02 Juin 2020. Fr. Islande : Peninsule de Reykjanes , La Réunion : Piton de la Fournaise , Pérou : Sabancaya , Etats-Unis : Yellowstone , Chili : Nevados de Chillan .

Home / blog georges Vitton / 02 Juin 2020. Fr. Islande : Peninsule de Reykjanes , La Réunion : Piton de la Fournaise , Pérou : Sabancaya , Etats-Unis : Yellowstone , Chili : Nevados de Chillan .

02 Juin 2020. Fr. Islande : Peninsule de Reykjanes , La Réunion : Piton de la Fournaise , Pérou : Sabancaya , Etats-Unis : Yellowstone , Chili : Nevados de Chillan .

02 Juin 2020.

 

 

Islande , Péninsule de Reykjanes :

Activité sismique sur la péninsule de Reykjanes

L’activité sismique près de Grindavík a augmenté le 30 mai et environ 300 tremblements de terre y ont été localisés ce jour-là. Le tremblement de terre le plus important a été de magnitude M2,7 et un tremblement de terre de magnitude M2,5 a été ressenti à Grindavík. L’activité sismique avait diminué dans la péninsule de Reykjanes ces dernières semaines. La semaine dernière (du 20 au 27 mai), environ 120 tremblements de terre y ont été localisés.

De nouvelles données ont été acquises / traitées le 26 mai, notamment des mesures InSAR, GPS et radon. Ces nouvelles observations indiquent un signe subtil de regonflage lent aux alentours de Þorbjörn. Une série chronologique de données plus longue est nécessaire pour mieux comprendre le processus en cours et évaluer les dangers associés.

La phase d’incertitude déclarée par la protection civile en raison de cette activité est toujours en vigueur.

Source : Vedur Is .

Photo : Ferlir .

 

La Réunion , Piton de la Fournaise :

Sismicité :
Au mois de mai 2020, l’OVPF a enregistré au niveau du massif du Piton de la Fournaise au total :
18 séismes volcano-tectoniques superficiels (0 à 2,5 km de profondeur) sous les cratères sommitaux ;
2 séismes profonds (2,5 à 5 km de profondeur) ;
202 effondrements (dans le Cratère Dolomieu et au niveau des remparts de l’Enclos Fouqué et de la Rivière de l’Est).

La sismicité sous le Piton de la Fournaise au cours du mois de mai 2020 est restée faible avec en moyenne moins d’un séisme de type volcano-tectonique superficiel par jour . Deux séismes profonds ont été enregistrés sous le flanc Est à environ 2,5 km sous le niveau de la mer .

 

 

Déformation: 
L’inflation (gonflement) de l’édifice qui avait repris suite à la fin de l’éruption du 2-6 avril 2020 s’est arrêtée fin avril  . Depuis une très légère déflation est enregistrée .

Bilan : 
La réalimentation en magma et la pressurisation du réservoir magmatique superficiel qui avaient repris suite à la fin de l’éruption du 26 avril a cessé fin avril. Parallèlement la sismicité est restée faible en mai, avec moins d’un séisme par jour enregistré sous les cratères sommitaux. A noter que depuis 2016, les réalimentations du réservoir magmatique superficiel sous le Piton de la Fournaise se font par impulsions, ainsi de telles phases d’accalmie dans les déformations et la sismicité ont déjà été observées à plusieurs reprises entre 2016 et 2019 sur des périodes allant de 15 à 80 jours environ.

Source : OVPF.

Lire l’article en entier : http://www.ipgp.fr/sites/default/files/ovpf_20200602_bullmensu_final.pdf

Photo : IPR.

 

Pérou , Sabancaya :

Période d’analyse: 25 au 31 mai 2020 . Arequipa, 1er juin 2020
Niveau d’alerte: ORANGE

L’Institut géophysique du Pérou (IGP) rapporte que l’activité éruptive du volcan Sabancaya reste à des niveaux modérés; c’est-à-dire avec l’enregistrement continu d’explosions avec des colonnes pouvant atteindre 2 km de hauteur au-dessus du sommet du volcan et d’émissions conséquentes de cendres et de gaz. Par conséquent, pour les jours suivants, aucun changement significatif n’est attendu concernant l’ activité éruptive.

L’IGP a enregistré et analysé la survenue d’environ 414 tremblements de terre d’origine volcanique, associés à la circulation de fluides (magma, gaz, etc.) sur le volcan Sabancaya (région d’Arequipa). De plus, 14 explosions d’intensité faible à moyenne ont été enregistrées en moyenne quotidiennement. Le suivi de la déformation de la structure volcanique, à l’aide de données GNSS (traitées avec des orbites rapides), ne présente pas d’anomalies significatives; cependant, depuis le 23 mai, une légère inflation du flanc Sud-Est et du secteur Nord du Sabancaya a été enregistrée, probablement liée à l’activité éruptive du volcan. La surveillance visuelle a permis d’identifier des colonnes de gaz et de cendres jusqu’à 2 km de haut au dessus du sommet du volcan, qui ont été dispersées vers les secteurs Est et Sud-Est du Sabancaya. La surveillance par satellite a identifié la présence de 8 anomalies thermiques avec des valeurs comprises entre 2 MW et 15 MW, associées à la présence d’un corps de lave à la surface du cratère du volcan.

RECOMMANDATIONS
• Garder le niveau d’alerte volcanique orange.
• Ne pas s’ approcher dans un rayon inférieur à 12 km du cratère.
En cas de chute de cendres, se couvrir le nez et la bouche avec des chiffons ou des masques humides. Garder les portes et les fenêtres des maisons fermées.

Source : IGP Peru .

Photo : Ingemmet.

 

Etats-Unis , Yellowstone :

44 ° 25’48 « N 110 ° 40’12 » O,
Altitude du sommet : 9203 pi (2805 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel: NORMAL
Code couleur actuel de l’aviation: VERT

Travaux récents et actualités:

Grâce à la réouverture du parc national de Yellowstone, il a été possible de réaliser des installations d’équipement de surveillance et des travaux d’entretien au cours du mois de mai. Cela comprend le déploiement de 15 stations GPS temporaires pour surveiller la déformation du sol à travers le parc. Ces stations ont été installées chaque été au cours de la dernière décennie et seront récupérées en octobre, avant le début de l’hiver rigoureux de Yellowstone. La maintenance a également été effectuée sur le réseau de surveillance de la température du bassin Norris Geyser.

Steamboat Geyser continue d’être actif, avec cinq éruptions d’eau au cours du dernier mois, les 8, 14, 19, 23 et 31 mai. Cela porte le nombre total d’éruptions pour l’année à 17.

 

Le bassin de source chaude Imperial Geyser dans le parc national de Yellowstone mesure environ 30 m (environ 100 pieds) de diamètre et contient des eaux alcalines-Cl avec un évent de vapeur dans la piscine et des marmites de boue à l’extérieur de la piscine (dans la partie supérieure droite de cette photo). Photo USGS par Pat Shanks, 2019.

 

Sismicité :
En mai 2020, les stations sismographiques de l’Université de l’Utah, responsables de l’exploitation et de l’analyse du réseau sismique de Yellowstone, ont localisé 288 tremblements de terre dans la région du parc national de Yellowstone. L’événement le plus important a été un tremblement de terre mineur de magnitude 3,1 situé à 8 km à l’Ouest de Norris Junction dans le parc national de Yellowstone le 29 mai à 4 h 39, heure de Paris.

Trois essaims se sont produits dans la même zone que le tremblement de terre de M3.1, à environ 5 milles à l’Ouest de Norris Junction. Un essaim s’étalant du 4 au 5 mai comprenait 12 événements, un autre du 22 au 23 mai comprenait 39 événements et celui du 29 et 30 mai comprenait 100 tremblements de terre, dont l’un était le plus important du mois susmentionné. La gamme de magnitude pour tous ces essaims était de  M-0,2 à M3,1.

Un essaim supplémentaire de 80 tremblements de terre a été localisé à environ 10 milles au Nord-Nord-Est de West Yellowstone, MT, du 9 au 11 mai. La plage de magnitude de cet essaim était de M-0,6 à M2,0.

Vue sur Castle Geyser, près d’Old Faithful, en éruption, prise depuis la promenade, le 5 novembre 2019.

De telles séquences de tremblements de terre sont courantes et représentent environ 50% de la sismicité totale dans la région de Yellowstone.

L’activité sismique de Yellowstone reste au niveau de fond.

Déformation du sol :
Le style et le taux de déformation globaux à Yellowstone restent inchangés depuis la dernière mise à jour. La subsidence de la caldeira de Yellowstone, en cours depuis 2015, se poursuit à un rythme moyen de 2 à 3 cm (environ 1 pouce) par an. Dans la zone du bassin Norris Geyser, peu de déformations ont été détectées par une station GPS à proximité depuis début 2020.

Source : YVO.

Lire l’article https://www.usgs.gov/natural-hazards/volcano-hazards/volcano-updates#yvo

Photos : Pat Shanks. Shaul Hurwitz / USGS.

 

Chili , Nevados de Chillan :

Rapport d’activité volcanique spécial (REAV), région du complexe volcanique Nevados de Chillán, le 31 Mai 2020 à 19h35 , heure locale (Chili continental).

Le Service national de géologie et des mines du Chili (Sernageomin) divulgue les informations PRELIMINAIRES suivantes, obtenues grâce à l’équipement de surveillance du Réseau national de surveillance volcanique (RNVV), traitées et analysées à l’observatoire volcanologique des Andes Sud (OVDAS):

Le Dimanche 31 Mai 2020 à 19h09, heure locale(23h09 UTC), les stations de surveillance installées à proximité du complexe volcanique Nevados de Chillán ont enregistré un séisme associé à la fracturation des roches à l’intérieur du système volcanique ( type volcano-tectonique ).

 

 

Les caractéristiques du séisme LP sont les suivantes:
HEURE D’ORIGINE: 19h09, heure locale(23h09 UTC).
LATITUDE: 36 877 ° S
LONGITUDE: 71,376 ° W
PROFONDEUR: 2,6 km
MAGNITUDE LOCALE : 3,0 Ml

OBSERVATIONS:
Durant cet évènement , il n’a pas été enregistré d’activité superficielle .
L’alerte technique volcanique est maintenue au niveau JAUNE .

Source : Sernageomin .

Photo : Radio universidad de chile

 

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search