15 Juillet 2020. FR. Italie : Stromboli , Italie / Sicile : Etna , Guatemala : Fuego ,  Colombie : Chiles / Cerro Negro , Chili : Nevados de Chillan .

Home / blog georges Vitton / 15 Juillet 2020. FR. Italie : Stromboli , Italie / Sicile : Etna , Guatemala : Fuego ,  Colombie : Chiles / Cerro Negro , Chili : Nevados de Chillan .

15 Juillet 2020. FR. Italie : Stromboli , Italie / Sicile : Etna , Guatemala : Fuego ,  Colombie : Chiles / Cerro Negro , Chili : Nevados de Chillan .

15 Juillet 2020.

 

 

Italie , Stromboli :

Bulletin hebdomadaire, du 06 Juillet 2020 au 12 Juillet 2020, (date d’émission 14 Juillet 2020)

RÉSUMÉ DU STATUT D’ACTIVITÉ
À la lumière des données de surveillance, il est souligné:

1) OBSERVATIONS VOLCANOLOGIQUES: Durant cette période, une activité explosive normale de type Strombolienne a été observée, accompagnée d’activités de dégazage et d’éclaboussures. La fréquence horaire moyenne quotidienne totale des explosions a oscillé entre des valeurs moyennes comprises entre 10 et 16 événements / h avec une intensité d’explosions moyennes à faibles dans les zones du cratère Nord et Centre-Sud.
2) SISMOLOGIE: Les paramètres sismologiques ne montrent pas de variations significatives.
4) DÉFORMATIONS: Les réseaux de surveillance des déformations du sol de l’île n’ont montré aucune variation significative à signaler pour la période considérée.
5) GÉOCHIMIE: le flux de SO2 est à un niveau moyen-bas
6) OBSERVATIONS SATELLITES: L’activité thermique dans la zone supérieure est à un niveau moyen-bas.

La terrasse du cratère vue par la caméra thermique située sur le Pizzo sopra la Fossa avec la délimitation des zones de cratère de la zone Centre-Sud et Nord (respectivement ZONE N, ZONE C-S).
Les abréviations et les flèches indiquent les noms et les emplacements des bouches actives, la zone au-dessus de la terrasse du cratère est divisée en trois plages de hauteurs liées à l’intensité des explosions.

Au cours de la période d’observation, l’activité éruptive de Stromboli a été caractérisée par l’analyse des images enregistrées par les caméras de surveillance INGV-OE (Punta dei Corvi, altitude 190m , 400 m et Pizzo). L’activité explosive a été principalement produite par 3 (trois) évents éruptifs situés dans la zone du cratère Nord et par 3 (trois) évents éruptifs situés dans la zone du cratère Centre-Sud. Toutes les bouches sont placées à l’intérieur de la dépression qui occupe la terrasse du cratère  . En raison des conditions météorologiques défavorables des 6 et 7 juillet, la description de l’activité explosive est limitée.

 

 

L’activité explosive dans les zones Nord et Centre-Sud a produit des explosions modérées de matières grossières (lapilli et bombes) mélangées à des matériaux fins (cendres) dont la fréquence et l’intensité d’occurrence ont diminué au cours de la semaine.

SISMICITE :

La semaine dernière, 11 signaux sismiques ont été enregistrés qui peuvent être associés à des glissements de terrain à petite échelle.

L’amplitude du tremor volcanique avait des valeurs moyennes-basses.

Source : INGV 

Lire l’article http://www.ct.ingv.it/index.php/monitoraggio-e-sorveglianza/prodotti-del-monitoraggio/bollettini-settimanali-multidisciplinari/350-bollettino-settimanale-sul-monitoraggio-vulcanico-geochimico-e-sismico-del-vulcano-Stromboli20200714/file

Photos : INGV  .

 

Italie / Sicile , Etna :

Bulletin hebdomadaire, du 06 Juillet 2020 au 12 Juillet 2020, (date d’émission 14 Juillet 2020)

RÉSUMÉ DU STATUT D’ACTIVITÉ
À la lumière des données de surveillance, il est souligné:

1) OBSERVATIONS VOLCANOLOGIQUES: Activité strombolienne du Nouveau Cratère Sud-Est, du Cratère de la Voragine , avec une activité explosive impulsive sporadique avec émission de cendres et de matériel lithique. L’activité dans le cratère Nord-Est a été caractérisée par des émissions rapides et répétées de gaz au fond du cratère. Enfin, la Bocca Nuova a présenté un dégazage normal.
2) SISMOLOGIE: Absence d’activité de fracturation sismique avec Ml> = 2,0; diminution de l’amplitude moyenne du tremor volcanique.
3) INFRASONS: Activité infrasonore modeste.
4) DÉFORMATIONS: Les réseaux de surveillance des déformations du sol de l’Etna n’ont pas montré de changements significatifs la semaine dernière.
5) GÉOCHIMIE: le flux de SO2 est à un niveau moyen-bas.
6) OBSERVATIONS SATELLITES: L’activité thermique dans la zone supérieure est à un niveau moyen-bas.

Au cours de la semaine, le suivi de l’activité volcanique des cratères supérieurs de l’Etna a été réalisé en analysant les images du réseau de caméras de surveillance de la Section INGV de Catane, Observatoire Etneo (INGV-OE) et au travers des inspections effectuées par le personnel d’INGV-OE, du 8 au 10 juillet.

 

Carte de la zone du sommet de l’Etna mise à jour au 9 mai 2020 par le groupe de drones INGV-OE sur DEM 2014, élaborée par la section Laboratoire de physique de l’air Rome 2. Les détails du système sont affichés SEC-NSEC (A) et des cratères BN et VOR (B). Pour la signification des symboles, voir le texte.

Au cours de la période considérée, les cratères supérieurs se sont principalement caractérisés par des activités de dégazage. L’activité strombolienne au Nouveau Cratère Sud-Est (NSEC)  , pendant cette période a connu une augmentation avec des émissions de lambeaux de lave qui sont retombés près du bord du cratère. De plus, les observations faites lors de l’inspection du 8 au 10 juillet ont montré qu’un cratère d’effondrement s’est formé au centre de la dépression du cratère de la Bocca Nuova , affecté par un dégazage modeste depuis le fond . La Voragine a parfois présenté une faible émission de cendres avec une activité explosive impulsive sporadique avec des émissions de cendres et de matériaux lithiques  .

Enfin, une activité intra-cratère a été observée dans le cratère Nord-Est avec des émissions de gaz rapides et répétées, audibles depuis le bord du cratère .

 

Tremors volcaniques:
Au cours de la semaine en question, l’amplitude moyenne du tremor volcanique est restée à des niveaux élevés jusqu’à 22h00 UTC le 8 juillet, date à laquelle une baisse a entraîné une variation du niveau d’amplitude de élevé à moyen. Les sources du tremor volcanique étaient situées près de la zone du Nouveau Cratère Sud-Est à une profondeur d’environ 2900-3000 m au-dessus du niveau de la mer

Source : INGV.

Lire l’article http://www.ct.ingv.it/index.php/monitoraggio-e-sorveglianza/prodotti-del-monitoraggio/bollettini-settimanali-multidisciplinari/351-bollettino-settimanale-sul-monitoraggio-vulcanico-geochimico-e-sismico-del-vulcano-etna20200714/file

Photo : Cratère Central , Alessandro Bonforte et Emanuela De Beni.

 

Guatemala , Fuego :

BULLETIN SPÉCIAL DE VOLCANOLOGIE, BEFGO # 45-2020

Type d’activité: Vulcanienne
Morphologie: stratovolcan  composite
Situation géographique: 14 ° 28’54˝Latitude N; 90 ° 52’54˝Longitude W.
Hauteur: 3763 m d’altitude.

LAHAR DANS LES RAVINES HONDA ET CENIZA.
Le réseau sismique de l’INSIVUMEH situé sur le Volcan Fuego, enregistre des tremors sismiques à haute fréquence, générés par des matériaux volcaniques qui descendent à travers les ravins Honda et Ceniza, situés respectivement au Sud-Est et au Sud-Ouest. Ces lahars ont des caractéristiques faibles à modérées et sont générés par la pluie qui se produit actuellement à proximité du bâtiment volcanique.
De fortes pluies dans la partie supérieure du complexe volcanique peuvent générer la descente de plus grands lahars dans ces ravins du volcan ou dans d’autres. Les lahars peuvent transporter des branches d’arbres et des matériaux volcaniques tels que des cendres et des blocs de 1 à 2 mètres de diamètre qui font vibrer le sol. Si la pluie persiste, la génération d’un plus grand nombre de lahars n’est pas exclue. Portez une attention particulière aux canyons mentionnés durant la nuit et tôt le matin.

Source : Insivumeh.

 

 Colombie , Chiles / Cerro Negro :

Bulletin d’activité hebdomadaire des volcans Chiles et Cerro Negro

L’activité volcanique se poursuit au NIVEAU JAUNE ■ (III): CHANGEMENTS DANS LE COMPORTEMENT DE L’ACTIVITÉ VOLCANIQUE.

D’après le suivi de l’activité des VOLCANS CHILES ET CERRO NEGRO, le COLOMBIAN GEOLOGICAL SERVICE (SGC) rapporte que:

Au cours de la période évaluée entre le 7 et le 13 juillet 2020, la sismicité dans la région des volcans Chiles – Cerro Negro a enregistré une augmentation à la fois du nombre d’évènements et de leur énergie, par rapport à la période précédente. La prédominance des événements associés à la fracture de la roche est maintenue, qui étaient situés préférentiellement vers le Sud et le Sud-Est du volcan Chiles, à des distances allant jusqu’à 13 km, avec des profondeurs inférieures à 11 km par rapport à la hauteur de son sommet ( 4700 m) et d’une magnitude locale maximale de 2,3 sur l’échelle de Richter.

 

Un tremblement de terre de ML 2.3 a été enregistré le 10 juillet à 10 h 38, à une distance de 13 km au Sud-Est du volcan Chiles et à une profondeur de 8 km. Aucun rapport de tremblement de terre ressenti n’a été reçu.
Les changements enregistrés par l’un des capteurs de déformation volcanique se poursuivent depuis mai 2019. Les autres paramètres de surveillance volcanique n’ont pas montré de variations significatives et aucune manifestation d’activité de surface n’a été observée.

Source : SGC.

Photo : hablemosdevolcanes.com.

 

Chili , Nevados de Chillan :

Rapport spécial d’activité volcanique (REAV) , Région de Ñuble, complexe volcanique de Nevados de Chillán .
14 juillet 2020 à 15 h 40, heure locale (Chili continental) .

Le Service national géologique et minier du Chili (Sernageomin) publie les informations PRÉLIMINAIRES suivantes, obtenues grâce aux équipes de surveillance du Réseau national de surveillance volcanique (RNVV), traitées et analysées à l’Observatoire volcanologique des Andes du Sud (Ovdas):

Hier, mardi 14 juillet à 15h17 heure locale (19h17 UTC), les stations de surveillance installées à proximité du Complexe volcanique Nevados de Chillán ont enregistré un tremblement de terre associé à la fracturation des roches (Volcano-Tectonique).

Vue depuis le secteur de Caracol, San Fabián de Alico, Ñuble.
Photographie à longue exposition capturée à 20 h 30. environ, où le flux de lave incandescente est observé qui continue de descendre lentement le long de la pente Nord du bâtiment volcanique, à un taux ou une vitesse de l’ordre de 0,2 m3 / s, comme indiqué par  le Sernageomin.

Les caractéristiques du séisme après son analyse sont les suivantes:
HEURE D’ORIGINE: 15:17 heure locale (19:17 UTC)
LATITUDE: 36 874 ° S
LONGUEUR: 71 406 ° O
PROFONDEUR: 2,7 km
MAGNITUDE LOCALE: 3,2 (ML)

OBSERVATIONS:
Aucune activité superficielle liée à l’événement rapporté n’est enregistrée. Au moment de la publication de ce rapport, aucun avis n’a été donné par les communautés voisines sur la perception de ce tremblement de terre.
L’alerte technique volcanique reste au niveau JAUNE.

Source : Sernageomin .

Photo : Josefauna.

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search