12 Janvier 2021 . FR . Hawaii : Kilauea , La Martinique : Montagne Pelée , Pérou : Sabancaya , Costa Rica : Poas , Indonésie : Dukono .

Home / blog georges Vitton / 12 Janvier 2021 . FR . Hawaii : Kilauea , La Martinique : Montagne Pelée , Pérou : Sabancaya , Costa Rica : Poas , Indonésie : Dukono .

12 Janvier 2021 . FR . Hawaii : Kilauea , La Martinique : Montagne Pelée , Pérou : Sabancaya , Costa Rica : Poas , Indonésie : Dukono .

12 Janvier 2021 .

 

Hawaii , Kilauea : 

19 ° 25’16 « N 155 ° 17’13 » W,
Altitude du sommet : 4091 pi (1247 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel: WATCH
Code couleur de l’aviation actuel: ORANGE

Résumé de l’activité:
L’activité d’émission de lave est confinée au cratère Halema’uma’u avec de la lave sortant des évents du côté Nord-Ouest du cratère. Dimanche après-midi (10 janvier), le lac de lave avait une profondeur de 196 m (643 pieds) sous les évents Ouest tout en restant stagnant sur sa moitié Est. Les taux d’émission de SO2 étaient encore élevés.

Le lac de lave au sommet du Kīlauea, dans le cratère Halema’uma’u, juste après le coucher du soleil le 8 janvier 2021. Cette vue est  orientée au Nord, depuis le bord Sud du cratère. Les scientifiques du HVO continuent de surveiller l’éruption dans une zone du parc national des volcans d’Hawaï qui reste fermée au public pour des raisons de sécurité.

Observations du sommet:
Les mesures les plus récentes du taux d’émission de dioxyde de soufre étaient de 2300 t / j dimanche (10 janvier) et de 2700 t / j jeudi (7 janvier) – avec des incertitudes d’environ 700 t / j, ces valeurs se situent à l’extrémité inférieure de la fourchette de 3000 à 6500 t / j depuis le 27 décembre (la même fourchette de taux d’émission que celle du lac de lave d’avant 2018). Les inclinomètres du sommet ont enregistré une inclinaison inflationniste continue. La sismicité est restée élevée mais stable, avec un tremor constant et quelques tremblements de terre mineurs.

Observations sur la zone du Rift Est:
Les émissions de SO2 et de H2S du Puʻu ʻŌʻō étaient inférieures aux niveaux de détection instrumentale lorsqu’ils ont été mesurés le 7 janvier.

Observations du lac de lave de Halema’uma’u:
Les évents Ouest ont montré un flux plus fort à partir d’hier après-midi avec des éclaboussures et des coulées de lave alimentées par des éclaboussures du haut de petits cônes plâtrés sur la paroi Nord-Ouest du cratère Halema’uma’u. La lave coulait également depuis les évents Ouest à travers un canal en croûte dans le lac.

L’arrivée de la nuit sur l’ Halema’uma’u le 9 janvier 2021, a fourni une vue plus claire de l’activité éruptive en cours pour les scientifiques de l’USGS surveillant l’éruption samedi soir. Cette photo est centrée sur les zones de mouvement crustal actif dans la moitié Ouest du lac de lave; la moitié Est (à droite) est principalement stagnante et affiche beaucoup moins d’incandescence. L’évent Ouest, toujours effusif , qui émet de la lave mais à un rythme décroissant, est visible en haut à gauche du lac.

Le lac de lave était à environ 196 m (643 pieds ou 214 yds) de profondeur sous les évents Ouest ce matin (11 janvier), tandis que la moitié Est stagnante du lac était à environ 3-4 m (3-4 yds) moins profonde. Hier soir (10 janvier), la partie Est du lac semblait s’être affaissée sous ses bords perchés. Dans l’ensemble, la dimension du lac est restée la même. Le lac était toujours perché à au moins 1 à 2 m (1 à 2 yards) au-dessus de ses bords étroits, même si la moitié Est du lac semblait stagnante ce matin.

Toutes les îles étaient stationnaires au cours de la dernière journée, comme gelées dans les parties stagnantes de l’Est du lac de lave. Les dimensions de l’île principale sont restées inchangées avec ses bords à plusieurs mètres au-dessus de la surface du lac.

Source : HVO.

Photos :  USGS image by N. Deligne. USGS photo by H. Dietterich.

 

La Martinique , Montagne Pelée :

Bilan hebdomadaire de l’activité de la Montagne Pelée  pour la période du 01 Janvier 2021 au 08 janvier 2021.

La sismicité d’origine volcanique a débuté une nouvelle période d’augmentation depuis le 01 Janvier 2021 . Aucun de ces séismes n’a été ressenti par la population .

Entre le 01 Janvier 2021 16 heures TU (heure locale + 4h) et le 08 janvier 2021 16 heures TU (heure locale + 4h), l’OVSM a enregistré au moins 65 séismes de type volcano-tectonique de magnitude inférieure ou égale à 1. Cette sismicité de type volcano-tectonique associée à des signaux de haute fréquence est reliée à de la micro-fracturation dans l’édifice volcanique.

Durant la période de ce rapport, l’OVSM  a enregistré à nouveau 249 signaux sismiques volcaniques de type longue-période contenus dans un signal de type tremor volcanique, distribué pendant deux périodes , entre 00h00 / 02h00 le 03 Janvier ( pendant deux heures ) et entre environ 21h00 le 03 Janvier et 2h00 le 04 Janvier ( pendant 5 heures). Il a été aussi enregistré 2 séismes isolés de type longue période . Ces signaux contenant des basses fréquences sont associés à la migration de fluides dans l’édifice volcanique . Comme lors du précédent épisode de tremor volcanique du 8-9 Novembre 2020 , la sismicité de type volcano-tectonique est réapparue quelques jours après l’observation du tremor volcanique , soit à partir du 06 Janvier .

Lors des phases de réactivation volcanique, il est fréquent que des périodes de plus forte activité sismique alternent avec des phases de sismicité plus faible. La sismicité d’origine volcanique reste cependant clairement au dessus du niveau de base moyen enregistré entre le 1er janvier 2015 et avril 2019 (date du début de son augmentation).

L’occurrence d’une nouvelle période de quelques heures de tremor volcanique avec des basses fréquences indique clairement une perturbation du système hydrothermal ( zone à l’intérieur de l’édifice volcanique d’interaction entre les gaz et fluides magmatiques chauds , l’eau de pluie infiltrée et la roche) , probablement engendrée par la circulation de fluides chauds et pressurisés d’origine hydrothermale et/ou magmatique .

Pour rappel, si la Pelée fait l’objet d’une surveillance accrue depuis le déclenchement de la vigilance jaune, la possibilité d’une éruption n’est pas à l’ordre du jour.

Source : Direction de l’OVSM IPG.

Photo : Jmp48 / Wikipedia .

 

Pérou , Sabancaya :

Période d’analyse: du 04 Janvier 2021 au 10 Janvier 2021 , Arequipa, 11 Janvier 2021.
Niveau d’alerte: ORANGE

L’Institut géophysique du Pérou (IGP) rapporte que l’activité éruptive du volcan Sabancaya reste à des niveaux modérés, c’est-à-dire avec l’enregistrement continu d’explosions avec des colonnes de cendres et de gaz jusqu’à 3 km d’altitude au dessus du sommet du volcan et leur dispersion consécutives . Il a été rapporté la présence d’un second dôme de lave , visible dans le cratère du volcan . Par conséquent, pour les jours suivants, aucun changement significatif n’est attendu concernant l’ activité éruptive.

 

L’IGP a enregistré et analysé l’occurrence de 1701 tremblements de terre d’origine volcanique, associés à la circulation de fluides magmatiques à l’intérieur du volcan Sabancaya. Une moyenne de 375 explosions a été enregistrée quotidiennement d’intensité faible à moyenne. Au cours de cette période, les tremblements de terre de type Volcano-Tectoniques (VT) associés à des fracturations rocheuses ont été localisés principalement dans le Nord-Est et le Sud-Est du Sabancaya et ont présenté des magnitudes comprises entre M1,9 et M2,8. Le séisme le plus représentatif (M2,8) a été enregistré le 04 Janvier à02h36, à 11 km au Nord-Est du Sabancaya et à 9 km de profondeur.

Le suivi de la déformation de la structure volcanique à l’aide de techniques GNSS (traitées avec des orbites rapides) ne présente pas d’anomalies significatives. Cependant, de manière générale, un processus d’inflation a été observé dans le secteur Sud-Est du Sabancaya et du secteur Nord ( volcan Hualca Hualca ). La surveillance visuelle a permis d’identifier des colonnes de gaz et de cendres jusqu’à 3 km d’altitude au dessus du sommet du volcan , qui étaient dispersées vers les secteurs Sud , Sud-Est ,Nord-Ouest, Ouest et Sud-Ouest du Sabancaya. La surveillance par satellite a permis d’ identifier la présence de 2 anomalies thermiques , avec des valeurs de 3 MW , associées à la présence d’un dôme de lave à la surface du cratère du volcan .

RECOMMANDATIONS
• Garder le niveau d’alerte volcanique en orange.
• Ne pas s’ approcher dans un rayon de moins de 12 km du cratère.

Source : IGP.

Photo : pixabay.

 

Costa Rica , Poas :

Aucune éruption  n’est signalée.
L’activité sismique est similaire par rapport à hier.
Au moment de ce rapport, les vents soufflent vers l’ouest.
La sismicité reste stable avec moins de 150 événements quotidiens et des tremors occasionnels de courte durée et de fréquence variable. Le dégazage est constant à travers la fumerolle orange sur le mur Nord-Est du cratère et le champ de soufre fumerolien sur le bord Est du lac. Les gaz volcaniques restent à des niveaux bas et le rapport CO2 / SO2 reste proche de 1. La déformation reste stable avec une légère tendance à l’inflation.

Volcan Poás 7 janvier 2021. Lac hyperacide à 40 Celsius. La fumerole Nord-Est ou Orange réapparaît à l’extérieur du lac dans la paroi intérieure Nord-Est du cratère , à 80 Celsius, déposant du soufre natif sur le sol. Cette fumerolle était active de 1999 à 2007.

Caméra infrarouge FLIR SC660. OVSICORI-UNA.
Les couleurs de l’image thermique sont fausses et représentent des zones avec des températures différentes mesurées par la caméra infrarouge. Les couleurs bleues correspondent aux zones plus froides, les couleurs entre le vert et le jaune aux zones de températures intermédiaires, les zones rouges et blanches sont les plus chaudes. Ainsi, les zones les plus blanches sont celles où les températures sont les plus élevées.

Source et photos : Ovsicori .

 

Indonésie , Dukono :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA.

Diffusion: 12 janvier 2021
Volcan: Dukono (268010)
Code couleur de l’aviation actuel: ORANGE
Code couleur de l’aviation précédent: orange
Source: Observatoire du volcan Dukono
Numéro de l’avis: 2021DUK04
Emplacement du volcan: N 01 deg 41 min 35 sec E 127 deg 53 min 38 sec
Région: North Maluku, Indonésie
Altitude du sommet: 3933 FT (1229 M).

Résumé de l’activité volcanique:
Éruption avec nuage de cendres volcaniques à 23h31 UTC (08h31 local).

Hauteur du nuage volcanique:
La meilleure estimation du sommet des nuages de cendres est d’environ 6173 FT (1929 M) au-dessus du niveau de la mer, ce qui peut être plus élevé que ce qui peut être observé clairement. Source des données d’altitude: observateur au sol.

Autres informations sur le nuage volcanique:
Nuage de cendres se déplaçant vers le Nord.

Remarques :
L’éruption et l’émission de cendres se poursuivent.

Source : Magma Indonésie .

Photo : PGA

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search