07 Octobre 2020. FR . La Réunion : Piton de la Fournaise , Pérou : Ubinas , Colombie : Chiles / Cerro Negro , Indonésie : Sinabung .

Home / blog georges Vitton / 07 Octobre 2020. FR . La Réunion : Piton de la Fournaise , Pérou : Ubinas , Colombie : Chiles / Cerro Negro , Indonésie : Sinabung .

07 Octobre 2020. FR . La Réunion : Piton de la Fournaise , Pérou : Ubinas , Colombie : Chiles / Cerro Negro , Indonésie : Sinabung .

07 Octobre 2020.

 

 

La Réunion , Piton de la Fournaise :

Bulletin d’activité du mardi 6 avril 2020 à 11h15 (Heure locale)

Niveau d’alerte : alerte 1

Une activité sismique est toujours enregistrée sous le Piton de la Fournaise (zone sommitale et flanc Est) même si celle-ci continue de décroitre. Ainsi pour la journée du 04/10/2020, 20 séismes volcano-tectoniques profonds sous le flanc Est, 1 séisme volcano-tectonique sommital superficiel, 2 séismes classés comme « indéterminés » (car de faible magnitude) et 19  éboulements/effondrements superficiels dans le secteur du flanc Est, ont été manuellement pointés. 48 événements de plus petites amplitudes et non visibles pour les opérateurs ont été détectés et relocalisés automatiquement (Figure 1).
Au cours de la journée du 04/10/2020, aucune déformation de grande ampleur ne s’est produite dans le secteur des Grandes Pentes.

 

L’inflation (gonflement) de la zone sommitale continue témoignant de la mise en pression d’une source sous le sommet, là où est localisé le système d’alimentation superficiel (réservoir magmatique d’où partent les intrusions de magma vers la surface). Cette reprise de l’inflation est en accord avec les concentrations en CO2 dans le sol qui sont toujours en augmentation en champ lointain (secteur Plaine des Cafres) même si le taux reste modéré. Cette augmentation est souvent associée à une remontée de magma depuis le manteau.

Les compositions des fumerolles au sommet sont revenues à des compositions habituellement observées « hors crises », à savoir très pauvres en CO2 et SO2.
Suite aux discussions entre l’OVPF et la préfecture, il a été décidé de maintenir le niveau d’alerte à « Alerte 1 » compte tenu du caractère inhabituel de la situation et des incertitudes qui demeurent. En effet, la persistance d’une sismicité montre que l’intrusion du magma sous ce flanc Est toujours active et qu’une éruption ne peut être exclue dans cette zone. L’inflation de la zone sommitale et la poursuite de l’augmentation des concentrations en CO2 dans le sol ces derniers jours montrent qu’une nouvelle injection magmatique depuis le réservoir sommital ne peut être exclue. Celle-ci pourrait se faire rapidement suite à la fragilisation et à l’ouverture du système d’alimentation du volcan lors de l’intrusion du 28-29 septembre. Les équipes de l’observatoire restent mobilisées.

Figure 1 : Carte de localisation (épicentres) et coupes nord-sud et est-ouest (montrant la localisation en profondeur, hypocentres) des séismes enregistrés et localisés par l’OVPF-IPGP entre le 26/09/2020 et le 05/10/2020 sous le massif du Piton de la Fournaise. Seuls les séismes localisables ont été représentés sur la carte (© OVPF-IPGP).

Pour la journée du 06/10/2020, 5 séismes volcano-tectoniques profonds sous le flanc Est et 4 éboulements/effondrements superficiels dans le secteur du flanc Est, ont été manuellement pointés. 43 événements de plus petites amplitudes et non visibles pour les opérateurs ont été détectés et relocalisés automatiquement (Figure 1).
Au cours de la journée du 06/10/2020, aucune déformation de grande ampleur ne s’est produite dans le secteur des Grandes Pentes.

Source : OVPF.

Lire l’articlehttp://www.ipgp.fr/fr/ovpf/bulletin-dactivite-mardi-6-avril-2020-a-11h15-heure-locale

Photo : G Vitton

 

Pérou , Ubinas :

Période d’analyse: du 28 septembre au 4 octobre 2020. Arequipa, le 5 octobre 2020.

Niveau d’alerte: JAUNE

L’Institut géophysique du Pérou (IGP) rapporte que le volcan Ubinas (région de Moquegua) continue d’enregistrer une légère augmentation d ‘activité sismique pendant la période d’analyse; par conséquent, il est suggéré que les autorités et le public soient attentifs aux bulletins publiés par l’IGP.

Au cours de la période d’analyse, l’occurrence de 42 tremblements de terre de type volcano-tectoniques (VT) d’une magnitude inférieure à M1.3 a été identifiée, associés à des processus de fracturation des roches qui se produisent à l’intérieur du volcan. En moyenne, 6 séismes ont été enregistrés par jour. De même, 18 signaux sismiques ont été enregistrés , associés aux mouvements de fluides volcaniques (gaz, principalement de la vapeur d’eau), parmi ceux-ci, on note la présence de 2 séismes de type « Tornillos ».

Les caméras de surveillance ont enregistré des colonnes de gaz volcaniques et de vapeur d’eau atteignant des hauteurs allant jusqu’à 300 m au-dessus du sommet du volcan. Ces émissions se sont dispersées vers le secteur oriental du volcan.
Le suivi de la déformation de la structure volcanique, à l’aide d’équipements GNSS (traités avec des orbites rapides) ne montre pas de changements significatifs. La surveillance par satellite, réalisée à travers les systèmes SENTINEL, OMI-NASA (gaz SO2) et MIROVA (anomalies thermiques), n’enregistre pas d’anomalies.

RECOMMANDATIONS
• Ne pas s’approcher dans un rayon de moins de 4 km autour du cratère du volcan.

Source : IGP

Photo : archive ingemmet.

 

Colombie , Chiles / Cerro Negro :

Bulletin d’activité hebdomadaire des volcans Chiles et Cerro Negro

L’activité des volcans se poursuit au NIVEAU JAUNE ■ (III): CHANGEMENTS DANS LE COMPORTEMENT DE L’ACTIVITÉ VOLCANIQUE.

À partir du suivi des activités des VOLCANS CHILES ET CERRO NEGRO, le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN (SGC) rapporte que:

Pour la période comprise entre le 29 septembre et le 5 octobre 2020, l’activité sismique dans la région d’influence des volcans Chiles – Cerro Negro a enregistré une augmentation de l’occurrence et de l’énergie libérée par rapport à la semaine précédente.

 

Les tremblements de terre enregistrés étaient principalement liés à la fracture de roche à l’intérieur du bâtiment volcanique, bien que certains d’entre eux aient également été associés à des processus de dynamique des fluides. Les tremblements de terre de fracture ont été localisés principalement au Sud-Sud-Ouest du volcan Chiles, à des distances pour la plupart jusqu’à 4,0 km et à des profondeurs inférieures à 8 km par rapport à son sommet (niveau de référence proche de 4700 m ). La magnitude locale maximale était de 3,7 sur l’échelle de Richter, ce qui correspond au tremblement de terre du 30 septembre à 22h51, rapporté comme ressenti dans la zone d’influence de ces volcans.

Les changements enregistrés par les capteurs de déformation volcanique se poursuivent. Aucune manifestation d’activité de surface n’a été observée, ni de variations significatives des autres paramètres de surveillance volcanique.

Source : SGC.

Photo : Volcan Chiles , Travelgrafia/Viajes por Colombia .

 

Indonésie , Sinabung :

Le niveau d’activité est passé au niveau III (SIAGA) depuis le 20 mai 2019 à 10h00  . Le volcan Sinabung (2460 m d’altitude) est en éruption depuis 2013. La dernière éruption s’est produite le 5 septembre 2020, entraînant une colonne d’éruption grise atteignant 800 mètres au-dessus du sommet.

Le volcan est clairement visible jusqu’à ce qu’il soit recouvert de brouillard .On observe que le cratère émet une fumée blanche avec une faible hauteur d’environ 50-200 mètres au dessus du sommet. Le temps est nuageux à pluvieux, les vents faibles à modérés à l’Est et au Sud-Est. La température de l’air est d’environ 17-27 ° C.

Selon les sismographes du 6 octobre 2020, il a été enregistré:
19 tremblements de terre démissions .
4 tremblements de terre à basse fréquence
2 tremblements de terre tectoniques locaux
3  tremblements de terre tectoniques lointains.

Le dôme de lave du Sinabung, avec de petits points chauds , photographié de Tiga Kicat le 01.Octobre 2020 à 20h36

Recommandation:

Le public et les visiteurs / touristes ne doivent pas effectuer d’activités dans les villages qui ont été relocalisés, ainsi que dans un rayon de 3 km autour du sommet du G. Sinabung, et un rayon sectoriel de 5 km pour le secteur Sud-Est et de 4 km pour le secteur Est-Nord .
En cas de pluie de cendres, il est conseillé aux gens de porter des masques lorsqu’ils quittent la maison pour réduire les effets sur la santé des cendres volcaniques. Sécuriser les installations d’eau potable et nettoyer les toits des maisons des cendres volcaniques denses pour qu’ils ne s’effondrent pas.
Les gens qui vivent près des rivières qui se déversent depuis le mont Sinabung doivent être conscients des dangers de lahars.

VONA: Le dernier message VONA a reçu le code couleur ORANGE, publié le 5 septembre 2020 à 05:34:00  . Des cendres volcaniques avaient été observées à une altitude de 3260 m au-dessus du niveau de la mer ou à environ 800 m au-dessus du sommet.

Source : PVMBG.

Photo :  Sadrah Peranginangin

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search