31 Mars 2021 . Fr . Italie / Sicile : Etna , La Réunion : Piton de la Fournaise , Indonésie : Sinabung , Japon : Otake / Suwanosejima , Guatemala : Pacaya .

Home / blog georges Vitton / 31 Mars 2021 . Fr . Italie / Sicile : Etna , La Réunion : Piton de la Fournaise , Indonésie : Sinabung , Japon : Otake / Suwanosejima , Guatemala : Pacaya .

31 Mars 2021 . Fr . Italie / Sicile : Etna , La Réunion : Piton de la Fournaise , Indonésie : Sinabung , Japon : Otake / Suwanosejima , Guatemala : Pacaya .

31 Mars 2021 .

 

 

 

Italie / Sicile , Etna :

Bulletin hebdomadaire du 22 Mars 2021 au 28 Mars 2021. (date d’émission 30 Mars 2021)

SOMMAIRE DE L’ÉTAT D’ACTIVITÉ

À la lumière des données de surveillance, il est mis en évidence:
1) OBSERVATIONS VOLCANOLOGIQUES: Épisode paroxystique au Cratère Sud-Est; Activité intra-cratère strombolienne au Cratère Nord-Est, au Cratère de la Bocca Nuova et au Cratère de la Voragine avec des émissions occasionnelles et diluées de cendres volcaniques.
2) SISMOLOGIE: Taux d’occurrence modéré des tremblements de terre de fracturation. L’amplitude du tremor variait de niveaux moyens-faibles à élevés enregistrés lors de l’événement paroxystique des 23 et 24 mars.
3) INFRASONS: À partir du 24 mars, activité infrasonore modérée.

Le Cratère Sud-Est .

4) DÉFORMATIONS: La phase de ralentissement de la tendance déflationniste du bâtiment volcanique se poursuit, qui a commencé avec la séquence des épisodes de la fontaine de lave.
5) GÉOCHIMIE: Le flux de HCl se produit à un niveau moyen.
Le flux de SO2 à un niveau moyen.
Le flux de CO2 du sol reste à des valeurs moyennes-basses comme observé au cours des semaines précédentes.
La pression partielle de CO2 dissous dans les eaux souterraines est à de faibles valeurs.
Aucune nouvelle donnée du rapport C / S n’est disponible.
Nous n’avons pas de valeurs mises à jour du rapport isotopique de l’hélium (dernière mise à jour le 11/03/2021).
6) OBSERVATIONS SATELLITES: L’activité thermique dans la zone du sommet est à un niveau élevé.

OBSERVATIONS VOLCANOLOGIQUES

Le suivi de l’activité volcanique de l’Etna, au cours de la semaine en question, a été réalisé en analysant les images du réseau de caméras de surveillance de l’INGV, Observatoire Etneo (INGV-OE) et grâce aux observations de terrain réalisées par le personnel d’INGV-OE . En raison de conditions météorologiques défavorables, il n’a pas été possible d’observer l’activité volcanique en continu.

Une seule et puissante explosion, suivie d’une belle onde de choc et de compression, à 07h07 heure locale aujourd’hui 30 mars 2021, au Cratère Sud-Est de l’Etna. Il semble qu’il ait voulu se réveiller après 6 jours de calme; au lieu de cela, il est redevenu calme, pour le moment. Au lieu de cela, l’activité explosive se poursuit à l’intérieur des autres cratères sommitaux, en particulier avec de fréquentes bouffées de cendres depuis le cratère  de la Voragine.

Entre le 22 et le 28 mars, le Cratère Sud-Est (SEC) a produit un épisode de fontaine de lave.
A partir de 19h05 GMT, l’analyse des images de vidéosurveillance de l’INGV-OE a montré la reprise d’une faible activité strombolienne au Cratère Sud-Est . Cette activité a évolué progressivement
en une fontaine de lave atteignant son intensité maximale vers 02h30 GMT . A 02:35 GMT, un débordement de lave a été observé , suivi à 02:36 GMT par une coulée pyroclastique . Pendant ce temps, le débordement a formé deux flux, l’un bien alimenté vers la Valle del Bove qui a atteint une altitude comprise entre 2000 et 1900 m vers 06h00 GMT, et un autre, formé par l’embouchure de la selle du Cratère Sud-Est , moins alimentée, qui partait depuis le sommet à 2900 m et se dirigeait vers le Sud-Est . L’activité de la fontaine de lave a progressivement diminué à partir de 06h00 GMT et à 08h45 GMT elle pouvait être considérée comme terminée.

Le 29 mars, une inspection a été effectuée dans la zone sommitale avec des drones . L’orthophoto de la partie Sud supérieure du cône a été superposée au modèle ombré du Cratère Sud-Est dans lequel un système de fractures avec une direction sub parallèle au bord du cratère avec une tendance Est – Ouest et de longueur égale est clairement visible sur environ 220 m avec une largeur variable de 20-30 cm à 1 m. Ce système est intersecté par une deuxième famille de fractures qui lui sont perpendiculaires. La fracture principale est chaude et parcourue de fumeroles  . Dans les images RVB détaillées des fractures Sud , la présence de soufre peut être appréciée. La partie Nord du cône est également affectée par des fractures  chaudes visibles sur l’image thermique .

Les relevés sur les dépôts du 16e paroxysme de l’Etna qui ont eu lieu les 23-24 mars se poursuivent. Sur ces photos claires, le dépôt de la coulée pyroclastique dans la vallée de Bove est visible.

La fontaine de lave a également produit un nuage volcanique qui s’est dispersé principalement vers le Sud-Sud-Est, formant un dépôt pyroclastique sur le versant Sud du volcan qui s’est également dissipé vers la ville de Catane. La hauteur maximale estimée par les données satellitaires et les images de surveillance INGV-OE d’environ 6-7 km.
Enfin, l’activité du cratère Nord-Est (NEC), de la Bocca Nuova (BN) et de la Voragine (VOR) avait un comportement comparable à celui observé la semaine précédente , caractérisé par une activité strombolienne principalement intra -cratère d’intensité variable accompagné d’émissions sporadiques et faibles de cendres rapidement dispersées par les vents à haute altitude.

COMMUNIQUÉ sur l’activité de l’ ETNA , 30 Mars 2021, 20h30 (18h30 UTC) .

L’Institut national de géophysique et de volcanologie, Etneo Observatory, rapporte qu’une faible reprise de l’activité strombolienne est observée au Cratère Sud-Est. L’activité explosive intra-cratère se poursuit au cratère de la Bocca Nuova, au Cratère Nord-Est et à la Voragine. Ce dernier produit également des émissions discontinues de cendres qui sont dispersées
rapidement dans la zone du sommet.

L’amplitude moyenne du trémor volcanique reste actuellement à un niveau moyen, même si l’emplacement du centre de gravité des sources de trémor volcanique a été localisée au Cratère Sud – Est à partir de 13h30 (UTC).
L’activité infrasonore, après une première augmentation observée à 09h30 (UTC) aujourd’hui, dans les dernières heures montre une nouvelle augmentation et se situe au niveau du Cratère Sud-Est.
Il n’y a pas de changement significatif dans la série chronologique des stations d’inclinaison et GNSS.

D’autres mises à jour seront communiquées rapidement.

Source : INGV.

Lire l’articlehttps://www.ct.ingv.it/index.php/monitoraggio-e-sorveglianza/prodotti-del-monitoraggio/bollettini-settimanali-multidisciplinari/482-bollettino-settimanale-sul-monitoraggio-vulcanico-geochimico-e-sismico-del-vulcano-etna20210330/file

Photos : Gio Giusa , Boris Behncke , INGV.

 

La Réunion , Piton de la Fournaise :

Bulletin du mercredi 31 mars 2021 à 8h15 (Heure locale) – séisme ressenti

Le mercredi 31 mars 2021, 00h09 (heure locale – soit 20h09 TU), un séisme a été ressenti par des habitants de l’île, majoritairement dans la région de la Plaine des Cafres. Ce séisme a été enregistré par l’ensemble du réseau de sismomètres de l’Observatoire Volcanologique du Piton de la Fournaise.

Les premières analyses de ce séisme ont permis de le localiser, à 24 km sous le niveau de la mer, à une distance d’1 km à l’Est de la Plaine des Cafres. Sa magnitude a été mesurée à 2.3 sur l’échelle de Richter. Ce type d’événements, ressenti par la population est enregistré plusieurs fois par an. Cet événement est pour l’instant isolé.

Appel à témoignages sur les séismes ressentis: les intensités réelles (effets d’un séisme en un lieu donné) ne peuvent être correctement déterminées que par recueil de témoignages. 

Source : Ovpf.

Photo : G Vitton.

 

Indonésie , Sinabung :

Le niveau d’activité est au niveau III (SIAGA) depuis le 20 mai 2019 à 10h00 WIB. Le mont Api Sinabung (2460 m d’altitude) est en éruption depuis 2013. La dernière éruption s’est produite le 30 mars 2021 avec une hauteur de colonne de 1000 mètres au-dessus du sommet.
Le volcan était clairement visible jusqu’à ce qu’il soit couvert de brouillard. On observe que le cratère émet une fumée blanche avec une forte épaisseur , à environ 50-500 mètres au dessus du sommet. Le temps est ensoleillé à nuageux, les vents faibles à forts au Nord-Est, à l’Est, à l’Ouest et au Nord-Ouest.

Selon les sismographes du 30 mars 2021, il a été enregistré:

2 tremblements de terre d’éruption / d’explosions 
83 tremblements de terre d’avalanches
13 tremblements de terre d’émissions
1 tremblement de terre basse fréquence
15 tremblements de terre hybrides / multi-phases
1 tremblement de terre volcanique profond.

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA.

Émis: 30 mars 2021
Volcan: Sinabung (261080)
Code couleur de l’aviation actuel: ORANGE
Code couleur de l’aviation précédent: orange
Source: Observatoire du volcan Sinabung
Numéro de l’avis: 2021SIN30
Emplacement du volcan: N 03 deg 10 min 12 sec E 98 deg 23 min 31 sec
Zone: Nord de Sumatra, Indonésie
Altitude du sommet: 7872 FT (2460 M)

Résumé de l’activité volcanique:
Éruption avec nuage de cendres volcaniques à 03h35UTC (10h35 local)

Hauteur du nuage volcanique:
La meilleure estimation du sommet des nuages de cendres est d’environ 3460 M au-dessus du niveau de la mer, ce qui peut être plus élevé que ce qui peut être observé clairement. Source des données d’altitude: observateur au sol.

Autres informations sur le nuage volcanique:
Nuage de cendres se déplaçant vers l’Est – Sud-Est

Remarques :
L’activité sismique est caractérisée par une éruption

Source : Magma Indonesie , PVMBG

Photo : Tiga Kicat / Beidar Sinabung.

 

Japon , Otake / Suwanosejima :

Augmentation du niveau d’alerte du volcan Otake.

Le volcan est entré en éruption mardi soir, envoyant de gros rochers à près d’un kilomètre du cratère, ce qui a incité l’agence météorologique à augmenter son niveau d’alerte.

L’éruption s’est produite dans le cratère du mont Otake sur l’île Suwanose de la préfecture de Kagoshima à 22 h 05 Aucun blessé n’a été signalé dans l’immédiat, selon les autorités locales.


La photo montre l’île Suwanose de la préfecture de Kagoshima .

L’Agence météorologique japonaise a déclaré mercredi matin qu’elle avait élevé le niveau d’alerte à l’activité volcanique d’un cran , au niveau 3 sur une échelle de 5, ce qui signifie que les gens ne devraient pas s’approcher du cratère.

Suite à l’éruption de mardi soir, le volcan s’est de nouveau manifesté à 2 h 57 mercredi, avec de gros rochers projetés à près de 1 km du cratère comme auparavant.

L’agence a mis en garde contre le risque que de gros rochers soient projetés dans les airs dans un rayon d’environ 2 km du cratère.

À la fin de l’année dernière, au milieu de l’intensification de l’activité volcanique, l’agence avait déjà relevé son niveau d’alerte à 3 le 28 décembre. Il avait été abaissé au niveau 2 le 14 janvier en l’absence de tout changement majeur dans les données sur l’activité volcanique.

L’île de Suwanose, une île volcanique avec une petite population, est située à environ 230 km au Sud-Sud-Ouest de Kagoshima.

Source : Kyodonews.

Photo : Ray Go.

 

Guatemala , Pacaya :

Activité:
On enregistre la génération de colonnes avec des cendres abondantes d’une durée de quelques minutes à quelques heures, qui atteignent 3000 mètres d’altitude et parcourent 7 kilomètres vers le Sud. Cela provoque des chutes de cendres dans les communautés au Sud du bâtiment volcanique, telles que Finca El Chupadero et Los Pocitos. L’activité effusive continue d’alimenter la coulée de lave sur le flanc Ouest, d’une longueur de 2400 mètres. Les stations sismiques INSIVUMEH enregistrent constamment des tremors, associés à la remontée du magma, ainsi qu’au dégazage continu dans le cratère. Il n’est pas exclu que davantage de coulées de lave soient générées sur d’autres flancs ou la génération de colonnes de dégazage avec des cendres abondantes. L’activité volcanique est considérée comme étant  à des niveaux élevés.

Dans l’après-midi du lundi 29 mars, une coulée de lave du volcan Pacaya a été signalée qui avançait et affectait une maison qui fonctionnait comme une zone de surveillance dans une ferme et des services sanitaires pour les personnes qui visitaient la région. La maison n’était pas habitée. La coulée de lave continue d’avancer entre 50 et 60 mètres par jour. La communauté suivante est El Patrocinio, située à 1,5 km de l’endroit où se trouve actuellement la coulée de lave. De plus, au cours de ce 30 mars 2021, une visite a été effectuée dans les zones où la coulée volcanique se déplace par CONRED et INSIVUMEH, afin de déterminer, grâce à la mise en œuvre de techniques telles que des relevés par drones et autres techniques, le chemin de la lave  et déterminer les actions à utiliser.

Source : Insivumeh , Conred .

Photo : Berner Villela .

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search