09 Juin 2020. FR . Nouvelle Zélande : White Island , Pérou : Sabancaya , Chili : Nevados de Chillan , Equateur : Sangay .

Home / blog georges Vitton / 09 Juin 2020. FR . Nouvelle Zélande : White Island , Pérou : Sabancaya , Chili : Nevados de Chillan , Equateur : Sangay .

09 Juin 2020. FR . Nouvelle Zélande : White Island , Pérou : Sabancaya , Chili : Nevados de Chillan , Equateur : Sangay .

09 Juin 2020.

 

 

Nouvelle Zélande , White Island :

Whakaari / White Island: nouvelle mise à jour d’ activités, l’agitation continue . Publié: mar.9 juin 2020 à 09:00

Le niveau d’alerte volcanique reste à 2
Le code couleur de l’aviation reste jaune

La semaine dernière, les scientifiques ont enregistré une impulsion de gaz de courte durée qui a traversé le volcan depuis la profondeur. Cette impulsion de gaz s’est accompagnée d’une légère élévation du sol dans la zone de l’évent et est probablement liée à un nouveau lot de magma à faible profondeur sous le volcan. Le niveau d’alerte volcanique reste au niveau 2 et le code de couleur de l’aviation au jaune.

De nouvelles observations et mesures ont été effectuées au cours des vols de mesures de gaz et d’observation au-dessus de Whakaari / White Island au cours de la semaine dernière. Le vol d’observation a montré un flux de chaleur élevé et continu dans le cratère, tandis que les autres activités restent largement dans la plage observée au cours des derniers mois.
Les résultats du vol de mesures de gaz du mercredi 3 juin 2020 montrent une baisse du flux de gaz par rapport aux niveaux élevés enregistrés lors d’un vol précédent le 28 mai, ce qui suggère que l’augmentation du flux de gaz a été de courte durée. Le vol du 28 mai a enregistré des valeurs de flux de gaz élevées, similaires à celles que nous avions enregistrées en juin 2019.
L’augmentation du flux de gaz est attribuée à l’intrusion d’un nouveau lot de magma à faible profondeur sous le volcan.

Alors que les observations précédentes indiquaient une tendance vers des niveaux de fond typiques de ce volcan, cette courte impulsion de gaz rappelle que le volcan est toujours dans un état d’agitation élevé avec un magma peu profond.

Les mesures par satellite de la déformation du sol montrent que le sol autour de la zone d’évents  active s’est globalement affaissé de plusieurs centimètres depuis l’éruption de décembre 2019. Cependant, les données les plus récentes de la semaine dernière ont montré une petite inflation localisée dans la zone d’évent, probablement liée à l’augmentation du flux de gaz observée.
Des images infrarouges thermiques prises lors du vol d’observation du mercredi 3 juin montrent que les lobes de lave (extrusions observées pour la première fois début janvier), sont encore très chauds, à environ 450 ° C. Les pluies récentes ont augmenté les émissions de vapeur et de l’eau s’est accumulée sur le fond du cratère.

Nous observons toujours des épisodes occasionnels de tremors légèrement élevés, bien que les niveaux de tremors globaux restent faibles et dans les niveaux de fond pour le volcan. Une éruption pourrait se produire avec peu d’activité précurseur. Les déclencheurs plausibles d’une éruption restent l’effondrement de matériaux instables autour des évents, la libération soudaine de gaz du magma et l’entrée rapide d’eau sur le corps magmatique peu profond.
Si une activité explosive produit un nuage de cendres, la probabilité que des cendres affectent le continent reste très faible. Dans des conditions météorologiques appropriées, le panache de gaz et de vapeur peut être remarqué sur le continent sous forme de pluies acides faibles.

L’alerte volcanique de niveau 2 indique des troubles modérés à accrus avec des risques d’éruption, y compris des éruptions entraînées par la vapeur imprévisibles et potentiellement mortelles.
Le niveau d’alerte volcanique reflète le niveau actuel d’activité volcanique et n’est pas une prévision de l’activité future.

Source : Craig Miller / Volcanologue de garde .

 

Pérou , Sabancaya :

Période d’analyse: 1er au 7 juin 2020 . Arequipa, 8 juin 2020  . Niveau d’alerte: ORANGE

L’Institut géophysique du Pérou (IGP) rapporte que l’activité éruptive du volcan Sabancaya reste à des niveaux modérés; c’est-à-dire avec l’enregistrement continu d’explosions avec des colonnes atteignant 1,5 km de haut au dessus du sommet du volcan et d’émissions conséquentes de cendres et de gaz. Par conséquent, pour les jours suivants, aucun changement significatif n’est attendu concernant son activité éruptive.

Au cours de cette période, l’IGP a enregistré et analysé la survenue d’environ 598 tremblements de terre d’origine volcanique, associés à la circulation de fluides (magma, gaz, etc.) au sein du volcan Sabancaya (région d’Arequipa). En moyenne, 18 explosions d’intensité faible à moyenne ont été enregistrées quotidiennement. Entre le 2 et le 5 juin, des tremblements de terre de magnitudes M2,9 à M3,6 se sont produits, situés entre 12 et 15 km au Sud-Ouest et au Nord-Est du volcan, à proximité des centres peuplés de Huambo, Maca et Pinchollo, qui seraient associés à l’activité tectonique et volcanique de la région. Le suivi de la déformation de la structure volcanique, à l’aide de données GNSS (traitées avec des orbites rapides), ne présente pas d’anomalies significatives; cependant, une légère inflation du secteur Nord du Sabancaya a été enregistrée depuis le 23 mai, probablement liée à l’activité éruptive du volcan. La surveillance visuelle a identifié des colonnes de gaz et de cendres atteignant 1,5 km de haut au dessus du sommet du volcan, qui étaient dispersées vers les secteurs Est et Sud-Est du Sabancaya. La surveillance par satellite a identifié la présence de 3 anomalies thermiques avec des valeurs comprises entre 1 MW et 13 MW, associées à la présence d’un corps de lave à la surface du cratère du volcan.

RECOMMANDATIONS
• Gardez le niveau d’alerte volcanique orange.
• Ne pas s’ approcher dans un rayon inférieur à 12 km du cratère.
En cas de chute de cendres, se couvrir le nez et la bouche avec des chiffons ou des masques humides. Garder les portes et les fenêtres des maisons fermées.

Source : IGP Peru. 

 

Chili , Nevados de Chillan :

Rapport spécial sur l’activité volcanique (REAV) Région de Ñuble, complexe volcanique du Nevados de Chillán 08 juin 2020, 06:25 Heure locale (Chili continental)

Le Service national géologique et minier du Chili (Sernageomin) publie les informations PRÉLIMINAIRES suivantes, obtenues grâce aux équipes de surveillance du Réseau national de surveillance volcanique (RNVV), traitées et analysées à l’Observatoire volcanologique des Andes du Sud (Ovdas):

Hier, lundi 08 juin à 05h30 heure locale (09:30 UTC) et 05:40 heure locale (09:40 UTC), les stations de surveillance installées à proximité du complexe volcanique Nevados de Chillán ont enregistré deux (2) tremblements de terre associés à la fracturation des roches (Volcano-Tectonique).

 

 

Les caractéristiques des tremblements de terre après leur analyse sont les suivantes:
HEURE D’ORIGINE: 05:30 heure locale (09:30 UTC)
LATITUDE: 36 891 ° S
LONGITUDE: 71,351 ° W
PROFONDEUR: 1,1 km
MAGNITUDE LOCALE: 3,0 (ML)

HEURE D’ORIGINE: 05:40 heure locale (09:40 UTC)
LATITUDE: 36 872 ° S
LONGITUDE: 71 404 ° O
PROFONDEUR: 3,0 km
MAGNITUDE LOCALE: 3,2 (ML)

OBSERVATIONS:
Aucune activité de surface n’a été associée aux événements signalés.

L’alerte technique volcanique reste au niveau Jaune .

Source : Sernageomin .

Photo :  Nicolas Luengo.

 

Equateur , Sangay :

RAPPORT QUOTIDIEN DE L’ETAT DU VOLCAN SANGAY , Lundi 08 Juin 2020 .

Niveau d’activité Superficiel: Haut , Tendance de surface : Pas de changement .
Niveau d’activité interne: Haut , Tendance interne : Pas de changement.

Sismicité : Du 07 Juin 2020, 11:00 au 08 Juin 2020, 11:00 :
Type Longue Période (LP): 10 événements.
Explosions : 27 .
Tremor d’émission : 2

MARDI 2 JUIN 2020
A 22 h 04, grâce aux caméras ECU-911, il a pu etre observé la présence de coulées de lave, de matériaux incandescents et la remobilisation des dépôts sur le flanc Sud-Est du volcan Sangay.

 

Pluies / lahars: Il a été enregistré des pluies dans le secteur. ** En cas de fortes pluies, des lahars secondaires peuvent être générés dans les rivières Volcán, Upano et d’autres affluents. **
Emission / colonne de cendres: Des alertes VAAC ont été enregistrées pour les émissions de cendres jusqu’à 570 mètres au-dessus du niveau du cratère avec une direction Sud-Ouest.
Autres paramètres de surveillance: Sans changements .
Observations: Le matin, le secteur du volcan était dans sa partie supérieure nuageux.

Niveau d’alerte: jaune.

LUNDI 8 JUIN 2020
Aujourd’hui 8 juin au soir, un rapport a été reçu par téléphone , sur les chutes de cendres dans la paroisse de Cebadas et dans le canton d’Alausí, situé à l’Ouest et au Sud-Ouest du volcan Sangay. Ces cendres seraient associées à l’activité éruptive de ce volcan. Ce phénomène a persisté au cours de la période éruptive actuelle qui a commencé en mai 2019. Il est recommandé de prendre les mesures appropriées et de ne pas s’exposer à la chute des cendres.

Mise à jour du 9 juin. La chute de cendres associée au volcan Sangay continue et est principalement dirigée vers l’Ouest en raison de la vitesse élevée des vents. Si ce schéma persiste, les cendres pourraient atteindre la province de Guayas et peut-être le Nord de la province de Cañar. Il est recommandé de prendre les mesures appropriées et de ne pas s’ exposer à la chute des cendres.

Source : IGEPN.

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search