21 Février 2021. FR . Italie / Sicile : Etna , Kamchatka : Klyuchevskoy , Philippines : Taal , Indonesie : Sinabung , Guatemala : Pacaya .

Home / blog georges Vitton / 21 Février 2021. FR . Italie / Sicile : Etna , Kamchatka : Klyuchevskoy , Philippines : Taal , Indonesie : Sinabung , Guatemala : Pacaya .

21 Février 2021. FR . Italie / Sicile : Etna , Kamchatka : Klyuchevskoy , Philippines : Taal , Indonesie : Sinabung , Guatemala : Pacaya .

21 Février 2021.

 

Italie / Sicile , Etna :

Chronologie du paroxysme d’hier soir .

COMMUNICATION SUR L’ACTIVITE DE L’ETNA [MISE À JOUR n. 147]

L’Institut national de géophysique et de volcanologie, Osservatorio Etneo  , rapporte qu’une faible activité strombolienne est en cours à l’embouchure Est du Cratère Sud-Est.
L’amplitude moyenne du tremor volcanique augmente progressivement; à l’heure actuelle, l’amplitude se situe dans le niveau moyen.
La source du tremor est située sous le Cratère Sud-Est, à une profondeur de 2500-2600 m au-dessus du niveau de la mer.
Les signaux infrasonores augmentent également à la fois dans la fréquence d’apparition et dans l’énergie des transitoires infrasonores. Ceux-ci sont principalement situés en correspondance avec le Cratère Sud-Est .

 

COMMUNICATION SUR L’ACTIVITE DE L’ETNA [MISE À JOUR n. 148]

L’Institut national de géophysique et de volcanologie, Osservatorio Etneo, rapporte que l’activité strombolienne à l’embouchure orientale du Cratère Sud-Est s’intensifie progressivement. De plus, des lueurs fluctuantes sont observées à partir d’un évent plus à l’Ouest et jusqu’à la « bouche de selle ».
A partir d’environ 19h30 UTC, l’amplitude moyenne du tremor volcanique montre une nouvelle augmentation soudaine; actuellement, l’amplitude se situe dans le niveau élevé.
La source du tremor est située sous le Cratère Sud-Est, dans une plage de profondeur de 2600 à 2700 m au-dessus du niveau de la mer.
L’activité infrasonore est assez soutenue avec un taux élevé d’occurrence de transitoires infrasonores. Ceux-ci sont situés en correspondance avec le Cratère Sud-Est.

Le flanc du Sud-Est déchiré par les derniers événements paroxystiques

COMMUNICATION SUR L’ACTIVITE DE L’ETNA [MISE À JOUR n. 149]

L’Institut national de géophysique et de volcanologie, Osservatorio Etneo, rapporte que grâce aux caméras de surveillance, il est possible d’observer un débordement de lave depuis l’embouchure Est du Cratère Sud-Est, qui a commencé peu après 21h30 UTC. La coulée de lave se dirige vers la Valle del Bove.
L’amplitude du tremor volcanique continue d’augmenter.

COMMUNICATION SUR L’ACTIVITE DE L’ETNA [MISE À JOUR n. 150]

L’Institut national de géophysique et de volcanologie, Osservatorio Etneo, rapporte que l’activité à l’embouchure Est du Cratère Sud-Est est progressivement passée à une fontaine de lave pulsante. La coulée de lave générée par le débordement sur le flanc Est du cône, précédemment communiqué, a parcouru environ 150-200 m.
L’amplitude moyenne du tremor volcanique montre des valeurs élevées avec une tendance croissante. La source du tremor est située sous le Cratère Sud-Est, dans une plage de profondeur de 2800 à 2900 m au-dessus du niveau de la mer.
L’activité infrasonore a également atteint des niveaux élevés; le taux d’occurrence et l’énergie des transitoires infrasonores augmentent.

COMMUNICATION SUR L’ACTIVITE DE L’ETNA [MISE À JOUR n. 151]

L’Institut national de géophysique et de volcanologie, Osservatorio Etneo, rapporte que l’activité de la fontaine de lave s’est encore intensifiée, restant cependant confinée à la partie orientale du Cratère Sud-Est. Une colonne éruptive relativement diluée se forme au sommet du volcan.
La coulée de lave dirigée vers la Valle del Bove a atteint une longueur d’environ 1 km, avec un front qui arrive à environ 2800 m.
L’amplitude moyenne du tremor volcanique montre des valeurs élevées avec une tendance à augmenter davantage. L’emplacement de la source du tremor reste sous le Cratère Sud-Est.
Les signaux infrasonores augmentent également à la fois dans la fréquence d’apparition et dans l’énergie des transitoires infrasonores.
Les données de déformation du réseau GPS n’enregistrent pas de variations significatives, tandis que le réseau inclinométrique montre des variations limitées (0,1 – 1 microradians).

COMMUNICATION SUR L’ACTIVITE DE L’ETNA [MISE À JOUR n. 152]

L’Institut National de Géophysique et Volcanologie, Osservatorio Etneo, rapporte que d’autres évents ont été activés sur le Cratère Sud-Est, en direction de la « bouche de la selle », produisant des fontaines de lave et une activité strombolienne. À 00h28, l’activité s’est soudainement intensifiée, générant des jets de lave à 800-1000 m d’altitude au-dessus du Cratère Sud-Est. Peu de temps après, un débordement de lave a commencé à partir de la « bouche de selle », alimentant une coulée de lave dirigée vers le Sud-Ouest.
Une colonne éruptive s’est élevée à plusieurs kilomètres au-dessus du sommet de l’Etna.
L’amplitude moyenne du tremor volcanique a atteint des valeurs très élevées, supérieures à celles enregistrées dans les paroxysmes précédents. L’emplacement de la source du tremor reste sous le Cratère Sud-Est.
Les signaux infrasonores montrent également des valeurs très élevées à la fois dans le taux d’occurrence et dans l’énergie des transitoires infrasonores.
Lors de l’événement éruptif en cours, les données de déformation confirment de modestes variations enregistrées sur le réseau inclinométrique.

 

COMMUNICATION SUR L’ACTIVITE DE L’ETNA [MISE À JOUR n. 153]

L’Institut national de géophysique et de volcanologie, Osservatorio Etneo, annonce qu’entre 01h00 et 01h15, l’activité éruptive au Cratère Sud-Est a rapidement diminué et a complètement cessé vers 01h20. Les coulées de lave avancent encore lentement, les fronts de la plus longue coulée de Valle del Bove, mesure environ 3,5 à 4 km depuis l’embouchure et se trouve à une altitude comprise entre 1700 et 1800 m. La coulée de lave du Sud-Ouest n’a parcouru que quelques centaines de mètres.
A partir de 00:50 UTC, l’amplitude moyenne du tremor volcanique a subi une diminution soudaine et drastique de ses valeurs et a atteint le niveau moyen vers 01:30 UTC. Actuellement, le paramètre montre la tendance à diminuer davantage.
Dans le même temps, les signaux infrasonores montrent également une nette réduction de l’activité explosive.

D’autres mises à jour seront communiquées rapidement.

Source : INGV.

Photos : INGV , Alessandro Micalizzi , Boris Behncke , © Alessandro Lo Piccolo.

 

Kamchatka , Klyuchevskoy :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION (VONA).

Diffusion: 21 février 2021
Volcan: Klyuchevskoy (CAVW # 300260)
Code couleur actuel de l’aviation: JAUNE
Code couleur de l’aviation précédent: jaune
Source: KVERT
Numéro de l’avis: 2021-29
Emplacement du volcan: N 56 degrés 3 min E 160 degrés 38 min
Région: Kamchatka, Russie
Altitude du sommet: 4750 m (15580 pi)

Résumé de l’activité volcanique:
Selon les données satellitaires du système d’information VolSatView et les données vidéo, une éruption de flanc (rupture latérale) a commencé à se former sur le versant Nord-Ouest du volcan Klyuchevskoy entre 23h00 et 23h50 UTC le 17 février 2021, et l’éruption se poursuit. . Les chutes de neige se poursuivent dans la région de Klyuchi depuis quelques jours, et , du 17 au 19 février il n’y a pas eu de données vidéo. Une incandescence lumineuse sur l’éruption du flanc a commencé à être observée à partir de 15h23 UTC le 20 février sur les données vidéo de l’IVS FEB RAS. Probablement une coulée de lave qui a commencé à se déplacer d’une rupture latérale. L’éruption du flanc se forme à une altitude d’environ 2,5 à 2,7 km d’altitude près du glacier Erman. Il y a un réel danger de coulées de boue pour le village de Klyuchi.  Le KVERT continue de surveiller le volcan Klyuchevskoy.

L’ activité gaz-vapeur modérée du volcan se poursuit. Le danger d’explosion de cendres jusqu’à 19,700-23,000 ft (6-7 km) persistes. L’activité en cours pourrait affecter les aéronefs volant à basse altitude.

Hauteur des nuages ​​volcaniques: AUCUN NUAGE DE CENDRES PRODUIT
Autres informations sur les nuages ​​volcaniques: AUCUN NUAGE DE CENDRES PRODUIT

Source : Kvert.

Photo : Yu. Demyanchuk, IVS FEB RAS, KVERT ( Janvier 2021 ).

 

Philippines , Taal :

BULLETIN D’ACTIVITE DU VOLCAN TAAL , 21 février 2021 , 08h00 .

Au cours des dernières 24 heures, le réseau de capteurs du volcan Taal a enregistré dix-sept (17) épisodes de tremor d’une durée de soixante (60) à trois cent soixante (360) secondes. L’activité dans le cratère principal consistait en une faible émission de panaches blancs chargés de vapeur provenant des fumerolles qui s’élevaient à 5 mètres de haut. Des températures maximales de 74,6 ° C et un pH de 1,59 ont été mesurées pour la dernière fois à partir du lac du cratère principal respectivement les 18 et 12 février 2021.

 

Les paramètres de déformation du sol provenant de l’inclinaison électronique continue sur l’île du volcan enregistrent une légère déflation autour du cratère principal depuis octobre 2020 mais dans l’ensemble, une inflation très lente et régulière de la région du Taal a été enregistrée par des données GPS continues après l’éruption.

Le DOST-PHIVOLCS surveille de près l’activité du volcan Taal et tout nouveau développement significatif sera immédiatement communiqué à toutes les parties prenantes.

Source : Phivolcs

Photo : Raffy Tima .

 

Indonesie , Sinabung :

Le niveau d’activité est au niveau III (SIAGA) depuis le 20 mai 2019 à 10h00 WIB. Le mont Sinabung (2460 m d’altitude) est en éruption depuis 2013.

Le volcan était clairement visible jusqu’à ce qu’il soit couvert de brouillard. Le cratère émet une fumée blanche avec une faible intensité , s’élevant à environ 50-300 mètres au dessus du sommet . Le temps est ensoleillé, les vents faibles à modérés au Sud, à l’Est et à l’Ouest.

Selon les sismographes du 20 février 2021, il a été enregistré:
– 149 tremblements de terre d’avalanches
– 4  séismes d’émissions .
– 21 tremblements de terre basse fréquence
– 106 tremblements de terre hybrides / multi-phases
– 4 tremblements de terre volcaniques profonds
– 1 tremblement de terre tectonique lointain.

Source : PVMBG.

Photo  : Nachelle Homestay  

 

Guatemala , Pacaya :

BULLETIN SPÉCIAL VOLCANOLOGIQUE, 20 février 2021, 21h06 heure locale .

MISE À JOUR DE L’ACTIVITÉ.

Comme mentionné dans les bulletins précédents, le Pacaya maintient une activité constante, avec une série d’impulsions d’augmentation éruptive, où des explosions stromboliennes sont générées expulsant de la matière volcanique, balistique à une hauteur de 100 à 300 mètres au-dessus du cratère. Pendant ces périodes , d’épaisses colonnes de cendres s’élèvent à 3000 mètres d’altitude (9842 pieds) que le vent fort de la région déplace vers le Sud et le Sud-Ouest des pentes du volcan sur une distance de 10 à 25 kilomètres, avec la possibilité de s’étendre davantage. La coulée de lave sur le flanc Sud reste active, avec une longueur de 1000 mètres.

Il n’est pas exclu que l’activité volcanique génère de nouvelles impulsions d’augmentation dans les heures ou les prochains jours, qui produisent plus d’émissions de colonnes de cendres, d’explosions avec des projections balistiques, ainsi que l’augmentation de la longueur ou l’émergence de nouvelles coulées de lave sur les flancs autour du cône volcanique.

Source et photos : Insivumeh .

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search