21 Janvier 2021 . FR . Italie / Sicile : Etna , Saint Vincent : Soufrière Saint Vincent , Indonésie : Sinabung , Indonésie : Raung , Japon : Suwanosejima .

Home / blog georges Vitton / 21 Janvier 2021 . FR . Italie / Sicile : Etna , Saint Vincent : Soufrière Saint Vincent , Indonésie : Sinabung , Indonésie : Raung , Japon : Suwanosejima .

21 Janvier 2021 . FR . Italie / Sicile : Etna , Saint Vincent : Soufrière Saint Vincent , Indonésie : Sinabung , Indonésie : Raung , Japon : Suwanosejima .

21 Janvier 2021 .

 

 

Italie / Sicile , Etna :

COMMUNICATION SUR L’ACTIVITE DE L’ETNA [MISE À JOUR n. 122]

L’Institut national de géophysique et de volcanologie, Osservatorio Etneo  , annonce que pendant la nuit, une coulée de lave s’est formée sur le côté Nord du Cratère du Sud-Est se dirigeant vers le Nord-Est chevauchant le débordement de lave décrit dans la mise à jour 118 du 18/01 / 2021. A 02h00 GMT, le front de lave a atteint une altitude d’environ 2700 m.
À partir de 7h00 GMT, il y a également eu une nette diminution de l’activité explosive et effusive du Cratère Sud-Est. Cependant, à partir de 9h30 GMT, l’analyse des caméras de surveillance INGV-OE montre une augmentation des deux activité , strombolienne et de l’alimentation de la coulée.
A partir de 8h00 GMT, l’amplitude du tremor augmente, atteignant toujours des valeurs similaires à celles observées à 01h00 GMT. L’activité infrasonore montre également une augmentation modérée. Les localisations des sources du tremor sont situées sous le Cratère du Sud-Est, tandis que les événements infrasonores sont principalement localisés dans la zone Nord-Est des cratères sommitaux.
Les données de déformation ne montrent pas de changements significatifs.

 

COMMUNICATION SUR L’ACTIVITE DE L’ETNA [MISE À JOUR n. 123]
L’Institut National de Géophysique et de Volcanologie, Osservatorio Etneo, annonce que l’analyse des images des caméras de vidéosurveillance INGV-OE montre qu’à partir de 17h30 GMT   la coulée produite par le débordement de lave sur le côté Nord du Cratère Sud-Est n’est plus alimenté et se refroidit. En outre, la faible activité strombolienne se poursuit au Cratère Sud-Est.
Quant au tremor volcanique, il n’y a pas de changements substantiels par rapport à la tendance observée au cours de la journée. L’amplitude du tremor reste élevée, bien qu’elle n’atteigne pas les niveaux d’alarme. Les sources du tremor sont situées dans la zone du Cratère Sud-Est , à un niveau de 2900-3000 m d’altitude. En ce qui concerne l’activité infrasonore, au cours des dernières heures, il y a eu une diminution de l’activité. Les emplacements des événements infrasonores sont situés dans la région du Cratère Sud-Est.
Les données de déformation ne montrent pas de changements significatifs.

D’autres mises à jour seront communiquées rapidement.

Source : INGV.

Photo : Boris Behncke .

 

Saint Vincent , Soufrière Saint Vincent :

Le Centre de recherche sismique de l’Université des Antilles (UWI-SRC) et l’Organisation nationale de gestion des urgences (NEMO) ont signalé que le dôme de lave du cratère principal de la Soufrière Saint-Vincent avait continué de croître du 13 au 19 janvier.

Les observations du 14 janvier ont révélé que le dôme grandissait et s’étendait vers l’Est et l’Ouest. Lors d’un survol le 15 janvier, des scientifiques ont constaté d’importants dommages à la végétation sur les parois intérieures du cratère du coté Est, Sud et Ouest ; les dommages précédemment notés le long de la partie supérieure du bord du cratère vers le Sud-Ouest s’étaient étendus vers le bas. Les dimensions du dôme ont été estimées à 340 m de long, 160 m de large et 90 m de haut.

Les zones noires sur la photo sont probablement de la végétation brûlée causée par le contact du dôme en croissance de matière chaude (lave) et d’abondants arbustes dans le cratère.

Les scientifiques ont visité le dôme le 16 janvier et ont collecté des échantillons de roche dans la partie Ouest du dôme. Ils ont enregistré des températures d’environ 590 degrés Celsius à partir du front du dôme en expansion. Les émissions de gaz étaient les plus notables à partir d’une petite dépression circulaire au sommet du dôme. La nuit du 15 au 17 janvier, les résidents du coté Ouest de l’ile ont vu une incandescence émanant du cratère, un phénomène susceptible d’être plus fréquent à mesure que le dôme grandit. Des émissions de gaz ont été visibles dans l’après-midi du 17 janvier s’élevant du haut du dôme ainsi que depuis les zones de contact entre le nouveau et l’ancien dôme . Une zone de végétation brûlée s’étendait depuis le dôme le long de la partie Ouest du fond du cratère.

À la fin de la semaine, de nouvelles stations de surveillance sismique et continue GPS avaient été installées et transmettaient des données, ce qui porte à cinq le nombre total de stations sismiques dédiées. Le niveau d’alerte est resté à Orange (le deuxième niveau le plus élevé sur une échelle à quatre couleurs).

 

BULLETIN LA SOUFRIÈRE, 20 JANVIER 2021 20H00

Aucune vue claire n’a été obtenue du dôme aujourd’hui.
Les conditions météorologiques ont à nouveau entravé les travaux de terrain sur le volcan. Les conditions se sont suffisamment assouplies pour permettre à l’ingénieur en instrumentation Lloyd Lynch et au technicien en ingénierie Ian Juman d’être déposés à la station de surveillance sur le flanc supérieur du volcan où ils ont entrepris une certaine modification de la configuration de la station pour améliorer la communication.

L’équipement pour installer une caméra au bord du cratère pour surveiller la croissance du dôme a également été achevé.
L’assistance héliportée s’est terminée aujourd’hui et l’équipage de Calvin Air Helicopters est rentré à Antigua en début d’après-midi.
Le Dr Adam Stinton, qui avait été envoyé de l’observatoire du volcan de Montserrat pour aider aux mesures de croissance du dôme, est retourné à Montserrat aujourd’hui. Au cours de sa visite, le Dr Stinton a effectué une étude aérienne du nouveau dôme, assisté par des observations visuelles quotidiennes et une documentation photographique de la croissance du dôme et faisait partie de l’équipe de deux personnes qui ont échantillonné le dôme de lave en croissance.

Le niveau d’alerte reste à Orange. Le volcan continue d’exsuder du magma à la surface et de la vapeur peut encore être observée depuis l’Observatoire de Belmont. Les personnes vivant dans des zones proches du volcan devraient s’attendre à de fortes odeurs de soufre pendant plusieurs jours à plusieurs semaines, en fonction des changements de direction du vent.

Source : GVP , NEMO .

 

Indonésie ,  Sinabung :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA

Diffusion: 20 janvier 2021
Volcan: Sinabung (261080)
Code couleur de l’aviation actuel: ORANGE
Code couleur de l’aviation précédent: orange
Source: Observatoire du volcan Sinabung
Numéro de l’avis: 2021SIN07
Emplacement du volcan: N 03 deg 10 min 12 sec E 98 deg 23 min 31 sec
Région: North Sumatra, Indonésie
Altitude du sommet: 7872 FT (2460 M)

 

Résumé de l’activité volcanique:
Éruption avec nuages de cendres à 23h35 UTC (06h35 heure locale). L’éruption a duré 94 secondes

Hauteur du nuage volcanique:
La meilleure estimation du sommet des nuages de cendres est d’environ 9472 FT (2960 M) au-dessus du niveau de la mer, ce qui peut être plus élevé que ce qui peut être observé clairement. Source des données d’altitude: observateur au sol.

Autres informations sur le nuage volcanique:
Le nuage de cendres se déplace vers l’Est-Sud-Est

Remarques :
L’activité sismique est caractérisée par l’émission de gaz. L’avalanche de roche (lave incandescente) n’a pas été identifiée.

Le niveau d’activité est au niveau III (SIAGA) depuis le 20 mai 2019 à 10h00 WIB. Le mont Sinabung (2460 m d’altitude) est en éruption depuis 2013.

Le volcan était clairement visible jusqu’à ce qu’il soit couvert de brouillard. Le cratère émet une fumée blanche avec une épaisseur forte , à environ 100 à 500 mètres au dessus du sommet. Le temps est ensoleillé à nuageux, les vents faibles à modérés à l’Est et au Sud-Est.

Selon les sismographes du 20 janvier 2021, il a été enregistré:
• 1 tremblement de terre d’éruption / explosion
• 52 tremblements de terre d’avalanches
• 12 tremblements de terre d’émissions.
• 10 tremblements de terre à basse fréquence
• 3 tremblements de terre hybrides / multi-phases
• 3  tremblements de terre tectoniques locaux
• 2 tremblements de terre tectoniques lointains

Source : Magma Indonésie .

Photos : Beidar Sinabung .

 

Indonésie , Raung :

Communiqué de presse : Augmentation du niveau d’activité du G.Raung, Java oriental du niveau I (normal) au niveau II (WASPADA), 21 janvier 2021

Surveillance visuelle :
Le volcan est clairement visible jusqu’à ce qu’il soit recouvert de brouillard. Des émissions de gaz depuis le cratère du sommet ont été observées à deux reprises, à savoir les 1er et 20 janvier 2021, de couleur blanche avec une intensité modérée , s’élevant à environ 100-200 mètres au dessus du sommet.

Le 21 janvier 2021,  05.20 WIB, des émissions de gaz ont été observées depuis le cratère , de couleur blanche / grise , s’élevant de 100 à 400 m au dessus du cratère. Les émissions de gaz ne se produisent pas continuellement jusqu’à 9h00 heures du matin.  

 

Observation instrumentale
La sismicité enregistrée pendant la période du 1er au 19 janvier 2021 a été dominée par des émissions et des tremblements de terre tectoniques. Le 20 janvier 2021, a enregistré des tremors non harmoniques et des tremblements de terre volcaniques profonds. Le 21 janvier 2021, il a enregistré 8 tremblements de terre d’émissions et 32 tremors non harmoniques.

Évaluation
La hauteur et la couleur de la colonne d’émission ont commencé à changer le 21 janvier 2021. La couleur de la colonne indique qu’il y avait des cendres transportées à la surface.
Le 20 janvier 2021, un tremblement de terre volcanique profond a été enregistré suivi d’un tremor non harmonique, indiquant un approvisionnement en magma en profondeur sous le cratère du sommet du mont Raung.

Risques potentiels de menaces
La distribution des matériaux provenant des cendres émises le 21 janvier 2021 est toujours autour du cratère / sommet du mont Raung, qui est une zone sujette aux catastrophes III. Cependant, la propagation des cendres peut aller vers une autre zone en fonction de la direction et de la vitesse du vent.

Conclusions et Recommendations
Les résultats de la surveillance visuelle et instrumentale montrent des signes d’activité accrue, de sorte que le niveau d’activité volcanique du G.Raung est augmenté du niveau I (normal) au niveau II (WASPADA), à ​​partir du 21 janvier 2021, à 13h00 WIB. Une surveillance intensive continuera d’être effectuée par le Centre de volcanologie et d’atténuation des catastrophes géologiques afin d’anticiper une augmentation plus importante de l’activité.
Au niveau d’activité de niveau II (WASPADA), il est recommandé aux personnes / visiteurs / touristes de ne pas effectuer d’activités dans un rayon de 2 km autour du cratère / pic.

 

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA.

Diffusion: 21 janvier 2021
Volcan: Raung (263340)
Code couleur de l’aviation actuel: ORANGE
Code couleur de l’aviation précédent: orange
Source: Observatoire du volcan Raung
Numéro de l’avis: 2021RAU02
Emplacement du volcan: S 08 deg 07 min 30 sec E 114 deg 02 min 31 sec
Zone: Java Est, Indonésie
Altitude du sommet: 10662 FT (3332 M)

Résumé de l’activité volcanique:
Éruption avec nuage de cendres volcaniques à 00h38 UTC (07h38 local)

Hauteur du nuage volcanique:
La meilleure estimation du sommet des nuages de cendres est d’environ 3732 M (11942 FT) au-dessus du niveau de la mer, ce qui peut être plus élevé que ce qui peut être observé clairement. Source des données d’altitude: observateur au sol.

Autres informations sur le nuage volcanique:
nuage de cendres se déplaçant vers l’Est.

Remarques :
L’activité sismique est caractérisée par un tremor volcanique

Source : PVMBG , Magma Indonésie .

Photos : Archipel360 , PVMBG.

 

Japon , Suwanosejima :

Le JMA a signalé que l’incandescence du cratère Ontake , sur le Suwanosejima était visible tous les soirs du 11 au 15 janvier. Des explosions intermittentes ont produit des panaches de cendres qui s’élevaient jusqu’à 1,4 km au-dessus du bord du cratère et ont éjecté des bombes à 400 m du cratère. Le niveau d’alerte a été abaissé à 2 (sur une échelle de 5 niveaux) le 14 janvier. Le JMA a noté qu’aucune grosse bombe n’avait été éjectée à plus de 1 km du cratère à partir du 29 décembre 2020.

L’île de Suwanosejima, en forme de fuseau, longue de 8 km, dans le Nord des îles Ryukyu, se compose d’un stratovolcan andésitique avec deux cratères sommitaux historiquement actifs. Le sommet du volcan est tronqué par un grand cratère brisé s’étendant jusqu’à la mer sur le flanc Est formé par l’effondrement de l’édifice. Le Suwanosejima, l’un des volcans les plus fréquemment actifs du Japon, était dans un état d’activité strombolienne intermittente depuis l’ Otake, le cratère sommital du Nord-Est, qui a commencé son activité en 1949 et qui a duré jusqu’en 1996, après quoi les périodes d’inactivité se sont allongées. La plus grande éruption historique a eu lieu en 1813-14, lorsque d’épais dépôts de scories ont recouvert les zones résidentielles, et le cratère Sud-Ouest a produit deux coulées de lave qui ont atteint la côte Ouest. À la fin de l’éruption, le sommet de l’Otake s’est effondré, formant une grande avalanche de débris et créant la caldeira de Sakuchi en forme de fer à cheval, qui s’étend jusqu’à la côte Est. L’île est restée inhabitée pendant environ 70 ans après l’éruption de 1813-1814. Les coulées de lave ont atteint la côte Est de l’île en 1884. Seulement environ 50 personnes vivent sur l’île.

Source: Agence météorologique japonaise (JMA) , GVP.

Photo : Ray Go.

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search