07 Mai 2021. FR . Indonésie : Sinabung , La Réunion : Piton de la Fournaise , Chili : Nevados de Chillan , Guatemala : Santiaguito , Saint Vincent : Soufrière Saint Vincent .

Home / blog georges Vitton / 07 Mai 2021. FR . Indonésie : Sinabung , La Réunion : Piton de la Fournaise , Chili : Nevados de Chillan , Guatemala : Santiaguito , Saint Vincent : Soufrière Saint Vincent .

07 Mai 2021. FR . Indonésie : Sinabung , La Réunion : Piton de la Fournaise , Chili : Nevados de Chillan , Guatemala : Santiaguito , Saint Vincent : Soufrière Saint Vincent .

07 Mai 2021.

 

 

Indonésie , Sinabung :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA.

Date d’émission: 07 mai 2021
Volcan: Sinabung (261080)
Code couleur de l’aviation actuel: ORANGE
Code couleur de l’aviation précédent: orange
Source: Observatoire du volcan Sinabung
Numéro de l’avis: 2021SIN65
Emplacement du volcan: N 03 deg 10 min 12 sec E 98 deg 23 min 31 sec
Zone: Nord de Sumatra, Indonésie
Altitude du sommet: 7872 FT (2460 M).

Résumé de l’activité volcanique:
Éruption avec nuage de cendres volcaniques à 02h08 UTC (09h08 local)

Hauteur du nuage volcanique:
La meilleure estimation du sommet des nuages de cendres est d’environ 16832 FT (5260 M) au-dessus du niveau de la mer, ce qui peut être plus élevé que ce qui peut être observé clairement. Source des données d’altitude: observateur au sol.

Autres informations sur le nuage volcanique:
Nuage de cendres se déplaçant vers l’Est .

Remarques :
L’activité sismique est caractérisée par l’éruption.

Le niveau d’activité est au niveau III (SIAGA) depuis 20 mai 2019 à 10h00 WIB. Le mont Api Sinabung (2460 m d’altitude) est en éruption depuis 2013. La dernière éruption s’est produite le 6 mai 2021 , de couleur grise avec une hauteur de colonne d’éruption de 2000 mètres. Le volcan est clairement visible jusqu’à ce qu’il soit couvert de brouillard. Le cratère principal émet une fumée blanche avec une épaisseur forte , à environ 50 à 300 mètres au dessus du sommet. Des avalanches ont été observées avec une distance de glissement de 500 à 1 500 mètres vers l’Est et le Sud-Est. Le temps est nuageux à pluvieux, les vents faibles à modérés à l’Est, et au Sud-Est, Ouest et Nord-Ouest.

Selon les sismographes du 6 mai 2021, il a été enregistré:
2 tremblements de terre d’éruption / explosions 
168 tremblements de terre d’avalanches
9 tremblements de terre d’émissions
3  tremblements de terre à basse fréquence
17 tremblements de terre hybrides / multi-phases
5 tremblements de terre volcaniques profonds
1 tremblement de terre tectonique local
1 tremblement de terre tectonique lointain.

Sources : Magma Indonésie , PVMBG.

Photos : Magma Indonésie , Sadrah PS.

 

La Réunion , Piton de la Fournaise :

Communiqué du 06 Mai 2021 – 13h45

L’éruption débutée le 09/04/2021 à 19h (apparition du trémor) se poursuit. L’amplitude du trémor volcanique (indicateur d’une émission de lave en surface), après avoir stagnée du 29 avril au 1er mai, a repris sa tendance à lentement décroitre depuis le 2 mai . Son amplitude reste cependant significative, atteignant encore 50% de l’amplitude maximum observée durant cette éruption, le 13
avril .

– Les images des caméras de l’OVPF et de l’OVPF/IRT de ces dernières 24h montrent que :
• les deux cônes sont toujours actifs avec un dégazage qui est toujours plus marqué au niveau du cône le plus en aval (Figures 2 et 3),
• l’écoulement de la lave à la sortie des bouches éruptives, se fait essentiellement en tunnels et ce presque jusqu’à la limite supérieure des grandes pentes, où des résurgences de lave sont
visibles en surface,
• le front de coulée continue sa lente progression dans le haut des Grandes Pentes.

 

– Sur les dernières 24 heures, 7 séismes volcano-tectoniques superficiels (entre le niveau de la mer et la surface) ont été enregistrés, tous localisés à l’aplomb des cratères sommitaux.
– Les flux de CO2 dans le sol sont toujours en hausse en champ lointain (région des Plaines) suggérant que la réalimentation profonde se poursuit.
– La légère inflation (gonflement) de la zone sommitale se poursuit ce qui témoigne d’une pressurisation du réservoir superficiel en accord avec sa réalimentation par du magma plus profond.
Cela confirme l’interprétation déduite des observations des flux de CO2 dans le sol.

Niveau d’alerte : Alerte 2-2.

Source : OVPF.

Lire l’article https://www.ipgp.fr/sites/default/files/ovpf_20210506_13h45_communique_eruption.pdf

 

Chili , Nevados de Chillan :

Rapport spécial sur l’activité volcanique (REAV), région de Ñuble, complexe volcanique du Nevados de Chillán, 5 mai 2021, 16 h 40 heure locale (Chili continental).

Le Service National de Géologie et des Mines du Chili (Sernageomin) publie les informations PRÉLIMINAIRES suivantes, obtenues grâce à l’équipement de surveillance du Réseau National de Surveillance Volcanique (RNVV), traitées et analysées à l’Observatoire Volcanologique des Andes du Sud (Ovdas):

Mercredi 05 mai à 16h10 heure locale (20h10 UTC), les stations de surveillance installées à proximité du complexe volcanique du Nevados de Chillán ont enregistré une explosion associée à la dynamique des fluides au sein du système volcanique avec émission de gaz et de particules .

Les caractéristiques du séisme après son analyse sont les suivantes:
HEURE D’ORIGINE: 16:10 heure locale (20:10 UTC)
LATITUDE: 36.865 ° S
LONGITUDE : 71,376 ° W
PROFONDEUR: 0,3 km
DÉPLACEMENT RÉDUIT: 504 (cm * cm)
SIGNAL ACOUSTIQUE: 3,63 Pascals (Pa) réduit à 1 km

De plus, les caractéristiques de l’activité de surface associée sont les suivantes:
HAUTEUR MAXIMALE DE LA COLONNE: 320 mètres au-dessus du point d’émission
DIRECTION DE DISPERSION: Sud-Ouest (SO)

OBSERVATIONS:
La colonne éruptive a atteint 320 mètres au-dessus du point d’émission.

L’alerte technique volcanique reste au niveau Jaune .

Source et photo : Sernageomin.

 

Guatemala , Santiaguito :

BULLETIN SPÉCIAL VOLCANOLOGIQUE

LAHAR MODÉRÉ DANS LA RIVIÈRE NIMÁ I , AFFLUANT DE LA RIVIÈRE SAMALÁ.

La descente de lahars modérés dans la rivière Nimá I est enregistrée. Le réseau sismique INSIVUMEH situé sur le volcan Santiaguito, enregistre un tremor sismique à haute fréquence comme observé dans le sismogramme de la station STG8, généré par des matériaux volcaniques qui descendent dans la rivière. Nimá I affluent de la rivière Samalá en raison de la pluie qui se produit actuellement à proximité du bâtiment volcanique.

Les fortes pluies dans la partie supérieure des dômes du complexe volcanique génèrent la descente de lahars faibles à modérés, ceux-ci peuvent transporter des matières pâteuses sur leur trajet, des branches d’arbres et des matières volcaniques telles que des cendres et des blocs de 1 à 2 mètres de diamètre qui font vibrer le sol. Si la pluie persiste, la génération de plus de lahars dans ce ou d’autres canaux du complexe volcanique n’est pas exclue.

ACTIVITÉ:
Grâce à la webcam et à la station sismique Stg8, on enregistre et observe l’activité avec des explosions faibles et des explosions modérées, expulsant des colonnes de cendres à une hauteur de 2800 mètres au-dessus du niveau de la mer (9186 pieds) se déplaçant vers le Sud-Ouest. On signale des chutes de cendres à Aldeas San Marcos et Loma Linda Palajunoj et d’autres dans cette région. Dans le cratère, il y a une extrusion de lave en blocs, avec des avalanches sur les flancs, vers l’Est et au Sud, en raison du matériau instable dans le cratère .

Il y a la probabilité de flux pyroclastiques modérés à forts, il ne faut donc pas rester près ou dans les lits de la rivière près des pentes du volcan. Pour le moment, aucune coulée de lave n’a été générée. (La recommandation du bulletin spécial 007-2021 est maintenue). Les pluies de l’après-midi et de la nuit dans la zone volcanique peuvent générer des lahars dans les rivières Nimá I, Nimá II, Tambor, affluents de la rivière Samala, il est donc recommandé de prendre ses précautions.

Source : Insivumeh .

Photo : La Hora.

 

Saint Vincent , Soufrière Saint Vincent :

Alerte Volcanique de Niveau Orange à La Soufrière suite à la recommandation du Centre de Recherche Sismique UWI

 Jeudi 6 mai 2021. – Le gouvernement de Saint-Vincent-et-les Grenadines a abaissé le niveau d’alerte volcanique à La Soufrière à ORANGE sur la base d’une recommandation du Centre de recherche sismique de l’Université des Antilles (UWI-SRC).

Le chef d’équipe scientifique, Roderick Stewart a fait la recommandation au cabinet le mardi 4 mai, lors de sa mise à jour sur l’activité actuelle sur le volcan. M. Stewart a indiqué que la recommandation était faite étant donné qu’il n’y a pas eu d’explosion sur le volcan depuis le 22 avril et que le nombre de tremblements de terre volcaniques enregistrés a également diminué de manière significative. Au niveau d’alerte ORANGE, le volcan peut reprendre des explosions avec moins de vingt-quatre heures de signes précurseurs.

Les Lahars (coulées de boue) continuent de constituer une menace dangereuse pour les vallées fluviales entourant le volcan, y compris Wallibou et Rabacca. Les coulées de boue observées au cours des derniers jours ont contenu des rochers atteignant 5 m (15 pieds) de diamètre. Les scientifiques ont également observé des écoulements de vapeur, qui sont probablement dus au contact et à l’incorporation de dépôts volcaniques chauds. Les Lahars peuvent causer des dommages matériels et des blessures graves aux personnes sur leur chemin. L’accès à la zone de danger volcanique ROUGE devrait être limité aux seuls travaux essentiels approuvés par le gouvernement. Les conditions restent dangereuses et le risque de blessure demeure également.

L’Organisation nationale de gestion des urgences (NEMO) et l’UWI-SRC continuent d’être les sources d’information faisant autorité sur l’éruption du volcan La Soufrière à Saint-Vincent.

Source : UWI.

Photo : COSMO-SkyMed image, Susanna Ebmeier and Edna Dualeh University of Leeds. 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search