, modérées et fortes en direction des ravins Seca, Ceniza, Trinidad, Taniluyá et Las Lajas, certaines atteignant le bord de la végétation . Des grondements faibles et modérés ont été enregistrés, accompagnés d’ondes de choc de caractéristiques faibles à modérées qui font vibrer les toits et les fenêtres des maisons autour du volcan. De fines chutes de cendres ont été signalées dans des communautés situées sur les flancs Ouest et Nord-Ouest.

Source : GVP , Insivumeh.

Photo : Diego Rizzo .

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search